Les légendes bretonnes, Carnac, Brocéliande et autres féérie

La Bretagne est profondément infusée de culture celtique : mystique, musicale, parfois vitale et inspirée. Sur le plan archéologique, elle possède l'un des sites les plus riches au monde avec les alignements à Carnac, grande rivale de Stonehenge. Avec un tel décor qui nous plonge dans un monde merveilleux, la Bretagne entremêle ses histoires et légendes à son paysage. Présentée dans l'histoire comme la "petite Grande-Bretagne", elle nous plonge dans la légende mythique arthurienne. Ainsi, on s’immerge facilement dans la vie des paysans d’une autre ère dans les Monts d’Arrée ; on s’imagine des histoires d’elfes et de korrigos, qui ont trouvé refuge dans la région, notamment dans la forêt de Huelgoat. À Carhaix, on fait un bond dans le temps, à la période gallo-romaine. De la forêt de Brocéliande à Carcans, la magie opère et s’incruste dans le paysage breton. Petit tour de table, entre Merlin, Arthur, les vaillants chevaliers, pour une expérience féerique en Bretagne .

Avec ses racines celtiques, la Bretagne s’assimile souvent à la culture irlandaise ou de la Grande-Bretagne. Abritant des landes sauvages couvertes d'anciennes formations rocheuses et d'un littoral déchiqueté, Breizh (nom breton pour la Bretagne)  s’est construit à partir des histoires légendaires - entre géants, fées, elfes, rois, magiciens, créatures fantastiques, et sirènes ...Les histoires de la légende arthurienne - Arthur, Merlin, Morgan le Fay et Viviane, la Dame du Lac, font partie du patrimoine culturel. 

Beaucoup de paysages font référence à ses contes de fées. Il suffit de se promener dans les forêts en particulier de Brocéliande et de Huelgoat. 

Les sites mégalithiques de Bretagne, tels que les alignements de pierre étonnants à Carnac, sont une merveille d'ingéniosité humaine et les anciens menhirs et dolmens contiennent de nombreuses histoires du passé ; encore inconnues. 

La Bretagne nous pousse à réveiller notre enfant intérieur à travers ses légendes et ses mythes. Ici, chaque paysage est mystique. Les voyageurs partent à la découverte de forêts, pas comme les autres. La magie envahit les lacs (habités par des fées) et les sentiers sont dominés par des anciens arbres. Au fond de toile, on retrouve des mégalithes qui s’élèvent près des landes pendant que les bois sont peuplés par les elfes joueurs, parfois farceurs. 

La légende du roi Arthur s’est répandue sur tout le territoire grâce à ces contes ancestraux.

👉Les Monts d’Arrée

S’immerger dans la vie rurale d’antan dans les Monts d'Arrée, c’est possible ! Terre de tourbières, de landes et de fougères, cet endroit féerique abrite un écomusée, avec une quinzaine de bâtiments, pour mieux comprendre la vie des paysans, à l’époque ancienne, en plein cœur de la Bretagne. Situé à Commana, le village s’étend sur un site agricole de 12 hectares et regroupe une quinzaine de maisons traditionnelles. Ce village de meunier accueille une écurie, des lits-clos, un moulin, une boulangerie… tous ouverts au public.

Le paysage des Monts d’Arrée

- © Rolf E. Staerk / Shutterstock

Après une immersion historique, une balade dans le verger, le potager et les bois du domaine sont facilement accessibles.  

Le pèlerinage rural continue à la Maison Cornec à Saint-Rivoal, une ancienne maison d’une famille paysanne au XVIIIe siècle. 

Que faire de plus ?

A Saint-Rivoal, les plus curieux pourront monter au sommet de la Montagne Saint-Michel pour profiter d’une vue panoramique à 360° sur les Monts d’Arrée.

Le Roc'h Trevezel, un des points culminants du Massif armoricain dans les monts d'Arrée

- © Oligo22 / Shutterstock

Selon la légende, les Monts d’Arrée accueillent les elfes, les fées, les korrigans. L’endroit est magique et enchanté grâce à son marais Yeun Elez. Cette vaste tourbière était autrefois remplie de “Youdig” (Petite Bouillie). La tradition orale bretonne dit que ce lieu est la porte de l’Enfer. Il représente à la fois le monde des vivants et des morts.

Autres légendes des Monts d’Arrée… c’est dans cette région que l’on croise les “lavandières de la nuit”, des femmes minces et élancées qui viennent dans les lavoirs pour faire les lessives des suaires.

Témoignage

" Traverser les Monts d’Arrée est magique en toute saison ! Les paysages enchantent par leur variété : reliefs escarpés, landes , tourbières, pins. La lumière joue sur les bruyères et le lac de Brennilis tandis que vent et brume, souvent, ajoutent un peu de mystère à ces lieux inhabités.”

👉L'énigmatique forêt de Huelgoat

Au fil des siècles, la forêt de Huelgoat (qui signifie littéralement forêt d’en haut) a été la source d’inspiration auprès des artistes et des historiens. Les ancêtres se sont donnés à coeur joie en inventant des légendes. Il faut avouer que le paysage mystérieux nous plonge directement dans un conte fantastique

Répartis sur plusieurs hectares, des blocs de granit arrondis semblent être tombés du ciel. Ces rochers ont toutes des formes particulières et s'entourent d’arbres centenaires qui cachent bien des secrets. D’un point de vue, plus terre à terre, ces blocs proviennent d’une activité volcanique. 

