Immersion nature dans la Montagne Noire des Balkans

Le Monténégro est un petit pays, mais a de grands espaces.

De la taille d'une région française, il ne compte pas moins de 5 parcs nationaux qui couvrent presque 10 % du pays, plus une foultitude de zones naturelles protégées. Ici on aime la nature, on la respecte et on se plonge dedans avec passion. Sans compter que les Alpes dinariques, qui représentent la majeure partie du territoire, ont fait de chacun un montagnard qui suit autant ses traditions ancestrales que le rythme des saisons.

Vous voilà donc partis pour une aventure de 10 jours dans les montagnes du Monténégro. Au départ de Podgorica, une grande boucle permet d'en découvrir les parcs nationaux, l'un après l'autre. Nous visiterons d'abord celui du lac Skadar pour nous plonger ensuite dans le parc de Lovcen et les imparables bouches de Kotor voisines. Après quelques stations balnéaires, direction le parc national de Durmitor et les profondes gorges de la rivière Tara pour un rafting endiablé. Adrénaline assurée. Puis le parc de Biogradska Gora et sa formidable forêt primaire. Bienvenue au Monténégro !

Jour 1 - A la découverte du Parc national du lac de Skadar

Vous qui êtes ici pour les grands espaces du Monténégro et ses formidables parcs nationaux, ne vous appesantissez pas à Podgorica, sa capitale, aussi charmante soit-elle, car votre programme est serré. Prenez vite possession de la voiture que vous aurez réservée chez un loueur et filez vers le lac de Skadar, par l’autoroute M2.3.

Cette route panoramique est une parfaite introduction à votre voyage : paysages montagneux et vallons verdoyants se succèderont tout au long de votre trajet. Vous aurez rapidement un aperçu de la fraîcheur de ces espaces naturels qui vous attendent, signature authentique des Alpes dinariques du Monténégro.

Le parc national du Lac de Skadar ceint de montagnes karstiques.

- © Tourisme Monténégro

Le lac de Skadar

En moins d'une heure, vous serez sur le lac, un des plus beaux d'Europe, paradis naturel connu pour sa biodiversité exceptionnelle et ses panoramas époustouflants. Un pont vous fera enjamber la rivière Crnojevica qui forme une lagune donnant sur le lac. Vous traverserez Vranjina qui est un charmant petit village de pêcheurs. Leurs familles vendent le poissons frais au bord de la route et les barques ont la forme de gondoles. Vous êtes sur la route de Virpazar, charmant village sur la rive sud du lac, où vous poserez vos valises. L'entrée du parc vous coûtera 5 €.

Là, laissez vos affaires à l'hôtel, la nature est sur le pas de votre porte. Partez faire une randonnée le long des sentiers du parc ou bien louez un kayak. Au-delà du spectacle qu'offrent les 400 km² du lac bordé de montagnes karstiques, le site est remarquable pour sa faune aviaire se composant de plus de 260 espèces d'oiseaux. Le pélican frisé en est l'emblème. Il faut dire que l'Adriatique n'est qu'à 7 km, reliée au lac par le fleuve Bojana. Si vous avez opté pour une balade à pied, ne vous éloignez pas des sentiers battus, toute la zone est marécageuse.

La soirée à Virpazar vous promet un dîner traditionnel monténégrin dans l'un de ses restaurants locaux.

Monténégro

Réservez vos hébergements au Monténégro

Un choix d'hébergements au Monténégro, des hôtels des stations balnéaires aux refuges de montagne
A partir de
50 € / nuit
Réserver

Jour 2 - Escapade sur le lac de Skadar

Balade au sud du lac

Le matin levez-vous tôt pour voir le jour se déployer sur le lac et sa faune s'éveiller. Vous pourrez faire une nouvelle randonnée dans le sens inverse de celle de la veille, ou bien reprendre votre voiture pour pousser vers Murici et Bobovist. La route qui part vers l'est, c'est-à-dire vers l'Albanie (qui possède un tiers du lac), est panoramique et vaut vraiment le détour, mais elle est souvent étroite.

