4 jours pour visiter Istanbul

Visiter deux continents en 4 jours ? A cette gageure, Istanbul gagne haut la main. Ville bicontinentale, elle est la porte d’entrée qui relie l’Orient et l’Occident. Elle est surtout trop orientale pour être européenne, trop occidentale pour être asiatique. Ces deux cultures ont formé un caractère unique aussi bien dans le style de vie, dans l'architecture, dans la nourriture que dans l’histoire…

Plus grande ville d'Europe, plus grande ville de Turquie et l'une des plus grandes métropoles au monde, les superlatifs ne manquent pas pour décrire Istanbul. Cet itinéraire est une belle introduction à la découverte d’Istanbul, entre lieux incontournables et quartiers alternatifs. A cela s’ajoutent des expériences culinaires, culturelles et immersives. Pendant quatre jours, vous verrez un patrimoine de l'époque ottomane, des maisons en rangée colorées, monterez dans des tramways historiques et des ferries locaux, visiterez de magnifiques mosquées et un jardin communautaire, visiterez des boutiques d'antiquités, ferez l'expérience des derviches tourbillonnants… 

Jour 1 : Istanbul classique - Galata, Karakoy et la Corne d'Or

Le premier jour se dédie aux incontournables, aux panoramas, aux paysages et aux monuments par excellence qui font d’Istanbul ce qu’elle est.

Tour de Galata La journée débute dans le quartier central de Galata. Pour vous y rendre, prenez le métro jusqu'à la station Sishane. On vous met directement dans le bain avec la tour de Galata. Construite en 1348, la tour de guet se dresse comme une sentinelle. Cet endroit est parfait pour découvrir l’histoire d’Istanbul et pour profiter de la belle vue. Descendez ensuite les escaliers en colimaçon, en vous arrêtant pour voir les différents artefacts et expositions interactives qui composent le nouveau musée de la tour de Galata.

© Official / Shutterstock

Les escaliers Art Nouveau Kamondo et le Bankalar Caddesi

Direction les sinueux escaliers de Kamondo sur la rue Voyvoda, qui commencent près de la base de la tour de Galata.

Cet escalier galbé au style Art Nouveau a été financé par Abraham Salomon Kamondo, un éminent banquier juif, dans les années 1870. Au pied de l'escalier, l'une des plus belles rues d'Istanbul, Bankalar Caddesi se présente avec ses façades majestueuses en pierre. À partir des années 1850, cet endroit était le Wall Street ottoman où l'Empire abritait ses institutions financières et ses banques.

© EGT TIPASA

Déguster un balik ekmek

Plusieurs restaurants de rue proposent la spécialité, le balik ekmek (un pain au poisson grillé avec du citron vert et un peu de piment), l'une des bouchées les plus délicieuses d'Istanbul. Pour en déguster, voici deux adresses : Karakoy Lokantasi et Mario. Une bombe de saveur absolue ! 

Explorez Karakoy

Karakoy est l'un des quartiers les plus fréquentés d'Istanbul. Encerclant le port entre le pont de Galata et le nouveau complexe de Galataport, il regroupe un nombre infini de cafés, de boutiques et de galeries (certains sont installés dans d'anciens entrepôts). Promenez-vous après le déjeuner dans les rues de Karakoy et dirigez-vous vers le pont tout en gardant un œil sur les peintures murales d'art de rue.

© John Wreford / Shutterstock

Visite du musée ferroviaire et pause à l’Orient Express Café

La gare de Sirkeci est grandiose à l'intérieur comme à l'extérieur. Construit en 1890 par le chemin de fer oriental, elle a servi de dernier arrêt au légendaire train Orient Express qui reliait Paris à Istanbul. Il était toujours en service en 2009, puis s’est arrêté avec le déracinement des voies.

Les fans d'Agatha Christie et les amateurs de chemin de fer aimeront mettre un pied sur les quais historiques. Vous pouvez presque voir Istanbul à travers les yeux d'un voyageur intercontinental qui aperçoit Constantinople pour la toute première fois. Situé à l'intérieur de la gare, le musée des chemins de fer d'Istanbul (entrée gratuite) expose des photographies, des documents liés aux chemins de fer turcs. L'Orient Express Cafe offre une pause thé ou café dans un décor vintage, avec des peintures et des photographies.

