• Connexion

Paris est un voyage, miroir de l'excellence à la Française

Guide de voyage
  • Il est six heures. Paris s'éveille. 
Peu à peu, les lumières chaleureuses, qui se reflètent dans le zinc des cafés, allument le regard endormi des premiers clients, semblables aux premières lueurs du jour qui réaniment la ville assoupie.
Il est huit heures. Paris se lève.
Les grandes artères qui sillonent la capitale, bordées d'élégants immeubles haussmaniens, commencent à s'animer. 
Place de l'Hôtel ...
    © Roland Nagy / 123RF
    Paris

    Il est six heures. Paris s'éveille. Peu à peu, les lumières chaleureuses, qui se reflètent dans le zinc des cafés, allument le regard endormi des premiers clients, semblables aux premières lueurs du jour qui réaniment la ville assoupie. Il est huit heures. Paris se lève. Les grandes artères qui sillonent la capitale, bordées d'élégants immeubles haussmaniens, commencent à s'animer. Place de l'Hôtel ...

  • La capitale française peut se vanter d'être l'une des villes les plus visitées au monde.
    © Roland Nagy / 123RF
    Paris

    La capitale française peut se vanter d'être l'une des villes les plus visitées au monde.

  • Avec ses nombreux monuments, Paris est un vrai musée à ciel ouvert.
    © Roland Nagy / 123RF
    Paris

    Avec ses nombreux monuments, Paris est un vrai musée à ciel ouvert.

  • Paris compte trente sept ponts qui chevauchent la Seine.
    © Roland Nagy / 123RF
    Paris

    Paris compte trente sept ponts qui chevauchent la Seine.

  • Avec ses boutiques chics, la plus belle avenue du monde est un passage incontournable lors d'une visite de la ville.
    © Roland Nagy / 123RF
    Paris

    Avec ses boutiques chics, la plus belle avenue du monde est un passage incontournable lors d'une visite de la ville.

  • La place du Tertre accueille nombre de peintres et de caricaturistes toujours prêts à vous tirer le portrait.
    © Roland Nagy / 123RF
    Paris

    La place du Tertre accueille nombre de peintres et de caricaturistes toujours prêts à vous tirer le portrait.

  • Pigalle attire toujours autant les touristes avec ses cabarets, comme le Moulin Rouge, et sa vie nocturne.
    © Roland Nagy / 123RF
    Paris

    Pigalle attire toujours autant les touristes avec ses cabarets, comme le Moulin Rouge, et sa vie nocturne.

