Êtes-vous prêts à visiter Amsterdam ? La ville propose aux touristes de répondre à un quiz avant leur voyage (pour enfin éviter les dérives !)

Tout le monde ne voyage pas forcément pour les mêmes raisons. Cela semble d'autant plus vrai à Amsterdam, capitale-phare de l'Europe de l'Ouest. Si certains y viennent pour sa douceur de vivre, sa culture et ses musées, d'autres seront indéniablement plus attirés par des attraits interdits dans leur pays. Dans sa lutte contre les excès, qui s'ajoute à celle du surtourisme, Amsterdam vient de mettre en place une plateforme en ligne d'information sous la forme d'un quiz, sur ce qu'on peut faire ou pas dans la belle capitale. En s'interrogeant sur son efficacité, on vous en dit plus.

Amsterdam Rules, ou comment connaître les règles du jeu.

D'abord, rassurez-vous. Si vous avez envie d'aller passer un week-end à Amsterdam, les formalités n'ont pas changé : avec une simple carte d'identité, vous pouvez passer la frontière des Pays-Bas et vous rendre tranquillement dans sa capitale. Si vous vous y rendez pour faire le tour des musées, par exemple visiter le Rijksmuseum, le plus important musée de beaux-arts du pays, ou bien le musée Van Gogh, vous êtes le bienvenu, et êtes même cordialement attendu.

Mais si vos motivations sont plus touchy - rappelons ici que la prostitution et la consommation de cannabis sont autorisées à Amsterdam - les choses se corsent un peu. Loi oblige. Car en plus du surtourisme, la célèbre ville néerlandaise doit faire face depuis quelques années à des nuisances grandissantes qui aujourd'hui la mobilisent entièrement.

Comment ça marche ?

La municipalité a donc mis en place un quiz en ligne à l'adresse www.amsterdam-rules.com, histoire d'être bien informé de la règlementation en vigueur sur certaines activités que vous seriez susceptible de faire dans ses murs. Une approche ludique de l'information. Cliquez sur Build Your Experience, et alors vous pourrez dire pourquoi vous voulez vous rendre là-bas. Tourisme (sightseeing) et lune de miel (honeymoon) sont au programme.

Jusqu'ici, tout va bien. Mais un bouton "enterrement de vie de garçon" (stag party), autrement dit grosse marrade et éclate totale, est là aussi et semble bien être au coeur des préoccupations de la municipalité. Ainsi serez-vous informé sans délai : " Cela va être compliqué : il est interdit d'organiser des enterrements de vie de garçon à Amsterdam. Mais il y a bien mieux à faire." Pourquoi pas le musée du fromage ?

Le fameux quartier rouge d'Amsterdam

Le fameux quartier rouge d'Amsterdam

- © nisanga/123RF

Déjà, si vous optez pour "Sorties" (Going Out), l'interface vous demande d'emblée si vous prévoyez d'aller visiter les "travailleuses du sexe". Elle vous propose même un guide, mais c'est en fait pour mieux vous informer que les visites guidées dans le Quartier Rouge d'Amsterdam sont interdites. Vous voulez dormir dans votre voiture ? C'est interdit et peut vous coûter une grosse amende. Vous voulez passer la nuit dehors ? L'interface vous informe que les bars sont tenus de fermer à 2 heures de matin. Vous voulez faire la tournée des bars ? C'est interdit aussi.

Plus inattendu : vous venez pour votre lune de miel ? Amsterdam Rules vous demande si vous avez l'intention d'aller voir les prostituées. Drôle d'association.

Fumer du cannabis

Fumer du cannabis

- © Tunatura / Shutterstock

Le but sera-t-il atteint ?

Vous l'aurez compris, l'intention est d'informer car les autorités de la ville se sont rendus compte que, parmi les contrevenants et les fêtards habituels, nombre d'entre eux ignoraient la règlementation. Informer pour mieux dissuader, c'est du bon sens.

L'initiative Amsterdam Rules répond aussi au devoir d'information de la ville. Ainsi apprendrez-vous ici que, si la consommation de cannabis est bien autorisée, il est complètement illégal d'en acheter dans la rue, c'est-à-dire à des dealeurs. Idem bien-sûr pour les drogues dures. Il est interdit aussi de fumer un joint dans la rue. En d'autres termes, tout cela doit rester du domaine du privé. Ou alors dans un des nombreux coffee shops, eux aussi très surveillés.

Sur l'efficacité du dispositif, on soulignera que sa visibilité étant tributaire des moteurs de recherche, on ne peut présager de ce qu'il donnera. Mais on notera les efforts d'Amsterdam pour réduire le surtourisme qui affecte parfois de grandes villes européennes (en 2023, Amsterdam avait sensiblement augmenté, avec cette intention, sa taxe de séjour qui était déjà la plus élevée d'Europe). Et puis on apprend mieux en s'amusant.

Echappez vous à Amsterdam pour le week-end Amsterdam

Echappez vous à Amsterdam pour le week-end

Découvrez nos meilleures offres vols + hôtels
A partir de
262 €
Voir les offres
par Pascal ANTOINE | Rédacteur
Rédacteur, journaliste et photographe depuis 25 ans, ses articles ont été publiés dans la presse magazine (Voyager Magazine, Partir, Gala, 4x4 Mag, etc.). Sa focale : toujours aborder une destination par ce qu’elle a de plus captivant, sa culture.
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Amsterdam
Amsterdam
À lire aussi
Amsterdam : ce lieu méconnu des touristes (et complètement fou) est l'activité à ne pas manquer lors d'un week-end !
Amsterdam
Amsterdam : ce lieu méconnu des touristes (et complètement fou) est l'activité à ne pas manquer lors d'un week-end !
Même dans nos rêves les plus fous, on n'a jamais la tête en bas (enfin, si c'est votre cas, faut consulter...). Pourtant, voir les choses à l'envers est un jeu auquel on s'est tous...
Attention au porte-monnaie : pour lutter contre le surtourisme, Amsterdam augmente encore sa taxe de séjour !
Amsterdam
Attention au porte-monnaie : pour lutter contre le surtourisme, Amsterdam augmente encore sa taxe de séjour !
La guerre contre le surtourisme et ses dérives perdure à Amsterdam. Si la ville a déjà pris de nombreuses mesures dans le but de préserver au mieux la ville et sa qualité de vie, elle...
Les 3 meilleurs coffee shops d'Amsterdam (et on ne va pas parler de café)
Amsterdam
Les 3 meilleurs coffee shops d'Amsterdam (et on ne va pas parler de café)
On va à Amsterdam pour ses charmants petits canaux enjambés de ponts plus mignons les uns que les autres, pour ses maisons semblant faites en pain d’épice et pour ses musées débordants...
Dernières actus
Que sont les turbulences en air clair, ce phénomène qui a touché le vol de Singapore Airlines ?
France
Il n’y a pas qu’en Bretagne que l’on peut voir des menhirs ! Voici les régions où en trouver (il y en a peut-être près de chez vous)
La Laponie à petit prix ? Ryanair prévoit l’ouverture d’une liaison pour cet hiver vers le pays du Père Noël
Toutes les actualités
Top Villes