Une journée au parc de la Gatineau

À moins de 20 minutes en voiture d’Ottawa, le poumon vert de l'Outaouais est dépaysant… Découvrez une incroyable biodiversité au sein d’une cinquantaine de lacs et d’une forêt luxuriante, au parc de la Gatineau. Cet écrin de verdure était autrefois un lieu de chasse et de cueillette des Algonquins, un peuple autochtone du Canada. Pendant la Nouvelle-France, le parc abrite une mine et quelques forêts d’arbres destinés à l’abattage pour construire des navires. Aujourd’hui, c’est un espace protégé, où certaines routes sont même interdites aux voitures. De nombreuses espèces d’arbres rares comme le chêne bicolore ou encore le chêne blanc sont conservés dan le parc. Du côté de la faune, des cerfs, des mouffettes ou encore des loups vivent en paix au parc de la Gatineau. Une balade à vélo en famille, une demi-journée de paddle en amoureux ou encore un week-end camping entre amis… Le parc de la Gatineau vous réserve plein de surprises.

Parc de la Gatineau, des lacs et de la verdure en face d’Ottawa

Surnommé le poumon vert de l’Outaouais, le parc de la Gatineau est situé dans la ville de Gatineau, au cœur de la région des Outaouais. Gatineau et son parc font partie de l’agglomération d’Ottawa-Gatineau. Le parc fédéral de 361 km2 est administré par la Commission de la capitale nationale du Canada. Cet immense parc à 20 km d’Ottawa est le terrain de jeux des ottaviens et des visiteurs toute l’année. C’est le deuxième parc le plus visité au Canada. Le parc est divisé en plusieurs parties, dont une est directement accessible depuis le centre-ville d’Ottawa.

Le parc de la Gatineau se trouve à seulement 20 km d'Ottawa.

- © Karen Hogan / Shutterstock

Histoire du parc de la Gatineau

Avant que les premiers colons débarquent au Canada, c’est le peuple des Algonquins qui utilise le parc pour la chasse et la cueillette, le principal mode d’alimentation de la communauté.

Qui sont les Algonquins ?

Les Algonquins sont un peuple autochtone du Canada. Il font partie de la nation des Kitchesipirinis, même s’ils sont linguistiquement et culturellement proches des Outaouais et des Ojibwés. Les Algonquins sont répartis au Québec et en Ontario. Lorsque les premiers colons arrivent, ils voient la forêt du parc de la Gatineau comme une réserve de bois pour la construction de navires. L’explorateur de la Nouvelle-France Nicolas Gatineau explore les terres à la recherche de fourrures, il donne son nom au parc ainsi qu’à la rivière Gatineau. Durant le XIXe siècle, le parc est habité par quelques familles de bûcherons qui donnent leur nom aux différents lacs. Les ressources sont exploitées au travers de deux mines de fer et des forêts de pins. En 1912, Le commissaire aux parcs du Dominion propose de créer un parc fédéral au Québec. La surexploitation forestière de la région ainsi que des enjeux environnementaux poussent la fédération a acheter quelques terrains des collines de la Gatineau, formant ainsi l’embryon du parc. À l’époque, les terres n'appartiennent pas entièrement au gouvernement fédéral. En effet, le gouvernement du Québec est propriétaire de la majorité. De fait, le parc de la Gatineau ne peut pas devenir officiellement un des parcs nationaux du Canada. Depuis, les accords ont changé et de nombreuses lois ont été créées pour protéger le parc.

Les couleurs d'automne dans le parc de la Gatineau sont incroyables.

- © Damian Lugowski / Shutterstock

Conservation et recherches scientifiques dans le parc

Les priorités de conservation du parc de la Gatineau sont la protection de la biodiversité, notamment des espèces en péril et la limitation de la fragmentation des habitats, en protégeant les zones de continuité écologique. Le parc travaille activement pour favoriser une gestion des écosystèmes qui s’inspire de l’intégrité écologique. De fait, la mission du gouvernement est de limiter au maximum les pressions et conséquences liées aux activités humaines autour du parc de la Gatineau.

Un espace vert à 80 % forestier

Même si le parc se trouve à quelques minutes en voiture de la ville d’Ottawa, il fait partie de la province du Québec. Le parc est rattaché à la ville de Gatineau. Cet espace vert comprend environ 80 % de forêts. Cinquante lacs sont compris dans le territoire. Parmi eux, le lac Pink qui est un lac méromictique, autrement dit, où la surface de l’eau et les profondeurs ne se mélangent que très rarement. De fait, les derniers mètres de ce lac sont complètement privés d'oxygène. La biodiversité de cet écosystème si particulier est fantastique.

