• Connexion

Brunes, blondes ou rousses, on les aime toutes à Dublin

Guide de voyage
  • Oscar Wilde, Samuel Beckett, James Joyce, Bernard Shaw, Jonathan Swift et bien d'autres grandes plumes célèbres ont été inspirés par cette atmosphère si particulière qu'offre la capitale irlandaise, cosmopolite et jeune. Divisée en deux par la Liffey agréablement rythmée par ses ponts dont le plus célèbre est sans conteste le Halfpenny Bridge, Dublin présente le visage d'une capitale décontractée et ...
    © Ken Welsh
  • Le Trinity College, l'une des plus prestigieuses institutions universitaires au niveau mondial, occupe une superficie de 220 000 m2 au cœur de la capitale irlandaise.
    © Ken Welsh
  • Le Temple Bar est l'un des quartiers les plus animés de la ville, connu pour sa grande concentration de bars et de restaurants, très apprécié par les jeunes
    © Ken Welsh
  • Le pont piéton le plus connu de Dublin doit son nom au péage que l'on devait payer pour le traverser (half penny) ; son nom officiel, jamais utilisé, est Liffey Bridge
    © Ken Welsh
  • Les portes irlandaises sont souvent peintes de couleurs vives. Différentes hypothèses ont été formulées sur les origines de cette tradition ; en fait, il semble qu'elle soit née d'
    © Ken Welsh
  • Vue d'une des rues centrales de la ville avec ses bâtiments colorés caractéristiques.
    © Ken Welsh
  • Le château de Dublin, bordé de constructions récentes colorées, domine un magnifique jardin très soigné
    © Ken Welsh
Octavie Pareeag
Octavie Pareeag Expert destination Irlande

Oscar Wilde, Samuel Beckett, James Joyce, Bernard Shaw, Jonathan Swift et bien d'autres grandes plumes célèbres ont été inspirés par cette atmosphère si particulière qu'offre la capitale irlandaise, cosmopolite et jeune. Divisée en deux par la Liffey agréablement rythmée par ses ponts dont le plus célèbre est sans conteste le Halfpenny Bridge, Dublin présente le visage d'une capitale décontractée et dynamique aux airs de province. Que l'on ne se méprenne pas, son patrimoine a de quoi faire des envieux. Peu de traces subsistent des vikings, qui s'y installèrent il y a plus de 1000 ans. En revanche, la ville des 18e, 19e, et 20e se lit au fil des sages rues où s'alignent avec élégance et sobriété de nombreuses maisons géorgiennes, beaucoup plus rarement victoriennes ou edwardiennes. Evidemment, les portes surmontées d'éventails plus ou moins ouvragés et leurs couleurs saturées contrastent agréablement sur les briques rouges et pierres sombres des habitats. Bien entourées et non loin l'une de l'autre, les cathédrales de St. Patrick et de Christ Church affirment leur beauté respective. Trinity College, vaste université de renom en plein coeur de la ville, abrite sa célèbre bibliothèque et un joyau de la littérature : le superbe livre de Kells avec son écriture tellement ciselée. En périphérie, la moderne et design Guinness Storehouse rayonne sur son royaume, totalement dévolu au houblon. Comme dans tout le pays, se rassembler et jouer de la musique traditionnelle ou non est une évidence. Flânez sur les rues pavées du célèbre quartier de Temple Bar, entrez dans un des nombreux pubs qui possèdent de longues histoires (parfois vieilles de plusieurs siècles) ; commandez une incontournable pinte de Guiness ou une autre bière ; regarder un match et profitez de l'ambiance inimitable et si chaleureuse ! Animée s'il en est, Dublin se visite à toute heure du jour et de la nuit, tant la vie bat son plein.

Dublin : que faire ?

Avant tout, un petit passage à l'office de tourisme très dynamique de la ville de Dublin situé en plein cœur de la ville dans une ancienne église (Suffolk street, Dublin 2). Allez également au Temple Bar Cultural Information Centre (12 East Essex Street, Temple Bar, Dublin 2) ! D'ici, prenez un bus " Hop on Hop off City tour " pour embrasser en 1h30 environ la ville et ses nombreux sites dignes d'intérêt. Cela fait, entrez dans ceux qui vous séduisent en profitant des arrêts ! Allez assister à un match à Croke Park, rien que pour profiter de l'ambiance, ou encore entrez dans un pub pour vivre avec les Irlandais un match de football gaélique, de hurling, de Rugby (pour être au plus près de la culture irlandaise, sentir le fameux Fighting Spirit Irlandais), la ferveur est unique !
Si le ciel est bas, le cœur se réchauffe inévitablement au sein de ses pubs si accueillants. Tout le monde est accessible et tous les âges se rencontrent. Allez voir un spectacle de musique et danse irlandaises pour le plaisir de plonger dans ce pays qui sait garder les traits de sa culture et sa bonne humeur (par exemple au " Merry Plough Boy ", Rockbrook, Rathfarnham ; perdu en pleine campagne, il faut prendre un taxi pour s'y rendre).
La ville possède une programmation à faire pâlir de nombreuses capitales tant les artistes internationaux se pressent pour apparaître devant le public irlandais, très amateurs de concerts.
A côté de la mer et des montagnes, sachez vous éloigner de Dublin, pour profiter de ses environs séduisants comme par exemple les collines verdoyantes de Wicklow, l'ensemble de Glendalough, les jardins d'Avondale House, le château de Malahide, etc. !

Dublin et ses festivités pendant le week-end de la Saint Patrick, le jour national du pays ! Si ce n'est pas le cas, rassurez-vous : l'animation et la musique sont toujours de la partie dans la capitale irlandaise ! De tout style, la musique se pratique comme une évidence dans les rues à toute heure ou dans les intérieurs. Plus particulièrement le week-end, dans l'incontournable quartier de Temple Bar, chanteurs de rue sont bien présents devant le public de passage qui s'arrête pour apprécier les sonorités éclectiques. Sur un grand mur du quartier, les célébrités irlandaises dont U2 sont affichées avec fierté. Serrés les uns contre les autres devant les pompes à Guinness, on parle, on rit, et on chante aussi, notamment " Molly Mallone ", figée dans le bronze en plein centre de la ville. Irrémédiablement, la bonne humeur et le rythme gagne les visiteurs. La convivialité est évidente, et la chaleur humaine, rarement absente dans cette ville cosmopolite et jeune.
Les amateurs de patrimoine seront heureux d'admirer, puis visiter les incontournables de la ville : Christ Church Cathedral, Dublin Castle, l'immense Guinness Storehouse, St. Patrick's Cathedral, Trinity College abritant " The Book of Kells ", et le superbe et riche National Museum of Ireland (divisé en trois parties distinctes). Ce dernier est gratuit, comme la Chester Beatty Library, les National Botanic Gardens, l'Irish Museum of Modern art, le Garden of Remembrance, et le National Photographic Archive.
Le charmant musée ?Number Twenty Nine? (n°29) plonge les visiteurs dans l'atmosphère d'une véritable maison géorgienne. La " Old Jameson Distillery? est aujourd'hui un temple dévolue au tourisme et à la présentation de l'élaboration du whiskey Jameson. Au Dublin's City Hall est expliqué de manière didactique et très détaillée la naissance de la ville de Dublin jusqu'à nos jours. The Dublin Writers Museum, The James Joyce Centre, The James Joyce museum, The Shaw Birthplace, etc. rendent agréablement hommage aux célèbres écrivains de la capitale.
Le nez au vent, il faut marcher à travers la ville et se promener dans les beaux parcs à la fois romantiques et sages, ne pas rater les petits marchés au détour des ruelles de Temple Bar, découvrir entre les belles maisons aux portes colorées le patrimoine religieux reconverti en lieux civils (par exemple : The church Café, Bar, Restaurant and Club, Jervis St/Mary St, Dublin 1), etc.

 Irlande  Irlande
Dublin : les chiffres clés

Superficie : 70283.0 km2

Population : 64000000 habitants

Décalage horaire : -1h hiver/-1h été

  • Une ville au riche patrimoine
  • Une population cosmopolite et accueillante
  • Des milliers de pubs, à l'ambiance toujours conviviale
  • Se loger et se restaurer coûtent cher
  • Des rues à éviter la nuit

Dublin : que visiter ?

Les arts et la culture

Les monuments

Pense-bête

Il faut prendre ses euros, retrancher une heure de moins à sa montre sur place et rouler à gauche. Les commerces sont ouverts à la fois en semaine et le week-end. De nombreux magasins restent ouverts également le soir jusque tard dans la nuit, idéal pour combler une petite faim.
Le " Dublin Pass " permet d'entrer gratuitement dans plus de 30 attractions touristiques et propose plus de 25 offres spéciales. Ce sésame permet également d'éviter les files d'attente. Les forfaits sont à acheter au choix pour 1, 2, 3, ou 6 jours. La durée la plus longue est la plus rentable pour les visiteurs (renseignements : www.dublinpass.ie).
Côté transport, de nombreux taxis quadrillent la ville, à toute heure. Les bus dublinois circulent de 6 h à 23h pendant la semaine. De 0h30 à 4h30, il existe un service limité du centre vers les environs (jeudi, vendredi, samedi). Les tramways font également partie du maillage de la ville. Propres et faciles à prendre, les trains de banlieue (DART) permettent de quitter rapidement le cœur de la ville pour partir se balader au bord de la mer ou dans la campagne verdoyante.

À éviter

Ne pas oublier le pourboire, d'usage en Irlande (entre 10 et 15 %). Interdiction de fumer dans les restaurants, bars, discothèques depuis 2004 : oubliez la cigarette dans les fameux pubs, sauf s'il existe une cour intérieure !

Dublin profite de températures tempérées, le soleil pointe vite, la pluie ne s'annonce pas. Le temps change vite, donc n'oubliez pas votre parapluie !

Dublin : que manger ?

Le mieux est encore pour les néophytes de participer au " Story of Irish Food Tour " pour découvrir la nourriture irlandaise dans la capitale (www.historicalinsights.ie). La spécialité locale est l'irish stew, une sorte de pot au feu. Comme en Angleterre, le fish and chips, du poisson frit accompagné de frites, est un grand classique. Le petit déjeuner irlandais traditionnel se compose de saucisses, de bacon, de tranches de boudin, de flageolets à la sauce tomate, d'oeufs au plat, de tomates poêlées et de toasts grillés. Si vous n'êtes pas vraiment amateur, sachez que Dublin regorge de nombreux restaurants de cuisines du monde entier. Cependant, ne passez pas à côté de l'incontournable afternoon tea, souvent très soigné dans les plus beaux hôtels de la ville !

Dublin : que rapporter ?

Le premier des souvenirs à rapporter de la capitale sont les objets et vêtements estampillés au logo et couleurs de Guiness, bière ambrée au goût inimitable. Votre choix pourra également se porter sur une bouteille de whiskey (et non whisky !). Arborant trèfles, croix celtiques, harpe, moutons, des gadgets de plus ou moins bon goût se trouvent dans les nombreux magasins de souvenirs ou dans les boutiques des musées. Dans ces derniers, on trouvera évidemment divers livres en Français sur la culture irlandaise.

Hotels Dublin testés par nos experts
  • 9.3 /10
    Noté par Easyvoyage
    Carton House Hotel
    Dublin - Irlande
    Hôtel Hotel 4 Etoile(s)

    Sur des kilomètres s'étire la campagne verdoyante. Carton House ...

  • 9.1 /10
    Noté par Easyvoyage
    The Merrion Hotel
    Dublin - Irlande
    Hôtel Hotel 5 Etoile(s)

    Le Merrion Hotel a reçu le label Leading hotel of the world, ...

  • 8.8 /10
    Noté par Easyvoyage
    Four Seasons Dublin
    Dublin - Irlande
    Hôtel Hotel 5 Etoile(s)

    Niché dans un quartier résidentiel huppé du sud de Dublin, le ...

  • 8.75 /10
    Noté par Easyvoyage
    The Morrison
    Dublin - Irlande
    Hôtel Hotel 4 Etoile(s)

    Membre de la chaîne W3 by Hilton, le Morrison n'a pas été construit ...

Ailleurs sur la planète
Irlande : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture