10 jours de road-trip au Pérou, de Lima à Cuzco

Riche en trésors naturels, culturels et architecturaux, un voyage au Pérou garantit une bulle de déconnexion totale. Pour une première dans le pays, nous vous conseillons de visiter ses incontournables, comme l'oasis Huacachina, le lac Titicaca, une ville impériale comme Cuzco et bien évidemment le Machu Picchu. Lima, la capitale mérite d'être explorée également car elle ne fera que vous surprendre. L'idéal est de partir en road-trip et sillonner la côte Pacifique jusqu'aux Andes en passant par le désert. Un voyage d'une vie qui marque les esprits !

La route Panaméricaine

La route Panaméricaine dans le désert de Nazca

- © Leonid Andronov / Shutterstock
Lima

✈️ Envolez-vous vers Lima !

Comparez les prix et réservez votre billet d'avion pour Lima !
A partir de
586 € A/R
Trouver mon vol

Jour 1 : visite de Lima, la cinquième plus grande ville d'Amérique latine

Porte d'entrée de notre road trip, Lima mérite que l'on s'y attarde avant de partir pour des aventures moins urbaines. La ville, aussi surnommée "Lima la grise" pour son taux d'ensoleillement, contient de nombreux trésors culturels lui permettant de briller.

Nous consacrons la première matinée à la visite des monuments situés dans son centre historique. De la Plaza San Martin, où trône la statue de Jose de San Martin, à la Plaza Mayor, là où la ville de Lima s'est construite, on admire l'architecture des bâtiments et on profite de l'atmosphère qui règne dans ce quartier qui a vu passer des édifices datant de l'époque pré-inca.

La Plaza De Armas à Lima

La Plaza De Armas à Lima

- © Atosan / Shutterstock

Une matinée dans le centre historique

Arrivés à la Plaza Mayor (aussi appelées place des Armes), nous commençons par une une visite de la cathédrale. Construite au 16e siècle et rénovée au 19e, celle-ci s'impose par ses différents styles architecturaux (baroque, néo-gothique) mais aussi par ses différentes chapelles, 14 au total.

Elles représentent différentes périodes, notamment celle où vécut Pizarro, le conquérant espagnol. Il repose d'ailleurs dans la nef principal du monument. On prend le temps d'admirer chaque recoin qui brille grâce aux ornements en or.

La Plaza San Martin

Place San Martin

- © ATTA / Charley Voorhis

Direction ensuite le palais du gouvernement (qui fut le palais de Pizarro), la basilique Saint-François et le couvent de Saint-Domingue. Ce dernier mérite également d'y passer un peu de temps. On peut y admirer une magnifique église de couleur rose, ainsi que des jardins, des galeries (ornées d'azulejos), plusieurs cloîtres avec fontaines et même une bibliothèque. Un trésor architectural apaisant (et frais même en été) !

Le couvent de Saint-Domingue

Le couvent de Saint-Domingue

- © Igor Dymov / Shutterstock

Après-midi à Miraflores et Barranco

L'après-midi est consacrée à la découverte de deux quartiers incontournables. Après un déjeuner à la Cevicheria La Mar, direction Miraflores. Nous passons devant le site archéologique Huaca Pucclana, une pyramide en plein coeur de la ville datant de l'époque pré-inca.

La visite du quartier commence au Parc de l'Amour. Avec ses bancs, ses mosaïques et ses citations romantiques, ce lieu face à l'océan surprend par sa ressemblance avec le Parc Güell de Barcelone. Des sauts en parapente ont lieu juste à côté, on profite du panorama un instant avant de repartir vers le parc Kennedy.

Ici, on se pose sur un banc et on apprécie un café en regardant jouer les chats du parc. Tout autour, des boutiques, musées, bars et restaurants font vivre ce quartier animé de jour comme de nuit.

Le parapente à Lima près du Parc de l'Amour

Le parapente à Lima près du Parc de l'Amour / © PROMPERÚ

Le taxi nous dépose ensuite à Barranco, quartier bohème par excellence. Il est bon de flâner dans ses rues et admirer les œuvres street art sur les murs colorés.

Les oeuvres street art de Barranco

Les oeuvres street art de Barranco

- © Sandra Otero

On passe devant l'église coloniale La Ermita, puis devant la statue de la chanteuse péruvienne adulée Isabelle Chabuca Grande, avant d'emprunter le pont des soupirs (et faire un vœu selon la tradition). Nous passons la soirée à Barranco, c'est ici que la fête bat son plein.