© TTstudio / Shutterstock

Admirer le coucher du soleil depuis le pont de Galata

Terminez votre journée là où vous avez commencé, de retour à Galata. Le pont de Galata est le point de vue prisé pour admirer le coucher de soleil.

Almina Guest House Istanbul
Booking.com

Almina Guest House

Magnifique Hotel situé à 800 métres de la mosquée bleue
8.6 Superbe
A partir de
83 € / nuit
Réserver

Jour 2 : Istanbul haut en couleurs - de Fener, Balat, Ayakapi, bazar des épices

Le jour 2 vous emmène dans les coins les plus colorés d'Istanbul. Pour commencer, prenez le ferry en direction de Fener.

Photographier les maisons colorées et découvrir les boutiques d’antiquités

Il est temps d'explorer l'un des quartiers les plus colorés d'Istanbul, Balat/Fener. Ce duo de quartiers mignons aux racines juives et grecques sont connus pour leurs boutiques d'antiquités, leurs allées vertigineuses et la multitude de maisons colorées. Les plus belles façades sont regroupées autour des rues Kiremit et Merdivenli dans le quartier de Balat.

© Utku Demirsoy / Shutterstock

Cathédrale Saint-Georges et le patriarcat oecuménique

Près des maisons peintes, la cathédrale Saint-Georges et le patriarcat œcuménique sont un autre monument chrétien important à Istanbul. Représentant 1 700 ans d'histoire chrétienne orthodoxe, le complexe se compose de plusieurs bâtiments rassemblés autour d'une cour. L'entrée est gratuite, mais vous devez passer par un contrôle de sécurité.

© Hum of the Earth

Le bazar des épices

Le bazar des épices est aussi intéressant que le Grand Bazar. C'est tout aussi bondé et frénétique, et les montagnes d'épices, les tas de savons et les tisanes sont joliment installés sur les étals.

© acsen / Shutterstock

Un détour vers la mosquée de Kariye et la mosquée Fatih

La mosquée Kariye, alias l'église Chora (entrée gratuite) a vu le jour au IVe siècle en tant qu'église avant d'être transformée en musée. Aujourd'hui, c'est une mosquée active. En dehors des temps de prière, les visiteurs peuvent entrer pour voir les belles fresques byzantines et les peintures iconographiques.

La mosquée Fatih se dresse fièrement au sommet de l'une des collines d'Istanbul. Depuis la mezzanine du deuxième étage, on a une incroyable vue à vol d'oiseau sur le sol de prière recouvert de moquette. La fontaine d'ablutions dans la cour centrale, entourée d'arcs, est tout simplement parfaite. La mosquée est reliée à la Sahn-i-Seman Medressa, un important centre d'astronomie, de mathématiques et de théologie à l'époque du sultan.

Istanbul

Olympos Garden Hotel

Magnifique hôtel situé au cœur d'Istanbul
A partir de
32 €
Réserver

Jour 3 : le côté asiatique - Kadikoy, Kuzguncuk & Uskudar

Après deux jours en Europe, il est temps de partir vers l’Asie.

Traverser l’Europe vers l’Asie en ferry

La troisième journée commence par une traversée en ferry du Bosphore. C'est une expérience typique d'Istanbul, surtout lorsque vous suivez cette route particulière qui va d'ouest en est. Les ferries pour Kadikoy partent de Karakoy et de Besiktas. Ce dernier itinéraire est particulièrement beau car il vous emmène directement devant la mosquée Dolmabahce. Lorsque vous arrivez à la jetée de Kadikoy du côté anatolien, vous avez officiellement traversé l'Europe vers l'Asie.

© yilmazsavaskandag / Shutterstock

Explorer Kadikoy

D'une certaine manière, Kadikoy est une version légèrement plus modérée de Karakoy. Ses allées étroites sont également revêtues de cafés et de boutiques mignonnes. Kadikoy a un côté plus local et décontracté. Vous pouvez faire un détour rapide dans les librairies et marcher sur Moda Caddesi, où il y a des boutiques de cadeaux et des cafés spécialisés.