Constance Balland
Constance Balland Expert destination France

Il est six heures. Paris s'éveille.
Peu à peu, les lumières chaleureuses, qui se reflètent dans le zinc des cafés, allument le regard endormi des premiers clients, semblables aux premières lueurs du jour qui réaniment la ville assoupie.
Il est huit heures. Paris se lève.
Les grandes artères qui sillonent la capitale, bordées d'élégants immeubles haussmaniens, commencent à s'animer.
Place de l'Hôtel de Ville, les amoureux se séparent en s'embrassant, devant le décor intemporel de ce vaste palais à la façade Renaissance. La photo de Doisneau est sans cesse rejouée, même décor, personnages différents.
Autour, on rentre ou l'on sort des bouches de métro. Châtelet, Palais Royal, Musée du Louvre, Opéra, simples stations de métro qui, dans la bouche du touriste, se font le sésame d'un monde parfois ignoré des indigènes. Il est dix heures. Paris se vide.
Abandonnée par les flots laborieux, la ville s'offre, alors, aux regards des curieux. Tout le long de son axe historique, la ville se raconte, découvre ses vieilles pierres sacrées, musée du Louvre, Concorde, Champs Elysées, Arc de Triomphe. Telle une frise chronologique cet axe se termine à la Défense. La pierre fait place au fer et au verre, les bâtiments se relèvent et viennent chatouiller le ciel. La ville romantique d'un diner aux chandelles devient alors village d'affaires aux lumières publicitaires.
Il est midi. Paris s'invite...
...dans les assiettes ! Sandwich baguette, beurre, jambon, fromage (le célèbre Parisien), dévoré sur le pouce dans un parc arboré ; Entrecôte frites, fromage, verre de vin et café des brasseries Bouillon Chartier ou du Train Bleu, apporté en chemise blanche et gilet noir d'où pendouille un limonadier; Recettes régionales traditionnelles, qui rappellent aux déracinés, installés dans la capitale, la cuisine de grand-mère, servies au Pied de Cochon ou chez Lipp ; Mélange subtil de saveurs et de produits d'exception, mis en scène avec talent par les chefs étoilés de restaurants comme le Restaurant Pierre Gagnaire ou Le Pré Catalan.
La gastronomie à Paris, aussi novatrice soit-elle, reste un monument !
Il est quartoze heures. Paris s'élève.
Haut dans le ciel, la Tour Eiffel devient fourmilière.
Ce squelette de fer, à la vie censée être éphémère, veille depuis 120 ans sur la ville, dont elle est devenue l'emblème.
Notre-Dame s'allonge au fur et à mesure que l'on arpente son parvis. Le point zéro (le kilomètre 0 des routes françaises) est là, comme un point d'ancrage à l'édifice, un des plus beaux du style gothique.
Un point d'ancrage, il lui en faut bien un à cette prude Demoiselle ! Car à ses pieds, c'est le Quartier Latin qui offre ses méandres de petites rues, à la réputation autrefois sulfureuse. Aujourd'hui, restaurants, petites boutiques et bouquinistes font la joie des passants.
Il est 16 heures. Paris s'élève...
...Culturellement. La ville révèle alors tout un monde où formes, lettres, couleurs, sons, images et paroles prennent corps.
Théâtre, musique, peinture, sculpture, cinéma, poésie, la parisienne est aussi belle que cultivée.
Ses temples de la connaissance, la Sorbonne, le Collège de France, la Bibliothèque Nationale de France, ses théâtres et salles de spectacles, la Comédie Française, l'Olympia, le Théâtre Gérard Philippe, ses musées, le Louvre, Orsay, le Centre Georges Pompidou, le Musée du Quai Branly ont autant d'attraits architecturaux qu'artistiques.
Il faut dire que des siècles d'écrivains ont hanté ces lieux et surtout...les cafés alentours !
L'incontournable café Le Procope, près d'Odéon, où s'écrivirent les pages de la constitution américaine et vit passer nombre d'écrivains et de poètes, est de ceux-là.
Puis il y a Montmartre, qui accueillit sa foule artistique, bigarrée et fétarde. Dans les cabarets, la voix d'Aristide Bruant résonne encore, pendant que Toulouse-Lautrec croque les danseuses de Can-Can. Orphelin, le Lapin Agile est le seul établissement, témoin de cette époque, encore ouvert de nos jours.
Mais rangeons nos mouchoirs, fêtes et joie sont toujours règles et devoir chez Régine ou chez Michou.
Impressionnant lieu d'avant garde à la fin du 19ème siècle, le quartier Montparnasse garde les stigmates de cette époque foisonnante. Le Dôme, la Coupole ou le Boeuf sur le toit, ces restaurants ont accueilli les artistes fauchés qui ont gravé leurs noms, depuis, dans l'histoire de l'art (Brancusi, Picasso, Modigliani, Duchamp, Breton, Dali...), et pour certains, dans une des pierres tombales du cimétierre Montparnasse.
Puis ce fut le règne de Saint Germain des Prés. Sartre et Beauvoir devinrent les figures incontournables du café Flore, pendant que Vian lançait son " En avant la Zizique " du bout de sa trompette au Club Saint Germain des Près et au café Les Deux Magots.
Il est 18 heures. Paris s'évade.
La cloche a sonné. Les élèves, enfin libérés, envahissent les squares, les parcs... le pavé. Entouré de pierres grises, c'est dans les jardins que les couleurs naturelles fleurissent, comme un écho aux vitrines.
Que ce soit le jardin du Luxembourg (au bout du boulevard Saint-Michel), le jardin des Tuileries (près de la Concorde), le jardin des Plantes (à proximité de la gare d'Austerlitz), le Parc Floral (en bordure du château de Vincennes) ou le parc Montsouris, ces îlots de verdure, au cœur même de la ville, sont de véritables réservoirs d'oxygène, de calme et de rires d'enfants.
Il est 20 heures. Paris célèbre.
Le soleil se couche. L'avenue des Champs-Elysées se pare de son collier de perles lumineuses. Elle a la grâce d'une diva et la sobriété des gens de classe. Son tapis de dalles grises s'offre aux badauds, le temps d'une sorte de descente de marches dont les magasins de luxe sont les échelons. Même si des grands noms, Cartier, Guerlain, Lacoste, Lancel, Vuitton, Hédiard, possèdent une boutique, les Champs-Elysées, l'une des plus belles avenues du monde, n'a pas le monopole du luxe et du goût à Paris.
A travers toute la ville, les noms des grands couturiers s'étalent en lettres dorées. Chanel, Dior,Yves Saint-Laurent, Jean-Paul Gautier, les créateurs parisens cotoient les grands bijoutiers, réunis Place Vendôme, les grands restaurants comme l'Arpège, le Bristol, le restaurant de Guy Savoy et les palaces, le Ritz, le Meurice, le Crillon, le Bristol, le George V, le Plaza Athénée ou le Fouquet's Barrière, dont les noms, et les suites, laissent rêveurs.
Il est 22 heures. Paris veille.
La nuit venue, une métamorphose se produit.
La fourmilière diurne a disparu et fait place à une population plus détendue, plus colorée, plus festive.
Au pied de la butte Montmartre le Moulin Rouge ouvre ses portes. Sur les Champs-Elysées, le Lido fait de même. Dans quelques heures, ce sera au tour des Bains Douches, du Queen ou de la Locomotive, les célèbres boîtes de nuit parisiennes.

