Tunis et sa superbe médina classée à l’UNESCO

Tunis, c'est d'abord sa médina, l'une des plus belles au monde, classée au patrimoine de l'Humanité par l'UNESCO, avec ses mosquées, ses palais et ses souks aux ruelles étroites et colorées. Mais c’est aussi le musée du Bardo ou encore une promenade sur l'emblématique avenue Habib Bourguiba. A moins de 30 minutes, on trouve les plages, le parc d'attractions Carthage Land dans le quartier des Berges du Lac, le charmant village de Sidi Bou Saïd, les quartiers de La Marsa et Gammarth, et l’emblématique site de Carthage. Tout un programme !

© fivepointsix / Shutterstock

L’histoire de Tunis

Modeste bourgade placée dans l'ombre de Carthage, Kairouan puis Mahdia, Tunis est finalement désignée comme capitale de la Tunisie en 1159. Par la suite, elle donna son nom au pays entier. La ville est construite sur plusieurs collines qui descendent en pente douce jusqu'au lac de Tunis. En 1270, Louis IX (Saint-Louis) meurt devant les remparts de Tunis lors de la huitième croisade.

Jusqu’au XVIème siècle, la ville est régulièrement pillée, successivement prise par les Ottomans (notamment le pirate Barberousse) et les Espagnols (notamment Charles Quint). En 1574, les Ottomans finissent par prendre la ville . Le protectorat français est instauré en 1881 jusqu’à l’indépendance en 1956. La capitale abrita le siège de la Ligue Arabe de 1979 à 1990, avant de le céder au Caire en Egypte. Dans le même temps, Yasser Arafat s’y exila, installant là le siège de l’OLP de 1982 à 1994 et son retour en territoire palestinien.

Tunis

✈️ Envolez-vous pour Tunis

Comparez les prix et réservez votre billet d'avion pour Tunis !
A partir de
86 € / AR
Trouver mon vol
© Mltz / Shutterstock

Pourquoi visiter Tunis ?

La médina

Quel bonheur de flâner dans la médina de Tunis, qui rappelons-le, est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1979 (depuis l’origine donc). Elle offre un cadre extrêmement pittoresque. On se perd dans ses passages voûtés et ses ruelles labyrinthiques, alors que de magnifiques palais et prestigieuses demeures se cachent derrière des portes massives. On pense notamment au** Dar Lasram**, un somptueux édifice inauguré en 1820, qui se distingue par sa riche décoration en stuc, céramique et marbre, inspirée des styles andalou, ottoman et italien. Son fondateur, Hammouda Lasram, était commandant du corps des fantassins.

Au détour d'une rue, on tombe sur un mausolée ouvert sur un patio orné de marqueterie de pierre et de céramique colorée. Elle abrite de nombreux lieux à découvrir comme l’emblématique Grande Mosquée Zitouna (mosquée de l’olivier) ou la mosquée Youssef Dey, première mosquée ottomane bâtie en 1616. 

On marchande dans ses souks aux ruelles étroites et colorées: souks el-Attarine (marché des parfumeurs), el-Berka (pour les bijoux), Essakajine (la maroquinerie), souk El Blat (connu pour les plantes médicinales), sans oublier le souk El Leffa on l'on trouvera un large choix de tapis et d'habits traditionnels.

Dominant la médina, la kasbah de Tunis regroupe les principaux ministères et lieux de pouvoir (sauf le palais présidentiel situé à Carthage), ainsi que la mosquée de la Kasbah, construite en 1235. 

© TunisiaTourismTV

La ville nouvelle

Mais il n’y a pas que la médina et la kasbah à Tunis : après la Grande Mosquée de l’olivier de la médina, changement de décor dans l'imposante cathédrale Saint-Vincent-de-Paul et Sainte-Olive, dans la ville nouvelle. Vous remarquerez que l’on reste tout de même dans le thème de l’olive… Cet édifice religieux de style romano-byzantin date de l'époque coloniale française, édifié entre 1893 et 1897. Il se trouve sur la place de l'Indépendance dans la Ville Nouvelle de Tunis, face à l'ambassade de France, entre l'avenue de France et l'avenue Habib-Bourguiba. Cette superbe et immense artère est constituée de bâtiments coloniaux, cafés, grands hôtels, lieux culturels, bordée de palmiers et d'eucalyptus, l’occasion d’une belle promenade  sur ces véritables Champs-Élysées locaux !

