Entre arts, patrimoine et traditions, plongez dans la culture qatarie à travers les plus beaux musées et monuments du pays

Quand on pense au Qatar, on imagine la capitale Doha et ses gratte-ciel, les plages de rêves et les installations pétrolières, peut-être… Mais le Qatar, ce n’est pas que ça. Le pays de la péninsule arabique est habité depuis des milliers d’années et possède une histoire forte dont les traces sont toujours visibles aujourd’hui. L’art, ancien ou contemporain, est présent dans les nombreux musées du pays, mais aussi dans l’espace public, il offre aux visiteurs une perspective nouvelle sur la culture du monde arabe. Cette culture, on s’en imprègne aussi jour après jour, lors d’une promenade au souk, de la visite d’une mosquée ou d’un dîner au restaurant. Un séjour au Qatar, c’est avant tout un voyage initiatique entre arts, patrimoine et traditions.

Remonter le temps et découvrir l’histoire et la culture du Qatar

Un saut dans l’histoire au musée national du Qatar

Signé par l’architecte lauréat du prix Pritzker Jean Nouvel, le musée national du Qatar a vu le jour en 2019 sur la Corniche de Doha. L'édifice de 40 000 m² affiche un design spectaculaire évoquant une rose des sables aux pétales géantes qui s'intercalent. Le bâtiment de 350 mètres de long est en fait traversé de 539 disques aléatoires et entrelacés qui lui donnent sa forme emblématique. C’est une véritable prouesse technologique !

A travers ses 11 galeries, le musée englobe les collections de l'ancien palais royal restauré du cheikh Abdullah bin Jassim Al-Thani, autour duquel il est construit. Les visiteurs y découvrent de nombreux objets archéologiques et patrimoniaux, de quoi en apprendre plus sur l'histoire ancienne et contemporaine du Qatar et sur ses traditions, comme les pêcheurs de perles avec plus de 1,5 millions de perles exposées ! Un lieu passionnant où la scénographie promet de nombreux effets de surprise…

Le musée national du Qatar.

- © AFLAH P HUSSAIN

Infos pratiques pour le musée national du Qatar

📍 Localisation : c’est ici sur Google Maps.

👛Tarif : 50 QAR pour les adultes, 25 QAR pour les étudiants et gratuit pour les moins de 17 ans.

⏰ Horaires : de 9h à 19h du samedi au jeudi et de 13h30 à 19h le vendredi.

Plongée dans l’art islamique au MIA

Le Musée d'Art islamique (MIA) de Doha, est l’œuvre de l'architecte chinois Ieoh Ming Pei, lauréat du prix Pritzker et à l’origine de la célèbre pyramide du Louvre. Ce superbe bâtiment possède une intrigante curiosité : tout en haut de l'édifice, deux ouvertures ressemblent aux yeux d'une femme voilée. Peu importe où l'on se trouve dans Doha, on a l'impression qu'elle nous suit du regard…

Le Musée d'Art islamique de Doha.

- © Visit Qatar

Sur quatre étages, le MIA réunit l’une des plus grandes collections d'art islamique au monde, retraçant 14 siècles d’histoire artistique. Les expositions permanentes et temporaires présentent des pièces étonnantes en provenance des quatre coins de la planète. On compte au total 18 galeries, impossible de toutes les présenter donc, mais ne passez pas à côté du manuscrit de Shahnameh, de l’astrolabe planisphérique et de la plaque en émeraude sculptée !

Infos pratiques pour le MIA

📍 Localisation : c’est ici sur Google Maps.

👛Tarif : 50 QAR pour les adultes et gratuit pour les moins de 17 ans.

⏰ Horaires : de 9h à 19h du samedi au jeudi et de 13h30 à 19h le vendredi.

Se balader dans le Souq Waqif

L’artisanat comme fil conducteur

Promenade dans le Souq Waqif.

- © Visit Qatar

Sur les rives du Wadi Musheireb à Doha, le Souq Waqif est l'un des centres névralgiques de la ville. En se promenant dans les ruelles sinueuses, on se sent transporté vers le passé alors que les gratte-ciel de la capitale se devinent derrière les bâtiments traditionnels enduits de boue. On trouve ici de tout : aussi bien des épices et des souvenirs du pays que de l'artisanat local. Une partie est même dédiée aux faucons et une autre aux écuries.

N’hésitez pas à vous arrêter un instant à la boutique de perles tenue par un ancien pêcheur de perles, il vous contera comment le Qatar était jadis un pionnier de l’industrie de la perle et vous pourrez admirer (ou vous procurer) de magnifiques bijoux. Si vous préférez l’or, direction le Gold Souq : colliers, coiffes élaborées, articles du quotidien… on y trouve toujours ce que l’on cherche ! Il faut dire que la joaillerie en or revêt une importance toute particulière dans les traditions du Moyen-Orient.

La boutique de perles du Souk Waqif.

- © AFLAH P HUSSAIN

Infos pratiques pour le Souq Waqif

📍 Localisation : c’est ici sur Google Maps.

⏰ Horaires : de 7h à 12h30 puis de 15h à 22h du samedi au jeudi et de 12h30 à 22h le vendredi.

Un haut lieu de l’art qatari

Les rues du Souq Waqif se remplissent à la nuit tombée. Des groupes prennent parfois possession d’une rue ou d’une place pour y donner une représentation culturelle. Si vous visitez le Qatar pendant l’Aïd, vous aurez probablement la chance d’assister à des spectacles de rue ou à des défilés en costumes traditionnels au son des cymbales et des tambourins ! Mais quelle que soit la période, l’art est partout au Souq Waqif, chaque cour ouverte étant souvent un prétexte pour installer une exposition.

Le Souq Waqif Art Centre.

- © Visit Qatar

En plein cœur du marché, le Souq Waqif Art Centre est une escale incontournable pour tous les amateurs d’art. A l’intérieur, des artistes d’ici et d’ailleurs proposent à la vente leurs œuvres, souvent d’inspiration islamiques et moyen-orientales. Les visiteurs peuvent les observer travailler dans leurs ateliers et même se joindre à eux le temps d’un cours. Le bâtiment lui-même vaut le détour avec ses splendides boiseries et ses lanternes colorées.

Découverte de la gastronomie locale

Entre ses stands d’épices aux mille senteurs, ses restaurants et ses vendeurs de rue, le Souq Waqif est le lieu rêvé pour s’initier à la cuisine qatari. Les spécialités du pays sont généralement confectionnées à base de viande de mouton ou de poulet grillé accompagnée de riz et de salade. On se désaltère avec de grands verres de thé et l’on se régale de kunafas ou de baklavas pour le dessert.

Les spécialités qataries sont pleines de saveurs.

- © Visit Qatar

Plonger dans l’univers artistique du Qatar

Escapade au village culturel Katara

Au nord de Doha, le village culturel Katara se veut être une passerelle entre le Qatar et le reste du monde. Chaque bâtiment de la zone est dédié à la culture, du planétarium Al Thuraya à l’amphithéâtre de style grec en passant par les nombreuses galeries d’art et ateliers d’artistes. Tout au long de l’année, le village organise des manifestations culturelles accueillant des artistes du monde entier : retrouvez la programmation ici.

Deux mosquées se dressent fièrement dans le village culturel Katara. La resplendissante Mosquée d’Or est décorée de fins carreaux dorés qui reflètent les rayons du soleil. Plus imposante, la mosquée Katara est quant à elle ornée de motifs perses et turcs. A côté, ses pigeonniers traditionnels contrastent avec la skyline de Doha. Sur place, centres commerciaux, restaurants et plages offrent des pauses fraîcheur bienvenues.

Les pigeonniers du village culturel Katara.

- © AFLAH P HUSSAIN

Infos pratiques pour le village culturel Katara

📍 Localisation : c’est ici sur Google Maps.

⏰ Horaires : 24h/24

Immersion dans l’art moderne au Mathaf

Installé à Doha au cœur du quartier Education City, le bâtiment de deux niveaux qui abrite le Musée arabe d’art moderne (Mathaf) accueillait à l'origine une école et fut réhabilité par l’architecte français Jean-François Bodin. La collection permanente du musée présente aux visiteurs plus de 9000 œuvres des 19, 20 et 21ème siècles. Des expositions temporaires viennent régulièrement étoffer cette offre déjà bien fournie.

Le Musée arabe d’art moderne de Doha.

- © ben bryant / Shutterstock

Les peintures, sculptures, calligraphies et autres œuvres contemporaines exposées au Mathaf sont des instants de l’histoire du monde arabe figés dans le temps, vus à travers les yeux de l’artiste. Des thèmes sociopolitiques dont on n’a pas l’habitude sont abordés, comme le postcolonialisme ou l’industrie pétrolière, bouleversant nos préconceptions eurocentriques. On en sort avec une vision nouvelle de la péninsule arabique.

Infos pratiques pour le Mathaf

📍 Localisation : c’est ici sur Google Maps.

👛Tarif : gratuit.

⏰ Horaires : de 9h à 19h du samedi au jeudi et de 13h30 à 19h le vendredi.

Les œuvres publiques à ne pas manquer

Flying Man de Dia al-Azzawi à l’aéroport international Hamad.

- © Visit Qatar

Au Qatar, l’art n’est pas que dans les musées. A Doha et à travers tout le pays, on croise de nombreuses œuvres publiques d’artistes parfois très célèbres. Leur découverte commence dès l’arrivée à l’aéroport international Hamad avec l’installation 8 oryx de Tom Claasen, l’oryx étant l’animal national du Qatar. A côté, on trouve le Flying Man de Dia al-Azzawi, un ensemble de deux sculptures qui rendent hommage à l’aviation.

Toujours à l’aéroport, Lamp Bear d’Urs Fischer représente un ours en peluche géant évoquant l’enfance. L'œuvre Cosmos de Jean-Michel Othoniel est une interprétation artistique de l’astrolabe exposé au MIA. En sortant du hall des arrivées, on passe devant Desert Horse d’Ali Hassan Al-Jaber, un assemblage de la lettre arabe ن sous plusieurs formes représentant un cheval du désert.

The Challenge 2015 d’Ahmed El Bahrani à Doha.

- © Visit Qatar

A Doha, ne manquez pas The Challenge 2015 d’Ahmed El Bahrani, que l’artiste décrit comme “des mains plus grandes que nature tendues vers le ciel”. L’incroyable œuvre Maman de Louise Bourgeois, représentant la maternité et la force, risque cependant de ne pas plaire aux arachnophobes qui pourront se rabattre sur Perceval de Sara Lucas, dépeignant un cheval de trait, ou sur les Gandhi’s Three Monkeys de Subodh Gupta, qui rappellent la métaphore des trois singes de Gandhi.

Plus sobre, la tour en acier de 25 mètres baptisée 7, de Richard Sierra, appuie l’importance de ce chiffre dans la culture islamique. De notre côté, on a un faible pour The Miraculous Journey de Damien Hirst qui illustre le développement d’un fœtus à travers 14 sculptures. Mais notre œuvre préférée est sans doute The Force of Nature II de Lorenzo Quinn qui représente Mère Nature faisant tourner le monde.

The Force of Nature II de Lorenzo Quinn à Doha.

- © Visit Qatar

D’autres œuvres valent également un détour, comme Smoke de Tony Smith, le Pouce, de César Baldaccini ou encore Enchanted East de Dia al-Azzawi. Sachez qu’on trouve aussi de nombreuses peintures murales à travers la ville. Mais éloignons-nous un peu de la capitale pour découvrir East-West/West-East de Richard Serra. En plein cœur du désert, quatre plaques d’acier de 14 mètres émergent du sol rocailleux, invitant à la réflexion sur la solitude et le temps qui passe.

A la découverte des forts historiques : des pépites architecturales impressionnantes

Le fort d’Al Zubarah, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO

Au nord-ouest du Qatar, la cité côtière d’Al Zubarah a connu son heure de gloire à la fin du 18ème siècle en tant qu’important centre perlier et commercial. La ville a cependant été laissée à l'abandon au 20ème siècle et fut petit à petit recouverte par le sable du désert. En revanche, le fort d'Al Zubarah est toujours debout. Construit en 1938, il se caractérise par sa forme carrée, agrémenté de tours circulaires et d'une tour rectangulaire. Il est depuis 2013 inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le fort d’Al Zubarah, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

- © Visit Qatar

Infos pratiques pour le fort d’Al Zubarah

📍 Localisation : c’est ici sur Google Maps.

👛Tarif : gratuit.

⏰ Horaires : de 9h à 17h du samedi au jeudi et de 12h30 à 17h le vendredi.

Les autres forts à découvrir pour faire un bond dans le passé

Bien qu’ils ne soient pas classés à l’UNESCO, les forts d’Al Thaqab et d’Al Kayak méritent eux aussi une visite. A seulement quelques minutes en voiture d’Al Zubarah, ils datent tous deux du 19ème siècle et sont merveilleusement bien conservés. En s’en approchant, on se sent immédiatement transporté 200 ans en arrière, voire plus, alors que l’on découvre les reliques et artefacts archéologiques exposés.

Le fort de Zekreet à l’ouest du Qatar.

- © Qatar Museums

Bâti au début des années 1800, le fort de Zekreet servait des fonctions défensives. Il est certes moins bien conservé que ceux précédemment cités, mais il est le seul à se trouver à l’ouest du pays ! Ceux qui n’auraient pas envie de se déplacer aussi loin peuvent se rabattre sur le fort d’Al Koot en plein cœur de Doha. Servant de poste de police puis de prison, c’est aujourd’hui un musée sur l’artisanat traditionnel qatari.

Qatar

✈️ Envolez-vous pour le Qatar !

Comparez les prix et réservez votre billet d'avion pour le Qatar !
A partir de
236 € / AR
Trouver mon vol

Où dormir au Qatar ?

AKASIYA HOTEL 3* Doha
Booking.com

AKASIYA HOTEL 3*

Réservez votre séjour à l'AKASIYA HOTEL 3* sur Booking.com !
8.3 Très bien
A partir de
51 € / nuit
Réserver
par Sauvane BEERLI | Rédactrice
Rédactrice spécialisée dans le voyage, Sauvane a rejoint la rédaction d'EasyVoyage début 2022. A 26 ans, elle a déjà parcouru 35 pays aux quatre coins du globe... Toujours à l'affût des bons plans et prête à conseiller des endroits méconnus à visiter !
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Qatar
Qatar
À lire aussi
Qatar : de la mer au désert, 3 activités qui allient nature et aventure !
Qatar
Qatar : de la mer au désert, 3 activités qui allient nature et aventure !
Bienvenue au Qatar, un pays aux contrastes fascinants entre la splendeur de la mer et la majesté du désert. Cette destination unique offre une palette d'expériences où la nature et...
Dernières actus
France
Découvrez ces cathédrales qui comptent parmi les plus belles de France
Italie
Méconnue, cette île italienne abrite des joyaux naturels et culturels à découvrir absolument !
France
A moins d’1h de Tours, découvrez ces 3 villages méconnus qui sont classés parmi les plus beaux de France !
Cet hôtel incroyable est entièrement recouvert d'or ! Voici où le trouver
Toutes les actualités
Top pays