2 jours à San Francisco, entre vie urbaine et pleine nature

San Francisco : une ville trépidante à l'énergie inépuisable. Royaume où la technologie règne en maître, c'est aussi là que s'épanouissent les contre-cultures comme nul part ailleurs aux Etats-Unis. Une ville aux mille et une choses à voir, donc pas facile de savoir quoi visiter pour ne rien rater. Voici un itinéraire détaillé pour visiter au mieux la ville en deux jours.

Vue aérienne du Bay Bridge avec la ville de San Francisco en arrière plan, Californie

- © TierneyMJ / Shutterstock
San Francisco

✈️ Envolez-vous pour San Francisco !

Comparez les prix et réservez votre billet d'avion pour San Francisco !
A partir de
355 € / AR
Trouver mon vol

Jour 1 : Découvrir la ville

La journée commence par une petite balade de l’Embarcadero pour démarrer en douceur. Ce grand hall abrite de nombreux marchés de petits producteurs, de quoi composer un petit-déjeuner sain et consistant. Pour la suite, rendez-vous au Fisherman’s Wharf, l’un des quartiers les plus mythiques de la ville. On peut longer la baie pour s’y rendre à pied (20 minutes), appréciant ainsi la vue. Une fois arrivé, il est obligatoire de s’arrêter au Pier 39, connu pour ses boutiques extravagantes et les otaries qui s’y sont installées.

Jetée 39 et ses otaries, Fisherman’s Wharf, San Francisco

- © canadastock / Shutterstock

Après avoir arpenté les rues du centre-ville pendant un petit quart d’heure, le quartier de North Beach se dévoile. Vous apercevez au loin la Transamerica Pyramid, véritable symbole du quartier financier de San Francisco. Les environs valent la peine d’être visités, ne serait-ce que pour voir l’allée des graffitis dédiée à Jack Kerouac Alley ou découvrir la City Light Bookstore, une librairie emblématique de la ville.

Pyramide Transamerica, North Beach, San Francisco

- © Steven Bostock / Shutterstock

En prenant Colombus Avenue puis Kearny Street, on arrive ensuite dans le quartier de Chinatown, où l’ambiance change drastiquement. Plus vieux quartier chinois des Etats-Unis, il est très agréable de s’y promener et d’y déjeuner. Une étape immanquable, Portsmouth Square et ses nombreux jeux entre locaux comme les échecs. En descendant encore vers le sud-est de la ville, on arrive à Union Square et ses boutiques de luxe : shopping time ! Pour se reposer un peu après cette matinée bien chargée, on peut emprunter un Cable Car. Ce tramway historique n’est pas seulement un moyen utile pour gravir les collines de San Francisco, c’est aussi l’une des attractions incontournables de la ville. Embarquez à la station Powell sur la ligne Powell/Hyde, appréciez la vue, puis descendez sur Lombard Street dans le quartier de Russian Hill.

Cable Car de la ligne Powell/Hyde, San Francisco

- © Sarunyu L / Shutterstock

Autre monument emblématique de San Francisco, la Coit Tower dans le quartier de Telegraph Hill, en face de Russian Hill. Pour l’atteindre, il vous faudra marcher 20 minutes environ et traverser Washington Square l’une des places les plus animées de North Beach. Une fois au pied de la tour, vous pourrez apprécier une belle vue sur le Golden Gate Bridge. Si le cœur vous en dit, la tour se visite et il est possible de monter tout en haut en achetant un billet d’entrée (9$).

Vue aérienne de la Coit Tower, Telegraph Hill, San Francisco

- © trekandshoot / Shutterstock

Le parc du Presidio offre un beau panorama pour finir la journée. Pour s’y rendre depuis la Coit Tower, il faut prendre la ligne de bus 30 ou 45, comptez environ 30 minutes de trajet. Une fois dans le parc, vous aurez une magnifique vue sur la baie, le Golden Gate Bridge et l’île d’Alcatraz. Si une dernière visite vous fait envie, le Palace of Fine Arts est un des plus beaux monuments de la ville et vaut la peine d’être vu.