Proche d’un lac paisible, la ville de Huelgoat est un petit bijou où il est agréable de se promener.

Mirabelle Bretagne
Booking.com

Mirabelle

Offrant une vue sur le lac, le Mirabelle est situé à Huelgoat
9.1 Fabuleux
A partir de
79 € / nuit
Réserver

Selon la légende, la forêt de Huelgoat a accueilli Merlin, en personne ! La présence de ces roches géantes s’explique par l’histoire du géant Gargantua. Lors d’une virée dans la forêt, le géant a fait une halte dans la forêt pour se reposer. Affamé, il a demandé aux habitants de la nourriture. Ces derniers lui ont offert de la bouillie de sarrasin. Pas content du tout ! Le géant a puni le village en lançant des gros rochers polis. Une autre légende raconte que le Roi Arthur aurait caché le trésor dans le Val sans Retour dans cette forêt, grâce à l’aide de Merlin. On dit que ce trésor est gardé par des gobelins volants.

Un des gros rochers dans la forêt de Huelgoat

- © alexilena / Shutterstock

👉Brocéliande

Brocéliande. Rien qu’en évoquant son nom, on s’emporte dans un monde imaginaire. Posée sur 20 000 hectares, cette forêt immense à Paimpont est un véritable labyrinthe Mais avant de s’aventurer dans ce dédale magique, on commence l’expérience par La Porte des Secret à Paimpont - une bonne introduction avant de connaître les secrets de Brocéliande. Il s’agit d’un spectacle scénographique avec des sons et des lumières qui dure 45 minutes.

La tombe ou le tombeau de Merlin, lieu d'inhumation, forêt du site de Brocéliande

- © MattL_Images / Shutterstock

La quête de l’enchantement se poursuit avec la promenade romantique autour de l’étang de Paimpont. Cette balade de 4km est ponctuée avec des activités, des poèmes et des points d’observation.

Il est temps de s’aventurer dans la forêt. Plusieurs itinéraires sont possibles en vélo, à pied ou bien accompagnés d’un conteur. Pendant trois heures, on retourne en enfance. 

Première quête : rechercher le tombeau de Merlin. En suivant un petit logo en forme de feuille sur les pierres, on tombe sur une allée mégalithique de 9 mètres de long, entourée de pierres qui symbolisent le tombeau du magicien.

La fameuse épée au lac Trémelin.

- © Cecile Haupas / Shutterstock

Un coup de baguette magique et on fait face au refuge de la Dame du lac. Pour cela, il faut oser pénétrer au Val Sans Retour et contempler l'étang Miroir aux fées. Puis on s’enfonce dans la forêt pour découvrir les arbres majestueux. Le conteur emmène les visiteurs au fameux étang habité par les sœurs féeriques puis aux pierres qui ressemblent à un dragon et le bel arbre d’or. 

Selon la légende, toute l’histoire du Roi Arthur s’est déroulée dans cette région. On retrouve des lieux faisant référence aux différents personnages de ce conte. Par exemple, la Fontaine de Barenton est le lieu où Merlin aurait rencontré la fée Viviane. Le mythe raconte que l'eau de cette fontaine aurait le pouvoir de faire disparaître les maladies mentales.

Le Val Sans Retour avec son arbre d’or

- © HUANG Zheng / Shutterstock

👉Carnac

De nombreuses théories ont été avancées pour expliquer le but des alignements de Carnac, mais en vain… ces pierres immenses n’ont toujours pas d’origine. La plupart des archéologues et historiens estiment qu'elles ont été érigées pendant la période néolithique qui a duré de 4500 av. J.-C. à 2000 av. J.-C. Cependant, impossible de donner une date exacte à cause du manque de matériaux sous les pierres qui pourraient être utilisées pour la datation au radiocarbone.

© FKJ

Souvent appelée le Stonehenge de France, cette collection de plus de 3 000 pierres debout préhistoriques, située autour du village de Carnac dans le département du Morbihan, est beaucoup plus importante que le célèbre monument du Wiltshire en Angleterre. 

Le plus grand site mégalithique d'Europe est considéré comme l'un des exemples les mieux conservés. Il s’étend sur 4km et couvre une superficie de 40 hectares. Les pierres sont divisées en trois zones et forment de longues rangées.

Les pierres de Carnac sont une collection de sites mégalithiques composés d'alignements de pierres, de dolmens, de tumuli et de menhirs simples.

- © Pete Stuart / Shutterstock

Plusieurs des pierres Carnac se situent dans les limites de la ville voisine de La Trinité-sur-Mer, connue sous le nom d'alignements Petit-Ménec, ainsi que les dolmens de Kerdeneven et Kermarquer. D'autres dolmens - un type de tombeau composé de deux ou plusieurs pierres debout soutenant un sommet en pierre plate - peuvent être trouvés dans toute la région, comme ceux d'Er-Roc'h-Feutet et de Kercado.

par Octavie Pareeag
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Bretagne
Bretagne
Dernières actus
Paris
La saison des brunchs est ouverte : 3 adresses à ne pas manquer à Paris !
Occitanie
Moins connues que les Gorges du Verdon, découvrez les Gorges de l’Hérault à moins d'1h de Montpellier !
Pyrénées-Orientales
Ce week-end, c’est la fête de la Saint-Jean ! Où la célébrer ? Voici le programme
Toutes les actualités
Top destinations