La Côte sauvage

Avec ses 8 kilomètres de falaises escarpées et de criques solitaires parsemées de rochers sur lesquels les vagues s’abattent avec fureur, la Côte sauvage de Quiberon porte bien son nom. Contrairement à la calme baie urbanisée de la côte est, la façade ouest de la presqu’île et ses eaux tantôt paisibles et turquoises, tantôt sombres et tumultueuses, a conservé sa nature indomptable. Presque déserte et traversée par des vents maritimes parfois violents, la côte sauvage offre aux visiteurs les paysages les plus spectaculaires de Quiberon. Du petit port de pêche de Portivy à la mythique Arche de Port-Blanc en passant par les petites plages de sable blond à l’eau couleur émeraude, les panoramas sont époustouflants en toutes saisons, que ce soit dans la lumière éclatante de l’été ou avec l’austère beauté de l’hiver. Avec un magnifique sentier côtier reliant Saint-Pierre de Quiberon au Château de Turpault, les amateurs de randonnée seront au paradis.

Parcourir la Côte Sauvage

Falaises de la Côte sauvage, Quiberon

- © Jeroen Mikkers / Shutterstock

En suivant les 8 kilomètres de sentiers côtiers (le GR34)qui jalonnent la Côte sauvage, embarquez pour une balade que vous n’oublierez pas de si tôt. La succession de falaises rocheuses et de plages de sable fin est d’une beauté envoûtante! L’appareil photo est de mise à condition de ne pas jouer les trompe-la-mort à flanc de falaise.

Plusieurs points de vue, notamment celui de la Pointe du Percho sont accessibles en voiture mais le plus agréable est de parcourir le sentier à pied ou d’explorer la côte à vélo en empruntant la voie verte.

© David Deschamps - La Cuisine de Monica

L’esthétique brute et majestueuse des paysages de la Côte sauvage sont une véritable invitation à l’aventure! Alors pourquoi ne pas se prendre au jeu en parcourant le sentier côtier à cheval, les cheveux au vent? Situé en plein cœur de la lande quiberonnaise, le centre de tourisme équestre La Grande Randonnée propose des balades adaptées à tous le long de la Côte Sauvage. Que vous soyez un cavalier débutant ou confirmé, que vous aimiez galoper le long de la plage ou contempler paisiblement l’océan confortablement installé dans un break en attelage, vous trouverez forcément une formule qui vous conviendra. Les balades sur le sentier côtier sont accessibles aux enfants, elles durent 1 ou 2h. La Grande Randonnée est ouverte aux vacances de printemps ainsi qu’en juillet et en août. Réservations au 0612909412.

© Paddo47 / Shutterstock
Holiday Home Villa Côte Sauvage Quiberon
Booking.com

Holiday Home Villa Côte Sauvage

Situé à Quiberon, à seulement 400 mètres de la Grande Plage
8.5 Très bien
A partir de
200 € / nuit
Réserver

La faune et la flore de la Côte sauvage

Le long de la Côte Sauvage vous découvrirez un environnement unique et incroyablement riche. Tout au haut des falaises, une pelouse naturelle forme un tapis végétal aux milles nuances qui varient selon les saisons : vert tendre au printemps puis rose lorsque fleurissent l'Armérie maritime et l'Oeillet des falaises, jaune lorsque la pelouse sèche en été. S’ensuit une lande rase, colorée par la bruyère et les ajoncs nains.

© wesawin / Shutterstock

Côté faune, vous pourrez observer des lièvres et des lapins courir sur les landes. Les amoureux d'ornithologie ne seront pas en reste avec l’importante population de mouettes, de goélands et de huitriers pie qui tourbillonnent autour des falaises.

Un paradis pour les surfeurs

Avis aux amateurs de vagues! La Péninsule de Quiberon est connue pour abriter les plus beaux spots de surf du Morbihan. Sur la Côte sauvage, on peut chasser les tubes sur les plages de Port-Blanc, Port-Marie, Port-Rhu et surtout de Port-Bara. Attention, ces lieux sont réservés aux surfeurs confirmés, à cause de la dangerosité des lieux (falaises rocheuses, courants violents et vagues parfois énormes…).