Il est minuit ! Paris reste éveillé.

Paris : que faire ?

Tout !
Impossible de classer par ordre d'intérêts tout ce qu'il y a à faire dans la capitale française. Le choix se fera uniquement en fonction de la couleur que vous voudrez donner à votre séjour parisien.
Une vraie visite façon touriste japonais et Paris carte postale ? Tour Eiffel, Arc de Triomphe, Champs-Elysées, Notre-dame, Sacré-Coeur et bateau-mouche !
Envie d'un Paris noir et blanc façon Doisneau ? Baiser sur le parvis de l'hôtel de ville (ah, si, c'est obligatoire !), balade dans le quartier des Batignolles, exposition photo à la MEP (Maison Européenne de la Photo dans le quatrième arrondissement), prise de vue le long du canal Saint-Martin ou au fil des quais de la Seine, puis soirée dans l'un des troquets qui bordent Pigalle.
Paris, capitale de la mode ? Vos vacances fashion-victim vous meneront aux Grands-Boulevards, qui côtoient les Galeries-Lafayette, le Printemps (et l'été, et l'automne, et l'hiver de la mode) ou, question de moyens, Place Vendôme, chez les grands créateurs (Dior, Channel, Gautier...) et dans les magasins de la plus belle avenue du monde, les Champs-Elysées.
Sartre, Picasso, Delacroix, Villon, Hugo, Renoir, Matisse...Paris ville d'artistes et de culture ?
Entre les musées où sont présentées les plus grands oeuvres picturales, sculpturales ou photographiques (Beaubourg, musée d'Orsay, musée du Louvre, musée Rodin ou Picasso...), les maisons d'artistes ou d'écrivains, les bibliothèques, les expositions temporaires, les salles de concerts et de spectacles (le théâtre du Châtelet, l'Olympia, la Comédie Française), oreilles et yeux ne sauront plus où donner de la tête !
Paris, ville lumière, belle de nuit et de la fête ? Après avoir écumé les bars du quartier Bastille, de l'Odéon, du Montparnasse ou des Abesses, vos pas (titubant ?) vous porteront, la nuit tombée, à travers les axes illuminés à la recherche du lieu branché à la mode (le Queen, Le Show Case, le Rex Club) ou du Paris mythique des " rois des nuits parisiennes " (Chez Régine, Chez Castel ou au Moulin Rouge).

