6 sites emblématiques du centre colonial de Saint-Domingue

Nommée Nueva Isabela, en hommage à la reine d'Espagne Isabelle de Castille, la première ville du Nouveau Monde est fondée le 4 août 1496 par Bartolomeo Colomb, frère de Christophe Colomb et gouverneur de l’île d'Hispaniola. Pour la petite histoire, c’est lui qui a donné son nom à l’île française de Saint-Barthélemy. Construite sur la rive orientale du fleuve Ozama, elle est détruite par un ouragan, puis reconstruite en 1502 sur la rive orientale du fleuve, par Nicolas de Ovando. Elle prend alors le nom de Santo Domingo de Gúzman, en l'honneur de Saint Dominique de Guzmán, le fondateur de l’ordre dominicain. Un plan en damier est retenu pour la construction de cette cité qui est aujourd'hui le quartier de la zone coloniale, récemment restauré.

République dominicaine

✈️ Billets d'avion à destination de St Domingue

Dernières offres de billet vers St Domingue
A partir de
554 € A/R
Trouver mon vol

Les points d'intérêts se concentrent dans trois rues principales : On peut admirer au coeur de la rue piétonne Calle de Las Damas l'ancienne forteresse Fuerte Del Homenaje ("surnommée " Fortaleza "), la Casa de Bastidas et le Palacio de los Capitanes, la Casa de Ovando qui abrite un superbe hôtel, et son célèbre portail en style gothico-isabellien. La Calle Isabela la Catolica abrite la cathédrale Santa Maria la Menor, construite en 1518, la plus ancienne des Amériques (monument emblématique de l'île), le Palacio de Borgella, les imposantes ruines du monastère de San Francisco, la Casa Del Duarte et l'Eglise de Santa Barbara.

Dans la Calle Padre Billini, ne manquez pas l'église Regina Angelorum, dont la construction s'est étalée sur plus de 200 ans, l'Eglise de Los Dominicos, siège de la première université des Amériques, la Casa de Tostado, l'Eglise de Santa Clara, la Casa de Las Monedas et enfin, la maison du Tapao et la légende du mystérieux homme masqué. L'Alcázar de Colón, la première cathédrale d'Amérique, la Forteresse Ozama, le Musée de Las Casas Reales, le Jardin Botanique National, le "Malecon" et le Palais des Beaux-Arts sont les sept merveilles de la capitale dominicaine inclues dans la "Liste Représentative des Trésors du Patrimoine Culturel Mondial".

1. La cathédrale de Saint Domingue

Santa Maria la Menor, également appelée Notre-Dame-de-l'Incarnation et Catedral Primada de América, est la première cathédrale construite dans le Nouveau Monde. Sa construction débute en 1523 pour s'achever en 1541, à l'exception du clocher, qui n'a jamais vu le jour. Elle fut édifiée initialement en terre battue et recouverte de palmes.

© Cedric Weber / Shutterstock

Le sol est en brique et les meubles en acajou massif. Le portail principal est orné d'une énorme porte de 2,5 tonnes, datant de sa création et restaurée pour le 500ème anniversaire de la découverte de l'Amérique. De style Renaissance à l'extérieur, elle renferme des voûtes gothiques. Elle détonne avec sa façade de pierre corallienne ocre et son autel en argent d'une valeur inestimable.

Informations pratiques

📍 Localisation : F4F8+696, Callejón de los Curas, Santo Domingo 10210, République dominicaine

👛 Tarif : gratuit

⏰ Horaires : le monument est ouvert tous les jours au public de 9h00 à 16h00.

© Zoran Karapancev / Shutterstock

2. La plaza de Colon

La cathédrale domine la plaza de Colon (anciennement Plaza Mayor) au milieu de laquelle trône la statue en bronze et granit de Christophe Colomb, érigée par le français Gilbert en 1887. Agréable et ombragée, elle est bordée par de nombreux cafés, galeries d'art, boutiques de cigares et donne naissance à El Conde, une longue rue piétonne très animée, avec de nombreux magasins.

C’est où ? C’est ici sur Google Maps

© e2dan / Shutterstock

3. L’Alcazar de Colon

Ce monument est un édifice emblématique du quartier coloniale de Saint-Domingue, si ce n’est LE plus emblématique. Il s’agit du premier palais fortifié du Nouveau Monde. L’architecture de l’édifice est un savant mélange de Renaissance espagnole et italienne, avec une pointe d’architecture gothique et mudéjare. L’alcazar a vu passer, en son sein, des personnalités historiques, telles que Cortés et Velasquez, présents tous deux sur l’île dans le but de coloniser  les territoires voisins : l’île de Cuba, le Mexique, ou encore le Pérou.

Informations pratiques

📍 Localisation : Plaza de España, C. La Atarazana 2, Santo Domingo 10212, République dominicaine

👛 Tarif : gratuit

⏰ Horaires : ouvert du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00. Fermé les lundis.

🚌 Y aller : en plein cœur de la zone coloniale, il faut descendre à l’arrêt de bus

Av. Independencia Proximo C/ Mariano Cesteros des lignes C10C11, C10D ou C10S.

👉 Site internet

© saaton / Shutterstock

4. La Fortaleza Ozama

Érigée entre 1502 et 1507 sur ordre du gouverneur Nicolas de Ovando pour protéger la ville des attaques des pirates, la fortaleza Ozama fut la première forteresse européenne et le premier bâtiment militaire d'Amérique. Une enceinte de pierre le sépare du fleuve Ozama, qui a donné son nom à l'édifice. 

