Le parc national de Yosemite, merveille californienne

aux États-Unis, le Yosemite est le parc national de tous les superlatifs !

On ne compte plus les catégories dans lesquelles ce parc naturel se classe au top des parcs du pays. Vous y admirerez la plus haute falaise monolithique du monde (El capitan), des séquoias qui sont parmi les plus hauts du pays, et ses cascades dégringolant de gigantesques falaise.

En outre, le Yosemite fut le premier site naturel protégé du monde. C’était en 1864 à la suite de la signature d’un décret établi par Abraham Lincoln ! Il est officiellement déclaré parc national en 1890. Afin de vous émerveiller devant une telle majesté de la nature, prévoyez du temps, choisissez bien votre période de visite.

En prime, suivez tous nos conseils avisés. En route pour ce mythique parc de Californie !

Le Yosemite, une pépite au cœur de la Sierra Nevada

La réserve de Yosemite protège plus de 300 000 hectares de nature sauvage. Cela en fait le troisième plus vaste parc protégé de Californie. Après les parcs de Joshua Tree et celui de la Vallée de la Mort. 

Situé dans les montagnes de la Sierra Nevada, le parc national de Yosemite, étage ses paysages contrastés entre 600 et 4 000 mètres d’altitude. 

En plus de son relief remarquable et ses falaises de granit (El Capitan, Half Dome), le Yosemite abrite des cascades superbes. Les plus hautes chutes d’eau restent les Yosemite Falls qui surgissent à 739 mètres de hauteur.

Par ailleurs, plusieurs points de vue offrent des panoramas grandioses, ne ratez pas l’Olmsted Point et le Glacier Point. 

Mention spéciale pour la vallée du Yosemite, remarquable vallée glaciaire en forme de U caractéristique. C’est un joyau naturel, toutefois en été elle est régulièrement encombrée. 

Ainsi, mieux vaut la découvrir à la fin du printemps ou au début de l’automne en évitant les week-ends. 

La variation de l’altitude et l’amplitude thermique favorisent l’existence de biotopes très divers. Cela est visible à travers la végétation variée qui s’adapte aux différents climats.

Tout d’abord, vous admirerez de magnifiques et imposants séquoias. Ainsi, ne ratez pas le Grizzly Giant, le plus vieux séquoia du parc avec ses 1 800 ans ! 

Ensuite apparait la forêt de haute montagne, enfin c’est le tour de la forêt subalpine (pin blanc), la végétation se fait plus rare et rase.

Côté faune, le parc national de Yosemite abrite plus de 80 sortes de mammifères ! 

Parmi les espèces les plus emblématiques, on note la présence des animaux suivants : 

  • L’ours noir (plus de 350 spécimens recensés, respectez les recommandations fournies par le parc si vous en rencontrez un) 
  • Le puma 
  • Le cerf mulet 

En outre, ce sont plus de 250 sortes d’oiseaux qui fréquentent également le territoire de Yosemite (faucon pèlerin, geai de Steller, grand hibou gris).

Lac dans le parc national de Yosemite
© TravelShotz / Shutterstock

Le parc national de Yosemite, un panel sans limites d’activités

Dans un tel paradis naturel, vous pourrez vous en donner à cœur joie ! Ainsi, si vous êtes adeptes de la randonnée, sachez que le parc compte plus de 1 200 kilomètres de sentiers aménagés ou pas. Certaines portions sont adaptées pour les personnes à mobilité réduite.

Le terrain du parc se prête à merveille à la pratique de l’escalade. Permis obligatoire à demander à l’avance si vous prévoyez du bivouac. En outre, le parc national de Yosemite offre également la possibilité de pratiquer du vélo ou du rafting. En hiver, les activités laissent à choisir entre une sortie en ski de fond et de l’alpinisme (pour les plus sportifs). Pour toutes ces activités, le mieux est toujours de se renseigner auprès des rangers du parc et sur le site du parc national.

N’hésitez pas à faire une halte dans un des différents centres pour les visiteurs. Vous y dénicherez une mine d’informations pratiques. En plus des cartes, des guides et des flyers sont disponibles. Enfin, si vous ne voulez pas vous fatiguer, plus de 300 kilomètres desservent différents secteurs de la réserve. Dans ce sens, vous trouverez toujours un moyen de vous éloigner de la foule…

Chute d'eau dans le parc national de Yosemite
© Mike Ver Sprill / Shutterstock

Où dormir dans une tente aménagée dans le parc national du Yosemite ?

