La tombe de Toutankhamon et la maison d'Howard Carter

D’une certaine manière, les archéologues du siècle dernier et de la fin du siècle précédent ont fait l’Egypte telle que nous la connaissons aujourd’hui. Ernesto Schiaparelli et Howard Carter font partie de ces égyptologues courageux et inspirés qui, sous des chaleurs presque inhumaines, ont fait preuve de ténacité et d’une imagination sans limite pour sortir de terre des vestiges qu’on croyait alors être pure invention.

Les merveilles découvertes dans le fameux tombeau

Ainsi doit-on à Schiaparelli la plus belle tombe jamais découverte, celle de la reine Néfertari, et à Howard Carter, en 1922, celle de Toutankhamon et son fameux masque funéraire, une des merveilles en ce bas-monde.

Le fabuleux masque funéraire du Musée égyptien du Caire

- © Jarino47 / 123RF

Et bien entendu le sarcophage du pharaon en quartzite rouge contenant le cercueil du roi divin muni de son extraordinaire masque funéraire fait d’or et d’émaux, 35 maquettes de bateaux et une statue d’Anubis. Il y avait assez d‘or dans le caveau pour permettre au pharaon de vivre ici pendant des siècles.

Une reconstitution exacte des richesses trouvées dans la salle du tombeau de Toutankhamon.

- © Jaroslav Moravcik / 123RF

En réalité, cette découverte a eu la chance d'échapper aux pillages dans ce sens où sa découverte, par deux fois, par des pillards, n'a pas été suivi de sa mise à sac. Les premiers se sont probablement promis de revenir mieux équipés pour empoter l'énorme trésor. Les seconds ont été surpris par les autorités de l'époque et condamnés à une mort supplicielle. Par conséquent, bien que déjà découvert dans l'Antiquité, le tombeau n’avait probablement jamais été pillé et fut donc ouvert plein comme un œuf, rempli de trésors et de vestiges impensés. On y découvrit entre autres des bijoux, des joyaux et pierres précieuses à la pelle, des fétiches funéraires hors pair, un **trône doré à l’or, un reliquaire recouvert d'or et surmonté d'une corniche de cobras sacrés, des pièces de char démontées et des lits en forme d'animaux.

Trône de Toutânkhamon retrouvé dans la tombe (Musée égyptien, Le Caire).

- © Evren Kalinbacak / 123RF

Dans la salle, il y avait aussi le statue en bois entièrement dorée représentant la sœur aînée du pharaon, Mérytaton, debout sur une panthère noire. Cette statue unique est la propriété du musée du Caire. Sous les bandelettes de Toutankhamon momifié, on retrouva 200 objets, tous précieux, dont un fascinant poignard à manche doré avec une lame de fer météorique. A même le corps, des dizaines de petits sacs de natron étaient répartis partout pour l'assécher. Le pharaon portait son bonnet de bébé et des colliers de pierre précieuses. Dans la pièce, on trouva aussi des boîtes en bois contenant des poules et d'autres viandes, des centaines de figues du palmier doum et des vases en calcite blanc.

La maison d'Howard Carter

Howard Carter était un passionné. Il vécut en Egypte la majeure partie de sa vie, de sa majorité dans les années 1890 à la découverte du fameux tombeau en 1922. Il y reviendra souvent pour y effectuer des restaurations et un inventaire complet de sa découverte. Celle-ci eut un tel retentissement à l’échelle de la planète que Carter devint une sorte de héros en même temps que l’archétype de l’archéologue à la fois audacieux, inspiré et passionné.

La maison d'Howard Carter, connue sous le nom de "Castle Carter".

- © Vladislav Gajic / 123RF

L’appareil photo de Harry Burton, le photographe qui a suivi Carter dans la découverte du tombeau et qui photographia tous les objets trouvés pour inventaire y est également, à l’entrée de la chambre noire (laboratoire photo). On y verra de nombreuses photos narrant l’avant et l’après découverte.

Dehors, un coin café a été installé pour boire un thé à la menthe ou un café à la turque. Il n’est pas toujours ouvert.

Infos pratiques

👉 Des visites guidées par un spécialiste sont organisées, avec prise en charge A/R depuis votre hôtel.

Vous pouvez vous adresser par exemple ici

La maison de Carter se trouve sur la route de Louxor, celle que vous emprunterez pour visiter la Vallée des Rois, le temple de la Reine Hatchepsout, la Vallée des Reines et le Ramesseum. Elle se trouve juste avant le carrefour menant à ces 3 sites, quand vous arriverez du Nil.