On y accède par la fameuse calle de las Damas, première rue du Nouveau Monde. A l'intérieur, on se promène dans un vaste jardin où se dresse la statue en bronze de Don Gonzalo Fernandez de Oviedo, un célèbre chroniqueur du XVIème siècle, auteur de la première histoire des Amériques.

La Fortaleza Ozama

- © Evannovostro / Shutterstock

L'ensemble est dominé par la Torre del Homenaje (tour de l'Hommage), un donjon médiéval massif de pierre corallienne. Cet édifice carré datant de 1503 renferme un escalier de fer en colimaçon. Du haut de ses 18 mètres, le regard embrasse toute la ville et le fleuve. Les navires entrant dans le port étaient jadis salués du haut de cette tour, d'où son nom de tour de l'Hommage. En 1937, le dictateur Trujillo la renforça par un rempart crénelé et en fit une prison, jusqu'en 1970. A l'arrière, la porte Carlos III est l'un des plus vieux accès à la forteresse, qui ne fut jamais prise par les armes !

Informations pratiques

📍 Localisation : C. Las Damas 1, Santo Domingo 10210, République dominicaine

👛 Tarif : 70 peso dominicain, soit e,viron 1,50 $.

⏰ Horaires : ouvert du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00. Fermée les lundis.

🚌 Y aller : en plein cœur de la zone coloniale, il faut descendre à l’arrêt de bus 

Av. Independencia Proximo C/ Mariano Cesteros des lignes C10C11, C10D ou C10S.

👉 Site internet

© Evannovostro / Shutterstock

5. Le monastère de San Francisco

Erigé en 1512 par des moines de l'ordre de Saint-François, le monastère de San Francisco fut à la fois le premier monastère et le premier centre d'enseignement supérieur (1538) du Nouveau Monde. Les Franciscains (et non pas les Dominicains donc) furent d'ailleurs les premiers religieux à s'établir sur l'île d'Hispaniola. Ils arrivent dès le deuxième voyage de Christophe Colomb.

 En partie brûlé en 1586 lors de la destruction de la ville par Sir Francis Drake, il ne résista guère à un tremblement de terre en 1673. Malgré tout, on admire aujourd'hui des ruines impressionnantes et émouvantes qui demeurent un lieu de promenade populaire.

© GiuseppeCrimeni / Shutterstock

De nombreux concerts et manifestations culturelles sont organisés au pied de l'édifice, entouré de vastes espaces verts. Un concert gratuit se déroule devant le monastère de San Francisco chaque dimanche, qu'il pleuve ou qu'il vente ! L'ancien puits ainsi qu'un réservoir où l'on stockait l'eau au profit des habitants de la ville ont subsisté.

On peut apercevoir l'emplacement de la tombe d'Alonso de Ojeda, l'un des plus intrépides capitaines des conquistadores, sous la voûte en ruine. La légende raconte que dans un acte d'extrême humilité, il demanda à être enterré à l'entrée du couvent afin que tout le monde puisse lui marcher dessus !

 C’est où ? C’estici sur Google Maps

© AlevtinaGorskaya / Shutterstock

6. La Casa del Cordon

Il y a de nombreuses 'Maison de la Corde' dans le monde hispanique. Commandée en 1502 par don Francisco de Garay, compagnon de voyage de la première expédition de Christophe Colomb, la Casa del Cordon de Saint-Domingue est la première maison en pierre du Nouveau Monde. Le fils du grand amiral Diego Colomb et son épouse Maria de Toledo y vécurent avant la construction de l'Alcazar de Colon. 

C'est ici que les dames de la cour se réunirent en 1586 pour donner leurs bijoux afin de payer la rançon exigée par le corsaire anglais Sir Francis Drake, en contrepartie de la libération de la ville, qui fut mise à sac. Le nom de la demeure vient du symbole de l'ordre des moines franciscains : une ceinture en corde sculptée sur la façade.

Situé calle Isabel la Catolica en face du palais des télécommunications, la Casa del Cordon abrite désormais la Banque Populaire dominicaine mais n'hésitez pas à pousser la somptueuse porte en bois pour découvrir ses trésors : on peut y admirer une magnifique collection de meubles de l'époque coloniale ainsi qu'un joli patio. Seule condition : il est interdit de prendre des photos !

C’est Où ? La Casa del Cordon se trouve au n°214 de la rue Isabel la Catolica, au cœur de la zone coloniale. C’est ici sur Google Maps

© Florin Cnejevici / Shutterstock

Notre hôtel préféré à St-Domingue

Renaissance Santo Domingo Jaragua Hotel & Casino - St-Domingue St-Domingue
Booking.com

Renaissance Santo Domingo Jaragua Hotel & Casino - St-Domingue

Surplombant la mer des Caraïbes, le Renaissance est l'un des plus grands et plus beaux Resorts de St-Domingue.
A partir de
203 €
Réserver
par Nicolas Pelé
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Saint-Domingue
Saint-Domingue
Dernières actus
Portugal
Alentejo : ces 4 plages aménagées le long des rivières sont idéales pour se baigner en été !
Bali
Lors d'un voyage à Bali, ne manquez pas ces 5 temples cachés et méconnus des touristes !
Corse
Boire un verre les pieds dans l'eau ça vous tente ? Voici 5 paillotes à découvrir en Corse
France
Oubliez la Méditerranée et découvrez 5 plages magnifiques sur la côte Atlantique !
Toutes les actualités
Top Villes