Plongeons dans la grotte de Limousis

A l’instar du gouffre de Cabrespine qui contribue au même réseau souterrain creusé dans la même bande calcaire, la grotte de Limousis s’enfonce au nord de Carcassonne, dans la Montagne Noire. Comptez environ 20 minutes en voiture pour vous y rendre en partant de la cité médiévale.

Considérée comme la plus grande grotte aménagée du Pays Cathare, ce trou béant ouvrant sur un monde souterrain insoupçonné promet de belles découvertes. Ici, les formations calcaires portent des noms faisant référence à l’architecture d’intérieur. Ainsi parle-t-on de colonnes, de lustre ou bien encore de draperies. Des termes évocateurs. Si les férus de géologie auront assurément l’avantage d’une découverte éclairée sur tout néophyte, les enfants en quête d’aventure ou d’inconnu vivront eux aussi une expérience hors norme.

Depuis Carcassonne, cap au nord par la D118 direction Lastours et Mazamet. A Conques-sur-Orbiel, prenez la D201, puis traversez Lassac, vous n’êtes plus très loin.

Autre similitude avec le gouffre de Cabrespine: du vin élevé en fût de chêne vieillit ici, dans l’antre de la grotte.

© Grotte de Limousis
Bed & Breakfast Demeure du Pareur Carcassonne
Booking.com

Bed & Breakfast Demeure du Pareur

Bed & Brakfast de standing à à Villeneuve-Minervois
9.7 Exceptionnel
A partir de
98 € / nuit
Réserver

Une grotte préhistorique

Descendre dans la grotte de Limousis, c’est revivre les sensations de l’homme des cavernes. D’abord, attendez-vous à un changement de température, surtout si vous venez en été. Ici, la température est constante toute l’année, il y fait 14 °. Prévoyez donc une petite laine et des habits chauds pour les enfants. Sachez que l’endroit est humide, avec des flaques au sol, et qu’il vous faudra des chaussures anti-dérapantes.

Le clou du spectacle est une énorme concrétion calcaire pendue au plafond de la dernière salle à la manière d’un lustre, d’où son nom. Il s’agit du plus volumineux lustre en aragonite du monde. Pour obtenir cette récompense, il vous faudra d’abord faire tout le parcours et traverser les six premières salles.

© john photon / Shutterstock

Après vous être acquittés du prix de l’accès au site (il n’y a pas de billetterie en ligne pour le moment), vous entrerez dans la grotte suivant un dénivelé plutôt léger (moins de 10 mètres), à la différence des gouffres qui s’enfoncent à la verticale. On sait que l’homme préhistorique vivait ici dans un passé lointain, ainsi que l’ours des cavernes que le premier a dû chasser pour prendre possession des lieux. On prête même à l’homme de la préhistoire des velléités de mélomane qu’il exerçait en faisant teinter de fines concrétions calcaires pour composer des airs. On le savait déjà artiste-peintre…

La visite se déroule sur 1 km, à travers des coursives labyrinthiques et 7 salles ouvertes au public. Veuillez compter environ 1 heure. Vous commencerez par une petite salle où vous ne manquerez pas de remarquer des barriques de vin: il s’agit des tonneaux en bois où vieillit la cuvée Améthyste concoctée par les vignerons du Cabardes et du Minervois. Ce vin était jadis nommé Cristal de Grotte, vous savez maintenant pourquoi. Nous en reparlerons en fin de visite.

Chemin faisant, dans les salles qui suivront, la visite guidée vous indiquera les nombreuses traces et vestiges laissés par l’ours des cavernes, notamment des marques de griffures inscrites dans le calcaire de certaines parois. En ces temps immémoriaux, la sédentarisation de l'ours est attestée par des dents et des ossements ursins qui ont été retrouvés là dans les années 30. Il vivait là entre 30 000 et 10 000 ans avant notre ère.

On sait aussi que l’homme y vécut de tous temps (des outils et des poteries ont été retrouvés, ainsi que des ossements). Dans la 1ère salle, on vous expliquera que des fouilles menées en 1937 à l’initiative du curé de Limousis, grand amateur d’archéologie, ont démontré l’occupation de la grotte par l’Homme au néolithique (préhistoire), mais aussi pendant l’Antiquité, aux âges de fer, de cuivre et de bronze et jusqu’au Moyen-Age. Ainsi peut-on imaginer que les cathares vinrent se réfugier ici lors de la Croisade des Albigeois, puis de l’Inquisition. On apprend aussi que les passages actuels ne sont pas identiques à ceux des temps passés, le sol ayant été creusé pour permettre de s’y tenir debout.