En l’occurrence, il s’agissait originellement d’une sorte de camp de base bien équipé où il travaillait. Il s’y retrouvait aussi avec des ouvriers ou d’autres collaborateurs pour planifier les fouilles. Carter n’habitait pas là à proprement parler, il avait une maison bourgeoise flanquée sur la colline où il faisait un peu plus frais. Mais c’est ici que vous visiterez la reconstitution de la salle funéraire du tombeau où il dénicha tous ces trésors.

L'archéologue britannique Howard Carter photographié à Londres

- © National Photo Company Collection

Evidemment, la maison pourvue de 6 pièces, 3 patios, 2 halls et d’un vestibule aveugle ayant servi de laboratoire photographique se visite également. En fait, pendant longtemps, le bruit a couru que cette maison un peu mythique devait se transformer en musée après la mort de Carter, mais cette louable intention ne fut réalisée que bien plus tard, dans les années 2000.

Après sa restauration (la maison avait été malheureusement laissée à l’abandon dans un sale état), on y intégra le mobilier qui avait appartenu à Carter, ainsi que des livres et ses ustensiles de cuisine, mais aussi ses documents de travail, un plan du tombeau, des notes et des courriers divers, et des photographies de Carter prises à l’époque. En 2009, la maison-musée fut enfin inaugurée et l’artéfact du tombeau mythique de Toutankhamon révélé au public.

Le sarcophage en or de Toutânkhamon sorti de son tombeau

- © Meinzahn / 123RF

Son coin bureau est emprunt de cette atmosphère désuète propre à cette époque révolue depuis un siècle maintenant. On y découvre, sur le meuble lui-même, un lampe de bureau avec un abat-jour en verre teinté en vert, son encrier et des courriers d‘époque glissés sous le sous-verre plaqué à la surface du meuble. A gauche, un calendrier mural à la date du 22 décembre, jour où le mécène de Carter reçut son mot l’informant de sa formidable découverte, et une radio TSF en bois vernis. Puis une machine à écrire portative et un ventilateur électrique, à la pointe de la technologie de l’époque. Et aussi cannes et chapeaux.

Villa Kaslan Apartments Louxor
Booking.com

Villa Kaslan Apartments

Hôtel à petits prix, avec piscine, sur la rive ouest de Louxor.
9.9 Exceptionnel
A partir de
39 € / nuit
Réserver

Le facsimile de la tombe

Lascaux a son Lascaux II, la tombe de Toutankhamon a sa tombe de Toutankhamon II. Derrière la maison d’Howard Carter baptisée Castle Carter, à l’entrée de la Vallée des Rois et de la Vallée des Reines, se trouve la reconstitution à l’identique du fameux tombeau du pharaon. S’il ne fallait pas y accéder par cette propriété, vous seriez sûrement bien incapable de dire que vous n’êtes pas dans le tombeau original.

© Bloodua / 123RF

Bien entendu, ce n’est pas tout le tombeau qui est reproduit ici, avec son escalier d’accès longtemps dissimulé et son corridor. Mais vous pourrez quand même visiter ses chambre funéraire et chambre du trésor, après avoir emprunté l’antichambre, cet incontournable passage propre aux sépultures de cette dynastie. De là, Carter découvrit le tombeau et ses richesses après avoir fait un petit trou dans le mur le séparant de la salle du sarcophage.

Toutânkhamon représenté dans son propre tombeau, peint en Osiris.

- © Meinzahn / 123RF

Une fois dans cette salle vous découvrirez le facsimile du tombeau et les peintures murales telles que les a découvertes Howard Carter il y a un siècle. Sur le mur ouest, 12 babouins de profil peints dans une grille où ils expriment tous une phrase différente. Puis, sur le mur latéral, des divinités semblent en grande discussion. Anubis et sa tête de chacal, tient un ankh. En face, Toutankhamon, coiffé de la couronne Ourerèt et portant sa barbe postiche recourbée à son extrémité, est représenté avec son grand-père, Aÿ qui est venu l'enterré.

Le mur latéral représentant le pharaon.

- © www.figurniy.com
par Pascal ANTOINE | Rédacteur
Rédacteur, journaliste et photographe depuis 25 ans, ses articles ont été publiés dans la presse magazine (Voyager Magazine, Partir, Gala, 4x4 Mag, etc.). Sa focale : toujours aborder une destination par ce qu’elle a de plus captivant, sa culture.
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Louxor
Louxor
Dernières actus
Tunisie
On a repéré ce bon plan : direction la Tunisie pour 8 jours à Sousse, avec le vol et l’hôtel en pension complète à partir de 469 euros !
Espagne
A moins de 2h de la France, 3 villes du Pays basque espagnol à découvrir absolument
Espagne
Baléares : ces 4 plages font partie des plus belles de Majorque ! A visiter au moins une fois
France
Si vous n'avez pas le vertige, voici une expérience insolite à faire absolument : dormir à flanc de falaise suspendu au-dessus du vide !
Toutes les actualités
Top Villes