Plongée dans l'histoire ottomane au palais de Dolmabahce

Majestueux et opulent, le palais Dolmabahce étonne tout le monde. Situé sur les rives du Bosphore, dans un vaste terrain, même de l'extérieur, le palais de Dolmabahce est un spectacle impressionnant. Sa véritable beauté se révèle surtout à l’intérieur du palais, qui est somptueusement décoré du sol au plafond, avec de l'or et du cristal.

Construit au milieu du XIXeme siècle, le palais est devenu la maison du sultan et de sa famille, et le centre administratif de la république ottomane jusqu'en 1922. Ce somptueux palais dépeint les derniers jours du grand Empire ottomane et fait aussi référence au style des palais occidentaux. La grande taille, la décoration, le design intérieur, les paysages de jardin sont régal pour les yeux. Les mots ne sont pas suffisants pour décrire la beauté de ce palais. Pendant trois heures de visite, on se plonge dans une histoire pétillante, turbulente et une culture riche. 

Le château de Dolmabahce, l'un des manoirs les plus opulents au monde, a été construit au XIXeme siècle. Il abritait l'un des derniers dirigeants du Sultanat ottoman. Le château est flanqué de pelouses bien entretenues et dispose d'un immense couloir de 56 colonnes avec 750 lampes éclairées par les teintes du lustre cristallin. Le design intérieur, le mobilier, les tapis de velours et les rideaux sont tous en bon état.

© Gokhan Dogan / Shutterstock

Le palais de Dolmabahçe dévoile des décorations uniques, des détails architecturaux, des tapis faits à la main, des lustres artisanaux, un pavillon vitré, des collections d’objets. Le palais de Dolmabahce a été construit sur une superficie supérieure à 110 000 m2 et il était composé de seize parties distinctes, sans compter sa structure principale. Les parties se consacraient à plusieurs activités ; allant des écuries ressemblant à des palais, des pharmacies aux cuisines, aux manoirs, aux maisons de verre, aux fonderies et aux pâtisseries.

Bosphorus Palace Hôtel Istanbul
Booking.com

Bosphorus Palace Hôtel

Magnifique Palace situé sur le bord du Bosphore
9.2 Fabuleux
A partir de
207 € / nuit
Réserver

Architecture, décoration et design

Construit par l'architecte de la cour du sultan Abdulmecid, Karabet Balyan entre 1843 et 1956, le musée Dolmabahce présente de nombreux styles architecturaux différents. Les sultans avaient plusieurs palais, mais Topkapi était la résidence officielle jusqu'à ce que Dolmabahce soit achevé.

Le palais d'Istanbul s’étend sur trois étages avec plus de 200 chambres et 40 salles. Des jardins impeccablement entretenus entourent le palais, et une salle de bal présente des plafonds immensément hauts. Le sultan aurait reçu ses invités dans cette pièce, et l'aile située derrière la salle de bal aurait été le harem.

"“Très beau palace, très bien entretenu, nous avons été notamment émerveillés par les immenses lustres de cristal et les salles principales. WC et restauration sur place. Accès depuis le tramway (terminus Kabatas, puis quelques minutes de marche le long du quai et de la route jusqu'à l'entrée principale).” "

Anonyme

Le palais voit les choses en grand : le design somptueux est sublimé par des luminaires intacts. Les plafonds et les murs présentent diverses peintures d'artistes célèbres de l'époque. Tous les meubles et les halls sont de différentes nuances et les tapis turcs coûteux reposent sur les planchers en bois.

© Diana Grytsku / Shutterstock

Dans la salle de bal, avec vue sur le détroit du Bosphore d'Istanbul, est accroché un magnifique lustre en cristal offert par la reine Victoria, composé de quatre tonnes et demie de cristal. L'orchestre était assis dans la salle de bal supérieure, et un système souterrain chauffait les salles.

Visite guidée du palais

La visite du palais commence dans le hall d'entrée principale à proximité du lustre anglais avec ses soixante bras. Le guide emmène les visiteurs à travers la salle du secrétariat, le hall d'entrée et le hall d'exposition, avec tous les différents objets précieux en or, en argent, en porcelaine et en cristal. Après l’escalier en cristal et sa balustrade en Baccarat, la visite devient de plus en plus époustouflante, notamment en entrant dans la salle de l’ambassadeur.

© muratart / Shutterstock

Cette salle accueillait autrefois des réceptions et des réunions formelles et dévoile maintenant un tapis iranien, une peau d'ours (un cadeau du tsar russe Nicolas II), l'horloge en argent d'Égypte fournissant l'heure, la date, la pression d'air et la température. On sillonne les couloirs tout en découvrant la salle d’étude avec son piano Steinway datant de 1911, suivi du hammam avec ses portraits et ses peintures. Mais tout cela n'est qu'un prélude… le bouquet final se passe dans la salle de la muyade. Il couvre environ 2 000 m2, mesure 36 mètres de haut et a un dôme d'un diamètre de 25 mètres. Le tapis Hereke sur le sol fait 124 m2. Mais le chef-d'œuvre est sans conteste le lustre anglais, construit en 1853, contenant 664 ampoules et pesant 4,5 tonnes.

© thekovtun / Shutterstock

Le Harem vaut toujours la peine d'être visité. Il se compose d'une série de salons, de galeries et de hammams et d'une salle de repos post-circoncision. La suite du Valide Sultan (la mère du sultan), les salons bleus et roses, la chambre du sultan Abdül Aziz avec le lit fait sur mesure sont remarquables.

© Karima AA

Mustafa Kemal Ataturk

Mustafa Kemal Ataturk était le père fondateur de la République turque. Il est arrivé au pouvoir après avoir dirigé et remporté la guerre d'indépendance turque. Après la dissolution du sultan et de l'Empire ottoman, Ataturk a utilisé le palais de Dolmabahce lorsqu'il s'est rendu à Istanbul pour les affaires. Il est décédé dans une de ses chambres en 1938. La salle en question est ouverte au public et a son horloge réglée à l'heure exacte de son décès. Avant que le gouvernement ne déplace son corps à Ankara, il s'est couché ici pour que le public lui rende les derniers hommages.

© Sailorr / Shutterstock

Infos Pratiques

Les photos et les vidéos sont interdites dans le palais mais autorisées dans les jardins. L'entrée au palais est limitée à 3 000 personnes par jour, et les visiteurs doivent obligatoirement participer à une visite guidée.

Frais d'entrée : le prix d'entrée au palais de Dolmabahce est de 2 euros.

Heures d'ouverture : le palais de Dolmabahce est ouvert aux visiteurs de 9h00 à 16h00 tous les jours de la semaine, sauf le lundi et le jeudi

par Octavie Pareeag
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Istanbul
Istanbul
Dernières actus
Tunisie
On a repéré ce bon plan : direction la Tunisie pour 8 jours à Sousse, avec le vol et l’hôtel en pension complète à partir de 469 euros !
Espagne
A moins de 2h de la France, 3 villes du Pays basque espagnol à découvrir absolument
Espagne
Baléares : ces 4 plages font partie des plus belles de Majorque ! A visiter au moins une fois
France
Si vous n'avez pas le vertige, voici une expérience insolite à faire absolument : dormir à flanc de falaise suspendu au-dessus du vide !
Toutes les actualités
Top Villes