Entre mer et montagnes, 5 jours pour découvrir les plus beaux spots naturels de Tenerife

Petit bout de terre qui émerge de l’océan Atlantique au large des côtes marocaines, Tenerife est un paradis insulaire. En effet, avec 43 espaces naturels protégés qui occupent la moitié de son territoire, la plus grande île de l’archipel des Canaries regorge de paysages incroyables ! Volcans, plages, forêts, piscines naturelles… les adeptes de nature et de grand air seront conquis. La destination a même obtenu la certification Biosphère en 2021 (qui a été renouvelée en 2023), gage de son implication dans la durabilité économique, sociale et environnementale de l’île. On vous emmène à la découverte des plus beaux spots naturels de Tenerife : un road trip de 5 jours entre mer et montagnes pour en prendre plein les yeux !

Tenerife

✈️ Envolez-vous pour Tenerife !

Comparez les prix et réservez votre billet d'avion pour Tenerife !
A partir de
46 € / AR
Trouver mon vol

Jour 1 : le Parc rural de Teno, où nature et culture se mêlent

Après avoir atterri à l’aéroport de Tenerife Sud la veille, on a passé notre première nuit à Costa Adeje. Cela nous a permis de profiter de la playa del Duque en soirée (ça, on vous en reparlera plus tard), mais surtout de nous rapprocher de notre objectif de ce premier jour : le Parque rural de Teno.

Les paysages du Parque rural de Teno.

- © Turismo de Tenerife

Situé à l'extrémité nord-ouest de l’île, ce massif dépassant les 1300 mètres d’altitude offre aux visiteurs un voyage dans le passé, des millions d’années en arrière. En effet, il se trouve sur la partie la plus ancienne de Tenerife, qui a émergé des tréfonds de l’océan il y a six ou sept millions d’années, laissant tout le temps à l’érosion de façonner des paysages exceptionnels que l’on découvre au cours d’une randonnée.

10 sentiers libres, deux sentiers autoguidés et un parcours d’interprétation sillonnent le Parc rural de Teno. Tous permettent d’admirer les profonds ravins qui zèbrent les montagnes jusqu’à la côte. L’un d’eux mène jusqu’au petit village de Masca, perché au sommet d’un canyon, qui est également accessible en voiture.

Le village de Masca dans le Parque rural de Teno.

- © Turismo de Tenerife

Avec ses maisons traditionnelles construites à partir de pierre volcanique, de canne, de bois d'arbres locaux et de boue, Masca est inscrit sur la liste des sites d'intérêt culturel pour sa grande valeur patrimoniale. Ici, architecture et nature se complètent dans un fabuleux tableau. Nous déjeunons dans l’un des petits restaurants typiques avant de nous perdre dans les ruelles du village.

Avant que le soleil ne se couche, on s’offre une fin d’après-midi sous le signe de la détente dans les eaux cristallines des charcos Los Chochos et Don Gabino, un petit avant-goût de la journée qui nous attend le lendemain. On passe la nuit dans le charmant village d’Icod de los Vinos.

Jour 2 : plages, piscines naturelles et autres merveilles aquatiques

Sur cette île au printemps éternel, nous dédions la deuxième journée de notre itinéraire à la découverte des plus belles plages et piscines naturelles de la côte nord de Tenerife, ainsi qu’à ses incroyables charcos. Ces bassins naturels typiques des îles Canaries ont été formés par la lave à la suite d'éruptions volcaniques. En plus d’être enchanteurs, ils permettent de se baigner à l’abri des vagues et courants de l’Atlantique.

Un point d'eau à Ténériffe.

- © MPPhotograph / Shutterstock

Premier stop au Caletón de Garachico, où plusieurs petits bassins tranquilles aux eaux turquoise séduisent les visiteurs. On enchaîne avec le charco del Viento, à seulement 10 kilomètres d’Icod de los Vinos. On y trouve plusieurs zones de baignades, toutes remplies d’une eau délicieusement translucide. Et, cerise sur le gâteau, on y jouit d’une vue imprenable sur le volcan Teide.

Juste à côté, le charco de La Laja est immense, on croirait presque une piscine ! On peut y faire du snorkeling et observer les crabes se cacher dans la roche volcanique : c’est le préféré des enfants.

El Caletón de Garachico à Tenerife.

- © Turismo de Tenerife

En fin de matinée, direction la playa del Jardín, à Puerto de la Cruz, imaginée par César Manrique. On y accède en traversant des jardins de flore autochtone, d’où son nom. Elle est très bien aménagée : sur place, les nombreux restaurants sont autant d'options pour déjeuner. Mais pour se baigner après manger, on préfère rejoindre la playa Bollullo, son sable noir et son aspect sauvage… elle est splendide !