Murici est à l'image du lac, très tranquille et reposante. Sur la petite île de Beska, un monastère emblématique renferme les églises de la Vierge Marie et de Saint-Georges, et un couvent toujours en activité. Son point de vue surplombe le lac. A quelques minutes de là, une immense châtaigneraie, la plus grande du Monténégro, attire les amoureux de la flore et vous offrira un moment de fraîcheur. Le reste de la route vaut pour ses points de vues panoramiques sur le lac.

L'aigle impérial dans le parc national du lac de Skadar.

- © Rudmer Zwerver / Shutterstock

Vous pourrez vous y arrêter, profiter du silence et faire des photographies. Car vous aurez probablement l'opportunité d'observer des oiseaux parfois exotiques (ils migrent vers l'Afrique). Egalement une occasion rare d'apercevoir l'aigle impérial ou le hibou grand-duc.

Le vignoble de Godine (Godinje).

- © Uta Scholl / Shutterstock

Le hameau de Godinje et son patrimoine viticole

Cette boucle effectuée, retour sur vos pas pour une halte au hameau historique de Godinje. L'histoire de ce petit village est étroitement liée à celle de ses vignerons. Ce sont pas moins de 15 exploitants viticoles qui cultivent et récoltent le raisin pour produire le vin de Godinje. Alors rendez-leur visite. Une occasion unique d'aller à la rencontre de ces récoltants, de goûter leur vin et de découvrir leur savoir-faire séculier.

Vous apprendrez aussi que, si les maisons sont collées les unes aux autres, c'était pour échapper aux Ottomans à compter du XVIème siècle. En effet, tout le hameau est conçu avec des sous-sols communicants qui forment un tunnel courant d'un bout à l'autre de sa superficie. On y faisait aussi reposer le vin.

Monténégro

Réservez une activité en pleine nature au Monténégro

Rien de mieux que d'explorer le Monténégro et sa nature éblouissante par des activités ludiques ou à sensations !
A partir de
15 €
Voir les activités

Ensuite, direction Virpazar pour embarquer sur le lac, une manière optimale d'embrasser la richesse de ses paysages avec la fraîcheur en prime.

Petits bateaux de croisière et kayaks sur le lac de Skadar

- © Givaga / 123RF

Croisière sur le lac

Les croisières se font par temps paisible, sur de grandes barques plus ou moins sophistiquées, et munies d'auvents pour vous protéger du soleil. L'offre est multiple et vous aurez le choix des boucles que vous pourrez effectuer. Si vous n'avez pas déjà déjeuné, vous prendrez à bord un pique-nique que vous aurez fait préparer à votre hôtel, ou bien lors d'une escale dans l'un des nombreux villages pittoresques qui bordent le lac. Vous aurez même l'occasion de piquer une tête dans le lac, mais loin des nénuphars.

En barque sur le lac couvert de nénuphars.

- © Marina Ivanova / Shutterstock

Ensuite, vous apprécierez de remonter un des nombreux bras qui s'échappent du lac pour rejoindre le monastère de Kom par exemple, ou bien encore le marais autour du village de pêcheurs de Karuč, au nord-ouest du lac, véritable havre de paix et de tranquillité où se sont réfugiés les fameux pélicans frisés.

Le village de pêcheurs de Karuč.

- © zedspider / Shutterstock

Il se fait tard. Vous filez pour Bar où vous passerez la nuit. La ville est sur l'Adriatique. On reste au bord de l'eau, mais sur la mer cette fois.

Jour 3 - Exploration curieuse à Bar et à Ulcinj

La ville de Bar, sur la mer Adriatique.

- © Best smile studio / Shutterstock

Bar et Stari Bar

Prenez un petit déjeuner copieux à l'hôtel puis lancez-vous de bon matin à l'assaut de Bar. C'est le premier port du Monténégro. Son air marin vous donnera des ailes. Vous vous baladerez dans cette ville verdoyante depuis votre hôtel jusqu'à sa grande plage. Puis vous serez immanquablement tenté d'aller à Stari Bar, littéralement le " Vieux Bar ", cité abandonnée il y a un siècle, pour notamment y découvrir sa forteresse. Il vous faudra alors prendre votre voiture, Stari Bar est à 4 kilomètres de Bar.

La forteresse de Stari Bar et son aqueduc, à droite.

