Venise, au fil des canaux

En vue du Campanile, le bateau-taxi commence à ralentir. Le chenal qui conduit à la place Saint-Marc est délimité par des plots de bois. D'autres, par dizaines, signalent des hauts-fonds. Sans hésiter, le pilote choisit le bon passage et quelques minutes plus tard, Venise est là. Nimbée d'une lumière translucide qui fait ressortir le contraste entre le vert-de-gris des toits de cuivre, l'orangé des façades en brique et la pierre blanche du palais des Doges. Frangée d'écume soulevée par l'étrave du bateau-taxi, l'eau de la lagune passe insensiblement du bleu au vert. Le long du débarcadère de la place Saint-Marc, visiteurs et Vénitiens embarquent sur un vaporetto pour remonter le Grand Canal. L'avenue principale de la Sérénissime. Où la vitesse est limitée à 8 km/h, pour ne pas ébranler les fondations des demeures qui la bordent. Venise, cité lacustre, se vit aussi à travers ses canaux : on vous emmène !

Gondoles à quai

Les gondoles sont incontournables du paysage vénitien. Particulièrement photogéniques au lever ou au coucher du soleil, quand les rayons obliques font reluire doucement la laque noire de la coque.

Gondoles à quai

- © Rudy Balasko / Shutterstock

Fixée à l'arrière de chaque gondole, la ferrure indentée possède six creux qui symbolisent les six quartiers (sestiere) de la ville : Castello, Santa Croce, Cannaregio, Dorsoduro, San Polo et San Marco. Bateau de 11 m de long, la gondole est peinte en noir depuis qu'un décret en 1633 a interdit les embarcations colorées, afin de limiter le luxe ostentatoire dont faisait preuve la grande bourgeoisie vénitienne. 

Gros plan sur les gondoles

- © Ivanchik / Shutterstock

Aujourd'hui, rares sont les nouvelles embarcations à sortir des deux chantiers navals que Venise a conservés. Mais celles que l'on voit glisser en silence le long des canaux font l'objet d'un entretien méticuleux de la part de leur propriétaire.

Témoignage

Vous trouverez le plus de gondoles disponibles dans les coins les plus touristiques de Venise, comme autour de la piazza San Marco… Mais n'hésitez pas à trouver votre gondole dans les quartiers moins fréquentés, pour un tour plus tranquille que sur le Grand Canal

Eternels gondoliers

Ils ont beau se mettre en grève (parfois) pour protester contre le trafic grandissant sur les canaux, et pratiquer des tarifs que l'on peut juger excessifs (on y revient très vite)... les gondoliers définissent autant la Cité des Doges que la place Saint-Marc ou le pont des Soupirs.

Gondolier en costume

- © travelview / Shutterstock

Canotier, maillot rayé et voix chantante : le gondolier hors pair n'a pas son pareil pour faire remonter le temps en guidant son embarcation et ses hôtes (jusqu'à six personnes) sur des canaux détournés où l'on n'entend que le clapotis de l'eau contre la coque lisse.

Gondole sur le Grand Canal

- © Parilov / Shutterstock

Véritable caste des temps modernes, le métier de gondolier se transmet encore et toujours de père en fils, et la tradition se perpétue sur les canaux de Venise.

Témoignage

Vous vous demandez sûrement combien coûte une balade en gondole ? Il n’y a pas de mystère à ce niveau là, car les prix sont fixes et identiques dans tout Venise : inutile de chercher la bonne affaire ! Le prix s’entend par gondole et non pas par personne.
- En journée, la balade d’environ 30min est à 80€ 
- Le soir après 19h, une balade identique coûte 100€

Taxi flottants

Pas le temps d'attendre le vaporetto ? Un taxi hors-bord peut se charger d'assurer votre transport (moyennant une rémunération élevée !). Toutefois, ne vous attendez pas à aller aussi vite qu'en voiture. La conduite sur l'eau a ses restrictions et Venise, comme toutes les grandes villes, connaît les embouteillages.

Taxis vénitiens

- © Parilov / Shutterstock

Aux heures de pointe, le Grand Canal déborde d'embarcations diverses. Et les itinéraires de contournement, bras d'eau creusés sous des porches ou canaux en enfilade, imposent de bien connaître les règles de circulation : sens uniques, priorités aux croisements, voies réservées aux gondoles.

Transfert express

- © Stanislav Samoylik / Shutterstock

Le plus difficile étant d'accoster, car on ne s'arrête pas n'importe où dans les rues liquides de Venise. A moins de disposer d'un emplacement spécifique, les bateaux-taxis ne restent que quelques minutes à quai.

