La vieille ville de Corfou, un patrimoine Unesco

C’est en général par là que tout commence : la vieille ville de Corfou, un nom qui désigne tout autant la capitale que l’île dans son intégralité, vous plonge d’entrée de jeu dans l’univers dépaysant de Corfou, qui durant plusieurs siècles fut une possession de la République de Venise. 

Ceci se ressent fortement dans l’allure générale du coeur historique et de ses fortifications, mais d’autres encore, Grecs bien sûr, mais aussi Français ou Anglais, ont laissé des traces tangibles de leurs passages dans l’architecture de Corfou : ici une rangée d’arcades rappelant la rue de Rivoli à Paris, là un terrain de cricket, plutôt rare en Grèce !  

Cet ensemble exceptionnel que compose la vieille ville de Corfou, ou _Kerkyra _en grec, est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Un véritable dédale de ruelles qui s’entrelacent autour de placettes animées, avec, détail immanquable, ce linge qui sèche suspendu entre deux immeubles… c’est la carte postale de Kerkyra !

La vieille ville de Corfou, un patrimoine hérité de diverses influences

Sur la côte est de Corfou, adossée à des collines faisant face à la Grèce continentale, la ville de Corfou occupe ce site depuis des siècles. Si la première influence italienne remonte à l'invasion romaine de l’antique Corcyre, une date plus significative aujourd’hui sera la prise de l’île par les Vénitiens en 1204, suite au sac de Constantinople par les Croisés.

La vieille ville de Corfou

- © Rostislav Ageev / Shutterstock

Kerkyra restera sous contrôle de la République de Venise quasi sans interruption jusqu’en 1797 ! Des siècles qui, on s’en doute, ont laissé des traces : l’allure générale de la vieille ville est vénitienne, tout comme les fortifications qui se dressent toujours au-devant la cité. Les Vénitiens, pour qui Corfou représentait un intérêt stratégique, ont résisté à plusieurs sièges, repoussant notamment les Ottomans en 1537 et en 1716.

L'ancien fort vénitien

- © mairu10 / Shutterstock

Cependant, la mainmise de la Sérénissime prend fin sur Kerkyra en 1797, lorsque Bonaparte transforme Corfou en département français ! Un statut qui ne durera qu’un an : Corfou passe sous giron russe, puis français de nouveau de 1807 à 1814, avant de finalement basculer sous l'escarcelle des Britanniques. Ces derniers ne lâcheront d’ailleurs pas le morceau facilement : Corfou ne rejoindra finalement la Grèce qu’en 1864…

Arcadion Hôtel Corfou
Booking.com

Arcadion Hôtel

Hôtel situé au cœur de la ville
8.9 Superbe
A partir de
142 € / nuit
Réserver

Balade dans la vieille ville de Corfou

L’histoire mouvementée de Kerkyra a laissé des marques indélébiles sur sa vieille ville. Ici, outre l'architecture, l’atmosphère rappelle un peu l’Italie, plus encore peut-être que la Grèce : Corfou s’inscrit dans une aire d’influence occidentale, au contraire de la plupart des îles grecques où l’Orient se fait déjà sentir.

Le cœur de la vieille ville de Corfou

- © proslgn / Shutterstock

Prenez votre temps pour découvrir la vieille ville de Corfou : le dédale de ruelles sans trottoir, les façades colorées des belles demeures néo-classiques, les placettes qui s’animent de terrasses, le linge qui sèche entre deux immeubles… le cachet des lieux se retrouve dans chaque recoin, chaque détail.

Dans les rues de Kerkyra

- © Marso / Shutterstock

Bien sûr, la vieille ville fourmille de monuments et de sites rappelant les diverses influences sur lesquelles repose Kerkyra : Agios Spyridon (XVIe siècle), église orthodoxe dédiée au saint-patron de Corfou dont la dépouille est précieusement conservée ici, le Musée byzantin implanté dans la plus ancienne église de la ville, les fortifications vénitiennes du XVIe siècle composées du Vieux Fort et du Fort Neuf…

La Spianada de Corfou

- © ernestos vitouladitis / Shutterstock

Élément central de la vieille ville, la Spianada (l’Esplanade), majestueuse, est le lieu de rendez-vous de tous les Corfiotes en fin de journée. Les arcades du Liston qui la bordent datent de la période française de Kerkyra, et sont directement inspirées de la rue de Rivoli à Paris.

Le Liston et ses arcades

- © sianstock / Shutterstock

Ces arcades abritent des terrasses de cafés, précédant le Palais Royal (ou Palais de Saint-Michel et Saint-Georges), siège du pouvoir britannique au XIXe siècle. En face, le terrain de cricket, insolite, rappelle que ce sport introduit à l’époque est encore pratiqué à Corfou aujourd’hui !

👉 La vieille ville de Corfou, informations pratiques

_Combien de temps consacrer à la vieille ville de Corfou_ ?

Une journée complète dans le cadre d’un séjour d’une semaine sur l’île. Les amateurs y séjournent même toutes les vacances !

_Quel est le meilleur moment pour visiter la vieille ville de Corfou ?_

La ville s’anime de nombreuses processions pour la Pâques orthodoxe (en avril) : tradition locale, le Samedi Saint à 11h00 précise, les Corfiotes brisent des poteries (botides) en le jetant par les fenêtres pour célébrer la Résurrection ! Un spectacle à ne pas manquer.

Rue typique de Corfou

- © Nick N A / Shutterstock

_Visiter l’église Agios Spyridon_ :

Si vous ne devez en garder qu’une dans la vieille ville, c’est celle-ci ! Dédiée au saint-patron de la cité, saint Spyridon, auteur de plusieurs miracles pour sauver Kerkyra.

  • Adresse : rue Spiridon
  • Horaires : tous les jours, 7h-20h.
  • Entrée libre

_Visiter le Musée byzantin_ :

Aménagé dans l’église Antivouniotissa, belle collection d’icônes byzantines.

  • Adresse : rue Arseniou
  • Horaires : tous les jours de 8h30-15h30, fermé le mardi
  • Entrée : 2€

_Visiter le Vieux Fort vénitien_ : 

Impressionnant ouvrage défensif véntien gardant la vieille ville, avec beau point de vue en prime.

  • Horaires : tous les jours, en été 8h-20h, en hiver 8h30-15h30
  • Entrée : 3€

_Visiter le Palais Royal (Musée d’art asiatique)_ :

Intéressant pour découvrir l’architecture des salles du Palais ainsi que la collection d’art asiatique, peu commune en Grèce.

  • Adresse : Spianada
  • Horaires : tous les jours de 8h30-15h30, fermé le mardi
  • Entrée : 6€

_Le billet combiné de la ville de Corfou_ :

Si vous envisagez plusieurs visites, ce billet valable 3 jours peut être rentabilisé. Les entrées incluses dans le billet combiné sont : 

  • Le Musée byzantin
  • Le Palais Royal
  • Le Vieux Fort
  • Le Musée archéologique de Corfou
  • La Villa Mon Repos
  • Tarif : 15€
par Côme Saint-Dizier
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Corfou
Corfou
Dernières actus
Pour en prendre plein la vue sans trop dépenser à Singapour, voici 5 visites pas chères ou gratuites à faire absolument ! (Testées et approuvées)
Partez en Algarve pour 6 jours et 5 nuits : avec ce bon plan, vous aurez le vol et l'hôtel 5* en demi-pension à partir de 444 euros !
Faire le tour du monde, c’est possible : formule réussie de TMR !
Toutes les actualités
Top zones touristiques