© Justinistanbul

Les rues les plus proches de la jetée entassent les marchés, les épiceries fines et les magasins. Le marché de Kadikoy dresse des étals surchargés d'olives et de piles de feuilles de vigne, des pots de miel local, des paquets de thé vert, des cuillères en bois cuites à la main et des accessoires de cuisine…

La passerelle de la côte d’Uskudar

Prenez le ferry pour voyager sur la côte jusqu'à Uskudar. Centre culturel depuis l'époque ottomane, Uskudar était autrefois un arrêt sur la route historique de la soie. C'est l'endroit où les commerçants achetaient leurs selles, leurs chevaux et leurs équipements avant de dire au revoir à l'Europe et de se presser en Asie.

© Resul Muslu / Shutterstock

La passerelle côtière d'Uskudar fait directement face à Karakoy, avec une vue imprenable sur la mosquée Bleue, Sainte-Sophie et le palais de Topkapi de l'autre côté de l'eau . En marchant vers le nord en direction du terminal des ferries, vous passerez devant la scintillante mosquée Shemsi Pasha.

Les maisons de Kuzguncuk

Uskudar est une immense zone avec plusieurs quartiers discrets, dont Kuzguncuk (qui signifie « Petit Corbeau »). Il représente la quintessence d'un quartier résidentiel paisible et idyllique avec des maisons en bois peintes.

Hilton Istanbul Bakirkoy Istanbul
Booking.com

Hilton Istanbul Bakirkoy

Hotel avec vue sur la mer de Marmara
A partir de
129 € / nuit
Réserver

Jour 4 : quartiers locaux - Besiktas, Arnavutkoy, Cihangir & Cukurcuma

Le jour 4 est entièrement dédié à l'exploration d’Arnavutkoy de Cihangir et de Cukurcuma.

La mosquée Sinan Pasha et la tombe de Barbarossa

Le musée naval vaut la peine d'être visité si vous avez un intérêt particulier pour l'histoire maritime de la région. À quelques pas d’ici, la mosquée Sinan Pasha a été construite en 1555 pour le grand amiral Sinan Pasha.

© Elena Barbaros / Shutterstock

De l'autre côté de la rue, face à la mosquée, la tombe de Hayreddin Barbarossa est le dernier lieu de repos de celui qu’on surnomme Barbe, le légendaire amiral ottoman dont les escapades ont inspiré le film Pirate des Caraïbes.

Admirer les manoirs de l’époque Ottomane à Arnavutkoy

Arnavutkoy (« Village albanais »), un charmant quartier, embrasse la côte avec ses maisons hautes construites à la fin du XIXe siècle et imprégnées d'éléments Art nouveau. Perdez-vous dans les ruelles escarpées, où des escaliers colorés et des points de vue époustouflants vous attendent.

© Feel The World

Un bain turc traditionnel à l’Aga Hamami

Prendre un bain turc est monnaie courante, voire une coutume dans le pays. Construit en 1454 comme bain privé pour Mehmed le Conquérant, Aga Hamami se décrit comme le plus ancien hammam d'Istanbul. Aga est situé à proximité de la place Taksim et propose des forfaits attractifs, dont un bain pour 35 euros.

© Firdes Sayilan / Shutterstock

La place de Taksim et l’avenue d’Istiklal

Le cœur palpitant d'Istanbul est sans aucun doute l'avenue d’Istiklal et la place Taksim : les magasins et les restaurants coincés entre les belles façades ottomanes du XIXe siècle ; la rue piétonne qui bourdonne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Offrez-vous une dernière folie gourmande : un baklava à la pistache farci de crème glacée au café le plus célèbre d'Istanbul, Hafız Mustafa 1864. Terminez cet itinéraire sur la place Taksim, la place emblématique bordée de monuments et de mosquées.

Istanbul

Radisson Hotel Istanbul Sultanahmet

Magnifique hôtel situé à 10 minutes à pied du grand bazar de Sultanahmet
A partir de
170 €
Réserver
par Octavie Pareeag
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Istanbul
Istanbul
Dernières actus
Portugal
A moins d'une heure de Lisbonne, découvrez cette charmante station balnéaire et son château coloré spectaculaire !
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Exit Sainte-Maxime ou Saint-Tropez, ce petit village moins fréquenté de la Côte d’Azur possède de très belles plages
Nouvelle-Aquitaine
Corrèze : ces merveilles situées en pleine nature méritent d'être visitées au moins une fois !
Toutes les actualités
Top Villes