Petit Windsor, 007, Welsh... direction la Côte d'Opale pour un voyage en Angleterre sans quitter la France

Les Anglais se sont longtemps intéressés à la France. Depuis le Moyen Age, leurs multiples incursions chez nous ont laissé des traces et ont même imprégné notre culture, notamment dans le Pas-de-Calais. Savez-vous par exemple que Calais a été anglaise pendant 211 ans, jusqu'en 1558 ? Alors venez, on vous dresse ici un rapide panorama de l'empreinte de la culture anglaise sur toute la côte d'Opale.

La Côte d'Opale s'étend de Gravelines à Berck, tout là-haut au nord, face au sud-est de l'Angleterre. On est dans le Pas-de-Calais, sur la côte picarde. Ici, la révolution industrielle en Angleterre a permis d'industrialiser l'activité textile par l'importation de machines à tisser révolutionnaires, ce qui a changé le cours de l'histoire.

Wimereux et sa grande plage sur la Côte d'Opale

Wimereux et sa grande plage sur la Côte d'Opale

- © Pascal ANTOINE / EASYVOYAGE

Mais les legs anglais touchent aussi l'architecture (le style anglo-normand), la cuisine (la cuisine végétarienne, le fameux brunch et le welsh), le sport (le tennis, le golf et les spots équestres), la médecine (la thalassothérapie) et jusqu'au langage (les anglicismes). Récemment, l'aéroport du Touquet a été renommé "Aéroport international Le Touquet – Elizabeth II".

Les maisons typiquement anglo-normandes de Wimereux

Les maisons typiquement anglo-normandes de Wimereux

- © Yuriy Chertok / Shutterstock

Dentelle anglaise, dentelle de Calais

A Calais, la plus belle illustration de cette empreinte historique s'est pleinement exprimée dans l'art de la dentelle dont la qualité et la finesse se sont vues produites à grande échelle dès le début du 19ème, par la magie de machines à tisser d'une grande complexité. Les plus belles expressions de ce savoir-faire se concentrent à la Cité internationale de la dentelle et de la mode de Calais, le plus grand musée et le plus représentatif d'Europe en matière de dentelles.

Exemple de dentelle 19ème à la Cité de la Dentelle et de la Mode

Exemple de dentelle 19ème à la Cité de la Dentelle et de la Mode

- © Pascal ANTOINE / EASYVOYAGE

L'une pour rappeler leur occupation, l'autre leur aide à nous libérer

Puisque vous êtes à Calais, profitez-en pour visiter la place du Soldat Inconnu, face à l'Hôtel de Ville, où s'érige la statue de "Les Bourgeois de Calais" d'Auguste Rodin. Ces bourgeois, en réalité des commerçants, apportent en 1347 les clefs de la ville au monarque anglais Edouard III dont l'armée fait le siège de la ville fortifiée depuis des mois pour s'en emparer. Ce qui fut chose faite pendant plus de 2 siècles.

Les Bourgeois de Calais par Rodin

"Les Bourgeois de Calais" par Rodin

- © Pascal ANTOINE / EASYVOYAGE

A quelques pas de là, dans le parc Richelieu, encore plus imposante, une statue récente en bronze du sculpteur Patrick Berthaud représente le général de Gaulle et le 1er ministre anglais, Winston Churchill, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ironie du sort, ce sont les bombardements allemands qui ont détruit la ville anglaise partiellement érigée par eux lors de leur occupation 5 siècles plus tôt. Coup du hasard également : l'épouse du général était calaisienne et ils se marièrent ici.

Churchill et De Gaulle

Churchill et De Gaulle, face à une France à reconstruire au lendemain de la Seconde Guerre mondiale

- © Pascal ANTOINE / EASYVOYAGE

Le château d'Hardelot, un Petit Windsor

Il ressemble au palais de Windsor, mais en beaucoup plus petit. D'architecture de style gothique revival (ou néo-Tudor), ce petit manoir à taille humaine est bien sympathique, d'abord par le fait de son histoire. A l'origine, il s'agissait d'un château fort du 13ème siècle consistant en un donjon de pierre centré sur une fortification en bois. Malgré son allure ancienne, le château tel qu'on le visite aujourd'hui a été majoritairement érigé au 19ème, période pendant laquelle ses propriétaires anglais implantèrent sur la plage à 500 m. de là une zone balnéaire, Hardelot-Plage, des activités de chasse dans la forêt et des sports comme le tennis, le golf ou le badminton.

Le château d'Hardelot

Le château d'Hardelot

- © Martin Argyroglo / Château d'Hardelot

C'est aujourd'hui un petit musée qui présente une exposition permanente consacrée à l'histoire du château et des relations franco-britanniques. Le manoir est d'ailleurs aussi le siège du Centre culturel de l'Entente cordiale (comprenez entre les Français et les Anglais) et sa programmation tourne essentiellement autour de la culture britannique. Il renferme des œuvres des Musées du Louvre, de Boulogne-sur-Mer et de Saint-Omer, ainsi que des meubles du Mobilier National. On y visitera entre autres la chambre richement décorée de John R. Whitley au 1er étage. Dans le fumoir, un tableau évoque les bourgeois de Calais et le siège de Calais par les Anglais.

Le jardin semi-anglais derrière le château d'Hardelot

Le jardin semi-anglais derrière le château d'Hardelot

- © Pascal ANTOINE / EASYVOYAGE

Il a servi de décor au film "Tess" de Roman Polanski, dont l'intrique se situe dans le Dorcet, en Angleterre. En marge du château, un théâtre élisabéthain conçu notamment en bois de mélèze, épicéa, chêne et bambou, assure une acoustique optimale.

A l'heure du breakfast, du brunch ou du tea time

Les Anglais nous ont aussi laissé au Nord leur fameux Welsh. Simple à préparer, il est un lointain cousin de notre croque-monsieur. A ce titre, on peut le couvrir d'un oeuf au plat. Il s'agit d'un plat composé essentiellement de cheddar fondu sur du pain imbibé de bière ! On peut dire sans exagérer qu'il tient bien au corps.

Le Welsh dans toute sa splendeur

Le Welsh dans toute sa splendeur !

- © Stephane BDC / Shutterstock

Ne prévoyez pas de dîner copieux le soir, d'autant qu'on proposera de vous le servir avec frites et mayonnaise en accompagnement. Enfin pour rester à l'heure anglaise, le tea time se savoure à l'hôtel étoilé Westminster du Touquet. C'est là que Ian Fleming a rêvé son 007, alias James Bond. La suite 007, celle-là même où il a séjourné, lui est d'ailleurs dédiée et vous pouvez la réserver.

La suite du père de James Bond se trouve là, à droite.

Vous trouverez facilement la suite du père de James Bond, elle porte le numéro 007.

- © Pascal ANTOINE / EASYVOYAGE

Le saviez-vous ?

Les restaurants ouverts le week-end proposent souvent de bruncher. S'il est clair que ce repas un peu spécial qui mêle les sucreries du petit déjeuner européen à la saucisse et au bacon nous vient directement des pays anglo-saxons, connaissez-vous l'étymologie du mot ? Brunch est simplement la contraction de breakfast et de lunch (respectivement petit-déjeuner et déjeuner en anglais).

Vous en profiterez pour y bruncher le dimanche de 12h30 à 14h00 avec, entre autres, les incontournables viennoiseries, oeufs, bacon et saucisse, mais aussi un buffet de crustacés, et de la viande rôtie et des poissons cuits à basse température. Exceptionnel.

par Pascal ANTOINE | Rédacteur
Rédacteur, journaliste et photographe depuis 25 ans, ses articles ont été publiés dans la presse magazine (Voyager Magazine, Partir, Gala, 4x4 Mag, etc.). Sa focale : toujours aborder une destination par ce qu’elle a de plus captivant, sa culture.
Dernières actus
Les Maldives, le Brésil, la Suède... Air France prévoit de nouvelles liaisons vers des destinations de rêve cet hiver
Plus besoin de carte touristique pour accéder à ce pays d'Amérique Latine !
France
Des billets Ouigo à 5€ en vente dès aujourd'hui vers plusieurs destinations en France ! La vente flash de la SNCF va durer 2 jours
Italie
Après une longue fermeture pour travaux, le téléphérique du lac de Côme rouvre au public ! (Et il offre des panoramas sublimes)
Toutes les actualités
Top destinations