Envie d’un bol de verdure ? Direction le Parc du Belvédère, dans le nord de la ville. Le plus grand parc de Tunis abrite un grand lac artificiel et un zoo. A l’entrée de cet oasis de verdure, ne manquez pas pour les amateurs le Musée National d'Art Moderne et Contemporain (le MACAM). 

Bien sûr, impossible de faire l’impasse sur l’incontournable musée du Bardo !

La Marsa

Située à 18 kilomètres au nord-est de Tunis, La Marsa est considérée comme le quartier le plus chic de la banlieue nord de la capitale. Cette station balnéaire huppée, avec ses nombreuses villas, a conservé son cachet de banlieue cossue. Au programme, farniente et baignade sur la plage ! La Marsa s'étire entre la colline de Sidi Bou Saïd et la falaise de Cap Gammarth, qui aligne hôtels de luxe comme le Four Seasons et centres de thalassothérapie et golf autour du palace The Résidence Tunis. Elle abrite notamment la résidence de plusieurs ambassadeurs, dont le palais Dar El Kamila, la résidence de l'ambassadeur de France, la colline de Byrsa, et le parc archéologique de Carthage, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

© Romas_Photo / Shutterstock
© delobol / Shutterstock

Informations pratiques pour visiter Tunis

Comment aller à Tunis ?

Entre le quartier des Berges du Lac et le centre-ville, l'aéroport de Tunis Carthage se trouve à 9 km au nord-est de la médina, soit 20 minutes de trajet (10 minutes en pleine nuit mais il y a toujours des bouchons). Ce ne sont pas les taxis qui manquent à Tunis, il y en a à tous les coins de rue, et les tarifs ne sont vraiment pas cher comparé à ce qui se pratique en France… Pas plus de 2 euros pour rejoindre la médina depuis l’aéroport. Comptez 2h25 de vol depuis Paris.

Même si la médina de Tunis donne l'impression d'un véritable labyrinthe, on se repère rapidement grâce au minaret de la Grande Mosquée (ou mosquée Jamaa ez Zitouna) située au centre des ruelles couvertes. Les ruelles et les passages couverts s'ordonnent tout autour. On avance généralement en suivant le flot des promeneurs, car les rues sont assez étroites. Mais c'est un plaisir d'avancer parmi les sacs d'épices, les étalages de tissus, les poufs en cuir et les céramiques. Vous serez tentés par bien des objets ! Pour avoir une vue panoramique sur la vieille ville, demandez à accéder à la terrasse de l'une des boutiques du souk.

Toujours dans la médina, pour déjeuner ou dîner à une bonne table, retenir deux adresses: le Dar El Jeld, situé dans la rue du même nom, et le Dar Bel Hadj, rue des Tamis. Deux établissements qui offrent un cadre soigné et une cuisine raffinée à des tarifs raisonnables.

Notre hôtel préféré à Tunis

Cachée au cœur de la médina de Tunis, vous l'aurez compris avec son nom, le Dar El Medina est un petit hôtel de charme à l'architecture traditionnelle idéalement situé pour découvrir la vieille ville de Tunis. On apprécie notamment son toit-terrasse pour admirer la vue sur la ville. Il se niche à seulement 100 mètres des souks et de Dar El Bey. Ses 12 chambres, toutes différentes, sont décorées de manière traditionnelle, certaines étant pourvues d'un coin salon. Il n'y a pas de restaurant mais on pourra savourer un excellent petit-déjeuner. Et puis, ce ne sont pas les adresses qui manquent dans la médina pour savourer un repas typique ! Le tout à partir de 55 euros la nuit, c’est donné !

© Dar el médina/ Booking.com
Dar el médina Hammamet
Booking.com

Dar el médina

Hôtel situé à proximité des musées de Salammbo Tophet et Dar Lasram
9.1 Fabuleux
A partir de
66 € / nuit
Réserver
par Nicolas Pelé
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Hammamet
Hammamet
Dernières actus
Espagne
Palma de Majorque : entre plages et visites culturelles, que faire dans l'une des plus belles villes des Baléares ?
Bretagne
Connaissez-vous l'île de Batz ? Une petite île bretonne aux eaux turquoise où le vélo est roi !
Où partir pour admirer ces piscines naturelles aux eaux émeraude ? (Il y en a en Europe !)
Toutes les actualités
Top Villes