Vague sur la plage de Port-Blanc, Côte sauvage, Quiberon

- © Breizh pix / Shutterstock

A noter par ailleurs que les plages de la Côte Sauvage, aussi belles et attrayantes qu’elles puissent être, sont interdites de baignade, principalement en raison des vagues en lame de fond qui surgissent d’un seul coup sur le rivage et emportent des personnes chaque année. La vigilance est de mise quand on se balade au bord de l’eau. Seuls les surfeurs expérimentés sont tolérés dans l’eau.

Les immanquables de la Côte Sauvage

Le joli village de Portivy est l’unique port de la Côte Sauvage. Assez peu fréquenté, c’est l’endroit idéal pour prendre l’apéritif en terrasse face au soleil couchant qui se reflète dans l’Océan et illumine les petits bateaux de couleur. On apprécie particulièrement LE BATEAU IVRE, sympathique troquet qui sert d’excellentes moules-frites. Ouvert de 10h à 1h du matin toute l’année sauf en janvier. Tel : +33 2 97 30 99 19

Village de Portivy, Quiberon

- © bensliman hassan / Shutterstock

A proximité de Portivy, vous trouverez la petite plage familiale du Fozo, seul endroit de la côte ouest de Quiberon à être autorisé à la baignade. Marquant réellement le début de la Côte Sauvage, la Pointe de Beg-An-aud, est particulièrement spectaculaire lorsque la mer gronde et que les vagues déchaînées s’écrasent dans un feu d'artifice d’écume sur les rochers noirs en contrebas. Le talus de la Pointe de Beg-An-Aud est un ancien site néolithique qui servait de camp de retranchement pour les populations à l’époque gallo-romaine.

Pointe du¨Percho, Quiberon

- © DaLiu / Shutterstock

Dominé par un ancien poste de douaniers, la Pointe du Percho est un des sites les plus remarquables de la Côte sauvage et de Quiberon dans son ensemble. Le point de vue sur l’océan, l’île de Groix et la nature environnante y est tout simplement exceptionnel. Idéal pour un picnic et pour assister à un somptueux coucher de soleil.

Coucher de soleil à la Pointe du Percho, Quiberon

- © Sophie BENARD / Shutterstock

Au pied de la Pointe du Percho, se trouve la sublime Arche de Port-Blanc, aussi apellée Roche percée, qui se révèle à nos yeux à marée-basse. Ce lieu est le théâtre des plus beaux spectacles lumineux de la Presqu'île, lorsque les rayons du soleil descendant traversent cette porte naturelle dans une vision quasiment céleste. L’érosion de la roche s’accentue d’années en années, ce qui provoquera un jour la disparition de ce site d'exception. Aussi, il est strictement interdit de se rendre sous l’arche, en raison des risques d’éboulement. Nichée entre les falaises, la plage de Port-Blanc, avec son sable fin et son eau cristalline, est elle-aussi un véritable enchantement.

Arche de Port-Blanc, Quiberon

- © art_of_sun / Shutterstock

Prisées des surfeurs, les criques de Port-Bara et Port-Rhu (moins facile d’accès), constituent elles-aussi un exemple saisissant de la beauté sauvage de Quiberon.

Port Bara et Port Rhu, Quiberon

- © Christian Musat / Shutterstock

Pour finir en beauté ce parcours le long de la Côte sauvage, allez admirer l'emblématique menhir en forme de cœur de Beg Er Goh Lannec, fleuron du patrimoine celtique quiberonnais. A proximité, se trouve l'excellent restaurant de fruits de mers, LE VIVIER, doté d’une incroyable terrasse orientée plein sud avec vue panoramique sur l’Océan et Belle-île-en-mer. Ne manquez pas le Far breton en dessert, à tomber! Le Vivier est ouvert de février à novembre. Réservations au 02 97 50 12 60.

Menhir de Beg Er Goh Lannec, Quiberon

- © siloto / Shutterstock
par Ines Benkhicham
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Quiberon
Quiberon
Thèmes associés :
  • #Randonnée
Dernières actus
Bordeaux
Vignobles, remparts et châteaux : les plus belles cités médiévales se trouvent à moins d'1h de Bordeaux !
Istanbul
Emblème de la ville, le tramway d’Istanbul cède sa place à une version modernisée !
Haute-Savoie
Entre montagnes, forêts et lac : quelles sont les plus belles destinations à visiter au bord du lac Léman en France et en Suisse ?
Que sont les turbulences en air clair, ce phénomène qui a touché le vol de Singapore Airlines ?
Toutes les actualités
Top Villes