Le Mont Pantokrator, au sommet de Corfou

Dans la partie nord de Corfou, les côtes sont dédiées aux belles plages et aux stations balnéaires actives, bref, au tourisme. Mais à l’intérieur des terres, l’île prend un tout autre visage, moins animé certes, mais aussi bien plus authentique. C’est ainsi le cas sur les flancs du sommet de Corfou, le Mont Pantokrator.

Culminant à 906m d’altitude, la silhouette massive et escarpée du Mont Pantokrator domine l’ensemble de Corfou. De là-haut, on le devine, un panorama exceptionnel s’offre sur l’île, la mer Ionienne et ses îlots, les côtes grecques puis albanaises… De temps en temps, quand l’atmosphère est limpide, on aperçoit même l’Italie ! 

Le spectacle vaut donc largement le détour, que l’on opte pour gravir le sommet en voiture, ou à pied, au cours d’une belle randonnée. L’occasion également, de découvrir le plus ancien village de Corfou, l’envoûtant Palea Perithia.

Le Mont Pantokrator, point culminant de Corfou

Il domine de toute sa hauteur la partie nord de l’île, et au-delà. Le Mont Pantokrator avec ses 906 m d’altitude semble omniprésent lorsque l’on se balade à Corfou. D’ailleurs, il est toujours intéressant de quitter un peu la côte, ses stations et ses plages, pour explorer l’intérieur des terres de Corfou : on y découvre des paysages franchement verdoyants, des oliviers par centaines, des villages encore dans leur jus…

Panorama du Mont Pantokrator

- © Pani Garmyder / Shutterstock

Des paysages qui gagnent vite en relief à mesure que l’on approche des flancs du Mont Pantokrator. Une route, sinueuse et parfois même vertigineuse, permet d’atteindre le sommet en voiture. Une belle ascension, qui se conclut devant le monastère qui coiffe le sommet (ainsi malheureusement, que de grandes antennes relais gâchant un peu la photo !). Ce dernier, lui aussi, est dédié au Pantokrator, le Christ Tout-Puissant.

Mont Pantokrator en arrière-plan

- © CCat82 / Shutterstock

La vue est tout simplement incroyable, mais attention de bien faire le déplacement par temps clair : des nuages s’accrochent parfois sur le sommet, tandis qu’en plein été, la brume de chaleur limite un tant soit peu la visibilité. Autrement, ce panorama s’impose comme le plus spectaculaire de tout Corfou. En saison, un café au sommet permet même de faire une pause pour apprécier pleinement le cadre !

Autour du Mont Pantokrator : randonnées et vieux villages

Les plus sportifs opteront pour l’ascension du Mont Pantokrator, à pied. Plusieurs chemins de randonnée de difficultés variées permettent en effet de rejoindre le sommet et son monastère en quelques heures de marche. Vous l’aurez compris, la vue est à la hauteur de l’effort fourni.

Palea Perithia, à flanc de montagne

- © TravelNerd / Shutterstock

Parmi ces sentiers, le principal est le “Corfu Trail”, un itinéraire de marche qui traverse tout Corfou du nord au sud. Le chemin est balisé tout du long en jaune, et traverse notamment le Mont Pantokrator. Pour les bons marcheurs (5/6h de marche), il est possible de partir du village de Spartilas pour gravir le sommet, via la chapelle des Taxiarches et un vaste plateau karstique, le coin le plus sauvage de toute l’île !

Autre point de départ possible, plus facile (2h de marche), Palea Perithia est l’un des villages les plus touchants de tout Corfou : sur le flanc nord-est du Pantokrator, invisible depuis la mer pour se protéger des pirates, la fondation de ce vénérable village remonte à la période vénitienne, au XIVe siècle. On admire encore aujourd’hui les anciennes demeures tombant en ruine, le village ayant été abandonné dans les années 60.

Saint Spiridon à Palea Perithia

- © Ivo Pop / Shutterstock

Certaines maisons cependant, reprennent vie : quelques cafés et tavernes traditionnelles, une guesthouse rénovée… Palea Perithia possède un charme inimitable, et une atmosphère à part, à 400m d'altitude : sans aucun doute le plus beau village de tout Corfou… à ne pas manquer !

The Merchants House Corfou
Booking.com

The Merchants House

Endroit hors du temps avec un style incomparable, une pépite de l'île !
9.8 Exceptionnel
A partir de
136 € / nuit
Réserver

👉 Le Mont Pantokrator, informations pratiques

_Comment se rendre sur le Mont Pantokrator en voiture ?_

Comptez un peu plus de 1 heure de route depuis la ville de Corfou ou Paleokastritsa. Attention, la route est assez vertigineuse et sans parapet de protection par endroit : conduite prudente de rigueur !

_Conseils pour randonnée sur le Mont Pantokrator :_ 

  • La saison idéale pour randonner vers le sommet s’étend sur mai-juin, avant les grosses chaleurs estivales, et début octobre. C’est aussi les périodes où la visibilité sera la meilleure.
  • Consultez bien la météo en prévision de votre ascension.
  • Procurez-vous une carte des sentiers (ex : Anavasi) ou un tracé GPS en ligne pour ne pas vous perdre en route.
  • Soyez vigilant sur les balisages, au risque de prolonger longuement la balade !
  • Prévoyez de l’eau en quantité suffisante, et de quoi vous protéger du soleil. Aux abords du sommet, l’ombre est rare.
  • Possibilité de se ravitailler et de se rafraîchir au café du sommet du Mont Pantokrator.

_Comment se rendre à Palea Perithia ?_

  • En voiture, comptez 1h10 de route par les stations de la côte nord depuis la ville de Corfou.

En bus, quelques liaisons sont assurées par les bus verts (en anglais) depuis la capitale.

par Côme Saint-Dizier
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Corfou
Corfou
Thèmes associés :
  • #Randonnée
Dernières actus
Pour en prendre plein la vue sans trop dépenser à Singapour, voici 5 visites pas chères ou gratuites à faire absolument ! (Testées et approuvées)
Partez en Algarve pour 6 jours et 5 nuits : avec ce bon plan, vous aurez le vol et l'hôtel 5* en demi-pension à partir de 444 euros !
Faire le tour du monde, c’est possible : formule réussie de TMR !
Toutes les actualités
Top zones touristiques