Palais des Beaux-Arts, Parc du Presidio, San Francisco

- © Vadim 777 / Shutterstock
The Marker San Francisco San Francisco
Booking.com

The Marker San Francisco

Avec ses 208 chambres haut de gamme pour deux à quatre personnes et ses nombreuses installations, The Marker veille à votre confort et vous accueille dans des conditions luxueuses
7.7 Bien
A partir de
184 € / nuit
Réserver

Jour 2 : escapade 100% nature dans les environs

Le village de Sausalito

Pour cette deuxième journée à San Francisco, rendez-vous dans le quartier de Fisherman’s Wharf pour louer des vélos à Blazzing Saddles (2715 Hyde Street). Une fois équipés, il est temps de se diriger vers le Golden Gate Bridge. La balade d’une heure jusqu’au village de Sausalito traverse des paysages très différents : la ville disparaît progressivement et laisse place à des plages et des tronçons de forêts. Arrivés vers Sausalito, il y règne une ambiance hors du temps loin de la frénésie de San Francisco : quelques pêcheurs au bord de l’eau, des otaries qui se donnent en spectacle et une quiétude divine.

Quartier des Houseboats, Sausalito, Californie

- © DAVID ENGLISH / Shutterstock
🚴 Louer un vélo à San Francisco San Francisco

🚴 Louer un vélo à San Francisco

Ici, vous pourrez louer tout type de vélo à l’heure ou à la journée, certaines offres comprennent le retour en ferry depuis Sausalito
A partir de
33 € / pers
Réserver

Cette petite commune charmante est célèbre pour son port de pêche et son quartier des Houseboats. Ces 400 maisons flottantes, autrefois habitées par les communautés hippies des années 70, sont le repère de nombreux artistes et patrons de la Silicon Valley. Flâner dans ce village flottant reste mémorable, à l'écart du tumulte de la ville. Y aller le matin est idéal pour profiter du calme sans trop de touristes. Les maisons flottantes sont toutes différentes, des plus modernes à celles bricolées au fil du temps grâce à beaucoup d'huile de coude, dégageant un esprit bohème.

Maisons flottantes du quartier des Houseboats, Sausalito, Californie

- © charline poher / Shutterstock

D’autres lieux valent le détour comme Point Bonita Lighthouse, un phare accessible en empruntant la Conzelman Road puis en traversant un pont suspendu. Perché sur un rocher au-dessus de la mer, le site donne la sensation d’être au bout du monde. Il est maintenant temps de rentrer à San Francisco, soit à vélo pour ceux qui ont l’énergie de refaire les 13 km, sinon il est possible d’emprunter un ferry en mettant les vélos dessus. Une fois revenus à Fisherman’s Wharf, de nombreux restaurants proposent des plats plus délicieux les uns que les autres. Une autre option pour déjeuner : prendre de quoi faire un pique nique et attendre d’être arrivé à la destination suivante pour manger.  

Point Bonita Lighthouse près du village de Sausalito, Californie

- © Kevin Kipper / Shutterstock

Le Parc National de Muir Woods

A environ 30 minutes de route de San Francisco se trouve Muir Woods National Monument, un parc de 295 hectares sacré monument national en 1906 et baptisé du nom du célèbre naturaliste John Muir. Ce sanctuaire unique en son genre abrite l’une des dernières forêts de séquoias côtiers à feuilles d’ifs aussi appelés Redwoods. Certains arbres ont plus de 1 000 ans et atteignent 150 mètres de haut.

Photo en contre-plongée des séquoias de Muir Woods National Monument, Californie

- © Zack Frank / Shutterstock

Une brume habituelle présente davantage le matin se dissipe progressivement, tout en conservant une atmosphère paisible et mystérieuse. Pour profiter d'une solitude appréciable, il faut éviter le week-end pour visiter les lieux et préférer le matin ou la fin de journée. L'arrivée sur place se fait sur un parking, en navette ou en voiture louée, après avoir effectué une réservation obligatoire au plus tôt 90 jours avant la visite.

