Le Parc National de Mesa Verde, la pépite de l’ouest américain

Avec près de 10 millions de kilomètres carrés de superficie, c’est sans surprise que les Etats-Unis regorgent de sites naturels et culturels tous plus impressionnants les uns que les autres. Pour aider à leur conservation, nombre d’entre eux ont été labellisés “parcs nationaux”, c’est par exemple le cas de Yosemite, Grand Canyon ou Yellowstone, dont la réputation n’est plus à faire. Le Parc National de Mesa Verde est quant à lui moins connu du public français, et c’est bien dommage ! Situé au sud-ouest du Colorado, à 2500 mètres d’altitude, il renferme plus de 5000 sites et traces archéologiques laissés par les Indiens Pueblos, dont d’impressionnants villages construits à même les falaises d’un canyon. Les paysages ne sont bien sûr pas en reste, de véritables spectacles naturels s’offrant aux visiteurs à chaque nouveau virage. Suivez le guide, on vous emmène à la découverte du Parc National de Mesa Verde !

Denver

✈️ Envolez-vous pour Denver !

Comparez les prix et réservez votre billet d'avion pour Denver !
A partir de
563 € / AR
Trouver mon vol

Le territoire des Indiens Pueblos

On pense souvent que l’histoire des Etats-Unis commence au XVIème siècle mais ces terres sont en fait habitées depuis des dizaines de milliers d’années. A Mesa Verde, on a retrouvé des traces laissées par les Indiens Pueblos il y a plus de 1400 ans

Les premiers vestiges d’habitations sont des pithouses - littéralement des “maisons trous” - datant des années 600, creusées dans le sol. Les Indiens Pueblos construisaient ces logements avec des os, des pierres et du bois. Ils étaient environ 5000 à peupler Mesa Verde à cette période, avec jusqu’à trois générations vivant sous le même toit.

Les vestiges d’une pithouse dans le Parc National de Mesa Verde.

- © Sauvane BEERLI - Easyvoyage

Ces pithouses étaient habitées pendant une dizaine d’années avant d’être abandonnées et brûlées. Les Indiens Pueblos n’ayant pas d’écrits mais seulement des traditions orales, on ne connaît pas exactement la raison d’un tel comportement : peut-être un rituel ? On sait simplement qu’ils déménageaient beaucoup, que ce soit pour se rapprocher de leur famille, pour avoir plus de ressources ou juste parce qu'ils trouvaient un endroit qu'ils aimaient… Un peu comme aujourd’hui, en somme !

De la terre au ciel

Petit à petit, les Indiens Pueblos sortent de terre et commencent à bâtir en surface. De 750 à 1100, ils construisent des temples en pierre et plus de 300 tours à Mesa Verde. Ces dernières servaient de points d’observation, d’habitations ou encore de lieux de stockage. Il y en a tellement qu’il n’est même pas nécessaire de les chercher, on tombe dessus çà et là en explorant le Parc National !

Un temple en pierre en ruines dans le Parc National de Mesa Verde.

- © Sauvane BEERLI - Easyvoyage

C’est à cette époque que les Indiens Pueblos creusent leurs premières kivas. Ces larges et impressionnants trous, construits par la communauté, avaient une fonction sociale et cérémonielle. Elles servaient à stocker de la nourriture, à accueillir des réunions, etc. Initialement décorées, leur forme ronde permettait d'être face à face et côte à côte à la fois, au cœur de la terre mère. 

Les Indiens Pueblos se sentaient bien à Mesa Verde, si bien que la population a vite grandi, les poussant à trouver de nouvelles solutions d’hébergement. Scrutez les falaises en vous promenant près du Canyon Navajo qui transperce Mesa Verde, vous y discernerez des habitations : ce sont les célèbres cliff dwellings - littéralement “habitations falaise” - de Mesa Verde !

Des cliff dwellings dans le Parc National de Mesa Verde.

Entre 1100 et 1200, les Indiens Pueblos utilisaient les alcôves naturelles des falaises pour construire leurs maisons, leur permettant d’être protégés des éléments, tout en établissant leurs cultures au-dessus de celles-ci. Seules quelques prises d’escalade leur permettaient de passer de l’un à l’autre, et tout ça sans les équipements de sécurité modernes bien sûr ! 