Vue aérienne du lac dans le parc de la Gatineau

- © Creative Captures Canada / Shutterstock

Des plantes endémiques et des animaux majestueux

Flore

Le parc de la Gatineau comprend le plus grand nombre d’espèces de plantes en péril du Canada. On retrouve le chêne bicolore, le chêne blanc ou encore l’érable noir. La flore est diversifiée et dense. Outre la majorité de forêt, de nombreuses plantes vasculaires font du parc un lieu où la nature ressource et impressionne les visiteurs.

Faune

Un cinquantaine d'espèces de mammifères vivent dans le parc. Les plus rares sont les cerfs de Virginie, dont la population est de 1 200 cerfs dans le parc. Une population de loups de l’Est vit dans le parc, bien qu’il soit très rare d’en apercevoir. En vous baladant sous la canopée, vous avez certainement plus de chances de croiser un castor, un écureuil, une moufette ou encore une belette.

La faune du parc de la Gatineau comprend plusieurs espèces en péril.

- © Jim Cumming / Shutterstock

Que faire au parc de la Gatineau ?

Les amateurs de nature, les sportifs et tous ceux qui ont besoin d’une escapade nature loin de la ville seront ravis.

Randonnées et belvédères à couper le souffle

Vous aimez la randonnée ? Le parc de la Gatineau vous offre 183 km de sentiers de randonnée. Il y en a pour tous les niveaux, différents dénivelés, distances et bien sûr paysages. Nous avons beaucoup aimé le sentier du Lac Pink, qui est de niveau intermédiaire. C’est une boucle de 2,3 km qui dure environ 1 heure. Sur ce sentier, nous faisons le tour du lac Pink et admirons des points de vue à couper le souffle. Le long du sentier, de nombreux panneaux d'interprétation nous interpellent et nous font découvrir l'écosystème du lac Pink. Retrouvez toutes les randonnées du parc de la Gatineau sur le site gouvernemental du la commission de la capitale nationale.

Le parc de la Gatineau compte 183 km de sentiers de randonnée.

- © EB Adventure Photography / Shutterstock

Découvrir le parc de la Gatineau en vélo

Les cyclistes ne sont pas laissés pour compte au parc de la Gatineau. De nombreuses pistes vous attendent, vélos de route et vélo de montagne sont au menu ! Les routes qui mènent au lac Pink, Mont King, Belvédère Etienne-Brûlée et Belvédère Champlain sont fermées pour les automobilistes. De fait, l’accès à vélo est agréable puisque vous êtes en toute liberté. Ces chemins sont toutefois accessibles aux engins motorisés le mercredi, samedi et dimanche de 13 h jusqu’à 30 min après le coucher de soleil.

Se baigner dans les 50 lacs du parc

Il y a 6 plages surveillées le long des rives des lacs du parc de la Gatineau. Nous vous recommandons la plage Breton, qui est sur le lac Philippe. C’est un longue bande sablonneuse qui abrite des BBQ. Si vous avez des enfants, la plage Parent est idéale puisqu’elle possède un terrain de jeux pour enfants. Les plages sont gratuites et surveillées de 10 h à 18 h, tous les jours de la saison estivale.

Le parc de la Gatineau compte plusieurs plages pour les plus courageux.

- © JSA photo / Shutterstock

Explorer les lacs sur l’eau

Au sein des 50 lacs du parc, vous vous doutez bien qu’un tour de Kayak ou de canot est le bienvenu. Le lac Philippe et le lac La Pêche vous proposent des locations de kayaks, stand up paddles, chaloupes, canots, etc.

Informations pratiques

🚌 Comment y aller ?

Le parc de la Gatineau est à seulement 16 minutes en voiture du centre-ville d’Ottawa.

Où dormir ?

Pour les joyeux campeurs, plusieurs sites de camping sont disponibles au sein du parc de la Gatineau.

Retrouvez les meilleurs espaces pour planter votre tente sur le site gouvernemental du la commission de la capitale nationale.

🍴 Où manger ?

  • Café Palmier

Ce café branché et accueillant est idéal pour un brunch ou une boisson chaude avant de partir à l’aventure dans le parc de la Gatineau. Adresse : 40 Chem. Scott, Chelsea, QC J9B 1R5, Canada Horaires : de 7 h à 17 h tous les jours de la semaine, de 8 h à 17 h le samedi et le dimanche.

par Sasha Morselli
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Ottawa
Ottawa
Dernières actus
Allemagne
Pont suspendu, vignoble, fleuve immense... ce pays frontalier à la France regorge de pépites à découvrir au moins une fois !
Nantes
Ces petits villages médiévaux situés à moins d'1h de Nantes semblent figés dans le temps ! A découvrir lors d'un week-end
Italie
5 plages de rêve à voir au moins une fois en Italie
Toutes les actualités
Top Villes