Entrée de Muir Woods National Monument, Californie

- © Sundry Photography / Shutterstock

Le parc dispose de près de 6 km de sentiers, tous aménagés et accessibles aux personnes à mobilité réduite et aux poussettes. Les randonnées faciles partent du Visitor Center et se divisent en trois boucles de 30 minutes, 1 heure et 1h30. Quel que soit votre choix, vous aurez la possibilité de raccourcir le temps de parcours grâce aux raccourcis sous forme de ponts. Selon le temps que l’on souhaite accorder au parc, des randonnées plus poussées sont également à faire comme le Ben Johnson Trail et le Canopy view trail.

Sentier de randonnée, Muir Woods National Monument, Californie

- © topseller / Shutterstock

Pour les plus aventureux, d'autres options sont possibles, par exemple, des sentiers de difficulté moyenne à élevée permettent de rejoindre le parc voisin du Mt Tamalpais. Ils empruntent des itinéraires complètement sauvages qui raviront les plus grands fans de randonnée, à travers des niveaux de dénivelés plus importants dans un paysage brumeux et forestier. Bien prévoir des vêtements de pluie et de l'eau selon les conditions météo.

Vue depuis la pointe du Parc National du Mont Tamalpais sur la baie de San Francisco, Californie

- © Alisa_Ch / Shutterstock

🔥 Anecdote

Le caractère mystérieux et impénétrable de la forêt de Muir Woods lui a valu de servir de décor à plusieurs films, dont Sueurs Froides d’Alfred Hitchcock en 1958 ou plus récemment La Planète des Singes : Les Origines en 2011. Le parc a également servi au tournage du 6ème volet de Star Wars, Le Retour du Jedi en 1983, la forêt est en effet celle de la planète Endor où Luke Skywalker et la princesse Leia font la rencontre des attendrissants Ewoks.

Infos pratiques

📍 Localisation : Mill Valley, CA 94941, États-Unis

Horaires : tous les jours de 9h à 18h, prévoyez de partir 30 minutes avant la fermeture pour éviter une mauvaise surprise

👛 Tarif : 15$ par personne à partir de 16 ans, à cela s’ajoute le prix du parking (9$ par véhicule) qu’il faut réserver à minima 90 jours à l’avance, ou le prix de la navette

👉 Autres infos : Pensez à prendre une polaire et un coupe-vent, les températures peuvent changer très vite et il y fait souvent froid même en été. A noter qu’il n’y a pas de WiFi ni de réseau.

Le Golden Gate Recreation Area

Pour finir la journée, quoi de mieux que profiter du coucher de soleil avec une vue des plus magnifiques sur le Golden Gate Bridge et la ville. C’est dans cette optique qu’on se rend au nord du Golden Gate National Recreation Area, un parc national urbain et l’un des plus vastes du monde. La Conzelman Road offre de nombreux points de vue sur le pont et la baie et ce dans un environnement naturel insoupçonné. Les parkings étant petits, ils se remplissent vite, trouver une place peut prendre un peu de temps. Mais il est possible de se garer au North Tower Golden Gate Parking et de se rendre à pied à l’un d’entre eux (15-20 minutes à pied).

Vue sur la Conzelman Road, Golden Gate Recreation Area, Californie

- © Jon Bilous / Shutterstock
par Ellyn Mainguy
Besoin d'aide ? Consultez le guide
San Francisco
San Francisco
Dernières actus
Toulouse
Visiter Toulouse en deux jours
France
Le printemps est la saison idéale pour visiter ces villages classés parmi les plus beaux de France (avec moins de touristes qu'en été) !
Jour de la Terre : voici les destinations les plus vertes à visiter en Europe
Costa Rica
Le Costa Rica regorge de volcans impressionnants ! (Certains sont ouverts aux visites)
En Italie, ces sites naturels sont classés à l'UNESCO ! A visiter au moins une fois
Toutes les actualités
Top Villes