Les 5 choses à savoir absolument sur L. A. avant d'y aller

Située au sud de la Californie sur la côte Ouest, la ville de Los Angeles est un symbole des Etats-Unis. De renommée mondiale, on la connaît principalement pour ses immenses lettres « Hollywood » plantées dans la colline, son trottoir parsemé d'étoiles portant le nom de stars, ses paysages ensoleillés ou encore son architecture unique et dépareillée. Toutefois, il y a encore beaucoup de choses à connaître sur cette ville. Voici 5 anecdotes sur la Cité des Anges.

L’histoire du HOLLYWOOD SIGN

Hissé sur le mont Lee dominant la ville, le panneau " Hollywood " fait de lettres géantes (9 mètres de large et 15 mètres de haut), est incontestablement l'emblème de la capitale du cinéma. Son histoire est liée à celle d'Hollywood et du cinéma. En effet, en 1923, le cinéaste Mack Sennett était déjà propriétaire de ce versant de la colline où il comptait, à terme, faire des affaires. Notons que Mack Sennett, surnommé alors King of Comedy, fut l'un des plus importants comédiens et réalisateurs du muet. Il dirigea même les studios Keystone de 1912 à 1917, et à cette occasion, lança Charlie Chaplin au cinéma.

C'est donc lui qui décida d'installer là d'immenses lettres formant le mot "Hollywoodland " au-dessus de la ville, peut-être pour valoriser sa colline. En plus, à l'époque, le panneau était illuminé d'une myriade d'ampoules. Mais dans les années 40, il est malheureusement laissé à l'abandon, sans entretien, et s'esquintait. En 1949, la Chambre de Commerce décida de le rénover et retira les 4 dernières lettres pour qu'il ne reste plus que le mot " Hollywood ".

© iStockphoto.com / Sean Pavone

Mais son histoire ne s'arrête pas là. Au début des années 80, bien que classé " monument historique-culturel de Los Angeles ", ce qui lui permit probablement d'échapper à la destruction, le monument voit son état très dégradé, ce qui obligea la municipalité à lancer une souscription nationale pour en financer la réhabilitation. Alice Cooper, le rocker, finance le premier " O " et Hugh Heffner, le patron de " Playboy ", le " Y ". De nouvelles lettres purent ainsi être érigées.

Derrière le mont Lee.

- © Walter Arce / Grindstone Media Group / 123RF

30 ans plus tard, des promoteurs voulurent acquérir ce versant du mont Lee, ce qui impliquait la destruction du Hollywood Sign, voire a minima un changement radical du paysage. Ce sont alors à nouveau des personnalités du showbiz et d'Hollywood qui se mobilisèrent au côté de l'état de Californie pour financer ou faire financer le rachat de ces terrains, comme Tom Hanks, Steven Spielberg ou encore Arnold Schwarzenegger, alors Gouverneur de l'état.

Les dessous du Walk of Fame

Créé en 1958, ce trottoir sur le Hollywood Boulevard jonché de 2500 étoiles est un hommage aux grands noms de la musique, du cinéma, du théâtre ou de l'industrie télévisuelle. Saviez-vous que certaines étoiles sont rondes ? Celles-ci sont en fait dédiées aux hommes qui se sont posés sur la lune en 1969 (Neil Armstrong, Buzz Aldrin, Mickael Collins). Par ailleurs, 4 étoiles ont déjà été volées depuis la création du Walk of Fame, la dernière en date étant celle de Gregory Peck, grand acteur des années 40-60, mémorable dans " La Maison du Docteur Edwardes " d'Alfred Hitchcock.

Le Walk of Fame à la hauteur du Graumann Theater

- © f11photo / 123RF

Sans compter celles qui ont été détruites... celle de Donald Trump, par exemple. Sur quelle étoile est-il impossible de marcher ? Celle de Muhammad Ali, lequel a demandé à ce que la sienne soit installée à la verticale, sur un mur. Enfin, il est possible que des personnalités aient plusieurs étoiles. Il existe aussi des étoiles sur lesquelles sont inscrits les mêmes noms même s'il s'agit de deux personnes différentes : c'est le cas de Michael Jackson et Harrison Ford.

L.A. : capitale des voitures et des embouteillages !

Il est impossible de ne pas parler des voitures lorsque l'on évoque Los Angeles ! Tout le monde se déplace en voiture. Il faut dire que le réseau routier est vaste.

En moyenne, les Los Angeliens passent plus de 100 heures par an dans les embouteillages, ce qui les hisse au rang des habitants de capitales les plus embouteillées au monde, comme Moscou par exemple. Mais notez bien que les quartiers où les voitures sont peu nombreuses dans leurs rues sont tout de même fréquents, surtout dans les quartiers résidentiels.

Les circonvolutions d'un échangeur de L.A.

- © TierneyMJ / Shutterstock

Autre information qui en dit long sur leurs habitudes de vie : il y a plus de voitures que d'habitants dans la ville, soit plus de 4 millions d'automobiles. Il est d’ailleurs recommandé de louer une voiture pour visiter la Cité, tant les distances à parcourir entre les différents quartiers et sites touristiques peuvent être longues. Ou alors ce sera le taxi, abordable.

© OneInchPunch / 123RF

Los Angeles : une ville sous les spots, et gorgée de soleil !

Jadis, Los Angeles, et la région d'Anaheim en particulier, était riche en orangeraies. Son ensoleillement en est la principale raison.

Avec son climat subtropical de type méditerranéen, Los Angeles est une ville très ensoleillée : globalement, c'est plus de 320 jours de soleil par an ! Parmi les autres caractéristiques climatiques, il faut savoir que Los Angeles subit les humeurs du vent de Santana (ou Santa Ana). Originaire du pacifique, il produit un air très sec et chaud, et ce même en période hivernale.

Sous le soleil de Venice beach

- © Geir Olav Lyngfjell / Shutterstock

C'est incroyable, mais les températures peuvent donc dépasser les 30 degrés au début de l'hiver. En revanche, la mer est assez froide et dépasse rarement les 20 degrés, même en plein été. Cela est dû à un courant froid qui longe la côte californienne.

L.A., un petit air de Sahara

- © Emerictimelapse / 123RF

Los Angeles, reine des lois farfelues

A Los Angeles, certaines lois semblent complètement improbables. Voici quelques exemples : les habitants doivent ôter les décorations de Noël avant le 2 février sans quoi ils peuvent avoir une amende.

Attention ! Veuillez laisser votre langue dans votre bouche.

- © Rusinova Tatyana / Shutterstock

Il est impossible de déposer un piège à souris sans permis de chasse. Cracher dans la rue est illégal, sauf si l'on est situé sur un terrain de basket. Enfin, il est interdit de lécher des crapauds.

Samesun Venice Beach Los Angeles
Booking.com

Samesun Venice Beach

Hôtel économique à quelques pas de la plage de Venice Beach
7.7 Bien
A partir de
99 € / nuit
Réserver
par Solène Leclerc | rédactrice web
Pure occitane, née à Nîmes, une enfance sur le bassin d’Arcachon, une adolescence à La Rochelle et des études à Paris et à l’étranger auront fini par me donner l’envie de découvrir le monde.
Co écrit avec Pascal ANTOINE
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Los Angeles
Los Angeles
Dernières actus
Paris
JO de Paris 2024 : voici où seront
Cap Vert, Dubaï, Sénégal... la compagnie aérienne Transavia ouvre 6 nouvelles lignes depuis plusieurs villes de France cet hiver
Grève des contrôleurs aériens : malgré la levée d'un préavis, le trafic va être très perturbé jeudi dans les aéroports français
Toutes les actualités
Top Villes