• Sultanat d'Oman
    © Carlos Rodrigues
  • Sultanat d'Oman
    © Luca Mason / 123RF
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Le sultanat d'Oman, voyage au pays des Mille et une Nuits

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter Fiche Profil
Bienvenue au Sultanat d'Oman, pour une plongée dans les contes des Mille et Une Nuits. Le voyageur explore les fjords du Musandam, part à la recherche de l'arbre à encens du Dhofar, découvre Mascate, sa capitale de poche, campe dans le désert, se baigne dans des oasis, visite des forts et part en trek dans la montagne. Une destination parfaitement sûre, où l'hospitalité est élevée au rang d'art.

Avant de partir

Le sultanat d'Oman offre un voyage dépaysant au cœur de l'Arabie heureuse, à la recherche de l'arbre à encens du Dhofar et des ruines de la reine de Saba, près de Salalah, au nom chantant. Destination sûre où l'hospitalité est élevée au rang d'art, le pays de Sinbad le marin charmera le voyageur avec ses villages fortifiés en pisé, ses forteresses de montagne, ses forts portugais sur les côtes, ses palmeraies et oasis où il fait bon se rafraichir, ses campements nomades dans le désert, et ses 1 700 km de plages sauvages et préservées où l'on aperçoit dauphins et tortues de mer.

Véritable anti Dubaï, Oman a banni les gratte-ciel de son paysage, et déploie mosquées et hôtels surgis d'un conte des mille et une nuits. Dans une région troublée, Oman est une destination sûre, authentique et préservée, où l'insécurité est inexistante. La montagne, le désert et la mer se sont réunis dans ce paradis des plongeurs et des randonneurs, qui vous emmène de surprises en surprises. Séparée du reste du territoire omanais par les Emirats Arabes Unis, la péninsule du Musandam est une région de toute beauté avec ses fjords d'Arabie cernés de montagnes désertiques culminant à plus de 2 000 mètres, à découvrir en dhow traditionnel.

On compare de nombreuses destinations aux contes des Mille et Une Nuits, appellation un peu trop facilement galvaudée. Pas au Sultanat d'Oman, où l'on s'attendrait presque à voir surgir un tapis volant et un génie de la lampe ! Dans l'oasis Wadi Bani Khalid, lorsque les températures flirtent avec les 40 °C, rien de tel que de se rafraichir dans les sources turquoises et délicieuses, dans un décor de rêve. Le soir, aucune pollution lumineuse ne vient cacher les myriades d'étoiles, que l'on admire depuis son luxueux campement dans le désert, au pied des hautes dunes de sables du Wahiba Sands.

Les amateurs de culture seront ravis de visiter les villages fortifiés en pisé, les forteresses de montagne, les forts portugais de Mascate et les ruines de la civilisation de la reine de Saba du côté de Salalah. A Mascate, après avoir rendu visite à l'impressionnante mosquée du sultan Qaboos, on ira écouter un air d'opéra au Royal Opera House Muscat. Au sud du pays, dans la mystérieuse région du Dhofar, pays de la reine de Saba et de l'arbre à encens, des paysages évoquant les pâturages de la Suisse succèdent au Rub'al-Khali, " le quart vide ", désert le moins exploré et le plus inhospitalier du monde.

Destination balnéaire avec 1 700 kilomètres de côtes, le sultanat d'Oman est baigné par les eaux délicieusement tièdes du Golfe d'Oman au Nord dans le Musandam, de la mer d'Oman à l'Est dans la région de Mascate, et de la mer d'Arabie au Sud dans la région du Dhofar et de Salalah. Des eaux qui attirent les dauphins, les tortues de mer et bien sûr les plongeurs. Que ce soit à Mascate, sa capitale de poche, à Salalah, porte d'entrée du " pays de l'encens " réputée pour son souk de l'or, la vieille ville de Sur où l'on construit encore les dhows (boutres traditionnelles en bois) ou encore à Nizwa, l'ancienne capitale réputée pour son fort, sa mosquée et son marché aux bestiaux, vous ferez l'expérience de l'excellence de l'hospitalité omanaise.

Conseils de la rédaction

Prendre des photos dans les grandes villes ne pose pas de problème, tant que vous ne pointez pas ouvertement votre objectif sur les individus (hommes ou femmes), ou les ambassades et bâtiments officiels. Dans les villages, soyez encore plus discrets et évitez de prendre des scènes de rue. Tenez-vous en aux photos de paysages et de monuments.
Lorsque vous visitez des lieux publics, portez des vêtements décents. Les femmes doivent éviter les tenues trop courtes et les décolletés provocants. En public, on ne s'embrasse pas sur la bouche. Pendant la période du Ramadan, évitez de boire de l'eau, de manger ou de fumer dans les lieux publics. Plus généralement, évitez la période du Ramadan : tout s'arrête !

Evitez la période de mai à septembre. En particulier juillet-août. Il fait très chaud (40 à 50 °C) : on ne se sent bien alors qu'à l'intérieur (très climatisé) des hôtels ou dans les piscines réfrigérées des quelques hôtels qui peuvent se permettre ce luxe !

Pour voir le Dhofar "vert", venir en septembre, à la fin de la mousson. Les pluies transforment alors le paysage. Pour un peu, on se croirait en Suisse ! Cascades, prairies, arbres couverts de feuilles...

Salalah est à 1h15 de vol de Mascate, mais Qatar Airways relie désormais Doha (Qatar) à Salalah, ce qui permet aux passagers français de partir vers Salalah depuis Paris et Nice, via la capitale qatarienne.

Le Musandam est une région très isolée. Il n'y a pas de vol direct et vous devrez passer par Mascate ou Dubaï. Si vous êtes au Six Senses Zighy Bay, vous devez traverser les Emirats Arabes Unis pour rejoindre l'aéroport de Khasab et vous serez obligé de repayer les frais du visa pour le sultanat d'Oman. En revanche, le visa pour le Sultanat d'Oman permet d'aller à Dubaï, à seulement 1h30 de route. L'occasion de découvrir deux visages très différents de la péninsule arabique.

Propriété du gouvernement omanais, la National Ferry Company (NFC) assure 4 fois par semaine une liaison en catamaran rapide entre Mascate et Khasab (Musandam) en 6h. Ces bateaux embarquent également des véhicules. Une alternative intéressante au voyage par la route car elle permet d'éviter les formalités de visas à la frontière avec les Emirats Arabes Unis.

Pour les excursions sur place, nous vous recommandons les services du réceptif Zahara Tours. Pionniers sur la destination dès 1971, ils sont aujourd'hui la plus grande agence du sultanat d'Oman. Ces professionnels connaissent le pays comme leur poche. Ils vous feront découvrir des endroits originaux peu connus du grand public et vous emmèneront dans les lieux les plus typiques et authentiques pour découvrir les traditions et la cuisine locale. Ils disposent de confortables voitures climatisées avec un chauffeur au petit soin (bouteilles d'eau, serviettes rafraichissantes, etc.) et vous guideront sur les routes les plus improbables !

Les plus

  • +Une destination authentique et préservée.
  • +L'hospitalité omanaise.
  • +L'hôtellerie de luxe est superbe.
  • +Dans une région troublée, Oman est une destination sûre. L'insécurité est inexistante.
  • +La réunion du désert, de la montagne et de la mer.

Les moins

  • -Les distances sont importantes entre les différents sites.
  • -En été, les températures dépassent les 45 C°.

Tradition

Les Omanais sont devenus des champions de la protection de l'environnement. Après des décennies de chasse intensive, de nombreuses espèces animales sont dorénavant protégées.
A Oman, on est propre. Les marchés modernes, carrelés de blanc et climatisés, remplacent peu à peu les vieux souks odorants. Il est interdit de jeter un papier ou un mégot sur le sol et de rouler dans la capitale avec une voiture sale. Les chauffeurs s'arrêtent, avant d'entrer dans la ville, pour nettoyer leurs véhicules.
Dans les régions de l'intérieur, les femmes portent le burqah, un masque qui couvre entièrement le visage, à l'exception des yeux. Les masques sont teints avec de l'indigo et ornés de fils d'or. Toujours en vigueur dans certains villages du Djebel Hajar ainsi que chez les tribus bédouines du désert des Wahiba Sands, les traditions omanaises témoignent d'un sens raffiné de la parure, qu'il s'agisse des atours portés par les hommes ou par les femmes. Depuis 2011, les Omanais et leurs visiteurs peuvent assister à un opéra au Royal Opera House Muscat à Mascate, la capitale omanaise. Ce nouveau lieu hautement culturel, unique en son genre dans la péninsule arabique, propose une programmation de renommée internationale, avec des artistes tel Placido Domingo et Andrea Bocelli entre autres.

Cuisine

La cuisine omanaise mélange les saveurs indiennes et libanaises. Riz et chapatis accompagnent généralement un plat de viande ou de poisson, cuisiné aux épices. A Mascate, on trouve de bons restaurants indiens, chinois, européens ou africains. Le restaurant indien Mumtaz Mahal à Mascate possède une excellente réputation. Les restaurants dits " internationaux " sont intéressants pour les fruits de mer. La consommation d'alcool, interdite en public, est autorisée dans les bars et restaurants avec licence.
Dans tout le pays, les petits restaurants locaux servent birianis et currys accompagnés d'une assiette de crudités pour 5 euros. On y mange " à l'omanaise ", assis sur un tapis et calé entre deux coussins. Un repas traditionnel omanais se mange généralement avec les mains. Il faut se servir avec la main droite. La spécialité locale, rarement proposée, est le showa : de l'agneau cuit au soleil dans des feuilles de bananiers. Vous aurez également l'occasion de manger du dromadaire avec les bédouins, notamment dans la région de Salalah. Le café, parfumé à la cardamome, est offert pendant la journée, avec des dattes, les meilleures du monde, comme la Khalas. Il faut goûter au Halwa, fameux dessert omanais, une pâte à base de sucre roux, d'eau, de farine, d'œufs, de lait et d'eau de rose, parfumé aux épices (cardamone, safran, amandes ou noix de cajou). Les pâtisseries au miel et épices sont traditionnellement servies le soir.
Attention, les taxes et pourboires ne sont pas toujours inclus dans les prix indiqués sur les cartes des restaurants. Dans ce cas, il faut ajouter 9 % de taxe gouvernementale et 8 % pour le service.

Indice de confort météo

Découvrez les prévisions météo hebdomadairesSultanat d'Oman . Différents critères fournis par Météo France nous offrent la possibilité d'afficher avec précision la meilleure période pour partirSultanat d'Oman . Les indices de température, d'intempéries, d'ensoleillement ou encore l'indice vent vous permettront, grâce à une note globale, de choisir les activités les plus adaptées à la météo et ainsi réussir vos vacancesSultanat d'Oman .

décembre

  • Salalah flecheStagne 93/100 Excellent
  • Sur flecheStagne 89/100 Excellent
  • Mascate flecheStagne 89/100 Excellent
Voir tous les spots météo

Souvenir et artisanat

Dans les souks, où le marchandage est de rigueur, les marchands proposent des produits variés : alimentation, épices et médecines traditionnelles, encens, tissus, écharpes pashmina, chapeaux traditionnels (kimah), vêtements et mercerie, articles ménagers, coffres en bois, jouets en plastique et l'emblème du pays, le khanjar, un poignard traditionnel en argent. En matière d'artisanat local, on peut acquérir des bijoux en argent ciselé et en or à Mascate, quelques poteries et de la vannerie à Nizwa, de l'encens et des parfums et des petits encensoirs en argile peinte à Salalah. On peut aussi rapporter de beaux objets, plats et coffres en bois, bijoux, importés d'Inde. Dans les galeries marchandes, on trouve des produits importés du monde entier, bien souvent plus chers qu'en France. Les magasins ouvrent de 8 h 30 à 12 h et de 16 h à 20 h. Les supermarchés ouvrent quant à eux en continu. En théorie, le vendredi est le jour de fermeture hebdomadaire mais, en pratique, de nombreuses enseignes restent accessibles.

À visiter

Les paysages, moyen-orient, Oman, batinah, Al Hajar, montagne, fort, nakhal
La plaine de la Batinah
Les paysages, moyen-orient, Mascate, Oman, Wadi Bani Khalid, Sharqiyah, Khalid
Le Wadi Bani Khalid
Les paysages, Dhofar, côte, oman, sultanat, moyen-orient, proche-orient, Al Mughsayl, plage, palmier, mer, flore
Le Dhofar
Les paysages, wahiba, oman, desert, dune, 4X4, moyen-orient
Le désert de Sharqiyah Sands
Les paysages, arabie, oman, proche-orient, moyen-orient, Wadi, Jebel Shams, djebel shams, montagne, mont
Le Jabal Shams
Systèmes d'irrigation aflaj, Les paysages, Mascate, Sultanat d'Oman
Systèmes d'irrigation aflaj
Les paysages, Oman, sultanat, moyen-orient, route, wadi bani awf
La route du Wadi Bani Awf
Oman 2016- Les Trois Villages, Le Djebel Al Akdhar, Les paysages, Sultanat d'Oman
Le Jabal Al Akdhar
La péninsule du Musandam , La péninsule du Musandam, Zighy Bay , Sultanat d'Oman
La péninsule du Musandam
Les côtes, moyen-orient, proche-orient, oman, sultanat, golfe persique, golfe
La côte du golfe d'Oman
Les côtes, Dhofar, côte, oman, sultanat, moyen-orient, proche-orient, Rakhuyt
La côte du Dhofar
Les côtes, Oman, sultanat, moyen-orient, muttrah, mer
Muttrah
Les côtes, Oman, sultanat, moyen-orient, mascat, muscat, vieille ville, tradition, fort, Al Mirani
Le vieux Mascate
Les côtes, Oman, sultanat, moyen-orient, yiti, plage
Yiti
La faune et la flore, Oryx, animal, désert, faune, mammifère, arabie, oman, proche-orient, moyen-orient
La réserve d'Oryx blanc d'Arabie
Sultanat d'Oman : Que visiter