Visiter la Tunisie culturelle en 6 jours

La Tunisie jouit d’un patrimoine historique et culturel impressionnant pour un si petit pays. Carthaginois, romains, puis dynasties musulmanes nous ont laissé des trésors, dont sept sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO: les médinas de Tunis et Sousse, Kairouan et sa Grande Mosquée, et les sites antiques de Carthage, El Jem, Dougga et Kerkouane. Cet itinéraire propose de tous les découvrir, ainsi que le musée du Bardo à Tunis, les médinas de Nabeul et Tunis, sans oublier les sites romains de Thuburbo Majus, Bulla Regia et Chemtou.

Le colisée d’El Jem, classé par l’UNESCO, point fort de cet itinéraire

- © Liya_Blumesser / Shutterstock

Jour 1 : El Jem, son amphithéâtre et son musée

Une étape incontournable de tout séjour en Tunisie : on y admire l’amphithéâtre le mieux conservé de l'Empire romain, ainsi qu’un passionnant musée archéologique abritant la plus belle collection de mosaïques du pays après celle du musée du Bardo à Tunis.

Le colisée d’El Jem

El Jem est le troisième plus grand colisée du monde après ceux de Rome et de Vérone. Le plus vaste vestige du Maghreb est aussi le mieux préservé de l’empire romain. Voyez plutôt : cet amphithéâtre romain mesure 148 mètres de long sur 122 de large et 36 mètres de haut ! Il pouvait accueillir entre 27 000 et 30 000 spectateurs… On ne manquera pas de descendre dans les souterrains voir la fosse aux lions et les loges des gladiateurs ! Des galeries souterraines uniques au monde car elles ont disparu dans les colisées d'Italie. Comptez une bonne heure de visite.

Un dromadaire monte la garde devant le colisée d’El Jem

- © Anibal Trejo / Shutterstock

Le musée archéologique d’EL Jem

El Jem ne se limite pas à son célèbre colisée. Il serait dommage de ne pas faire les 500 mètres qui séparent l’imposant amphithéâtre antique du musée archéologique, d’autant que le billet est valable pour les deux sites ! Ce musée abrite tout simplement la plus belle collection de mosaïques de Tunisie après celle du musée du Bardo, situé dans la capitale. Un lieu chargé d'histoire, en complément de la visite de l'amphithéâtre d'El Jem !

Le musée prend ses quartiers dans la reconstitution d’une villa romaine avec son patio

- © Stefano Ember / Shutterstock

Où dormir ?

Hôtel Julius Tunisie
Booking.com

Hôtel Julius

Situé à El Jem, l'Hotel Julius 4* propose un jardin, un salon commun, une terrasse bien exposée avec piscine et un petit-déjeuner buffet
8.3 Très bien
A partir de
67 € / nuit
Réserver

Jour 2 : visite de Kairouan

Comptez une bonne heure de route pour franchir les 70 km qui séparent El Jem de Kairouan. Considérée comme la quatrième ville sainte de l'islam après La Mecque, Médine et Jérusalem, Kairouan, située au cœur du pays, est inscrite depuis 1988 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Nichée loin du littoral dans une région austère, cette ville aux 300 mosquées est l'un des joyaux du patrimoine tunisien. Elle a gardé tout son cachet de ville traditionnelle et abrite surtout l'une des plus majestueuses et anciennes mosquées du monde.

La mosquée de Kairouan

C’est le symbole de Kairouan, l'une des plus anciennes mosquées du monde et des plus belles, l'un des monuments les plus impressionnants de tout le Maghreb ! Et pourtant, le billet ne coûte que 10 dinars tunisiens, soit un peu plus de trois euros… Un billet qui donne en prime accès à d’autres sites de la ville. Comptez une bonne heure pour en faire le tour. L’idéal est d’avoir un guide qui vous explique l’histoire du lieu, dont le prestige religieux fait de Kairouan la 4ème ville sainte de l'Islam. Elle est particulièrement réputée pour sa salle de prière. Malheureusement, à moins d’être musulman, vous ne pourrez pas accéder à cette salle ornée de dizaines de colonnes de marbre, abritant le plus ancien minbar du monde musulman ! Vous pourrez malgré tout rapidement y jeter un coup d'œil.

a mosquée de Kairouan, classée à l’UNESCO, une merveille !