- © Elizaveta Galitckaia / Shutterstock

Vous partirez l'esprit curieux à la découverte de la vieille ville qui se répand au pied de la montagne. Ses vestiges sont nombreux et en bon état de conservation. Le site est remarquable pour sa forteresse à la forme insolite, sa vieille enceinte et son aqueduc qui court sur plusieurs dizaines de mètres, témoins des invasions successives qui ont laissé ici quelques bains turcs en ruines.

L'église Saint-Nicolas au coeur de Stari Bar.

- © gumbao / Shutterstock

On ne manquera pas de visiter l’église Saint-Nicolas qui a conservé ses fresques serbo-byzantines, vestiges précieux de l'histoire monténégrine. Plus loin, l'ancien mur de l'enceinte et les fondations de la cathédrale Saint-Georges, en ruines.

Stara maslina, le très vieil olivier de Stari Bar.

- © Mazur Travel / Shutterstock

Avant d'avoir trop chaud, filez maintenant contempler l'arbre qui est peut-être le plus vieux d'Europe. Ici, on le nomme Stara maslina. Il s'agit d'un vieil olivier à la forme torturée par pas moins de 2000 années de vie. Il a vu naître le Christ, il était là au début de notre ère. Une légende lui prête la capacité de réconcilier les familles en discorde. Il fait office de véritable gardien du village pour les 2000 âmes qui y habitent aujourd'hui.

Ulcinj et sa vieille ville qui s'avance sur la mer Adriatique.

- © biggunsband / Shutterstock

Ulcinj

Maintenant, cap au sud pour Ulcinj où vous irez déjeuner. Vous y serez en moins d'une heure par la route côtière. Ulcinj est une belle cité balnéaire qui s'avance sur l'Adriatique, prisée pour sa grande plage (Velika Plaža) et son centre de windsurfing. L'occasion d'aller piquer une tête dans les flots après un bon repas à base de poisson sur le port. Laissez-vous tenter par un brodet de Bokel, sorte de bouillabaisse typique au Monténégro : une sélection de poissons et calamars cuisinés à l'huile d'olive, à la tomate, au vin blanc et à l'ail.

La saline d'Ulcinj

- © aniad / Shutterstock

Avant de quitter la ville, faite un détour par sa saline (Ulcinj salina) située dans le delta du fleuve Bojana-Buna. Là, une importante population d'oiseaux fait halte avant de migrer pour l'Afrique ou la Sibérie. L'occasion d'observer les flamands roses et les pélicans frisés, des barges et des échassiers.

Puis départ pour Budva où vous passerez la nuit, après une promenade sous la nuit monténégrine.

Jour 4 - Visite vivifiante du parc national de Lovcen

Nouvel espace primordial du paysage monténégrin, ce parc est l'un des plus remarquables du pays dont il est aussi l'un des emblèmes.

Budva

- © Valerie2000 / Shutterstock

Budva et Cetinje

Petit-déjeuner à Budva, cette station balnéaire dont la vieille ville est cernée d'une enceinte fortifiée que l'on doit aux Vénitiens. Vous filerez ensuite pour la charmante ville de Cetinje, ancienne capitale royale, faire une halte avant de pénétrer dans le parc. Peut-être désirerez-vous y faire une visite de musée, comme le musée du Roi Nicolas par exemple ou la Biliarda, la résidence du prince-poète Njegoš, car la ville est la capitale culturelle du pays, témoin de la riche histoire des Balkans du Monténégro.

Le mont Lovćen

Ensuite, le point phare de votre journée sera la randonnée sur le mont Lovćen. Prévoyez un équipement adapté à la marche en montagne.

Le mont Lovcen dans la parc national du même nom

- © Gergo Csorba / Shutterstock

La route depuis Cetinje contourne le parc par le sud. Vous pourrez entrer dans le parc en voiture et laisser votre véhicule à environ 800 mètres du mont Lovcen, à mi-distance (à vol d'oiseau) du mausolée de Njegoš, dédié au prince-évêque et poète Petar II Petrović Njegoš.

Le mausolée de Njegoš

Le mausolée de Njegoš, dédié au prince-évêque et poète Petar II Petrović Njegoš.