L'église La Ermita à Lima

L'église La Ermita à Lima

- © angela Meier / Shutterstock

En soirée, nous retournons dormir dans le quartier de Miraflores, nous avions posés nos valises à l'hôtel Casa Andina Select la veille.

Casa Andina Select Miraflores Lima
Booking.com

Casa Andina Select Miraflores

Hôtel avec chambres spacieuses !
8.5 Très bien
A partir de
87 € / nuit
Réserver

Jour 2 : Huacachina, un oasis en plein désert

Les distances sont souvent très longues au Pérou. Pour atteindre notre but, Cuzco, des arrêts s'imposent. Et ça tombe bien, le pays regorge de trésors à découvrir. Nous partons avec une voiture de location de Lima à l'oasis de Huacachina. Après 4h30 de route, nous arrivons à destination. Celle-ci se trouve dans le désert au milieu des dunes d'Ica. Nous déjeunons dans un restaurant près du lagon. Le paysage est magnifique et rare à la fois.

L'oasis de Huacachina

L'oasis de Huacachina

- © Don Mammoser / Shutterstock

L'après-midi est consacré aux activités dans le désert. Nous partons en buggy pour découvrir les dunes et le désert d'Ica. Et nous testons un sport inattendu, le sandboard. C'est comme du surf (ou du snowboard) mais... sur le sable !

Après cet après-midi de glisse et de fun, il est temps de se reposer en admirant le coucher de soleil depuis les dunes.

Huacachina, Ica

Huacachina, Ica

- © Mayo Publicidad / PROMPERÚ

Afin de profiter encore un peu de l'oasis (et aussi pour se réveiller dans ce lieu paradisiaque), nous dormons à l'Ecocamp de Huachina entourés des dunes.

Ecocamp Huacachina Pérou
Booking.com

Ecocamp Huacachina

Un camp placé au pied des dunes avec piscine et restaurant
8.3 Très bien
A partir de
39 € / nuit
Réserver

Jour 3 : percer les mystères des lignes Nazca

Après le petit-déjeuner, direction Nazca pour faire un saut dans le temps. Ce site impressionnant et mystérieux ne cesse de faire parler de lui. Après 2h30 de route, nous allons enfin en apprendre plus sur ces lignes tracées dans le désert à l'époque pré-inca.

Nous décidons de survoler le site avec un guide afin d'avoir une vue panoramique sur les lignes. Longues de plusieurs kilomètres, celles-ci représentent en grande partie des animaux. Elles ont été tracées par le peuple Nazca à la période pré-inca.

Les lignes de Nazca

Les lignes de Nazca

- © PROMPERÚ

Si on en dénombre au moins 600, toutes ne sont pas visibles. Il y a seulement quelques années, des recherches avec l'aide d'un drone ont permis de découvrir de nouvelles lignes jusqu'alors invisibles à l'œil nu. Nous apercevons plusieurs formes, notamment l'araignée, le lézard en partie coupé, le singe, ou une fleur.

Il n'y a pas de mot pour qualifier cette expérience, nous restons bouche bée.

Conseil de la rédac' :

👉 Vous pouvez réserver votre billet directement depuis l'une des agences de voyage de la ville, une navette viendra ensuite vous chercher à votre hôtel, ou achetez-le à l'aéroport en y allant en taxi.

Géoglyphe de singe à Nazca, Pérou

Géoglyphe de singe à Nazca, Pérou

- © Daniel Prudek / Shutterstock

En milieu d'après-midi, nous visitons le centre-ville qui s'articule autour de la place des Armes. Au Pérou, chaque village a sa "Plaza de Armas", c'est le cœur du village, là où sont regroupés mairie, bureaux administratifs, commissariat... Nous nous rendons au Musée archéologique Antonini. Doté de plusieurs salles, il permet d'en apprendre plus sur le peuple Nazca et les civilisations ayant vécu dans le désert de Nazca. On retrouve de nombreux objets du quotidien, des instruments, du textile...

Le soir, un peu de repos s'impose, nous dormons à l'hôtel Alegria avant de partir très tôt pour l'étape la plus longue de notre road-trip le lendemain.