Rien de mieux que de séjourner au cœur du parc national. Au Curry Village vous serez directement au centre de l’action, et pourrez partir randonner depuis votre hébergement !

Vous trouverez un restaurant, un salon commun et une piscine extérieure pour le confort général.

Vous accéderez à des blocs sanitaires regroupés à l’extérieur des tentes. Notez que certaines tentes sont chauffées, les moins chères ne le sont pas. Dans ce cas, prévoyez des vêtements chauds pour la nuit.

La capacité maximale de certaines tentes est de 7 personnes. Enfin, un parking privé est prévu pour les clients du Curry Village.

Curry Village Californie
Booking.com

Curry Village

Etablissement au coeur de Yosemite Valley et rassurez-vous, les tentes sont chauffées en hiver !
7.7 Bien
A partir de
145 € / nuit
Réserver

Où dormir dans un hôtel de luxe non loin du parc national du Yosemite ?

Le Yosemite View Lodge est un hôtel 3* situé aux portes du parc national de Yosemite. En effet, il se trouve juste après le hameau d’El Portal, à une quinzaine de kilomètres de l’entrée ouest du parc national.

Le Yosemite View Lodge possède 2 piscines et un jacuzzi qui dominent la rivière Merced. L’hôtel compte plus de 330 chambres et suites, toutes sont équipées d'une kitchenette et d’une baignoire SPA.

Côté confort, on trouve aussi une télévision par câble, des meubles pratiques et une machine à café. Certaines chambres offrent même une vue sur la rivière. En outre les chambres, de dimensions variées, peuvent accueillir jusqu’à 8 personnes ! En effet vous trouverez des suites et même un appartement entier à louer.

Par ailleurs, vous bénéficierez également d’un restaurant et d’un bar sur place. Enfin, notez que l’hôtel dispose d’un parking privé gratuit, uniquement réservé à la clientèle.

Yosemite View Lodge Californie
Booking.com

Yosemite View Lodge

L'établissement propose des chambres équipées de kitchenettes proche de la Yosemite Valley.
7.9 Bien
A partir de
292 € / nuit
Réserver

Informations pratiques

👉 Quand partir découvrir le parc national de Yosemite ?

Il est certain que les périodes idéales sont le printemps et l’été. 

À cette saison l’affluence est à son paroxysme surtout pendant les vacances scolaires d’été. Dans ce sens, les mois de juillet et août sont les plus chargés. 

En outre, l’entrée dans le parc national de Yosemite peut nécessiter une réservation, renseignez-vous avant votre venue. 

Pensez à réserver bien en avance votre venue, surtout pendant les vacances d’été. Notez que l’entrée du parc national de Yosemite est payante. 

👉 Comment rejoindre le parc national de Yosemite ?

L’aéroport international le plus proche est celui de San Francisco. Depuis, Paris les vols directs mettent entre 11 et 12 heures de vol. 

Depuis San Francisco, le parc national de Yosemite se trouve à 260 kilomètres. En voiture, compter environ 4 heures de route. Depuis Los Angeles, le trajet dure en moyenne 6 heures. 

Plusieurs réseaux de bus desservent les grandes métropoles de l’Ouest américain. Ainsi vous pouvez utiliser les lignes de bus depuis Los Angeles, San Francisco.

Parmi les différents opérateurs, on trouve :  Amtrak, Greyhound et YARTS (Yosemite Area Rapid Transit System) ainsi que le réseau de bus YARTS.

Panneau à l'entrée du parc national de Yosemite
© Maks Ershov / Shutterstock

👉 Où stationner dans le parc national de Yosemite ?

Suivez toujours les places de parking délimitées, ne vous garez pas n’importe où. Cela pourrait avoir de fâcheuses conséquences. Tout d’abord, vous pourriez avoir une contravention. En plus cela peut abîmer une zone fragile si vous stationnez votre véhicule sur un emplacement non prévu à cet effet.

par Sophie Noaro
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Côte Ouest des Etats-Unis
Côte Ouest des Etats-Unis
Dernières actus
Paris
La saison des brunchs est ouverte : 3 adresses à ne pas manquer à Paris !
Occitanie
Moins connues que les Gorges du Verdon, découvrez les Gorges de l’Hérault à moins d'1h de Montpellier !
Pyrénées-Orientales
Ce week-end, c’est la fête de la Saint-Jean ! Où la célébrer ? Voici le programme
Toutes les actualités
Top zones touristiques