Stanley Park, un oasis de nature en pleine ville

Le Stanley Park est sans aucun doute l’un des plus beaux parcs urbains d’Amérique du Nord. Immense (400 hectares contre 340 pour Central Park), sublime, accessible et rarement bondé, les habitants de Vancouver comme les touristes profitent sans modération de ses vastes espaces naturels et de ses nombreuses attractions. Entre théâtre d’extérieur, footing, balade en famille etc. ce ne sont pas les occasions qui manquent de se rendre au Stanley Park. C’est aussi au sein du parc que se trouve le célèbre aquarium de Vancouver et les totems souvent représentés sur les photos de la ville. Alors que ce soit pour profiter de l’immense verdure en plein centre ville ou pour ses activités et attractions diverses, il faut explorer le parc, que ce soit à pied, à vélo, en petit train ou à cheval.

Le Stanley Park possède une flore abondante, des bois, des jardins et des bassins et surtout son cèdre de 800 ans, emblème du parc. La faune n’est pas en marge, de nombreuses espèces d’oiseaux sont observables, mais pas seulement : vous pouvez croiser des écureuils, des lapins, des ratons-laveurs, des castors ou des moufettes. Attention il est strictement interdit de nourrir ces animaux sauvages ! De Lost Lagoon à Prospect Point en passant par Third Beach, prenez le temps de vous aventurer dans la richesse du parc et ses nombreux kilomètres de sentiers.

L'arbre creux, un cèdre rouge âgé de plus de 800 ans et emblématique du parc

- © Png Studio Photography / Shutterstock

L’aquarium

Si la faune sauvage n’est pas suffisante, il est possible d'élargir ses découvertes avec l’aquarium de Vancouver. Il est aujourd’hui l’un des plus grands du Canada et jouit d’une excellente réputation depuis son ouverture en 1956 au sein même du Stanley Park. Plus de 500 espèces et 60 000 animaux au total vous fascineront durant au moins 2-3 heures. Comptez environ 30€ le ticket (tarif réduit pour les moins de 13 ans, les étudiants et les personnes âgées).

Bélugas à l'aquarium du parc Stanley

- © stikstofstudio / Shutterstock

Les loutres marines, phoques, otaries et morses connaissent un immense succès auprès du public. Avec les requins, dauphins, caïmans et pingouins, il y a une vraie diversité. Il s'agit du premier aquarium au monde à avoir exposé une orque dans les années 60, jusqu'à ce qu'une loi en 1996 interdise à l'aquarium de capturer des cétacés dans leur milieu naturel. Depuis 2001 il n'y a plus aucune orque à l'aquarium de Vancouver et les seuls animaux qui s'y trouvent sont issus d'un sauvetage ou nés en captivité.

Aquarium de Vancouver Vancouver

Aquarium de Vancouver

Un des meilleurs aquariums d’Amérique du Nord
A partir de
40 €
Réserver

L’aquarium fait la part belle à la faune et la flore de Colombie-Britannique et plus largement de la Côte Ouest d’Amérique du nord, mais plusieurs bassins tropicaux sont proposés. L’aquarium présente des terrariums ainsi que différentes expositions et activités. Il défend la préservation des océans et tâche de sensibiliser les visiteurs à travers diverses expositions interactives mais aussi en finançant des projets de préservation grâce aux bénéfices engendrés par les visiteurs.

Loutre à l'aquarium du parc Stanley, Vancouver, Canada

- © Hero Drent / Shutterstock

Baignade à Stanley Park

Si la nage des otaries et des beluga vous a inspiré, il est possible de se baigner sur la plage de Third Beach, naturellement recouverte de sable fin. Les arbres aux alentours forment comme un bouclier qui isole l’endroit des bruits de la ville avoisinante. Les piques-niques y sont autorisés et même les barbecues !

Plage du parc Stanley, Vancouver

- © Sven Hofmann / Shutterstock

L'autre attraction la plus célèbre du Stanley Park est sa collection de totems à Brockton Point. Au cours du temps, plusieurs totems ont été trouvés à Vancouver et dans ses environs. Ce sont les répliques de ces totems qui sont maintenant exposées dans le parc. Les originaux, dont certains datent du XIXème siècle, sont répartis dans divers musées. Les totems racontent des histoires mythiques, sculptées dans le bois par les anciennes tribus indiennes, et huit d'entre eux sont peints. Le neuvième et dernier, non peint, fut ajouté en 2009 par Robert Yelton, un membre de la nation Squamish qui vivait à l’endroit où se trouve actuellement le Stanley Park.

Admirer les totems du parc Stanley

- © Regien Paassen / Shutterstock

Randonnée

Le célèbre Seawall est une corniche qui fait le tour du parc en longeant la mer. Tout au long de ses 8 km de promenade, vous découvrirez une grande variété de beaux points de vue sur Vancouver. A pied ou à vélo, c’est un passage obligé du Stanley Park.

8 km de promenades, de rollers et de vélos autour du parc

- © NelzTabcharani316 / Shutterstock

Informations Pratiques

🚌 Transports : Le Stanley Park est très bien desservi par les transports en commun de Vancouver. Notamment par pléthore de bus que sont les 019, 240, 241, 246, 247, 250, 253, 254, N24.
Les nombreux parkings autour du parc permettent aussi d’y accéder en voiture facilement.
Beaucoup d’établissements dans la ville mettent à disposition des vélos contre une petite somme, c’est aussi l’occasion de s’y rendre de cette façon, le tour du parc n’en sera que plus agréable. L’entrée au Stanley park est, quant à elle, gratuite.

Vue de Vancouver depuis le parc Stanley, Canada

- © West Coast Scapes / Shutterstock
par Martin SENECAL
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Vancouver
Vancouver
Dernières actus
Ces deux îles paradisiaques qui n'ont rien à envier aux Seychelles sont encore méconnues des touristes (mais plus pour longtemps) !
Paris
Si vous n'avez pas de billets pour les JO de Paris 2024, voici les compétitions auxquelles vous pouvez assister gratuitement !
Allemagne
Oubliez Stuttgart, cette petite ville allemande qui ressemble à un petit Versailles réserve de belles surprises pour un week-end !
Toutes les actualités
Top Villes