Hotel Alegria Nasca Nazca

Hotel Alegria Nasca

Un hôtel confortable proche de la place principale doté d'un jardin et d'une piscine
A partir de
88 € /nuit
Réserver

Jour 4 : direction Arequipa

Le lendemain, nous partons au petit matin vers Arequipa. 10 heures de route nous attendent. A la sortie de Nazca (environ 4 km), nous faisons un stop pour découvrir les aqueducs de Cantalloc. Construits par le peuple Nazca, ils alimentaient la ville en eau. Un système bluffant pour l'époque.

Les aqueducs de Cantallocc

Les aqueducs de Cantalloc près de Nazca

- © javarman / Shutterstock

Il fait nuit lorsque nous arrivons à Arequipa, mais nous apercevons déjà la beauté de la ville blanche qui nous réservera de belles surprises le lendemain. Nous déposons nos valises à l'hôtel Plaza Central pour 3 nuits. Il offre une vue imprenable sur la Plaza Mayor qui est animée.

Plaza Central Arequipa
Booking.com

Plaza Central

L'hôtel dispose de chambres confortables avec balcon privé et vue sur la Plaza Mayor.
A partir de
69 € /nuit
Réserver

Jour 5 : visite d’Arequipa, la ville blanche

Matinée dans le centre-ville

Arequipa est l'une des plus belles villes du Pérou, elle a gardé l'architecture coloniale et ses bâtiments sont d'une couleur blanche inégalable. La ville est la capitale de la région éponyme, c'est aussi la 2e plus grande du pays.

Direction la Plaza de Armas pour découvrir l'imposante cathédrale et l'église de la compagnie. Cette dernière est l'une des plus ancienne d'Arequipa, qui en détient de nombreuses autres, notamment l'église de Santo Domingo ou La Merced, également à découvrir lors d'un séjour.

La cathédrale, quant à elle, impose par son architecture au style néo-renaissance. Vous pouvez réaliser la visite de la cathédrale et son musée avec un guide qui vous fera également grimper sur le toit afin de profiter d'une vue originale sur la ville.

La cathédrale d'Arequipa

La cathédrale d'Arequipa

- © badahos / Shutterstock

La visite du centre-ville se poursuit vers le couvent Santa Catalina. En s'étendant sur plus de 20 000 m², il s'agit de l'un des plus grands au monde et il ressemble à une véritable petite ville. Créé par les Espagnols au 16e siècle, il était le lieu de vie de 450 religieuses. Aujourd'hui, il en resterait une vingtaine. On se balade dans les ruelles, certaines sont rouges, d'autres blanches, on passe sous des arches pour arriver dans des cloîtres aux styles différents.

Monastère de Santa Catalina

Monastère de Santa Catalina

- © Perekotypole / Shutterstock

Après-midi au Musée Santuarios Andinos

Afin d'en savoir plus sur l'histoire des Andes et du Pérou, nous nous rendons au musée Santuarios Andinos. Incontournable pour les passionnés d'histoire et d'archéologie, le lieu abrite des découvertes ayant eu lieu dans les années 90 mais aussi des films d'explications. Dispersés dans plusieurs salles, on trouve des objets datant de la période inca et qui ont plus de 500 ans d'histoire.

Des momies y sont également exposées, notamment la Juanita, la célèbre "princesse des glaces". Celle-ci a été retrouvée au sommet d'un volcan situé à 6000 mètres d'altitude par un chercheur. Très bien conservée grâce aux basses températures, la jeune fille inca est depuis exposée dans un endroit réfrigéré à environ - 18 degrés. Une visite qui peu glacer le sang... Âmes sensibles s'abstenir.

Le bâtiment abrite un bar, le Siwara. C'est l'occasion de déguster un cocktail typique après la visite, le pisco sour.

Le Musée des Andes

Le Musée des Andes à Arequipa

- © saiko3p / Shutterstock

Jour 6 : excursion dans la vallée de Colca

On l'a bien compris, les distances sont longues au Pérou, et nous partons tôt le matin afin de rejoindre la vallée de Colca. Comptez environ 4h30 de route. A peine arrivée, on est subjugué par le canyon qui caractérise la vallée. Une dizaine de villages se sont formés autour, si vous n'en avez qu'un à découvrir, ce pourrait être Chivay.