Témoignage

Il est possible de prendre un bateau-taxi directement à l’aéroport Marco Polo, direction Venise ! La traversée de la lagune prend grosso modo 30min. Une façon originale de débuter votre séjour, même s’il vous en coûtera entre 105€ et 135€

Hôtel avec ponton privé

La plupart des grands hôtels vénitiens disposent de deux entrées. Celle officielle, parfois décorée d'un tapis de velours qui descend au niveau de la lagune. Elle donne sur un embarcadère privé où accoste la navette de l'hôtel. Et l'officieuse, porche dérobé sur un canal peu fréquenté, qui préserve du regard des curieux les allées et venues des hôtes de marque.

Ponton privé

- © n_fransua / Shutterstock

Pour séjourner comme un prince ou une princesse, deux adresses sont incontournables : le Danieli et le palais Gritti. Deux luxueux cinq étoiles installés dans des demeures historiques.

Hôtel Danieli Venise
Booking.com

Hôtel Danieli

Hôtel 5* situé dans dans des demeures historiques
8.8 Superbe
A partir de
813 € / nuit
Réserver

Le premier se trouve à quelques pas de la place Saint-Marc ; le second borde le Grand Canal, au niveau de la Galerie de l'Académie.

Venise

The Gritti Palace, a Luxury Collection Hotel, Venice

The Gritti Palace est situé sur le Grand Canal de Venise
A partir de
1 300 €
Réserver

Chambres, salons et restaurants y respirent une atmosphère toute vénitienne, faite de boiseries, de fresques peintes et de mobilier reproduisant celui des fastes de la Cité des Doges.

Santa Maria della Salute : pèlerinage au bord du Grand Canal

Sa coupole blanche se dresse sur la rive gauche, à l'embouchure du Grand Canal. Juste au bord de l’eau, la basilique Santa Maria della Salute est la gardienne protectrice de la Sérénissime. Elle constitue l'un des jalons monumentaux de la ville depuis le XVIIe siècle.

Le gardien du Grand Canal

- © Catarina Belova / Shutterstock

Venise venait de perdre 150 000 citoyens frappés par une terrible épidémie de peste. Soit le tiers de sa population d'alors. Perçu comme un châtiment divin, ce fléau fit l'objet d'un vœu : une église serait élevée à la gloire de la Vierge Marie si l'épidémie cessait. Ce qui advint en 1630. La basilique fut achevée en 1682.

Gondoliers

- © kavalenkava / Shutterstock

Chaque année, le 21 novembre, a lieu la fête de Santa Maria della Salute. Une passerelle de bois enjambe le Grand Canal pour l'occasion, reliant le parvis de l'église à la place Saint-Marc. Les fidèles l'empruntent pour assister à l'office célébré dans la basilique. Ce jour-là, les gondoliers ont également pour tradition de faire bénir la rame de leur embarcation.

Venise et l’eau : un temps de fêtes

Il y a le Carnaval bien sûr, qui se déroule entre rues, places et canaux de Venise, mais la Sérénissime fête aussi régulièrement ses liens inextricables avec l’eau. Plusieurs événements ponctuent ainsi le calendrier vénitien, autant d’occasions de découvrir les traditions de la cité lacustre.

Festa della Sensa, le mariage de Venise avec la mer

Festival Sensa

- © Mattia B / Shutterstock

Chaque année autour de l’Ascension (en mai), la cérémonie du mariage avec la mer réunit de nombreuses embarcations sur la lagune. La plus importante est le Bucentaure (une réplique), l’ancien bateau du Doge de Venise (remplacé par le maire aujourd’hui), depuis laquelle est jeté un anneau à la mer, en prononçant toujours la même phrase : “Nous t’épousons Mer”.

La Vogalonga, la grande régate de Venise

Une fête bien plus récente, créée en 1975, la Vogalonga, ou longue course, se déroule fin mai autour de la Pentecôte. Cette grande régate réunit des centaines de participants à bord d’embarcation les plus diverses. Ils s’élancent pour 30km depuis le bassin de Saint-Marc, avec passage par Murano, Burano, le canal de Cannaregio et le Grand Canal pour un finish plein de panache.

© Vogalonga

La Regata Storica, la régate historique de Venise

Départ de la Regata Storica

- © Jaro68 / Shutterstock

Rendez-vous le 1er dimanche de septembre pour cette “régate historique” créée en 1825. Dans un premier temps, navires avec équipages en costumes d’époque défilent sur le Grand Canal célébrant le riche passé maritime de Venise. On passe ensuite aux choses sérieuses : une course où s’affrontent les quatre anciennes Républiques Maritimes qu’était Amalfi, Gênes, Pise et bien sûr Venise.

par Côme Saint-Dizier
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Venise
Venise
Dernières actus
Paris
La saison des brunchs est ouverte : 3 adresses à ne pas manquer à Paris !
Occitanie
Moins connues que les Gorges du Verdon, découvrez les Gorges de l’Hérault à moins d'1h de Montpellier !
Pyrénées-Orientales
Ce week-end, c’est la fête de la Saint-Jean ! Où la célébrer ? Voici le programme
Toutes les actualités
Top Villes