Naviguer sur la rade de Brest

Brest est tournée inéluctablement vers la mer. Et à peine le pied posé sur son territoire, on se sent attiré par le grand large, comme un aimant. La rade de Brest est devenue l’adn de la ville et s’intègre parfaitement à sa vie quotidienne. D’ailleurs cette rade est le plus grand plan d’eau du monde. Sa superficie dépasse celle de Paris. Elle s’étend sur 180 km2 dans le Finistère et est reliée à l’Océan Atlantique grâce à un passage,appelé le goulet de Brest. Considérée comme la plus belle rade au monde (selon les marins), elle est aujourd’hui connue pour être un véritable terrain de jeux pour les amateurs de la navigation en mer mais aussi de pêche et d’activités sportives et nautiques. Aux détours de ces voyages en mer, on observe sur terre un riche patrimoine. La côte est marquée par des lieux culturels, des bâtiments militaires et des fortifications. Paré à l’abordage !

Cette gigantesque rade fait partie de l’identité de la ville de Brest depuis la nuit des temps. Il est encore difficile de connaître son origine mais une chose est sûre, la rade de Brest a eu un rôle important sur le plan économique et stratégique. Etendue sur 180 km, ce plan d’eau immense est un véritable joyau breton grâce à sa riche biodiversité.

Plus qu’un trésor naturel, la rade est aussi un lieu de détente, d’exploration et de navigation. De nombreuses activités ont lieu tout au long de l’année : navigation et croisière, pêche ou bien activités nautiques.

Naviguer en rade de Brest permet à la fois de découvrir ses panoramas exceptionnels créés par le littoral découpé, entre criques, pointes et îles. Au large, sa côte est parsemée de bâtiments historiques et militaires comme les fortifications de l’architecte Vauban au XVIIè siècle. On y voit aussi au loin la tour Vauban, le fort de Bertheaume et de nombreux blockhaus.

3 expériences à vivre sur la rade de Brest :

© Office français de la biodiversité

La découverte de la Recouvrance

Symbole de Brest, la Recouvrance attire tous les regards sur le port par ses magnifiques voiles et son allure. Son nom a donné naissance au plus célèbre quartier de la ville de Brest. Cette goélette de 41 mètres de long est en réalité une réplique du bateau militaire à voile, appelé Iris, en 1817. Ce dernier était chargé de faciliter les communications entre les navires et la Marine. La Recouvrance témoigne de la tradition de la vocation maritime. Elle a été construite par l’architecte de marine Jean Baptiste Hubert et mise à l’eau lors des Fêtes maritimes de 1992. Elle participe aux diverses manifestations de bateaux.

Informations pratiques

Réserver ici votre sortie

Prix 💰 : 55 euros pour une sortie 1/2 journée

© Pecold / Shutterstock

Penn Ar bed

La compagnie maritime Penn Ar bed vous transporte en plein cœur du parc marin d’Iroise. Ses voyages permettent de découvrir les trois îles : Molène, Ouessant et Sein. Depuis le port de commerce de Brest, on fait le tour de la rade jusqu’au goulet puis la pointe Saint-Mathieu, avant de faire une escale au port de Conquet puis à l’archipel de Molène. Pendant l’été (juillet-août), on peut rejoindre l’île de Sein en passant par la Pointe du Raz, le phare de la Vieille.

informations pratiques

Réservez ici

💰 Tarifs 2023 : 32 euros (période normale pour un adulte) et 38 euros (période haute saison pour un adulte)

Le Brestoâ

Cette compagnie organise des sorties et visites commentées de la rade de Brest, du port militaire jusqu’au port de commerce. Cette sortie dure environ 1h30-2h30. Une autre visite démarre à la presqu’île de Crozon, jusqu’à Camaret en passant par les Tas de Pois et l’Aulne (durée moyenne 3h30). La compagnie propose aussi des croisières gourmandes où l’on peut dîner sur place.

