Découvrons ensemble les Temples de Millions d'Années

A Louxor, sur la rive ouest du Nil, se trouve la nécropole. Autrement dit, le cimetière des pharaons et de leurs épouses. Dans ces cuvettes ou culs-de-sac à flanc de falaise qu’on nomme élégamment “ vallées “, les tombes sont souvent éparpillées. Mais cette rive du Nil composée de déserts, de ouadis et de montagnes ne se résume pas à la richesse des Vallées des Rois, des Reines, des Nobles, des Singes et des Artistes.

Non, il y a là aussi ce que l’on nomme les Temples de Millions d’Années. Il s’agit de palais (le terme château est la traduction fidèle des textes anciens qui les décrivent) pensés par les rois comme les lieux sacrés de leur propre divinisation survenant de leur vivant, avec son lot de rituels et la scénarisation de leur transmutation. Ainsi vécurent-ils l’extase de se sentir devenir pharaons, sous le regard d’une foule de fidèles et d’initiés en liesse, pour ne pas dire en transe, dans ces temples-palais conçus à cette seule fin.

Préparer ses visite

Ces temples sont celui de la Reine Hatchepsout, le Ramesseum ou Temple des Millions d’Années de Ramsès II, le Temple des Millions d’Années d'Amenhotep III dont la présence est marquée par les deux Colosses de Memnon, le Temple des Millions d’Années de Séthi Ier et le Temple des Millions d’Années de Ramsès III, à Médinet Habou, tout près de Louxor.

Ces temples sont compris dans les quelques kilomètres carré que constitue la nécropole thébaine, en face de Louxor, sur la rive ouest du Nil. S’il ne fait pas trop chaud et que votre hôtel est sur la même rive, la rive ouest, vous pourrez les faire à pied. Les parcourir à vélo ne pose pas souci, mais ne partez jamais sans eau.

La première esplanade du temple d'Hatchepsout.

- © Zevana / 123RF

Si votre hôtel est sur la rive est, vous avez plusieurs options pour passer de l’autre côté du Nil. La plus directe est la traversée du fleuve en empruntant le ferry. Il vous en coûtera moins d’un euro (20 livres égyptiennes) et ensuite vous pourrez embarquer dans un minibus. Si vous optez pour le minibus depuis votre hôtel, vous n’êtes pas rendus avant 45 minutes car il lui faudra faire un détour pour emprunter le pont qui se trouve à 8 kilomètres du centre ville. Le plus sympa est de faire la traversée en felouque. Il vous en coûtera quelques euros.

Si par contre Louxor ne vous intéresse pas des masses et que vous avez concentré vos visites sur la rive ouest, c’est-à-dire sur la nécropole (les différentes “ vallées “, le temple d’Hatchepsout, les temples des Millions d’Années), prenez un hôtel sur la même rive. Et vous irez à Louxor voir les temples de Karnak et d’Amon, ponctuellement, en traversant le Nil.

Amon Hôtel Louxor
Booking.com

Amon Hôtel

Petit hôtel à petits prix sur la rive ouest de Louxor, oasis de fraîcheur grâce à son jardin tropical
8.4 Très bien
A partir de
48 € / nuit
Réserver

Grosso modo, chacun de ces sites sont distants de 2 à 5 kilomètres les uns des autres. Il vous sera donc facile d’organiser vos visites, et une journée entière pour tout voir est suffisant. Du Amon Hotel posté près du Nil, par exemple, vous êtes à 3 kilomètres des Colosses de Memnon et du Temple des Millions d’Années d’Amenhotep III. Lesquels sont à moins d’un kilomètre du Ramesseum et de Médinet Habou.

Les Colosses de Memnon

Nos conseils sont les mêmes grosso modo que pour la visite de la Vallée des Rois ou des Reines. Il nous semblait utile de nous appesantir un peu sur le sens des vestiges que vous visiterez. Qui sait par exemple que les colosses de Memnon, perdus dans le désert qui vous mènera à la mythique nécropole sont en réalité les gardiens d’un temple des millions d’années aujourd’hui totalement disparu, et dont les pierres ont servi à construire les autres édifices plus récents de la région. Ils n’ont pas de sens si on ne sait pas que se dressait ici l’un des plus monumentaux temples de l’histoire.

Ainsi, sur la route qui remonte le Nil après que vous l’ayez traversé, vous ne pouvez pas ne pas vous arrêter aux pieds des colosses de Memnon. La visite ne vous prendra que quelques minutes, le temps de faire quelques photos. Le matin, les colosses sont face à la lumière du soleil.

Les célèbres Colosses de Memnon, rive ouest de Louxor

- © Vladislav Gajic / 123RF

On se demandera donc ce que ces deux monumentales statues font ici en plein désert. En réalité, elles sont les vestiges du Temple des millions d'années d'Amenhotep III, aujourd’hui disparu. Ses ruines auront servi à l’édification d’autres temples plus récents ou de tombeaux de la Vallée des Rois. Ces deux statues colossales représentent le roi Amenhotep III qui originellement était accompagnées de statues à l'effigie de sa mère et de son épouse, devant le pylône qui ouvrait le temple.

Le temple d'Hatchepsout à Deir el-Bahari

Ce temple des Millions d’Années est à la fois le plus impressionnant et le mieux conservé. Il se trouve à moins de 3 kilomètres du Ramesséum, au bout d’un alignement de temples qui commence à Médinet Habou, au sud-ouest.

Pour votre organisation, nous vous renvoyons à cet article.

