• Connexion
Kos
© Filip Fuxa / age fotostock
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Kos

Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique

Avant de partir

Appartenant aux îles du Dodécanèse, Kos est installée à proximité des côtes turques. Il est d'ailleurs facile de s'y rendre en bateau depuis la station balnéaire de Bodrum. Elle est considérée comme la troisième plus grande île grecque avec ses 290 km², après la Crète et Rhodes. Les touristes affluent nombreux chaque année grâce notamment aux compagnies charters qui opèrent des vols directs depuis la France. Hormis la capitale de l'île qui reste une grosse ville aux constructions peu harmonieuses, on trouve sur place de petits villages comme Marmari, Kardamena ou Mastichari où les batiments ne dépassent pas deux étages. Même si elle reste moins exclusive que ses sœurs des Cyclades, Kos dispose tout de même de beaux paysages. Le relief montagneux du centre de l'île laisse place vers les côtes à de belles et larges pinèdes. Les établissements hôteliers misent essentiellement sur le tourisme de masse grâce à la formule all inclusive. On trouve donc de grands complexes aux activités divers et variées.

À voir

Les monuments les plus intéressants sont situés dans la ville de Kos et ses environs. Après avoir rejoint le port, on accède au Fort des Chevaliers, construit au XIVème siècle pour se protéger contre les invasions ottomanes.
Les rues du centre-ville permettent d'accéder à une place où se trouve le platane d'Hippocrate. Il possède une circonférence de 12 mètres. Selon la légende, le fondateur de la médecine aurait planté cet arbre ici afin de pouvoir donner des cours à l'ombre à ses étudiants.
Sur la place Eleftherias, on peut admirer de l'extérieur la mosquée Deftendar, érigée à partir des ruines de la cité antique. Cependant, l'accès est fermé au public.

Enfin, à environ 3 km du centre-ville, on découvre le plus important site archéologique sur l'île : l'Asklipiéion. Le complexe abritait jadis l'école de médecine où l'on venait suivre les enseignements d'Hippocrate.

À faire

Louer un vélo pour se perdre sur les petites routes de l'île. On trouve des boutiques dédiées à la location dans beaucoup de villages, pour la journée ou pour plusieurs jours. Si vous séjournez à l'Est, entre Lambi et Kos, louez un scooter pour aller sur les plages de South Beach et Magic Camel plage et terminez la promenade dans les rues du centre de la capitale.
Au départ de Kos, on peut aisément se rendre dans les îles voisines, à savoir Kalymnos et Nisyros, ou aller jusqu'à Bodrum en Turquie.

Les plus

  • +  Les vols directs depuis la France en haute saison.
  • +  Les vols directs depuis la France en haute saison.

Les moins

  • -  Les constructions bétonnées.
  • -  Le tourisme de masse.

À penser

Etant donné la distance entre l'île de Kos et la ville de Bodrum en Turquie, il peut être judicieux de combiner les deux destinations durant un seul et même voyage.

À éviter

La haute saison sur place. Entre les hôtels fréquentés et les bateaux accostés pour la journée, l'île grouille de monde. Préférez si possible vous rendre sur place au printemps ou à la toute fin de l'été.

À déguster

On trouve dans tous les restaurants différents types de mezzes, un genre de « tapas » permettant de déguster différents plats en petites portions : tapenade d'olives vert ou noirs, tzatziki, feuilles de vigne...
Le poulpe est souvent consommé en apéritif, bouilli dans du vinaigre. Le calamar est davantage servi comme plat principal, simplement grillé ou frit, accompagnés de riz et de légumes.
Pour information, le pain est payant au restaurant, facturé en général 0,50 euro.

À rapporter

Kos ne possède pas d'artisanat spécifique. En revanche, on trouve sur place tous les produits habituellement présents dans les îles grecques. On pourra par exemple rapporter une éponge ou de l'huile d'olive. Le village de Zia, à l'intérieur des terres, est réputé pour son artisanat selon les tour-opérateurs. Mais malheureusement, on y achète les mêmes articles que dans les rues de la ville de Kos.

Confort météo a Kos

Les indices météo fournis par Météo France représentent une famille de critères synthétisant les conditions météorologiques de Kos . Ces différents indices consistent à vous aider dans la préparation de votre voyage à Kos . Ainsi, choisissez les types d'activités en fonction des prévisions météo : plage, promenade, visite de monuments, musée, sports d'hivers... Découvrez avec précision, pour chaque semaine à Kos , une note météo globale qui prend en compte les indices de température, d'intempéries, d'ensoleillement et l'indice vent !

Météo de juillet
Note Globale 88/100
  • Indice températures 84% Chaud / Idéal

    La température maximale est > 24°, la température ressentie est comprise entre 30°C et 33°C.

  • Indice intempéries 100% Sec / Idéal

    Pas ou peu de pluie (cumul < 1,5 mm/j).

  • Indice bronzage 98% Ensoleillé / Idéal

    Ensoleillement important (de 80% en plein soleil).

  • Indice baignade 76% Vente

    Température ambiante chaude (>24°C), température de la mer agréable à chaude (entre 22 et 24°), vent moyen à fort (entre 20 et 29 km/h).

  • Indice vent 66% Brise chaude

    Confort presque optimal. Vent moyen à fort (entre 20 et 29 km/h) dans une atmosphère chaude (Tmax > 24°C).

  • Indice humidité 76% Correct

    Sensation d'inconfort probable liée à une humidité de l'air supérieure à 65%.

Grèce : Découvrez les villes
  • Athènes Europe; Grèce; Grèce continentale; Athènes;
  • Argolis Europe; Grèce; Péloponnèse; Argolis;
  • Paros Paros, Cyclades, Grèce,
  • Rhodes Europe; Grèce; Dodècanèse; Rhodes;
  • Corfou Europe; Grèce; Les îles Ioniennes; Corfou;
  • Heraklion Europe; Grèce; Crète; Heraklion;
Les régions de Grèce
  • Crète
  • Grèce continentale
  • Cyclades
  • Dodécanèse
  • Péloponnèse
  • Les îles Ioniennes
  • Le nord de la Grèce