Toute personne venant pour la première fois à Paris sera certainement un peu perdue face à l'abondance des sites historiques et incontournables de la capitale française.
Symbole de la ville la tour de fer construite par Eiffel est presque toujours la première sur la liste des visites.
Une fois cette géante gravi, l'avenue mythiques des Champs-Elysées s'ouvrent aux touristes avec son Arc de Triomphe et ses boutiques de luxe.
Vers le centre de la capitale, on retrouve le Louvre et sa pyramide, imaginée par l'architecte leoh Ming Pei, Notre-Dame de Paris, le musée d'Orsay et le musée du Quai Branly. L'un est situé dans un ancienne gare construite pour l'Exposition Universelle de 1900, l'autre sort tout droit de l'esprit visionnaire de Jean Nouvel (comme le bâtiment de l'Institut du Monde Arabe).
Modernité et patrimoine, ville lumière et belle de nuit, Paris aime jouer sur les contrastes et les oppositions.
Entre le célèbre quartier Pigalle, symbole des " nuits chaudes ", et le Sacré-Coeur en haut de la Butte Montmartre, deux étapes que l'on ne peut oublier lors de son passage à Paris, le touriste sera au plein coeur de la dualité parisienne (une sorte de manichéisme urbain où l'Homme oscille entre débauche et salut de l'âme...).
Principalement remplis par les touristes, les bateaux-mouches sont une occasion de porter un regard différent sur Paris (même pour un parisien !). Une visite agrémentée de bons commentaires historiques est une excellente façon de prendre ses marques et de se repérer géographiquement.
Après avoir frôler le ciel, glisser sur la Seine, restent plus que les catacombes et les égouts de Paris (que l'on peut visiter) pour dire: " J'ai visité Paris de la caves au grenier ! ".

 Ile de France  Ile de France
Paris : les chiffres clés

Superficie : 4638.0 km2

Population : 11694000 habitants

  • La richesse d'une grande capitale européenne avec son histoire, ses idées et ses innovations.
  • Une des plus grandes capitales de la mode et de la culture.
  • La ville romantique par excellence.
  • La faible quantité de chaînes de restaurants, de bars et de boutiques
  • Les inconvénients d'une grande capitale: beaucoup de gens, du temps d'attente pour accéder à certains sites.
  • Le manque de savoir-vivre des Parisiens
  • La ville est assez sale et sent souvent mauvais

Paris : que visiter ?

Pense-bête

La RATP met en vente le " Paris Visite ", une carte et un coupon permettant de profiter de l'ensemble du réseau en Île-de-France (métro, RER, bus, tramway, trains de banlieue SNCF, funiculaire de Montmartre, Montmartrobus, bus du réseau Optile, suivant les zones choisies, de 1 à 3 ou de 1 à 6).
Ces coupons sont valables à partir de la date de leur première utilisation (et non à partir du jour de l'achat) et sont disponibles pour un, deux, trois, quatre ou cinq jours.

Le Paris Museum Pass, lui, permet d'entrer sans attente autant de fois que l'on veut dans plus de soixante musées et monuments de Paris et de sa région (Arc de Triomphe, le Louvre, le Centre Pompidou...).
Il est disponible pour deux, quatre ou six jours.

À éviter

Mieux vaut éviter la voiture dans Paris. Elle ne vous apportera que stress, problèmes de stationnement et embouteillages.
Avec ses 14 lignes de métro, ses tramways, ses bus et ses Vélib', Paris rend accessible aux piétons ses moindres recoins.
Pour visiter la ville, les talons et les chaussures de gala sont à proscrire. Sur une carte les distances peuvent paraître grandes, mais une fois en route, face à la beauté disséminée ça et là, on ne sait jamais jusqu'où nos pieds peuvent nous emmener...

Paris : que manger ?

