New York, un musée à ciel ouvert qui cache de nombreux secrets ! Les avez-vous déjà percés ?

Capitale décidément incontournable, New York éblouit par son énergie, sa pop culture, ses musées électrisants, ses meltings pots version 21ème siècle et ses hubs branchés, mais aussi par ses avenues et ses gratte-ciel qui n'en finissent pas, par sa streetfood et ses yellow cabs, Broadway et Greenwich Village.

Mais New York, ce n'est pas que ça ! La ville est si riche que certaines de ses particularités (surprenantes) vous ont sûrement échappé lors d'un précédent voyage. Un vaste musée à ciel ouvert, dont on vous livre ici quelques secrets pourtant jusqu'à présent bien gardés !

Les Speakeasies

L'ambiance feutrée du speakeasy.

- © Jacob Lund / Shutterstock

Les Speakeasies de New York, c'est tout une histoire ! Ces bars clandestins conçus sous la " Prohibition ", c'est-à-dire grosso modo entre les deux guerres, pour être cachés aux autorités, datent donc de plus d'un siècle. A cette époque, l'alcool fut interdit sur le territoire américain et une sorte de résistance s'organisa rapidement, notamment sous le contrôle de la pègre. On y buvait bien-sûr de l'alcool, on fumait, on s'amusait et les femmes se mêlaient aux hommes (ce qui était alors prohibé dans les débits de boissons de l'espace public).

Aujourd'hui encore, ces bars accueillent une clientèle toujours très demandeuse (il en reste une cinquantaine sur les milliers de l'époque; ils sont tous sur Manhattan) et le touriste lambda aura du mal à les débusquer sans un sérieux coup de pouce de notre part. Car bien entendu, leurs accès sont cachés !

Malheureusement, le Cotton Club immortalisé par le film de Francis F. Coppola n'existe plus, mais vous pourrez aller passer une soirée au Beauty & Essex, au The Back Room ou encore au Attaboy.

Informations pratiques

📍 Beauty & Essex
Dans Lower East Side, cet établissement est branché et très prisé. On ne fait pas qu'y boire, puisque sa table est l'une des plus prisées de NY. Ambiance cosy, lumière tamisée et beaucoup de bonne humeur. C'est immense et ça en jette !

Localisation : 146 Essex St, NY. Nota bene : l'accès est au fond d'une boutique de prêteur sur gage (pawn shop) qui a pignon sur rue.
Horaires : 17h00 à 22h00 les lundis, 17h00 à 23h00 les mardis, 17h00 à minuit les vendredis et samedis soir, 11h30 à 16h00, puis 17h00 à 22h00 les dimanches.

📍 The Back Room
Authentique speakeasy en activité depuis 1920 sous le nom de The Back of Ratner’s. Plutôt bien caché, muni d'une piste de danse et accueillant des musiciens. Nota bene : la fourrure véritable y est prohibée !

Localisation : 102 Norfolk Street, NY.

Horaires : ouvre tous les jours à 18h00.

📍 Please Don't Tell
Très prisé comme le Attaboy, mais pourvu de seulement 20 places, ce speakeasy situé dans l'East Village, n'est pas facile d'accès.

Localisation : 113 St. Marks Place, NY. On y accède par un petit restaurant de hot dogs nommé Crif Dogs, par une cabine téléphonique logée au fond.

Horaires : ouvre tous les jours à 17h00 jusqu'à 2h00 du matin (3h00 les vendredis et samedis soir).

Alice in Wonderland à Central Park

Vous connaissiez le Chat Botté qui marche fièrement d'un pas décidé au pied de la statue de Perrault dans le jardin des Tuileries, mais connaissez-vous également cette statue d'Alice au Pays des Merveilles qui trône dans Central Park ?

Alice, le Lapin Blanc et le Chapelier Fou dans Central Park

- © Vitali MIRKO / Viewapart / 123RF

Elle n'est pas évidente à trouver et puisque désormais sa découverte vous intéresse, il faudra vous rendre à l'est du parc, juste en face de la pointe du petit lac de Conservatory Water. Emmenez-y vos enfants, car ils auront droit de monter sur la statue et de s'assoir à côté d'Alice. Il faut vous dire aussi que ce monumental bronze du sculpteur José de Creeft représente une Alice géante en compagnie de ses amis ayant la carrure d'humains adultes. On est donc loin du monde miniature du roman. Et ce n'est pas tous les jours qu'on peut s'asseoir sur un champignon !