Informations pratiques

Réserver ici

💰 Prix : entre 12 et 29 euros pour une visite et 46 à 54 euros pour une croisière dinatoire

Des activités sportives et nautiques (kayak, canoë…)

Plusieurs organismes se spécialisent dans les activités nautiques comme Brest Bretagne Nautisme. Ce club permet de s’adonner au kayak, au stand up Paddle, au catamaran, à la planche à voile, à la pirogue. Il accueille tout public (enfants, adultes, groupes, personnes en situation de handicap, individuels…). Plus d’informations

Sous l’eau : un trésor marin

Cette vaste baie peu profonde, qui n’excède pas les 10 mètres de profondeur, offre tout de même un espace naturel magnifique. On y admire des estrans sableux, rocheux, des vasières, des herbiers de zostères… La rade a obtenu le statut d’aire marine protégée et a été désignée site Natura 2000 en 2004 par la Commission Européenne pour la préservation des habitats naturels et des oiseaux sauvages.

Un spot pour la pêche

La rade de Brest abrite une faune sous-marine diversifiée notamment dans les estuaires de l’Aulne et de l’Elorn. On y pêche l’oursin d’octobre à avril mais on peut aussi faire la pêche à pied aux coquillages et crustacés toute l’année. Des ligneurs passionnés proposent des sorties pêche en bateau depuis le bord de la rade de Brest pour attraper des maquereaux, des soles, des bars et des daurades.

La pêche à pied s'opère à marée basse

- © gdela / Shutterstock

Témoignage

“Excellent après-midi à bord du Brestoâ. Le repas était excellent, accompagné de vins bien choisis. La balade sur l'Aulne maritime est tout à fait exceptionnelle, par un beau temps breton. On a apprécié le passage devant l'abbaye de Landévennec et sous le pont de Térénez. Je recommande très vivement cette sortie”

Les événements à ne pas manquer :

Avec Brest Atlantiques, on assiste à de longues courses de trimarans en novembre avec un départ et une arrivée à Brest. Cette course transatlantique en équipage et sans escale dure 25 jours.

Evenement Nautiques Brest ne regroupe pas moins de 80 manifestations maritimes qui ont lieu en rade de Brest tout au long de l’année. Peu importe la saison, il y a toujours une compétition à suivre, pour un tour du monde ou une traversée.

Les fêtes maritimes internationales de Brest ont lieu tous les quatre ans (prochaine édition en 2024 à la mi-juillet) pendant six jours. Cet événement réunit plus de 1 000 bateaux qui viennent de tous les océans et 9 000 marins issus d’une quarantaine de pays et 1500 musiciens.

Course de voiliers

- © Alvov / Shutterstock

Du côté de la terre

La chapelle Saint-Jean, les pieds dans l’eau, se trouve dans la commune de Plougastel et vous attend pour livrer ses légendes. On y découvre aussi la chapelle Saint-Langui, qui a été édifiée en 1603. Toujours sur la commune de Plougastel, on peut visiter la chapelle de la fontaine blanche, la chapelle Saint-Claude, la chapelle Sainte-Christine, la chapelle Saint-Tremeur.

Les détails du calvaire de Plougastel

- © RYSAN / Shutterstock

Le calvaire de Plougastel est unique et fait partie des sept grands calvaires de Bretagne. Il a été construit en 1604 et a subi la guerre puis a été reconstruit à l’identitque. Il fascine par ses 28 tableaux représentant des scènes bibliques de la vie du Christ.

Les personnages du calvaire de Plougastel

- © GybasDigiPhoto / Shutterstock

Le rocher de l’Impératrice propose un sentier de randonnée pour découvrir une belle vue sur la rade. Il parait aussi que la femme de Napoléon III y a perdu sa bague… peut-être que vous la retrouverez le long du sentier de promenade. Pour les plus aguerris, vous pouvez escalader le rocher de 35 mètres de hauteur.

© Léna Mercher
par Octavie Pareeag
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Brest
Brest
Dernières actus
Allemagne
Pont suspendu, vignoble, fleuve immense... ce pays frontalier à la France regorge de pépites à découvrir au moins une fois !
Nantes
Ces petits villages médiévaux situés à moins d'1h de Nantes semblent figés dans le temps ! A découvrir lors d'un week-end
Italie
5 plages de rêve à voir au moins une fois en Italie
Toutes les actualités
Top Villes