- © Leonid Andronov / Shutterstock

La médina de Kairouan et ses souks des Mille et Une Nuits

Etes-vous prêt pour une plongée dans l’exotisme des Mille et Une Nuits ? Pas de fil d’Ariane pour retrouver son chemin dans ce labyrinthe de ruelles et passages voûtés où vous pourrez exercer vos talents de marchandage ! La spécialité de la ville, ce sont les tapis (il y a même un musée), mais c’est peut-être un peu encombrant dans votre valise ? Sinon, optez pour des sandales en cuir ou des pâtisseries locales ! Parmi les immanquables de la médina, citons la mosquée des Trois Portes, la maison du bey (désormais d’un temple du tapis), et le mystérieux puits Bir Barrouta, qui date du VIIIème siècle, à l'origine de la ville. Il serait relié par des rivières souterraines au puits sacré de La Mecque ! N'hésitez pas à boire l'eau sacrée puisée par un dromadaire !

Kairouan est la capitale des tapis

- © Marques / Shutterstock

Où dormir ?

Hôtel Continental Kairouan / Tunisie
Booking.com

Hôtel Continental

Situé à Kairouan, l'Hotel Continental propose un jardin, un salon commun, une terrasse bien exposée avec piscine
8.3 Très bien
A partir de
58 € / nuit
Réserver

Jour 3 : Thurbo Majus et Nabeul

Thuburbo Majus

Le site de Thuburbo Majus est très vaste et il reste encore beaucoup de trésors à découvrir, seul un sixième des 40 hectares ont été fouillés ! On y admire notamment les ruines du plus grand capitole d’Afrique. On peut même apercevoir ses vestiges depuis les rives de l'oued Miliane, le deuxième fleuve de Tunisie. Les découvertes les plus remarquables sont exposées au musée national du Bardo, notamment des mosaïques et la tête d'une statue colossale de Jupiter. Cela tombe bien, c’est prévu à la fin de votre périple culturel tunisien.

Les ruines du Capitole de Thuburbo Majus

- © Lukasz Janyst / Shutterstock

Nabeul

Le site de Kerkouane, classé au patrimoine de l’UNESCO, étant isolé à l’extrémité du cap Bon à près de 3h de route, il est plus judicieux de faire étape à Nabeul, à 1h40 de route, à mi-chemin. L’occasion de visiter sa médina préservée, d’admirer sa grande mosquée et de négocier au souk un plat en céramique peinte de couleurs vives, l’une des spécialités de la capitale tunisienne de la poterie.

Nabeul est la capitale de la céramique et de la poterie

- © Andreas Wolochow / Shutterstock

Où dormir ?

Dar Sabri Tunisie
Booking.com

Dar Sabri

Chambre d'hôtes au sein de la médina de Nabeul, à moins d'1 kilomètre de la plage
8.5 Très bien
A partir de
109 € / nuit
Réserver

Jour 4 : Kerkouane et le musée du Bardo à Tunis

Il ne vous reste plus qu’1h30 de route à travers le cap Bon, péninsule à l’écart des grands axes touristiques du pays, réputé pour ses essences de jasmin et fleurs d’orangers, pour atteindre Kerkouane.

Kerkouane

On sait très peu de choses sur l’histoire de Kerkouane. Nous n’avons trouvé aucune source écrite, tout se base sur les fouilles ! Même le nom du site Kerkouane, n’a rien à voir avec le nom de la cité d’origine, on lui a attribué bien ultérieurement. La ville est rasée par les Romains en 310 avant J.-C, mais on y trouve des vestiges puniques (Phéniciens et Carthaginois) uniques ! En effet, cette cité phénicienne abandonnée pendant la première guerre punique n’a jamais été reconstruite par les Romains (comme Carthage par exemple), ce qui nous laisse les seuls vestiges d'une ville phénico-punique qui ait subsisté. Les fouilles ne démarrent que dans les années 1950 et il faut attendre 1977 pour mettre au jour le plus grand sanctuaire punique de toute la Méditerranée occidentale ! Le site est classé au patrimoine de l’UNESCO dès 1986.

Ruines de Kerkouane

- © WitR / Shutterstock

Le musée du Bardo à Tunis

Dougga étant à plus de 3h de route, il est préférable de faire étape à Tunis, déjà à 2h de route de Kerkouane. Ce sera l’occasion de visiter le fameux musée du Bardo, qui abrite la plus belle collection de mosaïques du monde. L’opportunité en prime d’admirer des chef d'œuvres provenant de sites visités lors de notre périple culturel en Tunisie. Il prend ses quartiers dans un somptueux palais du XIXème siècle qui vaut déjà la visite en lui-même. Avec 32 000 m² d’espace d’exposition retraçant l’Histoire de la Tunisie, il y a de quoi faire !

Le musée du Bardo abrite les plus belles collections de mosaïques romaines du monde

- © Laiotz / Shutterstock

Où dormir ?

Palais Bayram Tunisie
Booking.com

Palais Bayram

Au cœur de la médina de Tunis, le Palais Bayram, hôtel 5*, offre un ensemble architectural d'exception du XVIIIème siècle
8.1 Très bien
A partir de
89 € / nuit
Réserver

Jour 5 : Dougga, Bulla Regia et Chemtou

On se lève tôt, car trois sites archéologiques nous attendent aujourd'hui, ce qui nous emmène jusqu’à la frontière algérienne ! 1h30 après avoir quitté la médina de Tunis, classée à l’UNESCO, nous arrivons à un autre site classé au patrimoine mondial : Dougga.

Dougga

Perché sur une colline de 571 mètres, le site est immense et très riche, de nombreuses œuvres trouvées sur place étant exposées au musée du Bardo à Tunis. Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, Dougga reste pourtant à l’écart des circuits touristiques. Bref, vous ne serez pas dérangé par la foule !

Le Capitole de l’ancienne ville de Dougga

- © Ben M_O / Shutterstock

Bulla Regia

Il faut 1h15 de route pour rallier Bulla Regia depuis Dougga. Bulla Regia est réputée pour ses sols décorés de riches mosaïques. Les motifs de celles-ci ont donné leurs surnoms aux plus belles des demeures : la Maison de la Chasse, la Maison de la Pêche et celle d'Amphitrite sont les plus réputées.

Les superbes mosaïques de Bulla Regia

- © bumihills / Shutterstock

Chemtou

Située à seulement vingt minutes de Bulla Regia, la petite ville de Chemtou est renommée depuis l’Antiquité pour son marbre unique de couleurs rose, jaune et verte. Les colonnes en marbre de Chemtou ornent les villas des plus riches depuis des siècles. Son trésor, un vase d'argile aux 1 648 pièces d'or, est exposé dans le musée attenant au site antique.

Ruines de Chemtou : forum et basilique romaine

- © Andreas Wolochow / Shutterstock

Où dormir ?

Four Seasons Hôtel Tunisie
Booking.com

Four Seasons Hôtel

Hôtel 5* disposant dispose d'un court de tennis, d'un jardin, d'un restaurant et d'un bar sur place
8.9 Superbe
A partir de
384 € / nuit
Réserver

Jour 6 : Carthage

Il ne reste plus grand-chose de la grande cité de Carthage, fondée en 814 avant J.-C. par Didon, une princesse phénicienne originaire de Tyr. Elle fut entièrement détruite par les Romains en 146 avant J.-C. Mais rassurez-vous, il y a largement de quoi vous occuper sur ce site immense de 180 m² ! Une visite passionnante qui vous mènera de cathédrales en amphithéâtres, de Termes en mystérieux sanctuaires, de musées en vestiges de ports puniques. Le tout sur les traces d'Hannibal, Jules César, Saint Louis, Honoré de Balzac et même Winston Churchill ! Un lieu mythique, capitale de la civilisation carthaginoise, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO

Tout comme Sidi Bou Saïd, Carthage jouit d’un superbe panorama sur le golfe de Tunis et le cap Bon

- © LeniKovaleva / Shutterstock
Résidence Les Terrasses de Carthage Tunisie
Booking.com

Résidence Les Terrasses de Carthage

Situé à Carthage, cet appartement comprend une chambre, une salle de bains, du linge de lit, des serviettes, une télévision par satellite, une cuisine entièrement équipée et un balcon avec vue sur la ville
6 Agréable
A partir de
75 € / nuit
Réserver
par Nicolas Pelé
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Tunisie
Tunisie
Dernières actus
Enfilez vos chaussures de marche, voici les villes les plus faciles à visiter à pied en France et dans le monde !
Espagne
Palma de Majorque : entre plages et visites culturelles, que faire dans l'une des plus belles villes des Baléares ?
Bretagne
Connaissez-vous l'île de Batz ? Une petite île bretonne aux eaux turquoise où le vélo est roi !
Toutes les actualités
Top pays