Le Mont-Saint-Michel : entre moutons et crêpes, une presqu'île à croquer !

Le Mont-Saint-Michel, cette petite presqu'île rocheuse située en Normandie (oui en Normandie), est l'une des merveilles de la France. Avec son abbaye médiévale et sa silhouette distinctive, il est l'un des sites touristiques les plus visités du pays. Mais ce n'est pas seulement sa beauté qui attire les foules : c'est aussi le plaisir de voir les touristes essayer de monter les escaliers escarpés en portant des sacs à dos géants, des chapeaux de soleil et des tongs. Le Mont-Saint-Michel est un endroit unique où l'on peut s'immerger dans l'histoire et la culture françaises tout en admirant des vues à couper le souffle. Le Mont-Saint-Michel, c'est également un lieu de pèlerinage pour les amateurs de crêpes et de galettes. Et si vous êtes vraiment chanceux, vous pourrez même croiser l'une des célèbres moutons de la baie, qui ont pour mission d'entretenir la végétation sur la presqu'île. En bref, le Mont-Saint-Michel est un endroit qui vaut vraiment la peine d'être visité.

C’est quoi le Mont-Saint-Michel ?

Le Mont-Saint-Michel est un village médiéval construit sur les flancs d'un îlot en forme de colline, sur la côte nord de la France en Basse-Normandie. Les rues étroites et sinueuses du village conduisent toutes à l'abbaye bénédictine normande du Mont-Saint-Michel, qui se trouve tout en haut. Le Mont-Saint-Michel est devenu un site du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1979, mais a joué un rôle important depuis qu'il a été utilisé comme un bastion armoricain (une ancienne région du nord-ouest de la France) aux 6ème et 7ème siècles. Le Mont-Saint-Michel est même représenté sur une tapisserie commémorant la bataille de 1066 (la conquête normande de l'Angleterre).

L’histoire du Mont-Saint-Michel

Effectivement, les origines du Mont-Saint-Michel datent déjà de plus de 1500 ans. Avant la Réforme, le mont Saint-Michel était un important lieu de pèlerinage, qui perdit son statut au moment de la Révolution française (1789-1799); l'abbaye devint alors une prison avant d'être rouverte et restaurée à la hauteur de sa gloire passée après que le célèbre auteur français Victor Hugo se soit battu pour que le Mont-Saint-Michel soit reconnu comme trésor architectural national. Depuis que le Mont-Saint-Michel a été déclaré monument historique dans les années 1860, sa popularité en tant que site touristique n'a cessé de croître.

La tapisserie de Bayeux qui a représenté le Mont-Saint-Michel

- © Lenush / Shutterstock

L’emplacement unique du Mont-Saint-Michel

Bien que n'étant plus un lieu de pèlerinage, le charme du mont réside en sa structure labyrinthique compacte le long de la chaussée principale, qui est la seule façon d'accéder au village. Les touristes tentent fréquemment d'accéder au Mont-Saint-Michel par la mer, mais cela est fortement déconseillé en raison des forts courants et des sables mouvants qui entourent la presqu'île. Traverser la mer pour rejoindre le Mont-Saint-Michel ne doit se faire qu'en présence d'un guide expérimenté.

La réputation du Mont-Saint-Michel

Le Mont-Saint-Michel est un canton bondé et plein de pièges à touristes, mais aussi l'une des premières destinations touristiques de France, et aujourd'hui, il est le lieu le plus visité après Paris et ses environs. Le Mont-Saint-Michel a réussi à maintenir son pouvoir d'attraction à travers l'image romantique représentée par quelques-uns des peintres et auteurs français les plus renommés, comme Guy de Maupassant dans Le Horla. L'îlot a également figuré dans plusieurs œuvres de musique contemporaine, comme la chanson d'Aphex Twin - Saint-Michael's. Cornouailles est une des colonies filles du Mont-Saint-Michel, et l'endroit d'où vient Aphex Twin.

Vue aérienne du Mont-Saint-Michel

- © Ilya Shimanskiy / Shutterstock

Est ce qu’on est obligé de manger chez la mère Poulard ?

Evidemment, le restaurant de la mère poulard est le plus iconique et le plus célèbre des restaurants du Mont-Saint-Michel avec sa fameuse omelette connue dans le monde entier pour être à la fois légère et épaisse de par sa texture mousseuse unique. Mais pour ne rien cacher, bien que les restaurants de l’île soient tous chers, celui-ci est sûrement le plus hors de prix et aussi le plus bondé alors voici une petite sélection des autres établissements réputés.

🍴 La Sirene

Ce restaurant a le double avantage d’être une crêperie et d’être l’un des moins chers de l’île. Pour 8 ou 9 euros il est possible de se sustenter d’une bonne crêpe salée. Qui plus est, l’établissement jouit d’une excellente réputation.

