Oubliez le Transsibérien et découvrez le deuxième plus long voyage en train au monde à travers le Canada !

Avec 10 millions de km², le Canada est le deuxième plus grand pays au monde. Alors forcément, le traverser dans sa longueur relève de l'expédition, et vue la longueur du trajet (4000 kms), ça ne peut être qu'un voyage hors norme. Alors à Toronto, embarquons à bord du "Canadian".

De Vancouver, sur la côte Ouest du Canada, à Toronto, sur la côte Est, The Canadian file comme une flèche Nakota. Un train mythique qui relie deux océans, l'Atlantique au Pacifique (ou inversement), en 4 jours. Une belle balade qui traverse les forêts immenses de cette Amérique du Nord et tous ses paysages sauvages, car plus on va à l'ouest, et moins le territoire est habité.

The Canadian à Parry Sound, dans la région de Toronto

The Canadian à Parry Sound, dans la région de Toronto

- © Boxcar Media / Shutterstock

Le parcours du Canadian

D'abord, vous partirez d'Union Station, à Toronto. Très vite, The Canadian s'enfoncera dans la forêt. Il longera le lac Huron au nord (le sud étant américain), et passera au nord de l'île Manitoulin, la plus grande des îles présentes sur un lac. Puis sa trajectoire contournera, toujours par le Nord, l'immense lac Supérieur. Depuis le départ, nous sommes dans l'Ontario, et le voyage se fait principalement dans les forêts ou à leurs abords. Ce sont essentiellement des pinèdes qui se mêlent volontiers à d'autres arbres.

© The Man in Seat 61

Bientôt vous quitterez l'Ontario pour pénétrer dans la province du Manitoba et arriverez à Winnipeg, sa capitale. Ville cernée par la nature, elle dispose de pas moins de 23 parcs provinciaux alentours et de 4 parcs fédéraux dans la ville même. Une communauté francophone sympathique, les Franco-Manitobains, vit dans les quartiers de Saint-Boniface et de Saint-Vital. Vous n'êtes pas encore à mi-chemin. Vous êtes au Sud des grands lacs Winnipeg et Manitoba. Le train repart dans la nature.

L'université de Winnipeg, la nature est partout

L'université de Winnipeg, la nature est partout

- © Jacob Boomsma / Shutterstock

Vous croiserez des trains de marchandises. Préparez-vous, ils sont immenses. Encore des pins à perte de vue et des lacs comme s'il en pleuvait. Normal, vous entrez dans le Saskatchewan, province aux 10 000 lacs qui marque votre bascule vers l'Ouest du pays. Son nom vient de la rivière Saskatchewan nommée en langue Crie par le peuple Cri qui constitue l'une des Premières Nations du continent. Cette province est également très riche au plan agricole, notamment dans la région de Norkton. En fait, depuis Manitoba, vous êtes dans ce qu'on nomme les Prairies canadiennes, le grenier du pays, qui se prolonge dans la province suivante, l'Alberta.

 Des prairies, des lacs et des étangs partout dans le Saskatchewan

Des prairies, des lacs et des étangs partout dans le Saskatchewan

- © Russ Heinl / Shutterstock

Le train file en ligne droite vers le nord des Rocheuses américaines qu'il traverse sur leur pente descendante et arrive à Saskatoon, sa capitale. Fidèle au modèle canadien, cette grande ville respire l'air pur drainé par ses nombreux parcs. De l'espace, de la végétation et la fameuse rivière Saskatchewan qui la traverse. Il y fait très froid l'hiver, mais en été il fait bon aller à sa découverte. Peut-être croiserez-vous un de ses Fransaskois, les francophones qui vivent ici. Ensuite, vous sortirez vite des Rocheuses pour rejoindre les prairies et 400 km plus loin, vous êtes à Edmonton, dans la province de l'Alberta.

© Lost In The Wild Canada

L'Alberta est remarquable par ses paysages à couper le souffle, notamment les parcs de Banff, de Jasper, et celui des Montagnes Rocheuses (ils sont tous dans les Rocheuses où vous serez à nouveau). Au total, 6 de ses sites sont classés par l'UNESCO. Une escale à Edmonton peut être l'occasion d'aller les visiter. Mais vous pourrez aussi faire halte à Jasper, ce qui vous permettrait de visiter le parc national de Jasper, au sud-ouest, ou bien celui de Banff, plus au sud encore.