Informations pratiques

📍 Localisation : Central Park, accès face à la E 76th Street.

🚌 S'y rendre : par le bus, arrêt 5 Av/E 75 St.

🚇 : station de métro E 77th St, New York.

👛 Tarif : c'est cadeau ! Et en accès libre.

La Galerie des Murmures (Whispering Gallery)

La Whispering Gallery et ses voûtes qui transportent le son

- © Erika Cross / Shutterstock

Tout le monde connait le principe de l'écho, mais peu d'entre nous ont pu en faire l'expérience. Rendez-vous alors à Grand Central Station, en plein cœur de Manhattan. C'est la plus grande gare des Etats-Unis, mais aussi du monde ! De nombreuses galeries assurent les transferts de voyageurs, mais on vient à la Whispering Gallery, la Galerie des Murmures pour... murmurer. Le jeu en vaut la chandelle si vous êtes deux à partager l'expérience. La courbe de la voûte de cette galerie est telle qu'elle transporte jusqu'au coin opposé la voix de toute personne qui parle à voix basse dans un de ses angles, même si vous chuchotez. Une expérience de téléportation du son unique en son genre !

Votre banc dans Central Park

Les inombrables bancs en bois peint de Central Park

- © Sean Pavone / Shutterstock

Vous voudriez vous acheter un bout de New York, mais tout comme nous, vous n'avez pas les moyens d'un appartement donnant sur Central Park. Qu'à cela ne tienne, vous pouvez devenir propriétaire d'un banc dans ce parc mythique grâce au programme "Adopter un banc", dont l'objet est de financer la préservation de la faune et de la flore. Pour la modique somme de 10 000 $, vous pouvez posséder un banc en bois en plein Central Park avec le droit d'y faire inscrire une plaque pour graver ce que vous souhaitez. 41 millions de dollars ont ainsi pu être déjà récoltés !

Les stations de métro fantômes

La station fantôme du City Hall

- © Felix Lipov / Shutterstock

Si vous êtes amateur de cinéma, vous aurez sûrement saisi que le réseau souterrain, notamment celui du métro, est vaste à Manhattan. Une grande partie est inconnue du grand public et n'a pas grand intérêt. Mais il existe des stations désaffectées que personne ne connait, des stations "fantômes" qui valent le coup d'œil, notamment pour leur architecture et leur décorum art déco. La plus remarquable est celle de la City Hall Station, autrement dit la station de l'Hôtel de Ville. Elle vaut notamment pour ses voûtes dites "catalanes" recouvertes de céramique (Guastavino tile arch system) et pour ses verrières qui laissent passer la lumière du jour.

Cette station ne se visite qu'à de rares occasions. Mais si vous empruntez la ligne 6 direction Wall Street, vous pourrez la voir à la hauteur de la station Brooklyn Bridge. Toutefois, la rame n'y marque pas l'arrêt.

Où dormir à New York ?

3 West Club 3* New York
Booking.com

3 West Club 3*

En plein cœur de Midtown, cet hôtel-restaurant 3* est le parfait pied-à-terre pour visiter New York.
8.5 Très bien
A partir de
247 € / nuit
Réserver
par Pascal ANTOINE | Rédacteur
Rédacteur, journaliste et photographe depuis 25 ans, ses articles ont été publiés dans la presse magazine (Voyager Magazine, Partir, Gala, 4x4 Mag, etc.). Sa focale : toujours aborder une destination par ce qu’elle a de plus captivant, sa culture.
Besoin d'aide ? Consultez le guide
New York
New York
Dernières actus
Allemagne
Pont suspendu, vignoble, fleuve immense... ce pays frontalier à la France regorge de pépites à découvrir au moins une fois !
Nantes
Ces petits villages médiévaux situés à moins d'1h de Nantes semblent figés dans le temps ! A découvrir lors d'un week-end
Italie
5 plages de rêve à voir au moins une fois en Italie
Toutes les actualités
Top Villes