Le monastère de Vlacherna, image d’Epinal de Corfou

C’est véritablement l’image la plus utilisée pour représenter les charmes de Corfou : le monastère de Vlacherna, posé sur une dalle à fleur d’eau, semblerait presque en lévitation au-dessus d’une mer qui n’affiche pas un pli. Il faut avouer que l’ensemble est particulièrement photogénique.

Excursion incontournable au départ de la ville de Corfou, le monastère de Vlacherna est situé au sud d’une grande lagune sur laquelle est construit l’aéroport de Corfou. Le calme olympien qui émane des lieux est donc fréquemment rompu, en saison du moins, par le vol des avions en cours d’atterrissage. 

Voilà qui ajoute de l'impromptu à un site figé depuis des siècles. A quelques brasses de là, une petite île s’annonce comme la seconde étape de la visite : Pontikonissi, minuscule, abrite une chapelle d’époque byzantine, cachée au milieu des cyprès… L’occasion parfaite pour s’offrir un petit tour en bateau !

Le monastère de Vlacherna, de lieu de culte à star d’Instagram

Dans un premier temps, il faut imaginer le site du monastère de Vlacherna, à Kanoni, sans l’aéroport au trafic dense de Corfou, et sans les touristes également : à quelques kilomètres au sud de la ville de Corfou, ce lieu de recueillement profitait alors d’un calme grandiose, à l’entrée d’une large lagune peu profonde. 

Lever de soleil sur le monastère de Vlacherna

- © Neirfy / Shutterstock

Le paysage environnant est magnifique : les hauteurs de Corfou qui s’étendent tout du long de son littoral, la Grèce continentale, massive, marquée par les reliefs de l’Epire juste en face, et entre les deux, un beau bras de mer aux allures tranquilles, une eau souvent d’huile et reflétant le ciel d’un bleu intense, le tout baigné du généreux soleil de Méditerranée. Un cadre attractif pour fonder un monastère !

Un site très photogénique

- © Fotokon / Shutterstock

L’existence du monastère de Vlacherna remonte au XVIIe siècle. Il est dédié à la Vierge (Panagia Vlachernon) : bâti sur un petit îlot rocheux, il finira par décliner au courant du XIXe siècle. L'histoire de ce petit monastère se résume donc en quelques mots… Son principal intérêt s'exprime davantage à travers d’autres qualités : photogénique, instagrammable, peu importe le qualificatif, le monastère de Vlacherna sait se rendre attractif de par l’image qu’il renvoie !

Corfou

Panorama

Logements en face de l'île de Pontikonisi
A partir de
66 €
Réserver

Balade autour du monastère de Vlacherna : l’île de Pontikonissi

Véritable lieu de pèlerinage touristique à Corfou, on ne se rend pas au monastère de Vlacherna uniquement pour prendre une photo. Si le site en lui-même, une dalle posée sur la mer, surplombée des quelques bâtiments du monastère, se visite en quelques minutes, il y a de quoi prolonger la balade tout autour.

Pontikonissi, en arrière-plan

- © Izabela23 / Shutterstock

Juste au large du monastère de Vlacherna, à quelques encablures seulement, la petite île de Pontikonissi et ses cyprès se détachent de la mer étale. “Petite” est un faible mot pour la décrire : elle est même minuscule ! A tel point que son nom, Pontikonissi, se traduit par l’île de la Souris…

Malgré sa faible taille, Pontikonissi possède un certain poids sur le plan mythologique. On raconte, par exemple, que ce serait ici même qu’Ulysse s’échoua, pour la dernière étape de son Odyssée avant d’atteindre Ithaque, son île. D’autres encore prétendent qu’il s’agit du navire du même Ulysse, transformé en pierre par Poséidon, en colère après lui… à vous de choisir votre version des faits !

Le passeur pour Pontikonissi

- © stamkar / Shutterstock

En attendant, sur ce petit promontoir, une vénérable chapelle blanche, typique de tous les paysages grecs, veille sur l’île depuis la période byzantine (XIIe siècle). Orthodoxe, avec iconostase et icônes, la chapelle est dédiée au Christ Pantokrator (Tout Puissant). Pour atteindre Pontikonissi, un petit passeur part régulièrement de la jetée menant au monastère de Vlacherna.

Témoignage

Pontikonissi se situe sur l’axe de la piste de l’aéroport de Corfou : en pleine saison, le ballet bruyant des avions qui vont et viennent sur la piste, semblant effleurer l’îlot, fait la joie des amateurs d’images insolites.

👉 Le monastère de Vlacherna et Pondikonissi, informations pratiques

_Comment se rendre au monastère de Vlacherna ?_

  • En voiture, à 15min du centre de la ville de Corfou, 4km direction sud
  • En bus, ligne 2 depuis la place G. Theotoki en centre-ville avec les bus bleus

_Comment rejoindre l’île de Pontikonissi ?_

Des petits passeurs partent à intervalle régulier à partir du ponton menant au monastère de Vlacherna. La traversée dure quelques minutes. Autour de 3€ la traversée.

_Quand se rendre au monastère de Vlacherna ?_

Le monastère de Vlacherna est extrêmement photogénique, mais aussi terriblement fréquenté comme tous les plus beaux sites corfiotes. Il ouvre ses portes du lever au coucher du soleil.

Le décor s’annonce incroyable aux premières lueurs du jour, pour assister au lever de soleil sur les côtes grecques à l’horizon. La couleur de l’eau est magnifique ! Elle l’est tout autant en fin de journée à la lumière déclinante de la fin du jour.

_Où se poser manger/boire un verre autour du monastère de Vlacherna ?_

Quelques cafés sont stratégiquement établis en surplomb du monastère de Vlacherna : vue imprenable depuis les terrasses.

_Observer les avions au monastère de Vlacherna : _

C’est une activité qui compte de nombreux adeptes, et le spot, depuis la digue bétonnée, offre les toutes premières places pour assister aux décollages et atterrissages sur la piste de l’aéroport de Corfou toute proche. En pleine saison, ça n’arrête pas !

par Côme Saint-Dizier
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Corfou
Corfou
Dernières actus
Ces 20 spots de surf font partie des meilleurs au monde !
Voyage en famille : 4 destinations où partir avec des enfants cet été
France
Connaissez-vous ces 7 marchés qui font partie des plus beaux de France ?
Ces 4 piscines sont les plus profondes du monde ! Oseriez-vous plonger dedans ?
Toutes les actualités
Top zones touristiques