25 kilomètres plus loin se trouve la piscine naturelle d’El Pris, dont on a entendu que du bien. Elle permet de se baigner à l’abri des courants, même à marée haute ! Mais comme le soleil ne va pas tarder à se coucher, on préfère rejoindre directement la piscine naturelle de Bajamar, qui nous a été vivement conseillée ! Ou devrait-on dire “les piscines”, puisque se sont, en tout, trois bassins et une plage de sable protégée qui nous attendent. On est vite surpris par la vue saisissante sur les reliefs de l’île, le petit phare et les vagues puissantes qui se brisent contre la digue avec fracas.

La playa Bollullo à Tenerife.

- © Lukasz Janyst / Shutterstock

On passe la nuit dans un petit hôtel de charme à San Cristóbal de La Laguna, dont le centre-ville coloré est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Jour 3 : le Parc rural d’Anaga, le bout du monde espagnol

Ce matin, on se lève tôt pour partir explorer le Parque rural de Anaga, à l’extrême est de l’île, inscrit à la réserve de biosphère de l’UNESCO. Plusieurs sentiers de randonnée, de difficultés variées, sillonnent le parc et emmènent les marcheurs à la découverte des canyons, des falaises et des forêts subtropicales d’Anaga. Ces dernières sont célèbres dans le monde entier car elles ont plusieurs millions d’années !

La forêt de laurisylve à Tenerife.

- © Turismo de Tenerife

Ces forêts de laurisylve, composées de lichens, lauriers, saules pleureurs, bruyères et autres plantes, ont une aura féérique qui dénote du reste de l’île. En se promenant sur les chemins brumeux, on comprend pourquoi les Canariens racontent que des sorcières s’y retrouvent à la nuit tombée…

Mais pas de panique, il fait encore jour ! Profitons-en pour découvrir l’impressionnante biodiversité des lieux, la plus concentrée d’Europe au niveau de la Cruz del Carmen. Ici, un petit restaurant nous conquiert pour le déjeuner. Dispersés dans le parc, des belvédères permettent également d’admirer le volcan Teide et la côte, qui ressemble à s’y méprendre au bout du monde espagnol.

La vue depuis le belvédère de la Cruz del Carmen.

- © Turismo de Tenerife

L’après-midi n’est pas moins sportive puisqu’on a réservé une excursion en kayak de mer depuis la plage de Las Teresitas. Vues du large, les côtes volcaniques du parc rural d’Anaga se dévoilent d’une autre manière et l’on découvre des paysages invisibles depuis le rivage. Les embarcations nous permettent aussi de rejoindre des plages et criques inaccessibles à pied, vides de toute trace humaine.

On finit la journée à la playa de Benijo, qui est sans aucun doute la meilleure plage de Tenerife pour apprécier le coucher de soleil. Les rayons dorés qui se reflètent sur le sable noir, le bruit ininterrompu des vagues et les embruns qui nous caressent le visage ravissent tous nos sens. On y passerait bien plus de temps, mais la nuit commence à se faire profonde, on rejoint donc notre hôtel à Santa Cruz de Tenerife, la capitale de l’île.

Coucher de soleil sur la plage de Benijo à Tenerife.

- © Mario-Noah / Shutterstock

Jour 4 : la tête dans les étoiles au sommet du Teide

Aujourd’hui est un grand jour, celui qui nous amènera au sommet du volcan Teide, le troisième plus grand volcan du monde avec ses 3715 mètres ! Mais avant de s’attaquer au géant de feu, on s’octroie une petite virée dans le Parc naturel Corona Forestal. Une multitude de sentiers de randonnée traversent le parc, pour le plus grand plaisir des sportifs, mais on préfère le visiter en voiture.

Avec ses 50 000 hectares, ses forêts verdoyantes et ses paysages lunaires, on se sent transportés sur la côte ouest des Etats-Unis. Seule la silhouette du Teide, visible depuis les nombreux belvédères, nous rappelle que nous sommes bien à Tenerife. Au-dessus des nuages, c’est le spot idéal pour un pique-nique avec vue !

Vue sur le Teide depuis le Parc naturel Corona Forestal. - © Turismo de Tenerife

Enfin nous y sommes, le Parc national du Teide, le plus visité d’Europe ! Il est possible de gravir le volcan à pied, mais ce n’est pas donné au premier venu, il faut être bon marcheur. Les moins sportifs et les familles se contenteront alors d’une randonnée plus facile, qui leur proposera des points de vue plus impressionnants les uns que les autres sur le volcan : le choix est large, ce ne sont pas les sentiers qui manquent !

Après cette petite marche digestive, un téléphérique construit en 1963 permet d'accéder au sommet du Teide en une dizaine de minutes. On vous conseille vivement de réserver l’excursion Sunset & Stars : déjà parce qu’admirer le coucher du soleil depuis le plus haut sommet d’Espagne est une expérience inoubliable, mais aussi car le ciel du Parc national du Teide est une “Destination Starlight” !

Le volcan Teide à la tombée de la nuit.

- © Betelejze / Shutterstock

Et oui, le ciel de Tenerife est considéré comme l’un des meilleurs au monde pour observer les étoiles grâce à sa propreté et sa clarté. Tout en haut du volcan, avec l’aide d’un télescope et les conseils d’un guide, on se prend pour un astronome le temps d’une soirée. En plus, le pique-nique est inclus ! Quand il est finalement temps de redescendre, on rejoint notre hôtel à Costa Adeje.

Jour 5 : sur la plage abandonnée, coquillages et cétacés

C’est déjà le dernier jour de notre itinéraire, mais pas des moindres ! Cette matinée est dédiée à l’observation des cétacés, nombreux à s’épanouir toute l’année dans les eaux de Tenerife. Les départs des croisières, qui durent généralement deux heures, se font aux ports de Los Cristianos ou Puerto Colón. Il n’y a pas de mots assez forts pour décrire l’expérience de voir des dauphins ou des baleines évoluer dans leur environnement naturel, avec l’île volcanique en arrière-plan : il faut le vivre pour le comprendre !

Des cétacés dans les environs de Tenerife.

- © SPET Turismo de Tenerife S.A.

Après cette excursion riche en émotions, on se rend sur la playa del Duque, qui nous avait conquis dès notre arrivée. Bordée de restaurants (et de magasins), on n'a aucun mal à trouver un endroit sympa pour déjeuner. Ensuite, il ne reste qu’à profiter de son sable fin et doré où viennent s’échouer des vagues cristallines : les vacances, les vraies !

Si rester allongé sur une plage pendant des heures n’est pas vraiment votre truc, vous pouvez opter pour la playa El Médano : c’est LA plage de Tenerife pour pratiquer des sports nautiques. Entre le vent et la houle, les kitesurfeurs et véliplanchistes s’en donnent à cœur joie. Sur place, vous n’aurez aucun mal à trouver une planche de surf pour affronter les vagues de l’Atlantique !

Des véliplanchistes sur la playa El Médano à Tenerife.

- © Turismo de Tenerife

On passe notre dernière nuit dans le même hôtel, à Costa Adeje, en prévision de notre vol du lendemain. C’est des souvenirs plein la tête que nous quittons Tenerife, cette splendide île volcanique où le printemps est éternel, en sachant très bien que ce n'est pas un adieu, mais un au revoir.

par Sauvane BEERLI | Rédactrice
Rédactrice spécialisée dans le voyage, Sauvane a rejoint la rédaction d'EasyVoyage début 2022. A 26 ans, elle a déjà parcouru 35 pays aux quatre coins du globe... Toujours à l'affût des bons plans et prête à conseiller des endroits méconnus à visiter !
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Ténérife
Ténérife
À lire aussi
Quelle île des Canaries choisir ?
Îles Canaries
Quelle île des Canaries choisir ?
Les îles Canaries sont un archipel espagnol composé de sept îles principales : Lanzarote, Fuerteventura, Tenerife, Grande Canarie, La Palma, El Hierro et La Gomera. Leur situation...
Les 9 plus beaux hôtels de l’île de Tenerife
Ténérife
Les 9 plus beaux hôtels de l’île de Tenerife
Tenerife est une des îles les plus touristiques de l'archipel des Canaries. Entourée de l'océan Atlantique, c'est une destination de vacances de choix grâce à ses plages, ses attractions...
Cueva del Viento : les grottes volcaniques de Tenerife
Ténérife
Cueva del Viento : les grottes volcaniques de Tenerife
Tenerife figure parmi les îles les plus touristiques d’Europe et pourtant il reste des territoires confidentiels où l’on peut sortir des sentiers battus. Découvrez les grottes de la...
Les îles Canaries : 6 jours, 6 îles
Îles Canaries
Les îles Canaries : 6 jours, 6 îles
Chaque île des Canaries mérite qu’on s’y attarde, bien sûr. Mais parfois, on n’a pas l’occasion de prévoir plusieurs voyages ni le temps de passer une semaine sur chaque île et on...
Dernières actus
France
Découvrez ces cathédrales qui comptent parmi les plus belles de France
Italie
Méconnue, cette île italienne abrite des joyaux naturels et culturels à découvrir absolument !
France
A moins d’1h de Tours, découvrez ces 3 villages méconnus qui sont classés parmi les plus beaux de France !
Cet hôtel incroyable est entièrement recouvert d'or ! Voici où le trouver
Toutes les actualités
Top zones touristiques