Croisière sur le Nil : découvrez ce que vous n’aurez encore jamais vu à Louxor

Les grands voyageurs reviennent plusieurs fois sur les mêmes lieux, surtout si ceux-ci ont été pour eux de grandes découvertes. C’est le cas de Louxor qui est autant grandiose qu’unique. Si tel est votre cas, vous n’aurez peut-être pas à cœur de revoir les mêmes sites, retourner sous le soleil écrasant de la Vallée des Rois et de la Vallée des Reines, revoir les temples d’Amon ou d’Hatchepsout. Surtout si vous êtes revenu juste pour revivre l’émerveillement de la découverte du tombeau de Néfertari, par exemple.

Dès lors, peut-être seriez-vous curieux de connaître de nouveaux sites dont vous n’avez jamais entendu parler ou faire des excursions auxquelles vous n’aviez jamais pensé.

Ainsi en va-t-il du facsimilé du tombeau de Toutankhamon reconstitué à l’identique dans la maison de son découvreur, l’égyptologue Howard Carter. Il est beaucoup plus facile d’accès que l’original (qui ne se trouve pas loin, mais dont les visites sont très limitées). Ainsi en va-t-il également des temples d’Abydos et de Denderah, à 135 km au nord de Louxor, ou encore d’Edfou (Apollinopolis) et d’Esna, au sud par le Nil. On citera aussi la Vallée des Singes, la Vallée des Nobles et la Vallée des Artistes, face à Louxor. Ou encore les tombes de Menna et de Nakht à Cheikh Abd el-Gournah. Et l’île aux bananes.

Louxor

✈️ Trouvez votre vol pour Louxor

Vols pour Louxor au départ de Paris
A partir de
350 €
Réserver

Croisière sur le Nil

La vallée du Nil a de quoi faire rêver. Sa richesse archéologique, sa flore exceptionnelle et son désert calme et impressionnant sont autant d’atouts pour aller à la rencontre de ce berceau de la civilisation pharaonique qui en fait la destination la plus prisée d'Égypte.

© Paul Vinten / 123RF

Pour découvrir cette région pleine de promesses, rien de mieux qu'une croisière au fil du Nil. Plusieurs itinéraires existent, mais la formule allant de Louxor à Assouan aura sûrement votre préférence si vous visez la découverte ou redécouverte des trésors de Louxor, entre Abydos et Apollinopolis, respectivement au nord et au sud de la cité thébaine.

© Voyage with Moune

Pour profiter pleinement de la vallée du Nil, quatre à cinq jours de croisière ne sont pas de trop. Les programmes sont assez similaires d'un croisiériste à l'autre. L’idéal est de voyager en dahabieh privatisé qui vous permettra d’aller à votre rythme, de vous arrêter longuement aux escales que vous affectionnez ou bien encore de changer d’avis.

Si vous vous imaginiez déjà sur le pont d'un bateau en train d'admirer Louxor, sachez que le mois de novembre est la meilleure période pour cela. Avec une température moyenne de 25°, c'est le moment idéal pour profiter de l’Egypte sans être assommé par les chaleurs estivales. Il y fait doux et l’air est sain.

Plusieurs formules, pour différents types de bateaux

Il y a fort à parier que même les détracteurs des croisières trouveront leur bonheur sur le Nil. Ici pas d'immenses paquebots mais des embarcations traditionnelles avec peu de monde à bord. Les bateaux à vapeur sont à privilégier pour naviguer en toute quiétude sur le fleuve.

Infos pratiques

Afin de profiter pleinement de l'expérience, obtenez une cabine éloignée du bar, de la salle des machines et des ponts inférieurs.

Parmi les centaines de bateaux amarrés à Louxor, beaucoup se ressemblent, tous proposent plus ou moins les mêmes prestations et certains valent vraiment le coup. Cependant à l'intérieur, l'ambiance peut changer du tout au tout. Des croisières animées à l'ambiance conviviale, à celles plus haut de gamme offrant un cadre raffiné, les bateaux offrent, en règle générale, un bon niveau de confort et des prestations de qualité.

Champollion II 5 Stars Nile cruise Louxor
Booking.com

Champollion II 5 Stars Nile cruise

Bateau de croisière référent sur le Nil
8.8 Superbe
A partir de
186 € / nuit
Réserver

Escale à Abydos

Le temple d'Osiris à Abydos. Ce site n'a pas encore livré tous ses secrets.

- © Konstantin Akimov / 123RF

Si vous avez opté pour le dahabieh, vous serez le maître du temps. En accostant à Abydos, considérez-vous comme l’hôte d’Osiris, pour qui ce site archéologique a été érigé il y a des milliers d’années. Il se déploie sur 8 hectares et n’est pas situé en bordure du Nil, mais à une dizaine de kilomètres, en lisière du désert lybique. Vous aurez donc prévu un taxi ou un minibus pour vous enfoncer dans l’horizon désertique. En arrivant, vous serez sûrement surpris par les vestiges de l’enceinte de Khâsekhemoui fabriquée il y a des milliers d’années en briques d’argile séchée.

Le temple de Sethi I à Abydos

- © Konstantin Akimov / 123RF

Vu l’étendue du site, vous aurez besoin d’un guide qui vous mènera directement au temple d'Osiris-Khentyamentyou, car la nécropole est vaste et pleine de vestiges encore enfouis. Le temple de Sethi Ier est le mieux conservé. De par son aspect très aplati, il n’est pas sans évoquer le temple d’Hachetsoup, à Deir El-Bahari. Il s’agit d’ailleurs, tout comme lui, d’un temple des millions d’années. Il est fameux pour renfermer, notamment, la table d’Abydos, stèle sur laquelle est gravée la liste des 75 pharaons ayant précédé Séthi Ier et grâce à laquelle ils ont pu être connus.

Abydos, temple de Séthi 1er, Horus reçoit le fléau de blé de Séthi 1er.

- © Dave Primov / 123RF

Le dieu Hathor, surmonté du disque solaire, s'adresse à Séthi Ier.

- © BasPhoto / 123RF

Escale à Denderah

En redescendant vers le Sud et donc en remontant le Nil, vous vous dirigerez vers Denderah. Son complexe archéologique composé principalement de 3 enceintes est en bordure du Nil, comme tant d’autres. Vous serez donc vite rendus.

© Artur Maltsau / 123RF

Là, le site impose par ses nombreuses ruines. Son temple se tient bien droit parmi ces vestiges qui ont des allures de chaos, témoignages de nombreux aléas et transformations au cours des millénaires. En fait, une campagne importante de restauration a été réalisée sous Ptolémée XIII pendant le règne duquel sera érigé le Grand Temple que vous verrez en arrivant, c’est-à-dire pendant l'occupation romaine (on est un peu avant le commencement de notre ère). Les autres temples beaucoup plus anciens furent abattus et tous les métaux et pierres précieuses qui les ornaient furent réutilisés pour servir l’éclat de ce nouvel édifice.

Escale sur l’Ile aux Bananes (Gezira el-Mozh)

Cette petite île luxuriante qui vous fera penser à une oasis se visite moyennant finance. Des excursions en felouques sont possibles, mais si vous avez votre propre moyen de transport, vous pourrez également faire la visite (à condition de vous acquitter de son entrée).

Accostage à Banana Island.

- © Efesenko84 / 123RF

Cette balade est bien rafraîchissante et vous changera de l’aridité du désert. Vous pourrez faire le tour de cette petite île en bateau et en admirer la végétation luxuriante qui rompt avec les autres paysages. Plantation de bananiers, on y décèlera aussi d’autres arbres fruitiers exotiques comme les manguiers ou les goyaviers. D’ailleurs, le restaurant local où vous pourrez aller manger vous servira les fruits de ces arbres au dessert.

Infos pratiques

En savoir plus sur Balade en felouque au coucher du soleil à Louxor et île aux bananes avec déjeuner ou dîner.

Pour en savoir plus

Escale à Louxor

Ah Louxor ! Escale incontournable. Vous jetterez vos amarres sûrement pas loin des temples de Karnak et d’Amon, près de l’embarcadère principal. Ainsi seriez-vous malvenus de faire l’économie de la visite de ces deux temples, fusse-t-elle rapide. Car ce qui vous intéresse est la visite des vallées plutôt méconnues, de l'autre côté, sur la rive ouest du fleuve, la Vallée des Singes, la Vallée des Artistes, la Vallée des Nobles. Après quelques manœuvres, votre Dahabieh vous mènera sur cette rive. Là encore, il vaut mieux avoir recours aux services d’un guide qui vous amènera sur place directement.

Felucca sur le Nil, Louxor.

- © Marabelo / 123RF

Vous l’aurez noté, les vallées furent nommées en fonction de la qualité des individus qui sont enterrés dans leur nécropole. La vallée des Singes ne déroge pas à cette règle et ce sont bien des sépultures de babouins qui se trouvent ici.

