Nea Kameni, excursion sur le volcan de Santorin

En plein centre de la Caldeira, deux îles de couleur sombre marquent le paysage grandiose de Santorin : la plus petite se nomme Palea Kameni, l’ancienne brûlée, et la plus grande, la plus inquiétante sans doute, Nea Kameni, la nouvelle brûlée. De par leurs noms et leur aspect, on devine l’origine volcanique de ces deux îles : si Palea Kameni est aujourd’hui inactive, Nea Kameni laisse toujours s'échapper des fumerolles. Rien à voir heureusement, avec le terrible cataclysme de 1600 avant J.C., une gigantesque éruption qui façonna la grandiose Caldeira de Santorin : même sur place, difficile d’imaginer l’ampleur d’un tel événement ! Le volcan est le théâtre chaque jour d’excursions touristiques depuis Santorin : tout le monde souhaite admirer les cratères ! Ce tour en bateau demeure en effet le meilleur moyen de fouler le sol de Nea Kameni, mais aussi de plonger dans les sources chaudes, tout en découvrant Santorin sous un nouvel angle.

Nea Kameni et Palea Kameni, au centre de la caldeira de Santorin
© Vladimir1984 / Shutterstock

Santorin, une île façonnée par son volcan

Le succès touristique de Santorin tient en grande partie à son cadre naturel unique : cette caldeira immergée sous la mer est un phénomène quasi unique au monde !

Fin de journée sur le volcan
© Fotystory.pl / Shutterstock

Le paysage actuel est né de l’activité volcanique de Santorin : au départ, l’île avant une forme circulaire, dominée par un volcan d’environ 800 m de haut, sommet de l’île. La grande éruption aura lieu autour de 1600 av. J.C. L’ampleur du cataclysme, l’un des plus terribles de l’histoire humaine, laisse songeur ! Les signes avant-coureurs d’une telle explosion devaient être évidents : lors des fouilles de l’ancienne Akrotiri, cité minoenne florissante de l’époque, on n’a retrouvé aucun corps calcifié, à la manière de Pompéi à laquelle le site est souvent comparé.

Des traces de rejets volcaniques ont été retrouvé jusqu’au Moyen-Orient, tandis que la colonne de fumée devait mesurer 65km de haut, plongeant la région dans un long hiver volcanique et précipitant d’énormes raz-de-marée sur toute la Méditerranée orientale : un coup dur porté à la civilisation minoenne, implantée non loin en Crète.

Les falaises de Santorin dominent la vaste Caldeira
© Neirfy / Shutterstock

Sous l’effet de l’explosion, la chambre magmatique s’est effondrée, créant l’immense caldeira engloutie par la Méditerranée : les falaises de Santorin, mille-feuilles de roches de basaltiques et de pierre-ponce, montent à plus de 350m au-dessus de la mer, et plongent à -300m en dessous avant d'émerger de nouveau à Nea Kameni.

Au fil des éruptions et des tremblements de terre, l’archipel de Santorin s’est formé, avec l’île principale éponyme, la petite Thirassia, à l’écart, la minuscule Aspro Nissi, Palea Kameni, apparue au IIIe siècle av. J.C., et Nea Kameni, l’île la plus récente de Méditerranée, née au XVIIe siècle seulement !

Aujourd’hui, le volcan est toujours sous surveillance : la poche magmatique montre parfois des signes de remplissage inquiétants, à tel point que Santorin se soulève de quelques centimètres ! Tout ceci laisse présager, un jour ou l’autre, une future éruption…

© L'île de Santorin, des similitudes avec l'Atlantide ? / Nat Geo France / YouTube

L’excursion en bateau pour Nea Kameni : fouler le volcan de Santorin

Le volcan de Santorin agit comme un aimant sur les visiteurs de l’île : impossible de résister à l’envie de s’en approcher ! Pour cela, la solution la plus simple, et la plus courante, est de passer par un des nombreux bateaux d’excursion partant chaque jour rejoindre Nea Kameni.