Le vrai point d'eau le plus proche est à huit kilomètres, mais la géologie particulière des lieux fait qu’ils pouvaient boire et pratiquer l'agriculture.

Cliff Palace, un trésor préservé

Vous trouviez les cliff dwellings impressionnants ? Attendez de voir le vrai trésor du Parc National de Mesa Verde : Cliff Palace, un petit village à même la falaise, incroyablement bien conservé.

Cliff Palace dans le Parc National de Mesa Verde.

- © Sauvane BEERLI - Easyvoyage

Si plusieurs belvédères permettent d’admirer Cliff Palace de loin, il serait dommage de ne pas pénétrer dans ce village qui est le plus important témoignage du passé des Indiens Pueblos. La visite s’effectue obligatoirement en compagnie d’un park ranger. Il est aussi bon de noter qu’il y a 300 marches à descendre, 4 petites échelles à grimper et qu’il peut faire très chaud, assurez-vous d’avoir la condition physique nécessaire avant de vous y engager.

Réservez votre visite de Cliff Palace ! Etats-Unis

Réservez votre visite de Cliff Palace !

Partez à la découverte de Cliff Palace en compagnie d'un park ranger !
A partir de
8 €
Réserver

Les archéologues pensent que Cliff Palace avait une fonction administrative, les Indiens Pueblos disent quant à eux qu’il s’agissait d’une université. Les 21 différents peuples de Mesa Verde s’y rejoignaient pour danser et prier mais aussi pour échanger des idées ou résoudre des problèmes. Une centaine de personnes vivaient ici à plein temps avant de partir brusquement à la fin du XIIIème siècle. 

Cliff Palace est encore aujourd’hui considéré comme sacré par les descendants des Indiens Pueblos, qui considèrent Mesa Verde comme leur terre natale. Quand ils viennent ici, ils font une prière et remercient leurs ancêtres, ils disent même ressentir une intense force spirituelle.

"Tous les jours, on remercie nos ancêtres pour ce qu'ils ont fait pour nous, et on essaye de faire la même chose pour nos enfants et petits-enfants"

Michael Piper, park ranger

Michael Piper, park ranger dans le Parc National de Mesa Verde.

- © Sauvane BEERLI - Easyvoyage

Mère Nature est partout

Si le Parc National de Mesa Verde rayonne grâce aux vestiges archéologiques qu’il renferme, c’est aussi un véritable réservoir de biodiversité, dont les Indiens Pueblos savaient tirer parti. Ils se nourrissaient des pignons des pins, en mâchaient les épines pour en tirer de la vitamine C et transformaient la résine pour en faire de la glue ou de la crème. 

Le tronc des genévriers servaient à faire du feu ou à absorber l'eau quand les baies étaient utilisées pour l'assaisonnement et pour fabriquer des bijoux. Les feuilles du yucca permettaient de confectionner des aiguilles, des pinceaux, des cordes ou encore des matelas tandis que les racines sont une bonne base pour faire du savon. Tout ce qu’ils ne pouvaient pas se procurer sur place, ils le troquaient avec d’autres peuples.

Le Parc National de Mesa Verde est couvert de végétation que les Indiens Pueblos utilisaient.

- © Sauvane BEERLI - Easyvoyage

Malheureusement, presque 70% du Parc National a été calciné au cours d’un incendie qui a sévi il y a une vingtaine d’années. Aujourd’hui, les paysages sont parfois désolés et il faudra plusieurs siècles pour que la forêt se régénère complètement. Cela n’empêche pas la faune de s’épanouir à Mesa Verde et de nombreux lapins, oiseaux, biches et même ours habitent les lieux ! Aux premières heures du matin, quand il ne fait pas encore trop chaud, ils ne sont pas bien difficiles à observer… 

Il n’est pas non plus rare de croiser des chevaux sauvages ! Ces derniers ont été introduits au moment de l’arrivée des colons, ils ne côtoyaient donc pas les peuples autochtones qui vivaient jadis ici, leurs seuls animaux domestiques étant des chiens et des dindons.