En fait, il s‘agit d'une série de tombes située à l’ouest de la vallée des Rois. La plus fameuse est celle du pharaon Aÿ où sont représentés trois registres (tableaux) de babouins dont la construction et les couleurs sont identiques à ceux de la tombe de Toutankhamon. Des momies de babouins y ont été retrouvées. Ils étaient l’attribut des dieux Thot et Khonsou. Les Egyptiens les dressaient, comme en atteste une statue conservée au musée du Louvre.

La vallée des artisans (ou des artistes, selon la traduction).

- © Strelkov73 / 123RF

La Vallée des Artistes se trouve à Deir El-Medina, proche donc du temple d’Hatchepsout. On la nomme aussi Vallée des Artisans. Pourquoi ? Parce que les artisans de la gloire funéraire des pharaons furent remerciés par ceux-ci en ayant leur propre nécropole. Ainsi trouve-t-on ici les sculpteurs, joailliers et peintres qui ont fait la splendeur des tombes de leurs maîtres, mais aussi les maçons, terrassiers et autres tailleurs de pierre.

Cette tombe d'artisan (vidée de son sarcophage) n'a rien à envier en termes de décoration à celle d'un noble ou d'un pharaon, si ce n'est peut-être les trésors, quand il y en avait...

- © Strelkov73 / 123RF

Les artisans vivaient tous là. Leur tombes sont généralement voûtées comme les caves de nos campagnes, avec des degrés de complexité variés. Elles sont souvent richement peintes. Certaines sont dans un très bon état de conservation. Les dessins sont lisibles et les couleurs, parfois restaurées, sont vives. Vous serez épatés par les scènes de vie et les tableaux montrant clairement le rapport des artisans-artistes aux divinités si chères à leur maîtres.

Offrandes dans la tombe d'un artisan, Vallée des artisans.

Escale à Edfou

Temple d'Horus, Edfou.

- © Babar760 / 123RF

Edfou et son fameux temple d’Horus se trouvent à quelques 105 kilomètres au sud de Louxor. Le temple s’élève sur la rive ouest, c’est-à-dire la rive opposée à celle abritant les temples de Karnak et d’Amon, à Louxor. Aussitôt accostés, vous pourrez voir le pylône trapézoïdal du temple qui vous fera penser à celui du temple d’Amon. Une fois dans l’enceinte, une très belle statue de granit du dieu Horus représenté en rapace, couvert d’une double couronne, vous fera face. Le temple, assorti d’un second temple plus petit, est riche en hiéroglyphes et vestiges en ruines. Sa grande cour intérieure et ses colonnades valent le coup d'œil.

La barque sacrée d'Horus.

- © Strelkov73 / 123RF

Face à vous se trouve le pronaos, c’est-à-dire la première salle hypostyle enfermant une colonnade que vous pourrez traverser pour accéder aux salles du fond. Elles sont nombreuses: deuxième salle hypostyle, salle des offrandes, vestibules et toute une série de chapelles alignées en carré. Au centre de la série de ces petites chapelles, le saint des saints (naos) vous attend.

Les bas-reliefs relatent presque partout les luttes d’Horus et notamment sa victoire sur Seth (mur ouest).

MS Chateau Lafayette Nile Cruise Louxor
Booking.com

MS Chateau Lafayette Nile Cruise

Bateau de croisière haut de gamme sur le Nil
8.7 Superbe
A partir de
209 € / nuit
Réserver
par Pascal ANTOINE | Rédacteur
Rédacteur, journaliste et photographe depuis 25 ans, ses articles ont été publiés dans la presse magazine (Voyager Magazine, Partir, Gala, 4x4 Mag, etc.). Sa focale : toujours aborder une destination par ce qu’elle a de plus captivant, sa culture.
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Louxor
Louxor
Dernières actus
Tunisie
On a repéré ce bon plan : direction la Tunisie pour 8 jours à Sousse, avec le vol et l’hôtel en pension complète à partir de 469 euros !
Espagne
A moins de 2h de la France, 3 villes du Pays basque espagnol à découvrir absolument
Espagne
Baléares : ces 4 plages font partie des plus belles de Majorque ! A visiter au moins une fois
France
Si vous n'avez pas le vertige, voici une expérience insolite à faire absolument : dormir à flanc de falaise suspendu au-dessus du vide !
Toutes les actualités
Top Villes