Amarrage au volcan
© Ivan Mateev / Shutterstock

L’excursion pour le volcan est LA grande attraction touristique de Santorin. Plusieurs compagnies effectuent la sortie, généralement à bord d’anciens caïques rutilants, de beaux navires réhabilités pour l’occasion, mais dont les voiles ne prennent jamais le relais du moteur ! Peu importe la compagnie au final, car tous les bateaux effectuent grosso modo le même trajet.

Le dernier cratère actif de Nea Kameni
© Tatiana Popova / Shutterstock

Ainsi, l’excursion classique démarre du port principal de Santorin, Athinios, ou du vieux port de Fira. Une courte traversée mène directement au volcan, où l’on a le temps de se balader pour atteindre le sommet. Neuf cratères en tout, un seul actif, jaunit par le soufre : on peut y voir des fumerolles. La vue sur Santorin, à 360°, est magnifique !

Escale prévue au petit port de Thirassia
© Philip Lange / Shutterstock

Si la version courte de l’excursion s'arrête au volcan, il est conseillé de carrément partir à la journée : une autre étape se fait à Palea Kameni, pour barboter dans les sources chaudes (en réalité du soufre), puis escale sur Thirassia pour déjeuner, et retour par Oia avec option coucher de soleil pour les plus motivés, avant retour au bercail. Une journée bien remplie !

Conseils de la Rédac

💡 Il faut sauter du bateau pour atteindre les sources chaudes, là où l’eau est encore fraîche… il est donc impératif de savoir bien nager ! Attention aux maillots blancs, car ils ressortiront jaunes à cause du soufre…

San Giorgio Santorin

San Giorgio

Hôtel élégant au coeur de Fira proposant un service de navette gratuite pour vous récupérer à l'aéroport.
8.9 Superbe
A partir de
75 €
Réserver

Informations pratiques

👉 Où réserver l’excursion pour le volcan ?

Dans tous les villages de Santorin vous trouverez des agences de voyage proposant l’excursion : peu importe où vous réservez, toutes les formules sont les mêmes. En pleine saison, mieux vaut prendre vos places la veille !

👛 Combien coûte l'excursion de Santorin ?

Les prix évoluent vite, mais comptez autour de 35€ par personne pour le tour complet (volcan, sources chaudes, Thirassia, retour au port et transferts).

Départ au vieux port de Fira
© Vladimir1984 / Shutterstock

👉 Comment se rendre au départ de l’excursion ?

Les départs se font au port d’Athinios ou de Fira. Vous pouvez opter pour inclure le transfert dans votre excursion : un bus vient vous chercher à votre hôtel et vous ramène ensuite. Option moins onéreuse, vous pouvez aussi vous rendre au port par vos propres moyens : comptez large niveau temps !

🎒 Que faut-il emporter pour l’excursion sur le volcan ?

Pensez à prévoir un picnic pour éviter les tavernes très moyennes du port de Thirassia, de quoi boire pour grimper le volcan, vos affaires de baignade pour les sources et Thirassia, et de quoi vous protéger du soleil : les places à l’ombre sont rares lorsque le bateau est plein, et cela arrive quasiment tous les jours !

👛 Les dépenses à prévoir durant l’excursion ?

Notez que l’entrée du volcan, classé réserve naturelle, est payante en supplément : 5€ par personne.

👉 Quel est le meilleur moment pour faire l’excursion sur le volcan ?

En tout début et en toute fin de saison, les bateaux sont moins remplis, et l’excursion plus tranquille.

par Côme Saint-Dizier
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Santorin
Santorin
Dernières actus
Autriche
Méconnu des Français, ce village typique d'Autriche est le lieu idéal pour des vacances à la montagne loin de la foule (mais près des pistes)
On ne l'appelle pas la "planète bleue" pour rien, voici les lieux aux eaux les plus bleues (et magnifiques) du monde
France
Attention, la SNCF limite désormais le nombre et la taille des bagages dans ses trains !
Montagnes, lacs, sable... tout est rose ! Où voir ces paysages surprenants et dignes d'un conte de fée ?
Toutes les actualités
Top zones touristiques