- © Neilbus / 123RF

De là, vous pourrez rejoindre le mausolée par la route qui file au sud-est, ou bien vers le mont Lovcen par la route qui va vers l'ouest. Vous aurez alors le choix des multiples vues spectaculaires sur tout le parc, y compris la baie de Kotor et ses montagnes.

Vue de la baie de Kotor depuis le mont Lovcen.

- © Sveta SV / Shutterstock

Au nord, vous pourrez découvrir le village pittoresque de Njeguši et profiter de la table de certains de ses restaurants, l'occasion de déguster le jambon local et ses fromages, comme le célèbre Njeguši Sir.

Après avoir pris des forces, conduisez jusqu'au parc d'aventure d'Ivanova Korita, au cœur du Parc national. Cet espace dispose d'un parcours d'accrobranche qui fera la joie de toute la famille. Vous pourrez aussi vous balader en forêt et profiter encore de la montagne. Puis retour à Cetinje pour y passer la soirée et la nuit.

Informations pratiques

📍 Localisation : Lovcen c'est ici.

🚌 Y aller : en voiture, depuis Cetinje si vous venez de l'ouest, ou par Cekanje, si vous venez du nord.

👛 Tarif: 3, 00 € pour l'entrée du parc, 4, 00 € pour l'entrée du mausolée.

Pour organiser vos activités au Monténégro, visitez le site de son Office du Tourisme ici

Jour 5 - Plongée dans les bouches de Kotor

Certains viennent au Monténégro juste pour ce superbe fjord en version méridionale.

La route Serpentine

La route Serpentine vers les bouches de Kotor offre des vues panoramiques époustouflantes sur la baie et les montagnes environnantes, mais son tracé exceptionnel en lacets sinueux est à lui seul un spectacle rare.

La route Serpetine qui relie Cetinje aux Bouches de Kotor.

- © Mojolo / Shutterstock

Avant cette belle balade, vous aurez pris le temps de bien planifier votre journée, car les villages sont nombreux autour des bouches de Kotor et les points de vue intéressants, multiples. Les visites de l'île Notre-Dame-du-Rocher et de la Grotte Bleue ne s'improvisent pas. Il faudra avoir prévu les réservations, le parking pour votre voiture et l'affluence.

Monténégro

Réservez vos hébergements au Monténégro

Un choix d'hébergements au Monténégro, des hôtels des stations balnéaires aux refuges de montagne
A partir de
50 € / nuit
Réserver

Kotor

La belle ville de Kotor, au creux des bouches éponymes

- © ecstk22 / Shutterstock

Incontournable, c'est la ville importante du fjord, entourée de remparts médiévaux faits d'une roche claire. La plupart des croisières partent de là. La balade dans ses ruelles pavées pourra vous conduire à la visite de la cathédrale Saint-Tryphon. Pour échapper aux touristes, vous aurez envie de grimper pour rejoindre ses remparts et ainsi jouir d'une vue imprenable sur la baie.

Pérast et Notre-Dame-du-Rocher

La charmante ville de Pérast.

- © Jakob Radlgruber / 123RF

Ce village typique sera sur votre chemin. En plus d'être parfaitement pittoresque, au bord de l'eau, c'est le plus ancien village des bouches de Kotor. Arrêtez-vous visiter son église Saint-Nicolas avant de prendre le bateau pour Gospa od Skrpjela, l'îlot Notre-Dame-du-Rocher qui dépend de Perast. Authenticité assurée.

A Pérast, la petit îlot de Gospa od Skrpjela, l'île Notre-Dame-du-Rocher, et sa chapelle.

- © Saiko3p / 123RF

Bien que minuscule, cet îlot abrite pourtant une église et un monastère. Au Moyen-Age, il a été édifié pierre par pierre au milieu du lac par les villageois. Un véritable tour de force. L'église est célèbre pour ses œuvres du 17e siècle signées Tripo Kokolja et la fresque de Jacinta Kunic de Perast, ainsi qu'un autel de marbre du gênois Antonio Kapelano sculpté au XVIIIème s.

Ensuite, si les conditions le permettent, vous pourrez envisager de visiter la grotte bleue en bateau. Ici, la lumière du soleil virevolte dans la grotte et sur la surface de l'eau en de multiples reflets. Couvrez-vous, il y fait frais.