La vallée de Colca

La vallée de Colca à Arequipa, Pérou

- © saiko3p / Shutterstock

Celui-ci est situé sur la route menant au canyon de Colca. A 3640 mètres d'altitude, le village abrite des sources d'eau chaude et des eaux thermales provenant de la montagne. L'occasion pour certains d'apaiser leurs rhumatismes. On trouve également de nombreux hôtels et restaurants afin de prolonger un séjour.

Le village de Chivay au dessus de la rivière Colca

Le village de Chivay au dessus de la rivière Colca, Pérou

- © Leonid Andronov / Shutterstock

Le canyon de Colca n'a rien à envier à ses homologues américains, il s'agit du 2e canyon le plus profond au monde. Traversé par la rivière Colca, il offre des terrains pour les cultures en terrasses, un système déjà utilisé à l'époque inca. Plusieurs treks sont possibles mais pour une journée, nous décidons de visiter les villages et de profiter des points de vue sur la route, en cherchant à apercevoir des alpagas et des condors, l'oiseau le plus grand au monde.

Vue sur le canyon de Colca au Pérou

Vue sur le canyon de Colca au Pérou

- © romeovip_md / Shutterstock

Pour cela, rendez-vous à la croix du Condor, un mirador incontournable qui offre une vue sur le cayon de Colca, le volcan Mismi et qui permet, avec un peu de chance, d'apercevoir le célèbre condor des Andes.

Nous retournons à Arequipa le soir même.

Le Condor andin dans le canyon de Colca

Le Condor andin dans le canyon de Colca

- © SL-Photography / Shutterstock

Jour 7 : découverte du mythique lac Titicaca

Le lendemain, le réveil sonne tôt car 5h de route séparent Arequipa de Puno, la ville où se trouve le célèbre lac Titicaca. Niché sur la frontière entre le Pérou et la Bolivie, il s'agit du lac le plus haut du monde (3812 m d'altitude). Il abrite une quarantaine d'îles, rien que ça !

 Île de Taquile - Titicaca

Île de Taquile, Titicaca

- © PROMPERÚ

Après-midi dans les îles Uros

Situées 6 km de Puno, les îles Uros sont des îles flottantes créées au 13e siècle par les Indiens pour échapper aux Incas. Construits avec du roseau, l'archipel étonne par son architecture. Les barques, les maisons et même les meubles ont été créés avec ce roseau aussi appelé totora.

Pour rejoindre ces îles, nous empruntons un bateau depuis le port de Puno, il faut compter environ 30 minutes de traversée. Les locaux accueillent les touristes et expliquent leur mode de vie. Sur place, il est possible de ramener des souvenirs en achetant les créations artisanales des habitants. Un moment unique à vivre et auquel on ne s'attend pas forcément en allant visiter le lac Titicaca.

Le lac Titicaca et les îles Uros

Le lac Titicaca et les îles Uros, Pérou

- © Pakhnyushchy / Shutterstock

Jour 8 et 9 : direction Cuzco pour visiter le Machu Picchu

Après un petit-déjeuner à l'hôtel, nous repartons pour 7h de route. Cette fois nous approchons un peu plus de notre but ultime : la visite de Cuzco, l'ancienne capitale inca et le Machu Picchu. Nous arrivons à Cuzco en fin de journée. Après après avoir fait le check-in à l'hôtel Hacienda Cusco Centro Historico, il est temps d'aller dîner au restaurant afin de goûter les spécialités de la région.

La Plaza de Armas à Cuzco

La Plaza de Armas à Cuzco

- © ecstk22 / Shutterstock

Le lendemain, nous prenons la route vers le Machu Picchu. Le site est situé à 100 km de Cuzco, près du village de Aguas Calientes (mais comptez 4h de route).

Arrivé dans cette ancienne cité inca, on ne peut qu'être impressionné et émerveillé face à un site aussi unique. On visite le lieu du nord au sud, avec ses terrasses agricoles, son système ingénieux d'irrigation, ses différents quartiers.

Au cours de la visite, on découvre de nombreux temples et monuments qui permettent d'en apprendre plus sur la civilisation inca.

Le soir, nous prenons la navette jusqu'au village et nous rentrons en train à Cuzco.

Conseil' de la rédac

La meilleure solution pour accéder au Machu Picchu en une journée est d'emprunter le train. Deux compagnies desservent le Machu Picchu mais une partie du trajet se fait en bus jusqu'à la gare (environ 20 min). Une navette vous déposera sur le site inca à partir d'Aguas Calientes ou vous pouvez vous y rendre à pied (environ 1h de marche).

