Partir à la rencontre des éléphants dans le parc national d’Amboseli

Les éléphants foulent la savane africaine d’un pas déterminé et assuré. Les imposants pachydermes partagent la toile avec les majestueuses girafes qui avancent d’un pas élégant et fluide. En fond, du haut de ses 5895 mètres, se dessine doucement le point culminant et enneigé de la montagne la plus haute d’Afrique, le Kilimandjaro ! Pourrait-on avoir un safari plus emblématique que celui-ci ? Ce spectacle magique et remarquable se passe au parc national d’Amboseli, au Kenya. Mythique réserve naturelle du pays, titre qu’il détient aux côtés du parc national du Masaï Mara, le parc national d’Amboseli est petit de par sa taille mais sa situation géographique ne peut pas vous laisser indifférent. Étendues sableuses, marais, buisson épineux, plaines parsemées d’acacias, le visage d’Amboseli change au gré des saisons. Les longs mois arides et secs permettent en outre d’apercevoir plus facilement les animaux qui peuplent par milliers cette splendeur Kenyane. Première étape idéale si vous n’avez encore jamais fait de safari.

C’est dans le sud du Kenya que s’étendent les quelque 392,06 km2 du parc national d’Amboseli. Niché au creux du Kilimandjaro, quoi de plus symbolique que de faire votre première expérience de safari dans ce dédale de poussière sauvage. Bien qu’il soit relativement petit, le parc est classé en 1980 « réserve de biosphère » au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le parc s’affiche alors comme une étape absolument incontournable des amoureux de la nature et de la vie sauvage en voyage au Kenya. Amboseli, mot masaï qui se traduit en « poussière salée » doit son nom à l’immense lac asséché qui gît au centre du parc. Le parc possède une particularité spécifique d’être asséché par endroit et de posséder un oasis de verdure marécageuses plus loin. Cette grande diversité permet de maintenir un écosystème propice au bien être animalier. En outre, la région abritait autrefois les masaïs, qui ont dû quitter le parc quand ce dernier fût classé parc national. Ils vivent désormais aux abords du parc.

© RealityImages / Shutterstock

Partir en safari, c’est l’occasion de se connecter à l’aventurier qui sommeille en vous. Amboseli est l’endroit idéal pour découvrir votre soif de voyage et de découverte de par sa proximité avec Nairobi et la côte cristalline du Kenya à Mombassa. Sur fond de Kilimandjaro, l’une des montagnes les plus célèbres du monde, venez arpenter ces étendues arides parsemées d’animaux majestueux.

Informations pratiques

Située à environ 240 kilomètres au sud-est de Nairobi, la réserve se trouve à moins de 4h de la capitale et en fait un lieu prisé du tourisme animalier. Vous pouvez aussi rejoindre Amboseli par les airs. Le parc possède 4 portes d’entrée. Deux au sud et deux au nord. La porte de Namanga est la plus empruntée grâce à sa proximité avec Nairobi. Alors que la porte de Kimana est la plus pratique si vous arrivez de Mombasa.

Frais d’entrée - Comptez 60$ par adulte - Comptez 35$ par enfant (jusqu’à 18 ans)

Vous pouvez faire appel à une agence de voyage pour faire votre safari, faire appel à un guide privé (n’oubliez pas que dans ce cas de figure vous devrez payer ses frais ainsi que les frais liés à la voiture). Mais vous pouvez aussi faire le safari par vos propres moyens en louant une voiture. Dans ce cas, l’entrée du parc pour le véhicule vous sera facturé 300 shillings pour une voiture pouvant accueillir jusqu’à 6 passagers ( soit 2,30 euros) .

  • Le parc est ouvert tous les jours de 6h00 à 19h00
  • Le parc ferme autorise les entrées jusqu’à 18h15

Veillez à respecter vigoureusement les règles de sécurité du parc. Notamment celle qui interdit formellement de sortir de sa voiture dans les endroits non désignés à la marche. Les grands félins et autres dangers peuvent être à l'affût. Le parc interdit l'entrée aux visiteurs à pied.

Où loger ?

