Fira, la capitale animée de Santorin

Image surprenante, Fira semble agrippée aux falaises multicolores de la Caldeira de Santorin. La capitale de l’île se détache en blanc sur la roche rouge-brune avec ses habitatations semi-troglodytes, ayant conservées l’architecture typique de l’île. A Fira, le contraste se fait entre deux parties distinctes de la ville, qui s’organise tout en longueur : la partie moderne d’abord, à l’arrière, et la vieille ville, en surplomb direct de la caldeira, où fourmillent les cafés avec terrasse, les restaurants avec vue imprenable, et les boutiques les plus diverses. De jour comme de nuit, c’est ici que ça se passe ! Dans l’entrelac de ruelles étroites et d’escaliers qui composent Fira, les points de vue s’enchaînent sur la caldeira et son volcan. En chemin, on finit toujours par croiser les innombrables marches descendant au port, loin en contrebas de la falaise : les ânes qui patientent pour remonter les touristes revenus d’excursion sont comme une carte postale vivante de Santorin.

Vue sur Fira
© Georgios Tsichlis / Shutterstock

Fira, la renaissance par le tourisme

Il aura fallu attendre 1835 pour que Fira devienne la capitale de Santorin. A cette époque, son port, Ormos, est le théâtre des exportations de l’île vers l’Europe, la Russie et l'Egypte. Les ânes alors, ne transportaient pas des touristes comme aujourd’hui, mais des denrées comme la pâte de tomatina, ou le vinsanto remplissant des peaux de bêtes !

Panorama typique à Fira
© losbkru / Shutterstock

Comme tous les villages de Santorin, Fira fût largement détruite par le tremblement de terre de 1956 : de nombreuses maisons en ruines sont encore visibles dans la vieille ville. Mais le développement fulgurant du tourisme à Santorin redonnera rapidement des couleurs à Fira, le centre de toute l’activité de l’île.

Par chance, la reconstruction s’effectua en conservant le style architectural propre à Santorin, cycladique, mais avec ces toits en voûte si caractéristiques. Si la plupart des habitations donnant sur la Caldeira sont aujourd’hui des hôtels, Fira n’en conserve pas moins beaucoup d’allure, offrant d’innombrables points de vue sur le volcan et le reste de Santorin : effet garanti.

L’emblématique âne de Fira
© Svetlana Ryajentseva / Shutterstock

Avec ses nombreux restaurants, ses cafés, et boutiques en rang d'oignons, Fira grouille de monde en permanence. Contrairement à d’autres villages de Santorin comme Oia, c’est aussi le cas le soir, car Fira demeure le centre de la vie nocturne de Santorin grâce à ses nombreux bars qui font le plein et ferment tard.

Hôtel Thireas Santorin

Hôtel Thireas

Hôtel au coeur de Fira offrant une vue exceptionnelle sur la mer !
9.2 Fabuleux
A partir de
137 € / nuit
Réserver

Du port à la cathédrale Saint-Jean Baptiste : visiter Fira de bas en haut

Ormos, le port de Fira, est l’un des sites les plus spectaculaires de Santorin : à 300 m en contrebas des falaises volcaniques, il sert avant tout aujourd'hui au débarquement des croisiéristes et aux départs des excursions pour le volcan. Cela vaut toujours la peine d’y descendre par les escaliers interminables, d’où s’apprécient une vue magnifique : attention au passage des ânes !

Descente vertigineuse au port de Fira
© Nataliya Nazarova / Shutterstock

Pour remonter, prenez le téléphérique, ouvrage impressionnant qui permet de remonter sans effort directement dans le coeur de Fira ! La vieille ville, qui semble un labyrinthe de prime abord, s’étend tout en longueur. N’hésitez pas à vous y perdre, en prenant les chemins de traverse : c’est ainsi que l’on découvre les coins moins peuplés et les plus beaux points de vue.

Cathédrale Saint-Jean Baptiste
© VCoscaron / Shutterstock

L’ancien quartier catholique, héritage de la présence vénitienne, est à ce titre incontournable, avec la cathédrale Saint-Jean Baptiste qui trône au-dessus de toute la ville, et le palais Gyzi-Megaron reconverti en centre d’expositions. Autre visite à ne pas manquer, le Musée préhistorique de Fira est le plus beau des Cyclades, exposant de superbes fresques minoennes retrouvées sur le site de l’ancienne Akrotiri.

Informations pratiques

👉 Comment orthographier “Fira” ?

Il y a de quoi s’emmêler les pinceaux parfois : si Fira est le nom le plus employé, Thira et Thera (voire même Chora !) désignent aussi la capitale, tout comme l’île de Santorin toute entière. Quelques panneaux routiers font un mix, ne soyez pas surpris.

👉 Quand venir à Fira ?

Fira étant très fréquentée dans la journée et jusqu’au coucher du soleil, une visite très tôt le matin, lorsque la ville est vide, est toujours agréable. Le soir, c’est à Fira que l’on se retrouve dans les bars pour faire la fête.

👉 Comment venir à Fira ?

Fira est le centre du réseau de bus KTEL : toutes les lignes débutent et se finissent à la gare routière de la capitale, y compris pour le port et l’aéroport.

👉 Visiter la cathédrale Saint-Jean Baptiste :

  • La cathédrale est ouverte au public tous les jours, de 9h à 21h 
  • Entrée libre

👉 Visiter le Musée préhistorique de Fira :

  • Entrée : plein tarif 6€, tarif réduit 3€
  • Ticket combiné 3 jours : 15€ (inclus les sites archéologiques de l'ancienne Akrotiri et l'ancienne Thira) 
  • Horaires : 8h30-15h30
  • Attention, le musée ferme le mardi

Le billet combiné est vite rentabilisé, mais attention à bien prévoir les trois visites en fonction des jours de fermeture de chaque site.

Fira, le soir
© Andrew Mayovskyy / Shutterstock

🍴 Où manger à Fira ?

Les nombreux restaurants en bordure de caldeira de Fira sont chers et rarement bons… Fira n’est malheureusement pas une ville de fins gourmets !

👉 Où sortir à Fira le soir ?

Les bars se concentrent dans le centre de la vieille ville, notamment le long de Erithrou Stavrou : ambiance garantie en saison. Pour une belle vue sur la caldeira et un cocktail, le Franco’s Bar est une institution à Santorin.

par Côme Saint-Dizier
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Santorin
Santorin
Dernières actus
Forêt de stalagmites, cristaux, sable blanc.... 7 grottes impressionnantes à visiter au moins une fois dans sa vie !
France
Il faut savoir se faire plaisir : 5 des plus beaux palaces de France pour une nuit étoilée !
Allemagne
Classés au patrimoine mondial de l'UNESCO, ces lieux méritent d'être visités lors d'un voyage en Allemagne
Toutes les actualités
Top zones touristiques