Pensez à bien réserver vos billets pour accéder au Machu Picchu à l'avance.

Le Machu Picchu

Le Machu Picchu

- © VarnaK / Shutterstock

Jour 10 : visite de Cuzco, le nombril du monde

Matinée dans le centre historique

La dernière journée est consacrée à la visite de Cuzco, l'ancienne capitale inca. Nous visitons en premier lieu le centre historique afin de découvrir un peu plus la Plaza de Armas et ses monuments. Direction l'imposante cathédrale et ses trois nefs pour découvrir l'architecture de son intérieur, puis nous visitons le couvent Santo Domingo. Il a la particularité d'avoir été bâti par les Espagnols sur les fondations d'un temple inca.

Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Cuzco

Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Cuzco

- © Promperœ/Enrique Castro-Mendivil

Le midi, nous déjeunons au marché central de San Perdro. Ce marché couvert (conçu par Gustave Eiffel en personne) offre un moment d'immersion dans la vie des locaux (même si on croise également des touristes). Les étals colorés et l'ambiance animée nous charme. On trouve des stands de nourriture, d'épices, de fleurs et d'artisanat... On peut se poser au comptoir afin de déguster un plat, un jus ou un petit-déjeuner. Nous en profitions pour acheter quelques souvenirs avant de repartir en France.

Handicraft, Chinchero

Handicraft, Chinchero

- © PROMPERÚ

Après-midi dans le quartier San Blas

Situé à seulement 6 minutes de la Plaza de Armas, nous découvrons ensuite la célèbre rue Hatunrumiyoc sur la route menant au quartier San Blas. Nous sommes obligés de nous arrêter afin d'admirer une fois de plus le travail encore visible des Incas. Ils utilisaient des pierres allant de 7 à 11 angles pour créer des ruelles et des murs.

Mais dans cette rue, on peut contempler des pierres à 12 angles qui s'imbriquent parfaitement entre elles. Une preuve exceptionnelle de l'ingéniosité de la civilisation Inca qui prévoyaient leurs constructions pour éviter les dégâts liés aux séismes.

La pierre à 12 angles dans la rue Hatunrumiyoc à Cuzco

La pierre à 12 angles dans la rue Hatunrumiyoc à Cuzco

- © Homo Cosmicos / Shutterstock

San Blas est réputé pour être un quartier artisitique. En se baladant dans les rues pavées, nous découvrons de nombreuses boutiques d'artisanat mais aussi des ateliers et des petits cafés.

Sur la place San Blas, c'est les galeries d'art qui attirent notre attention. Le clou du spectacle reste l'église, il faut absolument la visiter pour découvrir la nef et la chaire à prêcher sculptée dans du bois de cèdre. Non loin de l'église se trouve le mirador San Blas, il offre une vue magnifique sur toute la ville (à faire au coucher du soleil).

Qoricancha, Cuzco

Qoricancha, Cusco © PROMPERÚ

Pour profiter de la dernière soirée, nous dînons dans le restaurant Nina Raymi. Il propose une cuisine traditionnelle avec des produits bio et locaux, on ne pouvait pas rêver mieux pour terminer ce voyage.

Le lendemain, nous prenons un vol pour Lima, et repartons de la capitale péruvienne vers la France avec des souvenirs plein la tête.

Hôtel Hacienda Cusco Centro Historico 4* Cuzco
Booking.com

Hôtel Hacienda Cusco Centro Historico 4*

L'hôtel Hacienda Cusco Centro Historico possède un jardin, un salon commun, une terrasse et un restaurant
8.5 Très bien
A partir de
50 € / nuit
Réserver
par Fallon Bouvier | Responsable éditorial
Après plusieurs expériences dans les médias, Fallon a rejoint la rédaction d’Easyvoyage en 2020. Responsable éditorial du site, elle partage ses découvertes à travers des articles qui dévoilent aussi les facettes méconnues des destinations.
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Pérou
Pérou
Dernières actus
Toulouse
Visiter Toulouse en deux jours
Petit Windsor, 007, Welsh... direction la Côte d'Opale pour un voyage en Angleterre sans quitter la France
France
Ces 5 trains en France vous permettent d'admirer des paysages exceptionnels : embarquez-vite !
Toutes les actualités
Top pays