Oubliez la Toscane et les Pouilles, cette région méconnue d'Italie regorge de paysages naturels et de petits villages à visiter !

Vous voulez vous mettre au vert en Italie ? Pourquoi pas en Ombrie ? Ici, vous êtes au bon endroit. Ce “cœur vert de l’Italie”, méconnu, regorge pourtant de havres naturels frais et verdoyants, et de villages médiévaux où il fait bon s'isoler du temps qui passe. Découvrez ces cités préservées chargées d'histoire et prendre un bol d'air pur dans la campagne revigorante de ses 6 parcs naturels.

Pérouse, la cité-musée

Perdue dans une campagne vallonnée entourée de vignes, Pérouse - ou Perugia en Italie - est unique en son genre. Citadelle étrusque datant de plusieurs siècles avant notre ère, elle s'étale sur deux collines : del Sole et Landone. Elle est remarquable par ses grandes maisons-tours longilignes semblables à celles qu'on trouve à Sienne, en Toscane, ayant appartenues aux notables de son histoire. Elle dénombre en outre pas moins d'une quinzaine d'églises et basiliques, sans compter le duomo di San Lorenzo, sa cathédrale.

Le village de Pérouse en Italie

Le village de Pérouse en Italie

- © Anton_Ivanov / Shutterstock

Ses monuments religieux et de ses imposants palais relatent toute son passé. Ses remparts étrusques et moyenâgeux s'enchevêtrent par-dessus sa ville souterraine qui n'a rien à envier à Naples. C'est la capitale de l'Ombrie.

Les 6 parcs naturels

Les Monts Sibyllins, qui débordent sur les Marches, donnent lieu à de pittoresques paysages faits de vallons, de gorges et de ravines surmontés de versants couverts de forêts. La zone est bien-sûr sauvage et se prête à la randonnée, notamment via le Sentier du Safran, tracé sur la route qu'empruntaient les marchands d’épices qui filaient vers Venise, d'où son nom. A Castelluccio, la vallée forme une ample cuvette qui jadis fut un lac. Là, des champs de coquelicots se répandent partout. Vous trouverez même des orchidées des montagnes.

parc naturel des Monts Sibyllins

Le parc naturel des Monts Sibyllins

- © MNStudio / Shutterstock

Si vous ne vous laissez pas aller au farniente italien qui ne manquera pas de vous tomber sur les épaules à un moment ou à un autre, des activités sportives s'offriront à vous comme le deltaplane ou le parapente que vous pourrez pratiquer à Castelluccio di Norcia. Pour le rafting, le canyoning, et la nage en eaux vives, il vous faudra rejoindre la rivière Nera, et vous organisez. Pendant vos balades, vous reconnaitrez dans le ciel des aigles royaux et des faucons pélerins.

Le chat sauvage reste à distance

Le chat sauvage reste à distance

- © slowmotiongli / Shutterstock

Peu de chance en outre que vous croisiez des loups des Apennins et des chats des montagnes qui restent à distance de l'homme. Le hibou grand duc quant-à lui se cache dans la nuit et vous l'entendrez hululer.

Le parc du mont Cucco se trouve lui aussi principalement sur une montagne, sur le massif des Apennins. C'est un paradis pour les randonneurs, tandis que le parc naturel régional du lac Trasimène, dans la province de Pérouse, vise la mise en valeur du lac et des ses alentours.

Le lac Trasimène

Le lac Trasimène

- © Simona Bottone / Shutterstock

Assisi, le fief de Saint-François d'Assise

Saint-François, saint patron de l'Italie, naquit ici en 1181. Classée sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, son patrimoine historique n'a rien à envier à Rome ou Venise. Jugez par vous-mêmes : l'église supérieure de la basilique de Saint-François d'Assise renferme les 28 tableaux de la fresque de la Vie de Saint-François, peints notamment par Giotto, en même temps que les restes mortels du saint.

la basilique Saint François à Assise, province de Pérouse

La basilique Saint-François à Assise, depuis le Val di Spoleto, province de Pérouse

- © essevu / Shutterstock

Vous visiterez aussi le temple romain de Minerve, devenu l'église Santa Maria sopra Minerva, et l'amphithéatre romain, construit au début de notre ère et qui donne une vision d'ensemble sur le site archéologique. Et puis le Rocca Maggiore, forteresse bâtie au Moyen Âge, la basilique Sainte-Claire et la cathédrale Saint-Rufin. Férus d'histoire, vous allez marcher !

Orvieto

La ville est construite sur un conglomérat de tuf volcanique. La tendreté de cette roche a permis au fil de son histoire le percement de galeries, et de fil en aiguilles, la constitution d'une cité souterraine. plongeant dans les entrailles de la terre, le puits de Saint Patrice s'entoure à la Renaissance d'un escalier en double ellipse permettant aux ânes d'y descendre pour aller chercher l'eau.

Orvieto

Orvieto

- © Boris Stroujko / Shutterstock

Mais la ville est surtout connu pour sa cathédrale, son Duomo, dont la façade est faite de marbre et d’or où trônent 52 de têtes de saints sculptées. Il s'agit des 52 semaines du calendrier.

par Pascal ANTOINE | Rédacteur
Rédacteur, journaliste et photographe depuis 25 ans, ses articles ont été publiés dans la presse magazine (Voyager Magazine, Partir, Gala, 4x4 Mag, etc.). Sa focale : toujours aborder une destination par ce qu’elle a de plus captivant, sa culture.
Dernières actus
Les Maldives, le Brésil, la Suède... Air France prévoit de nouvelles liaisons vers des destinations de rêve cet hiver
Plus besoin de carte touristique pour accéder à ce pays d'Amérique Latine !
France
Des billets Ouigo à 5€ en vente dès aujourd'hui vers plusieurs destinations en France ! La vente flash de la SNCF va durer 2 jours
Italie
Après une longue fermeture pour travaux, le téléphérique du lac de Côme rouvre au public ! (Et il offre des panoramas sublimes)
Toutes les actualités
Top destinations