Antalya et sa région : bienvenue sur la Riviera turque

Protégée d'un côté par les monts du Taurus, baignée de l'autre par les eaux bleues de la Méditerranée, Antalya s’impose comme une destination phare de la Riviera turque. Un succès touristique qui repose sur ses belles plages bordées par une mer particulièrement limpide, un soleil omniprésent, et des infrastructures touristiques modernes et variées.

Mais ne vous méprenez pas au sujet d’Antalya : avec sa vieille ville agréable et ses vestiges historiques, on ne peut pas la résumer à la simple station balnéaire uniquement dédiée au farniente. Les vacances sont facilement actives et culturelles, car la région d’Antalya est particulièrement riche en sites passionnants, qu’ils soient naturels ou archéologiques.

De la cité antique de Termessos aux étonnantes flammes de Chimaera, en passant par la magnifique baie de Kekova, on dédie ainsi facilement une semaine à explorer Antalya et sa région, qui compte parmi les plus attachantes de Turquie.

Antalya ou le succès de la Riviera turque

Sur la côte sud de la Turquie, le développement rapide d’Antalya est remarquable. C’est d’ailleurs ce qui rebute certains au premier abord : devenue une grande ville très touristique, il y a de quoi se méfier de ces grands immeubles modernes, de ces resorts sans âme, et de sa fréquentation estivale…

Plage et montagnes autour d'Antalya

- © IgorZh / Shutterstock

Mais qu’à cela ne tienne : occupant une place centrale au fond de sa magnifique baie, Antalya est une ville où il fait toujours bon flâner. Ses grands parcs publics plantés de palmiers, son port de plaisance et ses murailles romaines lui confèrent un charme typiquement méditerranéen : cela fait toujours un petit quelque chose de franchir l’antique Porte d’Adrien !

Kaleiçi

- © Boris Stroujko / Shutterstock

La vieille ville d’Antalya, Kaleiçi, regorge de superbes maisons ottomanes en bois des XVIIIe et XIXe siècles soigneusement restaurées, pour en faire l’une des mieux conservées du pays. Vitrine des nombreux sites archéologiques présents dans la région, le Musée archéologique d’Antalya, un peu à l’écart du centre, s’impose comme une visite incontournable : ses riches collections complètent parfaitement les découvertes à venir, et le classe parmi les principaux musées de Turquie.

👉 Informations pratiques

_Visiter le Musée archéologique d’Antalya_

  • 📍 Adresse : Bahçelievler, en direction de Konyaalti
  • ⏰ Horaires : ouvert tous les jours, avril-octobre, 8h30-18h45, novembre-mars, 8h30-17h30
  • 👛 Entrée : 90 TL, audio-guide disponible
© Exploropia

Pas de plage à proprement parler dans le centre d’Antalya : son côté balnéaire s’exprime de part et d’autre de la ville, avec les grandes plages de Konyaalti (ouest) et Lara (est), où l’on observe également les jolies chutes de Düden qui se jettent directement dans la mer. Sports nautiques, transats, bars, restaurants et hôtels, c’est une autre version de la ville, profitant à plein de la présence de l’aéroport d’Antalya, qui en fait une destination si facilement accessible.

Turquie

Mai İnci Hotel

Hôtel à proximité de la plage
A partir de
79 €
Réserver

Explorer la région d’Antalya : une profusion de sites à découvrir

Autour de la grande ville d’Antalya, une foule de sites remarquables restent à découvrir. Non loin dans les montagnes (à 35km), à 1000m d’altitude, le site archéologique de Termessos est splendide, et constitue autant une visite culturelle qu’une véritable balade dans la nature. Autour de son théâtre antique, le décor est fabuleux !

Termessos

- © fotopanorama360 / Shutterstock

Si Termessos se classe sans doute comme le plus beau site de la région, il ne sera pas le seul autour d’Antalya à fasciner les amoureux d’histoire antique. La cité en ruine de Pergé (à 15km) est étendue et recèle de nombreux vestiges, et pas beaucoup plus loin, Aspendos (à 47km) se distingue pour son superbe théâtre romain.

Çirali de Olympos

- © fotopanorama360 / Shutterstock

Dans les environs d’Antalya, chaque station balnéaire, en plus de sa plage, se démarque encore par ses vestiges. Depuis Finike, on rejoint dans les montages le site oublié, mais splendide, de Arycanda tandis qu’à Çirali, le site d’Olympos, caché par une épaisse végétation, domine une côte d’une beauté saisissante.

Citons encore Chimaera, où un spectacle inédit attend les visiteurs, et a inspiré la mythologie : du sol s’échappe des émanations de méthane, qui s’enflamment en de multiples foyers ! On dit qu’ici sous terre gît la Chimère, monstre terrassé par le héros grec Bellérophon... A voir à la tombée de la nuit pour un maximum d’effet.

Chimère

- © Mazur Travel / Shutterstock

Parfois également dans la région d’Antalya, les vestiges antiques ne sont pas sur terre mais sous la mer. C’est le cas avec l’un des plus admirables sites naturels du coin, la baie de Kekova : les ruines immergées sont observables avec un simple masque-tuba, ou à bord d’un bateau d’excursion à fond de verre. La baie en elle-même représente ce qu’il se fait de mieux en matière de paysages sur la côte turque : absolument magnifique !

Baie de Kek

- © Heracles Kritikos / Shutterstock

On peut très bien faire d’Antalya sa base pour rayonner sur la région, ou décider de changer de station au gré de son itinéraire, et faire étape à Kemer, Çirali, Kaş, ou Side, au bord de la mer, pour une expérience complète.

Caretta Caretta Pension Turquie
Booking.com

Caretta Caretta Pension

Hôtel sur la plage de Çirali
9.7 Exceptionnel
A partir de
100 € / nuit
Réserver

Antalya et sa région : informations pratiques

_Comment rejoindre Antalya ?_

Antalya est desservie par un aéroport international : on trouve des vols depuis la France notamment en saison (avril-octobre), avec ou sans escale. Autrement, de nombreux séjours tout compris, incluant un vol charter, sont proposés à destination des resorts d’Antalya. 

Turquie

✈️ Réservez votre vol pour Antalya

Votre vol pour Antalya
A partir de
125 €
Réserver

_Se déplacer à Antalya_

Antalya est une grande ville de plus de 2 millions d’habitants : tout ne se fait pas à pied, sauf la vieille ville, interdite aux voitures. Mieux vaut se garer dans la ville moderne ! Des tramways desservent efficacement la ville et ses proches environs, dont les plages. 

_Comment se déplacer dans la région d’Antalya ?_

Le plus simple serait de louer une voiture directement à Antalya pour une totale liberté de mouvement. Plus long, moins flexible mais plus économique, des lignes de cars desservent les stations de la côte au départ d’Antalya, depuis la gare routière de Şehirlerarasi. 

_Quand venir à Antalya ?_

Pour allier un climat agréable et pas trop de monde sur les plages, préférez les périodes de mai-juin et septembre-octobre. En plein été, il fait chaud et humide, la fréquentation est au max, mais l’ambiance également.

_Combien de temps séjourner dans la région d’Antalya ?_

Il est très facile de s’attarder une semaine à dix jours si vous explorez la Riviera turque autour d’Antalya. Pour découvrir la ville elle-même, prévoir au minimum deux jours sur place.

par Côme Saint-Dizier
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Turquie
Turquie
Dernières actus
France
À Tours et dans ses environs : 3 guinguettes incontournables où chiller et boire un verre en bord de Loire cet été
Ces villes font partie des plus agréables à vivre (elles ont été primées plusieurs fois)
Italie
Non, Bologne ne se résume pas à la sauce bolognaise ! Voici 5 spécialités culinaires dont les habitants raffolent
Grèce
On a repéré ce bon plan : direction la Crète pour 8 jours et 7 nuits, avec le vol et l’hébergement en pension complète à partir de 704 euros !
Toutes les actualités
Top pays