Terminez votre journée en rejoignant le port de Herceg Novi où vous passerez la nuit.

Informations pratiques

📍 Localisation : Pérast, c'est ici sur Google Maps.

🚌 Y aller : en bus ou en voiture, depuis Kotor, voire même en bateau.

👛 Tarif pour visiter Notre-Dame-du-Rocher : comptez 3, 00 à 5, 00 € pour la traversée jusqu'à l'ilot, puis 2, 00 € pour l'entrée de l'église.

Monténégro

A voir, à faire au Monténégro

Site officiel de l'Office National du Tourisme du Monténégro
A partir de
Informez-vous

Jour 6 - Balade, culture, baignade et même spa à Herceg Novi

Herceg Novi embrasse la mer. La double vue sur l'entrée des bouches de Kotor à l'ouest, et sur le détroit donnant sur l'Adriatique au sud, est unique en son genre.

La station balnéaire de Herceg Novi.

- © Ranko Maras / Shutterstock

Prenez le temps de profiter de ce spectacle vivifiant, animé par l'air venant à la fois des montagnes et de la mer. Après un petit-déjeuner continental sur la terrasse de votre hôtel avec cette vue gratifiante, allez visiter le monastère de Savina.

Le monastère de Savina

Le monastère de Savina.

- © temashdesign / Shutterstock

Ce site religieux important dominant la baie et ses palmiers se compose de deux églises, d'un cloître et d'une petite chapelle. Au-delà du cadre qui fait rêver, on y vient pour y admirer ses vestiges précieux qui ont échappé aux pillages de l'Histoire : principalement un calice de la moitié du 17e siècle et une croix en cristal et argent datant du Moyen-Age, mais aussi d'antiques livres religieux très rares. En outre, des fresques gothiques raviront les amateurs d'iconographie orthodoxe.

La forteresse de Kanli Kula

La forteresse de Kanli Kula.

- © Olga355 / 123RF

Cette édifice médiéval offre une vue panoramique sur la baie de Kotor et la ville, et impressionne par la force qui s'en dégage. Elle est quasi-intacte.

A l'heure du repas, vous choisirez un restaurant avec vue sur la mer, l'occasion de déguster un plat de poisson sous une tonnelle fleurie en dégustant un verre de vin frais du cru. Ou pourquoi pas des " moules à la mode de Kotor " ? Ensuite trouvez-vous un coin de plage pour aller nager dans les eaux cristallines de l'Adriatique.

Igalo Spa Resort

Mais ce moment détente ne s'arrêtera pas là. Rendez-vous à la station thermale de la plage d’Igalo, fameuse pour son spa et ses bains de boue régénératrice. Le Igalo Spa Resort, institut thermal multidisciplinaire parmi les plus réputées des Balkans vous attend. C'est un haut-lieu du tourisme thérapeutique. Venez vous y relaxer et vous y faire dorloter avant de reprendre la route.

Informations pratiques sur l'Igalo Spa Resort

📍 Sa localisation : Sava Ilića 5, 85347 Igalo, Crna Gora, municipalité de Herceg Novi.

☎️ Son téléphone : +382 031 658 555

📧 Son adresse mail : marketing@igalospa.com

👛 Tarifs : le programme de 6 soins est à partir de 50, 00 € la journée, 300, 00 € pour 6 jours.

En fin de journée, direction Zabljak, au nord, par l'autoroute P5 qui vous conduira à travers de magnifiques paysages montagneux. Cette ville sera votre camp de base pour les deux prochains jours et pour rallier le Parc de Durmitor.

Jour 7 - Découverte du parc national de Durmitor

La rivière Tara serpente dans le parc de Durmitor

- © Emelianov Evgenii / 123RF

Durmitor est l'un des joyaux de votre voyage. Vous vouliez de la nature, vous allez être servi. Ici, ce sont pas moins de 18 lacs glaciaires qui vous promettent de belles randonnées revigorantes. Commencez pas le Visitor Center et achetez une carte du parc, le meilleur moyen de ne pas vous égarer.

Randonnée autour du lac Noir

Vue aérienne sur le lac Noir et le parc de Durmitor.

- © Kokhanchikov / Shutterstock

Ici, deux incontournables ne doivent pas être manqués : le lac Noir (Crno Jezero) et le canyon de Tara, que vous irez découvrir le lendemain. Ayez en tête que ce parc forme un n et que Zabljak se trouve entre ses deux jambes, c'est-à-dire hors du parc et tout à la fois au sud, à l'est et à l'ouest ! Les lacs Crno (lac Noir) et Zmijinje (Zminje) sont plein ouest, soit dans le prolongement de l'entrée du parc.

Randonnée autour du lac Noir

- © saiko3p / Shutterstock

Vous pouvez faire une belle balade dans ce coin en contournant les lacs, un circuit de randonnée est balisé (pas toujours très bien). Il vous faudra environ deux heures pour faire la boucle. L'option VTT convient également à ce parcours, des sentiers vous attendent à deux roues.

Le canyon de Tara se trouve environ 8 km au nord.

Savin Kuk

Le téléphérique menant à Savin Kuk.

- © Tsiana / Shutterstock

Au sud, à environ 2 kilomètres de là, la station Savin Kuk logée en altitude vous promet un somptueux point de vue ainsi qu'un accès rapide à la montagne via son téléphérique. Si vous n'êtes pas coutumier de la montagne, préparez-vous à des sensations fortes une fois perché dans les airs.

La vue depuis Savin Kuk.

- © Tsiana / Shutterstock

Profitez de la vue, baladez-vous, mais sachez que le dernier départ du téléphérique est à 16h00. Sinon, il vous faudra des heures pour redescendre.

En fin d'après-midi, profitez de la ville de Zabljak avant d'aller dîner. Son caractère montagnard et les monts du parc tout autour dénotent des villes cotières du sud.

Enfin, reposez-vous. Demain, c'est rafting !

Information pratiques

📍 Sa localisation : le parc est ici sur Google Map.

🚌 Y aller : en voiture.

👛 Tarifs : 5, 00 € pour l'accès au parc (incluant l'entrée du visitor center). L'accès au visitor center seul : 1, 00 €. Prix de la carte du parc : 5, 00 €.

Pour des informations complètes sur les prestations et les prix, c'est ici. Vous pourrez louer des bicyclettes, des VTT, des barques, des places de camping, etc.

☀️ Meilleure période : printemps, début de l'été et fin de l'été (pour éviter la fréquentation). On vient aussi ici pour skier. Avis aux amateurs !

Jour 8 - Dans les profondeurs éclaboussantes du plus profond canyon d'Europe

Vue plongeante au fond du canyon.

- © Kokhanchikov / Shutterstock

Point fort de votre séjour : la découverte du canyon de la rivière Tara, la plus grande source d'eau douce d'Europe, et sa descente en rafting ! Si vous aimez les descentes sportives en eaux vives, voire TRES vives, venez ici au début du printemps, lorsque les températures montantes font fondre les neiges et que l'eau torrentielle déboule dans la rivière. Si vous préférez une descente plutôt tranquille, venez en été.

© NordicVids

Rafting endiablé sur la rivière Tara

Depuis Zabljak, la route pittoresque pour les gorges de Tara vaut le coup d'œil. Vous irez en voiture et aurez probablement rendez-vous au pont de Djurdjevica Tara, arc architectural enjambant le vide. Vous pourrez admirer le paysage tout en vous délaissant de vos affaires. Rejoignez en bas le prestataire que vous aurez choisi pour ce voyage flottant. Vous ne serez probablement pas seuls, attendez-vous à d'autres pneumatiques. Vous recevrez votre équipement, ainsi que les instructions du moniteur. Disposez les enfants (si vous en avez) au centre de l'embarcation, prenez un bon bol d'air et c'est parti !

Rafting sur la rivière Tara.

- © marketa1982 / Shutterstock

Le spectacle aérien qui défilera au-dessus de vos têtes, au rythme de la rivière, est saisissant. Car la perspective est aussi vaste que le canyon est haut : jusqu'à un kilomètre. Attention, garder aussi l'œil sur la route, car c'est vous qui pilotez, pagaie au poing ! La vitesse qui vous portera donnera à ce périple des allures effrénées d'aventure et de liberté. La nature omniprésente vous revigorera au lieu de vous fatiguer.

