Road trip à Rhodes : toutes les facettes de la plus grande île du Dodécanèse

Célèbres pour leurs superbes plages, les îles du Dodécanèse, l'archipel le plus oriental et le plus méridional de la mer Égée, s'étirent le long des côtes ouest de la Turquie. Une situation géographique qui leur permet de bénéficier de conditions climatiques très favorables tout au long de l'année. Rhodes est ainsi réputée pour être l'île la plus ensoleillée d'Europe, offrant un savoureux mélange de belles plages et de vestiges remarquables, témoignages directs des diverses influences ayant forgées son identité culturelle unique. C'est également une île montagneuse et agricole où l'intérieur demeure essentiellement sauvage et austère bien qu'y persistent encore de beaux villages traditionnels et pittoresques à souhait. De par sa taille, Rhodes est la troisième île de Grèce : c’est pourquoi le meilleur moyen de découvrir Rhodes sous ses diverses facettes sera de louer une voiture, voire un scooter, et partir sillonner les routes à la recherche de ce qui différencie Rhodes des autres îles grecques.

En route pour la pointe sud de Rhodes

- © Oleg_P / Shutterstock

Rhodes : une île aux origines diverses

Capitale du Dodécanèse, l'île de Rhodes joua un rôle important du Ve au IIIe siècle avant J.-C. avant d'appartenir successivement aux Romains, aux Byzantins, et aux Ottomans, sans oublier les chevaliers de Saint-Jean qui imposèrent leur marque à travers l'édification de la cité médiévale de Rhodes et de différents autres sites dans l'île.

La vieille ville de Rhodes, là où tout commence

- © Tomasz Czajkowski / Shutterstock

Mais au-delà des vestiges architecturaux qui témoignent des différentes influences culturelles, Rhodes est et demeure grecque dans sa chair, dans ses gènes et dans son humeur générale, une filiation incontestable qui est même renforcée par la présence des côtes turques alentour, comme un défi quotidien à l'histoire et à la géopolitique moderne. Des origines diverses que vous devinerez au fil de votre itinéraire sur l’île, au menu d’une taverne traditionnelle, en admirant l’architecture de la vieille ville de Rhodes ou les vestiges d’une forteresse oubliée du sud, entre un minaret encore debout et une petite chapelle blanchie à la chaux, et dans les attitudes des Rhodiens, fidèles à eux-mêmes dans les villages de l’intérieur de l’île…

Les influences s'entremêlent dans la vieille ville de Rhodes

- © Vladimir Zhoga / Shutterstock

Infos pratiques

🚌 Louer un véhicule à Rhodes

Rien de plus simple, des loueurs sont présents dès votre arrivée à l’aéroport, ainsi qu’à Rhodes et dans toutes les grandes stations balnéaires de l’île. L’idéal est de louer en avance en ligne, pour partir sur les routes rhodiennes dès votre arrivée.

D’une côte à l’autre, la vraie nature de Rhodes

La côte orientale de l'île, très protégée, offre une mosaïque de paysages composés d’orangeraies, d’oliveraies et d’étendues côtières où se succèdent les grandes baies ensoleillées et sablonneuses et les criques rocheuses plus confidentielles. Plus aérée, la côte ouest débute vers le nord par une zone touristique animée avant de céder la place à un paysage plus fertile de vignobles et de prairies.

Panorama sur la côte ouest de Rhodes

- © JohannesS / Shutterstock

C'est dans cette partie nord de l'île que l'on rencontre les deux sites naturels incontournables de Rhodes que sont les Sept Sources (Epta Piges), un décor de forêt, de cascades et de lac admirable, et la Vallée des Papillons (Petaloudes) qui, de juin à septembre, offre le spectacle incroyable de milliers de papillons attirés par la résine dorée des liquidambars.

Les Sept Sources, Rhodes

- © ian woolcock / Shutterstock

Sur les routes de Rhodes, mais hors des sentiers battus

Vers le milieu de l'île, la côte ouest se fait sauvage et escarpée. Elle domine d'une sacrée hauteur la mer, dans une ambiance toute méditerranéenne, enrobée des senteurs de vastes forêts de pins, et offre des panoramas admirables.

