Derinkuyu et Kaymakli

Classée depuis 1959, la Cappadoce regroupe à elle seule plus de 200 cités souterraines. Parmi ces nombreuses villes, Derinkuyu et Kaymakli font partie des quelques cités ouvertes au grand public. Sans surprise, elles attirent donc chaque année des milieux de curieux venus découvrir ce mode de vie étonnant. D’autres villes valent également le détour dans la région, comme les incontournables Göreme, Uçhisar ou encore Ürgüp. 

Installées sur plusieurs niveaux, les différentes pièces de ces cités sont articulées autour de cheminées d'aération afin de laisser pénétrer l'oxygène dans les sous-sols, pour éviter les décès par asphyxie. En effet, plus on s'enfonce dans les longs dédales souterrains, plus les espaces rétrécissent et l'air frais se raréfie… Une expérience étrange, à vivre au moins une fois dans sa vie. Pour des raisons de sécurité, mais aussi pour préserver des lieux uniques au monde, les niveaux les plus bas de ces villes souterraines sont généralement fermés au public. 

La citée souterraine de Derinkuyu

Figurant parmi les sites touristiques les plus prisés de la Cappadoce, la ville souterraine de Derinkuyu est à ce jour la plus grande cité troglodyte connue de Turquie. Elle a été découverte accidentellement par un habitant en 1963, alors que celui-ci entamait des travaux de rénovation de son logement. C’est en cassant un mur que ce Turc a eu la surprise de révéler une cité enfouie sous sa maison.

Au cœur de la ville souterraine de Derinkuyu, en Cappadoce (Turquie)

- © natalia_maroz / Shutterstock

Plusieurs années de fouilles ont alors permis de révéler un important réseau de souterrains, avec des églises, des caves à vin ou encore une école. Construite vers 1400 av. J.-C. pour se protéger des invasions qui bouleversent la région, la cité de Derinkuyu est un véritable labyrinthe de plus de 85 mètres de profondeur. Sur les 20 niveaux que compte la ville, les visiteurs peuvent découvrir les 8 premiers depuis l’ouverture au public en 1965.

Porte d’entrée de ville souterraine de Derinkuyu, en Cappadoce (Turquie)

- © Aleksandar Todorovic / Shutterstock

Où manger près de la cité de Derinkuyu ?

L’entrée de la cité souterraine de Derinkuyu est située en plein centre de la ville de Derinkuyu-Nevşehir. Vous trouverez donc plusieurs restaurants et cafés à proximité du site, dans une ambiance locale et familiale. Dans un décor simpliste sans prétention, les restaurants Keskin et Doyum servent de bons plats traditionnels à petit prix. Pour un repas sur le pouce ou une pause à l’heure du goûter, le café Bey Konağı reste également une valeur sûre.

La citée souterraine de Kaymakli

À environ 10 kilomètres de Derinkuyu, la ville souterraine de Kaymakli comporte elle aussi une partie souterraine. Plus petite que Derinkuyu, Kaymakli ne compte que 4 étages accessibles au grand public. Elle reste cependant la seconde plus grande ville souterraine de Cappadoce.

Intérieur de la ville souterraine de Kaymakli en Cappadoce (Turquie)

- © Mitzo / Shutterstock

La cité de Kaymakli est composée d'un nombre incalculable de galeries, creusées dans le tuf volcanique. Pour se protéger des envahisseurs, les habitants de l'époque ont, comme à Derinkuyu, construit une véritable cité plusieurs mètres sous terre. Au niveau -1, les différentes pièces servaient à l’époque de stockage du bétail, de garde-manger et de logement pour la haute société. Les plus pauvres logeaient dans les étages inférieurs, où les espaces sont plus restreints et l’air se fait plus rare. Aujourd’hui inhabitée, cette cité troglodyte se visite toute l’année.

Vue depuis la sortie de la ville souterraine de Kaymakli en Cappadoce (Turquie)

- © Julia Agin / Shutterstock

⭐ Où dormir près de Derinkuyu et Kaymakli ?

Les cités troglodytes de Derinkuyu et Kaymakli sont proches de l’une de l’autre, vous n’aurez donc aucun mal à trouver un hébergement vous permettant de visiter ces deux sites en une journée. Du côté de Derinkuyu-Nevşehir, l’hôtel Cappadocia Nar Cave** est une vraie pépite, vous permettant de dormir dans des chambres-grottes luxueuses. À quelques pas du site de Kaymakli, le Crystal Kaymakli Hotel & Spa **invite également à la détente dans un décor plus contemporain. Enfin, à quelques kilomètres de là, la ville de Göreme offre elle aussi de nombreuses opportunités d'hébergement dans un cadre idyllique.

Crystal Kaymakli Hotel & Spa Cappadoce
Booking.com

Crystal Kaymakli Hotel & Spa

Hôtel avec piscine extérieure
5.6 Passable
A partir de
150 € / nuit
Réserver

Visiter d’autres cités troglodytes en Cappadoce

Au-delà des citées souterraines de Derinkuyu et Kaymakli, la Cappadoce est célèbre dans le monde entier pour ses habitations troglodytiques, taillées dans la pierre. Pour découvrir et apprécier ces logements étonnants, ne manquez pas de visiter les villes de Göreme, dans la vallée du même nom, et d’Uçhisar. Un peu moins touristique, mais tout aussi fascinant, le village d’Ürgüp a également su conserver tout son charme avec ses habitations nichées entre les formations rocheuses.

Logements dans les grottes d'Ürgüp en Cappadoce

- © Karel Stipek / Shutterstock
par Camille Fraschini
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Cappadoce
Cappadoce
Dernières actus
Allemagne
Pont suspendu, vignoble, fleuve immense... ce pays frontalier à la France regorge de pépites à découvrir au moins une fois !
Nantes
Ces petits villages médiévaux situés à moins d'1h de Nantes semblent figés dans le temps ! A découvrir lors d'un week-end
Italie
5 plages de rêve à voir au moins une fois en Italie
Toutes les actualités
Top zones touristiques