Ensuite vous déjeunerez sur la terre ferme et l'organisateur vous ramènera en voiture à votre point de départ (tout ceci est compris dans la prestation).

Les gorges de Tara

La rivière Tara et ses gorges.

- © Stezac95 / 123RF

L'après-midi vous avez le choix : rester dans le canyon ou bien partir à l'assaut du parc, dont vous n'avez encore vu qu'un bout. Pour cette seconde option, vous pouvez choisir de partir à l'aventure en prenant votre voiture, par exemple en faisant le tour du parc. Mais attention, bien que parfaitement pittoresque, la route au nord est très étroite, sinueuse, pénible à conduire et même dangereuse. Optez plutôt pour une balade jusqu'à Curevac, un mont qui vous offrira le plus beau point de vue sur les gorges. Franchement, il vaut le détour !

Les gorges de Tara vues depuis le sommet du mont Curevac.

- © blazg / Shutterstock

Mais si l'aventure du matin ne vous avait pas suffi, les gorges de Tara vous proposent aussi ses tyroliennes, les plus longues d'Europe ! Avis aux amateurs. Rendez-vous au pont de Djurdjevica Tara, la traversée prend une minute mais impressionne.

Le soir, vous dormirez à nouveau à Zabljak, le parc national de Biogradska Gora n'est qu'à 50 kilomètres par la route.

© Vivos60

Informations pratiques pour le rafting

📍 Sa localisation : des départs ont lieu depuis le Rafting Center Durmitor Tours (pont de Djurdjevica Tara), situé ici sur une carte, mais également depuis Podgorica.

🚌 Y aller : en voiture.

👛 Tarifs : variables. Le prix de cette activité très prisée par les touristes et les monténégrins peut varier du simple au triple, selon que vous l'achetez depuis la France sur Internet, depuis le Monténégro ou bien alors directement sur place. Notez que le prix d'accès au parc sera compris.

☀️ Meilleure période : en été pour les balades familiales, au début du printemps pour les descentes sportives.

Monténégro

Réservez une activité en pleine nature au Monténégro

Rien de mieux que d'explorer le Monténégro et sa nature éblouissante par des activités ludiques ou à sensations !
A partir de
15 €
Voir les activités

Jour 9 - A l'assaut du parc national de Biogradska Gora

De bon matin, passage obligé par la case petit-déjeuner, le repas le plus important de votre journée, puis route pour le parc. Après environ une heure et demi de route à travers les montagnes, vous arriverez. Si vous y êtes avec vos enfants, un petit train touristique pourra vous mener de l'entrée du parc au lac de Biograd.

Le lac de Biograd, au coeur du parc de Biogradska Gora.

- © Zevana / 123RF

Fait de montagnes, de lacs et de forêts de pins, notablement de Macédoine, ce parc est le plus petit du pays mais surprend par sa densité. Sa forêt est l'une des trop rares forêts primaires d'Europe. A ce titre, le parc appartient au Réseau mondial des réserves de biosphère de l’UNESCO.

La forêt primaire de Biogradska Gora.

- © Lukas_Vejrik / Shutterstock

Vous serez vite sur le lac qui lui donne son nom, le lac de Biograd, où vous pourrez embarquer sur un kayak ou une barque, histoire de vous imprégner de la tranquillité du lieu. Pendant que vous filerez sur l'eau, l'odeur musquée de la forêt vous donnera une idée de la richesse de sa biodiversité : 2000 plantes et une quarantaine de mammifères, sans parler de ses champignons.

Barques sur le lac de Biograd.

- © Leonidtit / 123RF

Le mont Bjelasica

Rendez-vous maintenant au restaurant du lac (s'il est ouvert). Vous pourrez vous rafraîchir et y déjeuner avant de pénétrer la forêt ou bien de monter en altitude. Si vous optez pour la découverte du mont Bjelasica, il vous faudra vous être équipé pour la randonnée de montagne, mais le jeu en vaut la chandelle.

Lac Pesica, sur le mont Bjelasica.