Amboseli Sopa Lodge Nairobi
Booking.com

Amboseli Sopa Lodge

Magnifique hôtel à Nairobi
7.2 Bien
A partir de
177 € / nuit
Voir l'offre

Le parc d’Amboseli s’affiche comme étant l’un des plus populaires du Kenya de par sa densité animalière. Mais aussi grâce à ses paysages absolument uniques souvent clairsemée qui rendent l’observation de la faune sauvage beaucoup plus aisée. Le parc est aussi très célèbre à cause de ses éléphants qu’on dénombre à pas moins de 1 500 individus et qui possèdent de très grandes défenses. La biodiversité des lieux permet une variation d’espèces impressionnantes. Dans les marécages, vous observerez oiseaux buffles et hippopotames en quête de fraîcheur. Cependant, seule ombre au tableau, le parc n'arbitre plus les fameux big five. Lion, rhinocéros, buffles, léopards, et éléphants ne se partagent plus les terres d’Amboseli. En effet, le rhinocéros qui a longtemps souffert d’un braconnage très intense ne serait vu que très occasionnellement lors de ses déplacements entre le Kenya et la Tanzanie. En outre, les grands félins que sont les lions et les léopards sont des résidents permanents du parc mais restent somme toute très discrets. Ce n’est pas un mythe, les grands carnivores, comme les guépards et le lycaon se font plus discret dans cette région du Kenya et il faut faudra patiente et chance pour espérer en apercevoir un. Cependant vous aurez plus de chances si vous tournez votre dévolu vers le chacal ou la hyène tachetée.

© i.a.f. fotoarte / Shutterstock

Vous roulez dans les plaines sèches de la réserve à la quête des grands rois de ce parc. Les éléphants s’élèvent en maîtres des lieux étant visible en très grand nombre. Ces grands mammifères d’Amboseli sont considérés comme les plus grands éléphants du pays. Au loin, vous les observez, profitant des marécages qu’ils partagent avec les hippopotames profitant d’un petit rafraichissement dans des heures chaudes et lourdes de la savane africaine. Comme son lointain cousin rhinocéros, il fût longtemps braconné pour son ivoire. Le Kenya et la Tanzanie ont alors vu la population d’éléphants chuter fortement. Mais, Amboseli était l’un des rares parcs à ne pas être autant ravagé par ce fléau. C’est en partie dû au travail de l’organisation caritative « Amboseli Trust for Elephants » qui a pour projet de sauvegarder et mieux comprendre sur le long terme le comportement social et la dynamique des populations d’éléphants. La présence de peu de braconniers et les efforts de conservation permettent aux éléphants du parc d’avoir de très longues défenses, ce qui rend l’expérience de la rencontre encore plus impressionnante. Certains éléphants peuvent avoir des défenses pesant jusqu’à 45 kilos chacune ! Certains disent qu’Amboseli est incontestablement le meilleur endroit pour voir des troupeaux d’éléphants en Afrique de l’est.

© Jane Rix / Shutterstock

A en admirer les éléphants, vous oublierez presque d’observer les autres animaux du parc qui sont tout aussi spectaculaires. Vous y observerez aussi des girafes Masaï, aussi appelé « girafes du Kilimandjaro » friandes des feuilles d’acacias. Ces girafes en danger d’extinction se distinguent de par leur robe mêlant tâches brunes se fondant dans une couleur crème. Les girafes masaïs ont aussi la particularité de ne pas avoir de tâches au-delà de leurs genoux, révélant des pattes immaculées.

© Heinz-Peter Schwerin / Shutterstock

Vous l’aurez compris, le parc d’Amboseli a beaucoup à offrir. Son paysage si contrasté, ses éléphants et girafes emblématiques, le tout sur un fond de Kilimandjaro, vous ne partirez qu’avec des étoiles plein les yeux de ce safari inoubliable. Malheureusement, seule ombre au tableau se dessine quand le meilleur moment pour visiter le parc est aussi le plus populaire. Ajoutez à ça que le parc ne compte pas parmi les plus grands d’Afrique et vous vous retrouverez en troupe de 4x4 autour d’une horde d’éléphants. Cependant, un safari dans l’Amboseli apparaît tout de même comme immanquable et inoubliable.

par Coriena Drieghe
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Nairobi
Nairobi
Dernières actus
Paris
La saison des brunchs est ouverte : 3 adresses à ne pas manquer à Paris !
Occitanie
Moins connues que les Gorges du Verdon, découvrez les Gorges de l’Hérault à moins d'1h de Montpellier !
Pyrénées-Orientales
Ce week-end, c’est la fête de la Saint-Jean ! Où la célébrer ? Voici le programme
Toutes les actualités
Top Villes