🍴 La ferme Saint-Michel

Pour une cuisine plus élaborée mais aussi moins cher il faudra quitter l’île pour se diriger vers le continent. La ferme Saint-Michel propose des plats locaux de qualité pour des prix raisonnables au vu de la localisation. Il faut compter 27 euros pour une menu complet entrée plat et dessert. Parmis les propositions on retrouve le fameux gigot d’agneau pré-salé.

🍴 Le pré-salé

Cependant, pour les amateurs de gigots qui veulent goûter le meilleur du coin, il vaudra mieux se diriger vers le pré-salé, ce restaurant qui en a fait sa spécialité. Les prix sont plus élevés mais la qualité et le service est au rendez-vous. D’ailleurs les prix sûrement sont identiques à de nombreux établissements de piètre qualité dans l’enceinte du Mont-Saint-Michel. Il faudra débourser 43€ pour un menu à la carte.

Mont-Saint-Michel : que faire ?

Flâner dans les rues

Avant d’arriver dans ces fameuses ruelles bondées il vous faudra franchir plusieurs portes : la porte de l’Avancée, la porte du Boulevard, la porte du Roi et finalement le pont-levis. Ensuite seulement on peut accèder à la Grande rue, abrupte et étroite. Elle déborde de petits commerces et de boutiques de souvenirs, déjà il y a 1000 ans cette rue avait cette fonction. Certes à l’époque les babioles n’étaient pas made in china. L'artère principale est bordée de magnifiques maisons en granite ou en colombages datant du XVe siècle. Si l’on arrive à faire abstraction des vagues de touristes et des boutiques souvenirs anachroniques, l’immersion dans un passé lointain est presque totale.

Grande déserte de nuit du Mont-Saint-Michel

- © GagliardiPhotography / Shutterstock

Les musées

Les musées existent au nombre de quatres : le musée de la Mer et de l'Écologie, L’archéoscope (un spectacle retraçant l’histoire du lieu), le musée historique et la maison Du Guesclin (une maison d’époque). À savoir que ceux-ci ne constitue pas la meilleure attraction du lieu. Ils sont plutôt vieillissants et chers pour ce qu’ils proposent. Nous ne les conseillons pas, hormis si un de leurs sujets est une de vos passions.

L’Abbaye

L'Abbaye était un petit et simple monastère qui a été transformé en prison pendant la Révolution française, avant d'être restaurée à la hauteur de son glorieux passé (et même au-delà, après la Révolution). Quelques vestiges de la période où il fut une prison, telle qu'une roue monte-charges à "hamster humain", sont exposés. L’Abbaye est l’incontournable du Mont-Saint-Michel. La messe est célébrée tous les jours sauf le lundi. Si vous êtes au Mont-Saint-Michel, l'autre site à voir est la chapelle Notre-Dame-sous-Terre. La chapelle a été construite en 966.

Abbaye du Mont-Saint-Michel

- © Rolf E. Staerk / Shutterstock

Autour du Mont-Saint-Michel

Lors de la visite du Mont-Saint-Michel, méfiez-vous de la foule, qui peut être épuisante surtout pendant les festivités religieuses et en été. Cependant, pour vous assurer d'avoir un peu de répit, flânez autour des murailles du village, qui offrent de belles vues sur la terre ferme et les eaux environnantes. Sinon, vous devriez visiter les quelques jardins qui parsèment l'île. Quelque chose que la plupart des gens semblent aimer faire, c'est entrer et sortir des innombrables boutiques touristiques vendant des souvenirs bon marché, qui gâchent un peu l'atmosphère du village. Vous pouvez vous déplacer à pied ou à vélo dans toute l'île, qui peut être parcourue en quelques heures.

Informations pratiques

👛 Tarifs des musées : 9€ ou 18€ pour les 4

👛 Tarifs de la visite de l’Abbaye : 11€ avec supplément audioguide à 3€

👉 Pour éviter la queue réservez vos billet en ligne, sur GetYourGuide par exemple, l’annulation est gratuite

👉 Profitez d’arriver tôt la matin sur le lieu si vous le pouvez, c’est le seul moyen d’éviter la foule

Horaires : Les heures d'ouverture de l'Abbaye varient en fonction de la saison ; basse saison : 9h30 à 18h00 du 1er septembre au 30 avril ; haute-saison : 9h00 à 19h00 du 2 mai au 31 août.

par Martin SENECAL
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Normandie
Normandie
Dernières actus
Ces deux îles paradisiaques qui n'ont rien à envier aux Seychelles sont encore méconnues des touristes (mais plus pour longtemps) !
Paris
Si vous n'avez pas de billets pour les JO de Paris 2024, voici les compétitions auxquelles vous pouvez assister gratuitement !
Allemagne
Oubliez Stuttgart, cette petite ville allemande qui ressemble à un petit Versailles réserve de belles surprises pour un week-end !
Toutes les actualités
Top destinations