Notre hôtel préféré à Mesa Verde

⭐ Far View Lodge 3*

Sur les hauteurs du Parc National de Mesa Verde, le Far View Lodge 3* propose des hébergements assez classiques, agrémentés de quelques touches de déco colorée. Son plus grand atout, c’est le panorama incroyable qui s’offre au voyageur depuis les chambres (qui disposent toutes d’un balcon), le lounge et le restaurant. N’hésitez pas à y faire un tour, ce dernier sert une cuisine de grande qualité. 

Far View Lodge 3* - Mesa Verde Etats-Unis
Booking.com

Far View Lodge 3* - Mesa Verde

Réservez votre séjour au Far View Lodge 3* sur Booking.com !
7.5 Bien
A partir de
156 € / nuit
Réserver

Informations pratiques pour le Parc National de Mesa Verde

👛 Prix du Parc National de Mesa Verde

Les billets du Parc National de Mesa Verde sont valables par véhicule pour 7 jours.

Saison estivale (du 1er mai au 22 octobre) :

- Voiture et autres véhicules privés : 30$

- Moto : 25$

- Vélo (prix par personne) : 15$

Saison hivernale (du 23 octobre au 30 avril) :

- Voiture et autres véhicules privés : 20$

- Moto : 15$

- Vélo (prix par personne) : 10$

⏰ Horaires du Parc National de Mesa Verde

Si le Parc National de Mesa Verde est ouvert 24h/24, quelques routes ferment au coucher du soleil pour rouvrir à 8h du matin, rendez-vous sur le site officiel des parcs nationaux américains pour en savoir plus. 

👉 Le centre des visiteurs est ouvert de 8h30 à 16h en hiver, et jusqu’à 18h en été. 

👉 Le musée est ouvert de 8h30 à 16h en hiver, et jusqu’à 16h30 en été. 

🚗 Comment y aller ?

Une voiture est nécessaire pour rejoindre et visiter le Parc National de Mesa Verde. Ce dernier se trouve à une heure de Cortez et à une heure et demie de Durango via l’autoroute 160

par Sauvane BEERLI | Rédactrice
Rédactrice spécialisée dans le voyage, Sauvane a rejoint la rédaction d'EasyVoyage début 2022. A 26 ans, elle a déjà parcouru 35 pays aux quatre coins du globe... Toujours à l'affût des bons plans et prête à conseiller des endroits méconnus à visiter !
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Côte Ouest des Etats-Unis
Côte Ouest des Etats-Unis
À lire aussi
Il n'y a pas que des burgers aux Etats-Unis, Denver nous l'a prouvé (non, on ne vous parle pas du célèbre dinosaure) !
Côte Ouest des Etats-Unis
Il n'y a pas que des burgers aux Etats-Unis, Denver nous l'a prouvé (non, on ne vous parle pas du célèbre dinosaure) !
Si le nom de Denver ramène la plupart d'entre nous en enfance, sur les pas du petit dinosaure vert, c'est aussi une ville à découvrir. Celle que l’on surnomme “the Mile-High City”...
Le parc national de Yosemite, merveille californienne
Côte Ouest des Etats-Unis
Le parc national de Yosemite, merveille californienne
aux États-Unis, le Yosemite est le parc national de tous les superlatifs ! On ne compte plus les catégories dans lesquelles ce parc naturel se classe au top des parcs du pays. Vous...
Le Grand Canyon de Yellowstone, cascades et arc-en-ciel
Côte Ouest des Etats-Unis
Le Grand Canyon de Yellowstone, cascades et arc-en-ciel
Quand on parle de canyons américains, on pense immédiatement aux célèbres falaises vertigineuses en Arizona. Peu connu et plus éloigné, le Grand Canyon de Yellowstone a autant d’atouts...
Le Parc national des Everglades, trésor naturel de Floride
Floride
Le Parc national des Everglades, trésor naturel de Floride
Région de plaines humides, de pinèdes et de vastes mangroves, les Everglades couvrent le sud de la Floride et drainent les eaux de la péninsule s’écoulant vers la mer. Il en résulte...
Dernières actus
Allemagne
Pont suspendu, vignoble, fleuve immense... ce pays frontalier à la France regorge de pépites à découvrir au moins une fois !
Nantes
Ces petits villages médiévaux situés à moins d'1h de Nantes semblent figés dans le temps ! A découvrir lors d'un week-end
Italie
5 plages de rêve à voir au moins une fois en Italie
Toutes les actualités
Top zones touristiques