- © Guruxox / 123RF

Vous choisirez la boucle qui correspond à vos envies, mais une chose est sûre, la diversité des paysages sera toujours au rendez-vous : forêts denses aux allures primaires, pâturages verdoyants à l'herbe grasse, bosquets pleins de discrétion, lacs de montagne à la beauté glaciale et bien entendu, crêtes rocheuses. Votre randonnée tiendra ses promesses. Vous aurez même peut-être l'occasion, en fonction des saisons, de déguster des fraises des bois, des mûres ou bien encore des framboises ramassées chemin faisant.

Nuit dans un refuge de la montagne Bjelasica

Quelques refuges tout équipés vous attendent (il y en a aussi des vétustes qu'on vous déconseille). Ici, on les nomme " katun " et ils sont de qualité inégale. Mais sur les hauteurs du mont Bjelasica se trouve un katun de choix, avec tout le confort nécessaire et même un restaurant.

Le katun tout équipé du Eko Katun Damjanovic.

- © Eko Katun Damjanovic / Booking

Mais la richesse en hébergements rustiques et authentiques de la montagne Bjelasica ne s'arrête pas là, puisqu'un éco-village sera pour vous une option alternative d'hébergement pour y passer la nuit, et également pour louer un cheval des montagnes dès le lendemain matin, pour manger les spécialités locales parfois oubliées, voir filer la laine et écouter des chansons au son du gusle, espèce de luth d'ici.

Informations pratiques

📍 Sa localisation : le parc est indiqué ici sur Google Map.

🚌 Y aller : en voiture. Vous pouvez aussi prendre un taxi depuis Kolasin (environ 15, 00 €) ou bien depuis Mojkovac (5, 00 €).

👛 Tarifs : 3, 00 € par personne (l'accès est gratuit pour les - 7 ans).

☀️ Meilleure période : venez en été où il fait bon (22 ° en moyenne en journée), plutôt frisquet au printemps.

Jour 10 - Retour à Podgorica

Le village de Kolasin.

- © Lukas_Vejrik / Shutterstock

A la belle saison, la ville aux allures de village vaut surtout pour tous les circuits qu'elle permet de faire alentours, et par sa proximité avec le parc national de Biogradska Gora. Mais en hiver, elle est une station de ski réputée qui culmine à quelques 1500 m. Si ses remontées mécaniques sont ouvertes, vous ferez un aller-retour pour prendre la pleine mesure du panorama, avant de retourner à Podgorica.

Déjeunez ici avant de reprendre la route. L'occasion de déguster la cuisine des alpages dinariques (autrement dit, des Balkans du Monténégro). Par exemple une tranche de prsut, le jambon fumé d'ici, ou bien du kačamak, une sorte de porridge à base de pomme de terre qu'on déguste aussi bien salé que sucré, avec du prsut ou bien du miel. Un mets qui tient au corps.

" Vous reprendrez bien une tranche de prsut ? "

- © moreimages / Shutterstock

Heureux comme un homme ou une femme accompli.e, vous filerez vers la capitale via l'autoroute Bar-Boljare Mtwy/A1 pour prendre votre avion.

✈️ - Votre vol pour le Monténégro

Durée du vol : comptez environ 2h50.

👉🏻 La compagnie Air Montenegro assure 4 vols par semaine entre Podgorica, la capitale du Monténégro, et l'aéroport de Paris-CDG.

Monténégro

Réservez vos hébergements au Monténégro

Un choix d'hébergements au Monténégro, des hôtels des stations balnéaires aux refuges de montagne
A partir de
50 € / nuit
Réserver
par Pascal ANTOINE | Rédacteur
Rédacteur, journaliste et photographe depuis 25 ans, ses articles ont été publiés dans la presse magazine (Voyager Magazine, Partir, Gala, 4x4 Mag, etc.). Sa focale : toujours aborder une destination par ce qu’elle a de plus captivant, sa culture.
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Monténégro
Monténégro
Dernières actus
5 lacs époustouflants à voir au moins une fois dans sa vie !
Portugal
Alentejo : ces 4 plages aménagées le long des rivières sont idéales pour se baigner en été !
Bali
Lors d'un voyage à Bali, ne manquez pas ces 5 temples cachés et méconnus des touristes !
Corse
Boire un verre les pieds dans l'eau ça vous tente ? Voici 5 paillotes à découvrir en Corse
Toutes les actualités
Top pays