La ville d'Edmonton

La ville d'Edmonton

- © TetyanaT / Shutterstock

Le voyage dans le train

Il n'y a pas de TGV au Canada, pas plus qu'il n'y en a aux Etats-Unis (mais plus pour longtemps, pour ce qui est des States). Cela est surprenant, mais en tous cas, cela a l'avantage de faire durer le plaisir de ceux qui affectionnent ce genre de voyage. C'est d'autant plus vrai avec The Canadian, donc l'expérience confine à l'aventure humaine. D'abord c'est un train qui offre plusieurs formules, selon votre budget, mais aussi en fonction de vos aspirations. 3 grandes catégories de réservations sont proposées : la voiture Economie, la voiture Lits Plus et la Voiture Prestige. Les détails sont ici.

Si des sièges de la Voiture Parc Prestige, tout au bout du train, sont logiquement réservés aux passagers Prestige, il sera néanmoins possible aux passagers de la classe Voiture-lits Plus d'y accéder en soirée, en haute saison (ou tout le temps en basse saison).

Le grand avantage repose sur son salon en rotonde qui offre une vue à plus de 180 ° sur la nature que le train laisse derrière lui. Si on apprécie son intimité, surtout la nuit, l'expérience de la solitude pendant les 4 jours et 4 nuits que dure le voyage n'est pas forcément du goût de tous. Cela tombe bien, le train est doté de 2 voitures dites skyline ou panoramiques, avec plafond de verre à 360°, au deuxième niveau du train. Une manière unique d'observer le paysage, et de se lier avec d'autres voyageurs.

Comme sur certains trains touristiques des Rocheuses, The Canadian dispose de voûtes transparentes dans deux voitures panoramiques

Comme sur certains trains touristiques des Rocheuses, The Canadian dispose de voûtes transparentes dans deux voitures panoramiques

- © SL-Photography / Shutterstock

Une autre manière de faire connaissance, c'est le moment des repas car vous ne pourrez pas avoir votre table pour vous tout seul, si vous êtes en solo ou en couple. A moins qu'il n'y ait pas foule. Notez aussi que, si vous deviez emporter de la nourriture, vous ne pourrez pas demander au personnel de bord de vous la réchauffer. Vous devrez donc prévoir des aliments secs, voire une petite glacière de voyage, si vous ne prévoyez pas de prendre tous vos repas au restaurant du train.

Le trajet compte 8 arrêts, dont le terminus. C'est assez peu pour un si long voyage, mais les stations desservies correspondent à des spots essentiels. Si vous décidez de faire halte dans l'un d'eux (par exemple Jasper pour aller visiter son parc national ou celui de Banff), vous devrez avoir un billet différencié pour le trajet Jasper-Vancouver.

Informations pratiques

📍 Localisation : Union Station, Toronto est ici sur une carte.

👛 Tarifs : à partir de 473 € (514 $).

Quand ? : le train circule tous les 3 jours.

👉 Billetterie : c'est ici.

Aquarium de Vancouver Vancouver

Aquarium de Vancouver

Un des meilleurs aquariums d’Amérique du Nord
A partir de
40 €
Réserver
par Pascal ANTOINE | Rédacteur
Rédacteur, journaliste et photographe depuis 25 ans, ses articles ont été publiés dans la presse magazine (Voyager Magazine, Partir, Gala, 4x4 Mag, etc.). Sa focale : toujours aborder une destination par ce qu’elle a de plus captivant, sa culture.
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Canada
Canada
À lire aussi
La première ligne de TGV des Etats-Unis va ouvrir en 2028 : voici les deux grandes villes qui seront reliées en un peu plus de 2 heures
La première ligne de TGV des Etats-Unis va ouvrir en 2028 : voici les deux grandes villes qui seront reliées en un peu plus de 2 heures
Les Etats-Unis, ce géant américain, n'a pas de TGV. Etonnant quand on y pense. Mais si on regarde le cas britannique (leur High Speed 2 acté en 2012 n'est toujours pas sur les rails),...
Dernières actus
Californie
Vivez le rêve américain à fond avec ces 3 escapades à faire aux alentours de San Diego
France
Loin de la foule qui envahie les plages françaises, voici 5 lacs sublimes où se rendre cet été.
5 joyaux immanquables de la nature toujours intacts
Toutes les actualités
Top pays