Comme dans toutes les grandes capitales, il y a peu de risque de mourir de faim à Paris par manque de choix !
Rares sont les artères où il n'y a pas un restaurant qui pointe le bout de son nez. Cuisine Indienne (surtout dans le 10ème arrondissement), cuisine asiatique, cuisine africaine ou végétarienne, cuisine régionale, tous les goûts sont dans la rue !
Le touriste aux habitudes alimentaires excluant tout exotisme retrouvera ses points de repères: restauration rapide, restaurant Tex Mex, Doner Kebab et autres joyeusetés dégoulinant de graisse.
Un peu plus téméraires, certains s'aventureront dans une " brasserie parisienne " où sont proposés salades et plats du jour que l'on accompagne d'un ballon de rouge et d'un café. Ceux qui recherchent cette ambiance, presque portée à son paroxysme, iront à la cantine restaurant monument historique: le bouillon Chartier (dans le 10e arrondissement).
De plus en plus fleurissent de petits restaurants où sont proposées des salades, des menus végétariens, des quiches et des tartes salées (le quartier de Montmartre en accueillent pas mal).
Question qualité, il n'est pas évident de distinguer au premier coup d'oeil quel restaurant est meilleur que tel autre (ou qu'il n'y a pas de risque au niveau hygiène). De manière générale, il vaut mieux éviter de se restaurer dans les grosses zones touristiques (les prix sont bien plus élevés pour une qualité, malheureusement, bien souvent douteuse).
Cependant, comme toute règle a ses exceptions, il ne faut pas hésiter à aller dévorer des falafels près de la rue des Rosiers un dimanche midi...Il y a du monde, ça fait la queue, ce n'est pas très cher et qu'est-ce que c'est bon ! Capitale de la France, pays de la gastronomie, Paris est bien sûr une étape culinaire immanquable pour tous les amateurs de bonnes tables.
Le Restaurant Pierre Gagnaire, Le Meurice dirigé par le chef Yannick Alleno, Le Bistrot où officie Guy Savoy, Le Pré Catalan...il n'y a pas que sur les frontons de ces célèbres établissement que brillent les étoiles, elles illuminent aussi les regards de ceux qui y viennent manger.

Paris : que rapporter ?

Véritable capitale de la mode avec des grands noms de la couture comme Channel, Dior, Gautier ou Hermès, Paris attire de nombreux touristes venus acheter des produits de luxe. Le faste des nouvelles collections n'est alors pas seulement visible lors des défilés, les quartiers chics de la ville deviennent eux-mêmes des podiums urbains.
Hédiard et Fauchon, les célèbres traiteurs, permettent à ceux qui en ont les moyens de rapporter de beaux souvenirs gastronomiques.
Les macarons de chez Ladurée ou de chez Pierre Hermé font sensation aussi !
Ceux qui sont moins en fonds, pourront toujours se rabattre sur une boule à neige avec l'Arc de Triomphe en décor, une tour Eiffel miniature vendus à la sauvet...acheter dans un magasin de souvenirs, un maillot du PSG (du quoi...?) ou une reproduction de la Joconde.
Le traditionnel " Parisien " (sandwich jambon/beurre) est, par contre, déconseillé comme cadeau souvenir (à l'inverse des macarons). Ne cherchez pas, non plus, les champignons de Paris, ils proviennent en fait d'Anjou (de la ville de Saumur, plus précisément).

Hotels Paris testés par nos experts
  • 9.75 /10
    Noté par Easyvoyage
    Le Bristol Paris
    Paris - France
    Hôtel Hotel 5 Etoile(s)

    Voici un hôtel à l'élégance française où aucune copie ni reproduction ...

  • 9.7 /10
    Noté par Easyvoyage
    Four Seasons George V
    Paris - France
    Hôtel Hotel 5 Etoile(s)

    Le Four Seasons George V représente à la perfection le luxe à ...

  • 9.65 /10
    Noté par Easyvoyage
    The Peninsula
    Paris - France
    Hôtel Hotel 5 Etoile(s)

    Le dernier des palaces parisiens a ouvert ses portes le 1er aout ...

  • 9.6 /10
    Noté par Easyvoyage
    Shangri-La Paris
    Paris - France
    Hôtel Hotel 5 Etoile(s)

    Le Shangri-La séduira une clientèle exigente qui saura appréciée ...

Ailleurs sur la planète
Ile de France : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture