Le Couvent des Jacobins, un joyau de l'art médiéval

Le Couvent des Jacobins est sans aucun doute l’une des visites à ne pas manquer lors de votre séjour à Toulouse. Cet édifice gigantesque est non seulement empreint de huit siècles d’histoire, mais c’est également un témoignage exceptionnel de l’architecture gothique méridionale !

L'élément le plus remarquable de l’édifice est sa voûte unique en forme de palmier. L'église, avec sa double nef au décor peint et ses superbes vitraux, abrite également les reliques de saint Thomas d'Aquin. Enfin, le cloître du couvent est un véritable havre de tranquillité dans la ville !

Toulouse

🚆 Votre trajet Paris - Toulouse en train ou en bus

Toulouse, la Ville Rose, vous enchante avec son patrimoine historique, sa douceur de vivre et son ambiance conviviale
A partir de
39 € / pers
Voir les offres

L'histoire du Couvent des Jacobins

Le Couvent des Jacobins est un jalon essentiel de l'histoire de Toulouse au Moyen âge et abrite huit siècles d’histoire mouvementée ! Il a d’abord été fondé aux XIIIe et XIVe siècles par l'ordre des Dominicains. Afin de favoriser leur vie en communauté et s'insérer dans la ville pour assurer leurs missions de prédication, les Dominicains démarrent, en 1229, le projet du couvent.

Lever de soleil sur le Couvent des Jacobins

Lever de soleil sur le Couvent des Jacobins

- © Spech / Shutterstock

La première pierre de l'église est posée le 24 décembre 1230 et le couvent est achevé vers 1250. Il accueille alors une centaine de frères. Construit en seulement un siècle, le couvent des Jacobins a par la suite fait l'objet de quelques agrandissements.

L'intérieur du couvent des Jacobins

L'intérieur du couvent des Jacobins

- © Anibal Trejo / Shutterstock

Le couvent des Jacobins connaîtra ensuite une histoire mouvementée. Il est fermé pendant la Révolution et ses reliques sont transférées à la basilique Saint-Sernin. En 1810, il est transformé en caserne pour les armées napoléoniennes et une grande partie sert alors d’écurie.

Le Couvent a d’ailleurs bien failli être détruit à cette période. En 1847, l'armée quitte finalement le couvent et les travaux de restauration peuvent être entrepris. Ils dureront une bonne partie du XXe siècle.

Hôtel Albert 1er Toulouse
Booking.com

Hôtel Albert 1er

" L'hôtel est idéalement placé, au cœur de la ville et à proximité des centres d'intérêt." Avis client décembre 2022
8.4 Très bien
A partir de
100 € / nuit
Réserver

Pourquoi visiter le Couvent des Jacobins ?

Le Couvent des Jacobins à Toulouse est un véritable joyau de l’art médiéval. Ce géant de briques, à la fois sobre et original, conserve notamment une église unique en son genre. D’aspect plutôt austère à l’extérieur, l’église frappe à l’intérieur par sa luminosité, la légèreté de ses voûtes et sa double nef qui se termine par le fameux palmier de pierre à 22 nervures.

Le palmier de l’église des Jacobins

Le palmier de l’église des Jacobins

- © Santi Rodriguez / Shutterstock

Lors de votre visite, ne passez pas à côté des reliques du Dominicain Thomas d’Aquin, conservées sous l’autel. Le sublime cloître, quant à lui, offre une vue sans pareil sur le fameux clocher datant du XIVe siècle, une pépite d’architecture gothique méridionale. Les jardins du cloître offrent une escale de fraîcheur et de tranquillité en plein cœur de Toulouse, particulièrement appréciable en été.

Reliques de Thomas d’Aquin

Reliques de Thomas d’Aquin

- © BestPhotoStudio / Shutterstock

Le Couvent des Jacobins est également devenu un écrin pour la culture à Toulouse. En effet, le cloître, l’ancien réfectoire, la chapelle de la Vierge ainsi que la chapelle Saint-Antonin accueillent régulièrement des concerts, expositions, spectacles de danse, ou encore des lectures, etc. N’hésitez pas à vous renseigner sur le programme avant votre passage !

Préparer sa visite du Couvent

Le Couvent des Jacobins propose des visites guidées pour découvrir le monument, son architecture, son histoire, ainsi que la période du Moyen âge. Il existe aussi de nombreuses animations et visites thématiques pour découvrir ce joyau patrimonial autrement. Les thématiques sont variées et ludiques, par exemple sur les métiers, les repas ou encore les manuscrits du Moyen âge.

Cloître Couvent des Jacobins

Cloître Couvent des Jacobins

- © Elena Elisseeva / Shutterstock

Si vous voyagez en famille, on ne peut que vous conseiller les visites spéciales. Le Couvent des Jacobins proposent en effet des visites passionnantes et ludiques, autant pour les petits que pour les grands !

Les enfants pourront aussi découvrir le monument en s’amusant avec le jeu sur tablette numérique "Les Rigol'héros médiévaux" ! Au Couvent des Jacobins, tout est pensé pour faire profiter de ce lieu historique à toute la famille, même aux plus jeunes !

Vue sur le clocher gothique

Vue sur le clocher gothique

- © Spech / Shutterstock

Enfin, vous pouvez aussi réserver des visites « extraordinaires » pour découvrir le monument de manière privilégiée, en dehors des horaires d’ouverture ! Le Couvent propose en effet des visites nocturnes aux lampions, visites théâtrales, visites gourmandes, etc.

Quelle que soit votre préférence, pensez à vous renseigner sur les dates et horaires de ces visites spéciales. Toutes les informations sont disponibles sur le site officiel du Couvent.

Informations pratiques

👛Tarifs

L’entrée est libre dans l’église et la chapelle de la Vierge.

L’entrée au Couvent (avec accès au Cloître, à la Salle capitulaire, à la Chapelle Saint-Antonin, au Réfectoire, et aux expositions qui s'y tiennent régulièrement) est payante : 4€ à 5€ en tarif plein selon la saison.

Entrée gratuite pour les moins de 18 ans.

⏰ Horaires

Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h.

💡 Bon à savoir

Vous pouvez acheter vos billets en ligne.

par Camille Parveau
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Toulouse
Toulouse
Dernières actus
Nouvelle-Aquitaine
Vous prévoyez des vacances au soleil en Dordogne ? Ne manquez pas de visiter ces villages perchés pour en prendre plein la vue !
Italie
Partez en road trip à travers 3 pays paradisiaques pour seulement 8€ cet été !
Espagne
Aller en Espagne et se croire en Jordanie, c'est possible ! Direction la charmante ville d'Osuna, à la rencontre de la "Petra d'Andalousie"
Toutes les actualités
Top Villes