Une chapelle de calcaire

© Franck OINNE / Grotte de Limousis

On arrive ensuite dans la salle dites des Colonnes où des colonnes de calcaire montent et descendent. On s’y sent comme dans une église languedocienne de par sa voûte bien plus élevée qu’ailleurs. Chemin faisant vous admirerez les gours de la grotte, ces vasques naturelles calcaires qui retiennent l’eau depuis des siècles. Une autre galerie mène à la salle du Lac Vert, le premier lac de votre parcours, dont l’eau brille dans des reflets couleur émeraude.

Viennent ensuite la salle du Bal et la salle du Grand Lac. La 1ère commande la 2nd. C’est là que vous découvrirez les premières concrétions d’aragonite qui préfigurent le bouquet final: le lustre. Sachez simplement que l’aragonite (qui tire son nom de l’Aragon, en Espagne) est une masse de cristaux formée par le jeu des ruissellements de l’eau minérale et du magnésium. Ils gagnent 3 à 5 millimètres par millénaire. Visuellement, l’effet est unique.

Le Grand Lac peut être scruté depuis une passerelle métallique qui le domine, tandis qu’une lumière sous-marine montre dans tous ses détails le fond de l’immense vasque. La passerelle mène ensuite à la grande salle du Lustre.

© Grotte de Limousis

C’est la plus vaste et la plus majestueuse de la grotte. Là, le lustre d’aragonite est pendu au plafond où il impose sa masse de plusieurs mètres cubes, dans un volume de quatre mètres de haut et dix mètres de large, dans un jeu de lumière valorisant. Le fourmillement des cristaux qui le composent offre un spectacle fascinant.

© Andrea Biro / 123RF

Un air de fête

La visite se finit par une proposition de dégustation de l’Améthyste, ce vin vieillit ici en fût de chêne qui tire profit de la constance de la température à 14 °, d’une hygrométrie de 85 % et de l’altitude de la Montagne Noire. La recette produit un vin racé et tannique aux accents de mûre et de truffe. Au début du siècle dernier, les fêtes du village de Limousis donnaient l'occasion aux villageois de venir danser ici dans la Salle du Bal, qui tire son nom de cette tradition. Cet esprit festif a visiblement traversé le temps. Le vin qui repose ici en est le témoignage.

Infos pratiques

Le grotte de Limousis se situe à environ 20 minutes en voiture de la Cité médiévale de Carcassonne. Depuis Carcassonne, prendre la D118, direction Lastours et Mazamet. A Conques-sur-Orbiel, prenez la D201, puis traversez Lassac. Vous y êtes !

La visite dure une heure.

La température est de 14 ° toute l'année. Couvrez-vous !

Question tarifs, il vous en coûtera seulement:

👉 10, 90 € pour les adultes.

👉 9, 20 € pour les mineurs de plus de 12 ans.

👉 6, 90 € pour les autres mineurs de plus de 5 ans (et c'est gratuit pour les moins de 5 ans !)

par Pascal ANTOINE | Rédacteur

Rédacteur, journaliste et photographe depuis 25 ans, ses articles ont été publiés dans la presse magazine (Voyager Magazine, Partir, Gala, 4x4 Mag, etc.). Sa focale : toujours aborder une destination par ce qu’elle a de plus captivant, sa culture.

Besoin d'aide ? Consultez le guide
Carcassonne
Carcassonne
Dernières actus
Paris
Où boire un verre à Paris ? On a testé 4 bars et cafés insolites (et on vous les recommande !)
Pour des vacances qui changent, visitez ces lieux aux paysages magnifiques et méconnus des touristes
Amsterdam
Amsterdam : ce lieu méconnu des touristes (et complètement fou) est l'activité à ne pas manquer lors d'un week-end !
Bretagne
Testées et approuvées, ces crêperies valent le détour lors d'un week-end dans le Finistère !
Toutes les actualités
Top Villes