L’ancienne Kamiros, déserte

- © DaLiu / Shutterstock

C'est dans ce décor qui sent bon l'aventure que l'on découvre les sites de Kamiros et de Monolithos, tout aussi magiques bien que plus sauvages et moins touristiques que Lindos ou Rhodes. Imposantes forteresses médiévales trônant au sommet de leurs éperons rocheux, ces châteaux d'un autre âge offrent la magie de leur silhouette se détachant sur la mer.

Soleil couchant sur la côte ouest de Rhodes

- © Mistervlad / Shutterstock

Autre acropole, le mont Philerimos, siège de l'antique Ialyssos, s'élève dans l'ouest de l'île, tout comme Kamiros dont les vestiges se fondent dans une végétation méditerranéenne splendide. Les collines alentour, creusées de tombes, passent pour être le plus grand cimetière du monde grec. Un spectacle incontournable, notamment au coucher du soleil.

Au sud, bienvenue dans la Rhodes sauvage

Le sud de l'île est la région la plus sauvage de Rhodes avec à l'est de grandes plages quasi désertes qui s'étendent jusqu'au cap Prassonissi dans un décor de vastes landes brûlées au soleil devenues, jusqu'au bord de mer, le royaume des chèvres.

Taverne traditionnelle à Kattavia dans le sud de Rhodes

- © Sinuswelle / Shutterstock

Kattavia, la “capitale” de ce sud était autrefois réputée pour ses tissages mais c'est surtout la précieuse icône miraculeuse de la vierge du monastère de Moni Skiadi qui attire aujourd'hui les rares visiteurs dans la région. A l’exception bien sûr des amateurs de planche à voile et de kitesurf qui filent vers la pointe sud de l'île et le site étonnant de Prassonissi, où une langue de sable partage la baie en deux étendues d'eaux cristallines balayées par la brise du large.

Prassonissi, tout au sud de Rhodes

- © Oleg_P / Shutterstock

Arrêt aux stands, ou plutôt, sur les plus belles plages de Rhodes

Il faudra savoir faire des pauses sur les routes de Rhodes : cela tombe bien, ses plages figurent parmi les plus belles de la mer Égée, et seront autant d’occasion de s’arrêter pour un bain de mer et de soleil !

Jolie crique près de Kallithea

- © nikolpetr / Shutterstock

Tantôt de galets blancs, tantôt de sable fin, ces plages ont conduit, dans le nord de l'île, à l'édification de stations balnéaires bien développées, le long de la baie de Triante sur la côte ouest ou de celles de Rhodes et de Kallithea, sur la côte est (Agia Marina, Kallithea, Faliraki…).

Tsambika et la côte est de Rhodes

- © Oleg_P / Shutterstock

La plus belle et la plus renommée de toutes ces plages est sans conteste celle de Tsambika, sur la côte est, à quelques kilomètres de Kolymbia. Dominée par un petit monastère perché à plus de 300m au-dessus des flots, elle offre un lagon turquoise à la transparence admirable, véritablement digne des plus belles plages des Caraïbes.

Un petit conseil, si vous voulez profiter de ces plages de rêve loin de la foule, ce n'est pas par la route qu'il faut les rejoindre... mais par la mer ! Vous pouvez louer un bateau avec ou sans skipper pour faire le tour de Rhodes en toute liberté.

⛵ Découvrez Rhodes depuis la mer Rhodes

⛵ Découvrez Rhodes depuis la mer

Embarquez pour l'aventure à Rhodes en louant un bateau !
A partir de
120 € / jour
Réserver

Où dormir ?

Limeri Traditional Guest House Rhodes
Booking.com

Limeri Traditional Guest House

Situé à Monólithos, à 48 km de l'Acropole de Lindos, le Limeri Traditional Guest House propose un jardin, un parking privé gratuit et un bar
9.4 Fabuleux
A partir de
65 € / nuit
Réserver
par Côme Saint-Dizier
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Rhodes
Rhodes
Dernières actus
Ces villages font partie des plus beaux du monde (et il y en a un en France) !
Paris
Disneyland Paris : le Parc Walt Disney Studios change de nom et promet de nouvelles attractions !
Bretagne
Que faire ce week-end à Rennes ? 7 idées de sorties adaptées à la météo
Italie
Au creux des montagnes, ces lacs aux eaux turquoise font partie des plus beaux d'Italie (et ils offrent une alternative aux plages bondées de touristes en été !)
Toutes les actualités
Top zones touristiques