© Marko54 / Shutterstock

Ce temple, qui ne ressemble à aucun autre, a été conçu par le Grand Majordome et amant de la reine, Sénènmout. Il est remarquable par ses grandes terrasses superposées, à la géométrie parfaite. On a du mal à imaginer la merveille que ce temple pouvait représenter avec ces grands espaces suspendus couverts de jardins, de bassins où flottaient nénuphars et hibiscus, et les ibis rouges du Nil qui s’y prélassaient.

On l’aura compris, ce temple funéraire n’aura pour autant jamais accueilli la sépulture de la reine, morte à 50 ans. Mais il aura grandement contribué à son rayonnement et au tour de force qu’elle réussit en s’imposant comme pharaon.

© Christoph Lischetzki / 123RF

Une sépulture avait été préparée pour elle alors qu’elle était simple épouse de Thoutmôsis II. Celle-ci fut découverte en 1916 par Howard Carter. Creusée dans le flanc de la montagne thébaine, à 28 mètres du sol, au fin fond du ouadi Sikkat Taquet ez-Zeid, la tombe est suffisamment haute pour que le soleil couchant y pénètre lors de l’équinoxe d’automne. Mais voilà, lorsque le roi mourut, Hatchepsout accèda au trône et au statut de reine-pharaon. On devra donc, un jour, l’enterrer dans la Vallée des Rois et non ici ! Ce qui fut fait.

Il s’agit ensuite d’un véritable jeu de piste pour les archéologues et égyptologues. Car, à la mort de la reine, les autorités liturgiques décidèrent de réunir le père, Thoutmôsis Ier, avec sa fille, la reine Hatchepsout. On exhuma donc Thoutmosis Ier pour le placer avec sa fille dans la tombe KV20, dans la Vallée des Rois. Puis, on ne sait pourquoi, on déplaça les deux corps. La momie d’Hatchepsout fut placée de manière anonyme et probablement secrète, pour la cacher, dans la tombe (KV60) de sa nourrice Sat-Rê, toujours dans la Vallée des Rois, si bien que sa momie ne put être identifiée. La momie de son père, elle, fut dissimulée dans une cache royale, une grotte aménagée dans la falaise qui surplombe précisément le temple des millions d’années de sa fille, à Deir el-Bahari, le temple d'Hatchepsout !

L'une des nombreuses statues de la reine Hatchepsout dans le temple.

- © Pascal ANTOINE / EASYVOYAGE

Ainsi, pendant longtemps, personne ne savait où se trouvait Hatchepsout. Jusqu’en 2007, où on rapprocha une dent trouvée dans un vase canope à son nom, dans la cache royale de son père, avec une dent manquante sur la momie non-identifiée de la tombe de sa nourrice Sat-Rê. Probablement la dent responsable de l’abcès qui causa sa mort.

C’est ainsi que la momie d’Hatchepsout fut identifiée en 2007, alors que rien d’autre ne le permettait. En déplaçant la sépulture du roi, les préposés funèbres avaient aussi déménagé les effets de sa fille, brouillant ainsi les pistes.

La momie de la nourrice est conservée au musée égyptien du Caire, la momie d'Hatchepsout au musée national de la civilisation égyptienne de Fostat, au Caire.

Le Ramesseum

Le temple d'Hatchepsout est tout près du Temple des Millions d’Années de Ramsès II, autrement dit du Ramesséum. A un peu plus de 3 kilomètres par la route. Il est donc sur votre chemin de retour si vous revenez à votre hôtel, par exemple, ou que vous retournez à Louxor.

© Takepicsforfun / 123RF

Ayant résisté à l’usure du temps à la seule gloire de Ramsès II, tant bien que mal, au fil des millénaires, ce temple vaut bien que vous vous y arrêtiez. Surtout pour les colosses qui gardent son entrée. 4 statues géantes représentant le pharaon, derrière une tête géante du même Ramsès II portant le Némès, posée à terre.

Le Temple des Millions d’Années de Ramsès III, à Médinet Habou

Ce temple, en relatif bon état de conservation, consiste en un ensemble de monuments à la gloire notamment de Ramsès II, prédécesseur de Ramsès III qui lui vouait une grande admiration. Bien entendu, de nombreuses édifications cultuelles servaient à la gloire jubilatoire de Ramsès III.

L'entrée du temple se fait par le migdal.

- © Artur Maltsau / 123RF

Ce temple de millions d'années était cerné par une enceinte protectrice qui renfermait un ville où résidait le personnel du temple et du palais royal (architectes, conseillers, artisans, cultivateurs, marchands sédentarisés et médecins). Passé le portail vous découvrirez les chapelles funéraires des reines adoratrices d'Amon : Amenardis I, Chepenoupet II et Nitocris.

© akimov konstantin / Shutterstock
© Donogl / 123RF
par Pascal ANTOINE | Rédacteur
Rédacteur, journaliste et photographe depuis 25 ans, ses articles ont été publiés dans la presse magazine (Voyager Magazine, Partir, Gala, 4x4 Mag, etc.). Sa focale : toujours aborder une destination par ce qu’elle a de plus captivant, sa culture.
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Louxor
Louxor
Dernières actus
Portugal
A moins d'une heure de Lisbonne, découvrez cette charmante station balnéaire et son château coloré spectaculaire !
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Exit Sainte-Maxime ou Saint-Tropez, ce petit village moins fréquenté de la Côte d’Azur possède de très belles plages
Nouvelle-Aquitaine
Corrèze : ces merveilles situées en pleine nature méritent d'être visitées au moins une fois !
Toutes les actualités
Top Villes