Le lac Tahoe par les extrêmes

Les grands espaces donnent des ailes. Des envies d’aventure et de sensations fortes. La Sierra Nevada autour du lac Tahoe ne déroge pas à cette règle et attire les amateurs de séjours athlétiques: ski, snowboard freestyle, escalade, alpinisme, jet-ski, et même plongée lacustre dans un lac où on pourrait faire tenir debout ou allongée 1,5 x la tour Eiffel toute entière !

Le lac Tahoe, c’est tout cela à la fois ! Américains, Français, Allemands, Italiens, tous sont à la recherche d’endroits propices à ces activités parfois extrêmes dans une nature sauvage mais accueillante, avec son lot d’infrastructures pas loin.

On savait qu’on y pratique le green et le bandit manchot, et que Squaw Valley accueillit les Jeux Olympiques d’hiver en 1960. On se doute aussi qu’on peut survoler la Sierra Nevada en avion ou en hélicoptère. Mais on sait déjà moins qu’on y pratique aussi le parachute et le wingsuit, cette combinaison qui nous transforme en homme-volant, ou encore la tyrolienne au-dessus de la cime des arbres qui nous propulse à 80 km/h !

© Sindret / 123RF

Glisse Extrême

Le ski va vite, très vite, et le freestyle est l’un des attraits des pentes de Mont Rose.

Pour les skieurs aguerris, les pistes les plus raides offrent des dénivelés de plus de 500 mètres avec des passes atteignant les 55 degrés. Une gageure que ne pourront affronter que les meilleurs glisseurs. Avec en bonus, une vue imprenable sur le lac Tahoe ou bien la ville de Reno, au loin.

La glisse, une explosion de figures déjantées

Les stations phare

Mais les spots de sports extrême et de glisse qui décoiffent sont nombreux autour du lac, à commencer par deux de ses stations les plus courues: Squaw Valley (Olympic Valley) et Alpine Meadows qui, avec leurs pentes abruptes et par endroits carrément escarpées offrent le relief nécessaire à des descentes menées tambour battant, voire acrobatiques.

Heavenly quant-à elle accueillera les snowboarders confirmés qui se frotteront aux fameuses bosses du Gunbarrel ou chuteront sur des dénivelés abrupts de plus de 20 mètres de hauteur.

Northstar California, à 2 624 mètres d’altitude, s’adresse également aux snowboarders, avec des pistes de toute beauté ayant les caractéristiques requises pour les sensations fortes. C’est la seule station dotée d’un centre de formation au ski acrobatique, le Burton Progression Park.

L’appel du vide

Des doux dingues ont compris un jour qu’entre le moment où vous sautez d’un avion et le moment où vous touchez le sol, il se passe un laps de temps où l’on n’a pas trop le temps de s’ennuyer, mais pendant lequel on pourrait encore optimiser ses sensations ! Ca tombe bien, au XVème siècle, un certain Léonard (De Vinci pour les intimes) a dessiné une structure pyramidale vide reliée à son propriétaire par de longs liens: l’ancêtre du parachute. Pour autant que l’on sache il n’en a pas réalisé de prototype, contrairement à son homme équipé d’ailes imitant la chauve-souris, nommé le planeur ou l'ornithoptère, qui n’a vraisemblablement jamais pu voler. Qu’à cela ne tienne, on sait depuis l’antiquité et grâce aux Chinois qu’un cerf-volant suffisamment grand peut porter un homme. Et c’est à la toute fin du XVIIIème siècle que le premier vrai parachute vit le jour, grâce à un ingénieur français.

Aujourd’hui, être équipé d’un parachute donne des ailes !

- © Sindret / 123RF

Tomber du ciel

Il y a deux spots autour du lac pour pour vous laisser tomber du ciel depuis un avion:  à Minden, au Nevada, et à Truckee, en Californie. Tous deux se nomment Skydive, comprenez Plongeon dans le Ciel. Ainsi va-t-on droit au but ! Le Skydive Lake Tahoe ou Skydive Center à Minden. Et le Skydive Truckee Tahoe à Truckee. 

Le Skydive Lake Tahoe vous emmènera dans les airs à bord d’un bimoteur si votre poids n’excède pas les 250 livres (113 kg). La météo est surveillée par l’équipe qui vous conseillera de voler au plus tôt le matin, avant que les vents violents ne menacent de se lever. Sinon plus tard dans l’après-midi. Les débutants voleront en tandem.

Infos pratiques

Pour réserver, cliquez ici: Skydivelaketahoe

Et les prix sont: 
En cash: 220 $
Par carte de crédit:  240 $
Avec video ou photos: 70 $
Avec video et photos: 120 $

La Skydive Truckee Tahoe

La Skydive Truckee Tahoe est une entreprise qui fait état d’une longue expérience du saut en parachute. 

Skydive Truckee Tahoe Promo Reel

Si c’est votre 1ère fois et que vous n’avez pas de formation validée en parachutisme, vous sauterez en tandem. Cela se fera avec un instructeur hautement expérimenté et qualifié. Il vous expliquera les rudiments, les choses à faire et à ne pas faire, les positions en vol, comment sortir de l’avion et vous sécurisera… Et hop ! Bon vent !

La pratique du Skydive, - autrement dit: plongeon dans le ciel - avec un planche de surf !

- © Anton Podoshvin / 123RF

Infos pratiques

Fermé en hiver et jusqu’en mai, vous pouvez les contacter ici: skydive@skydivetruckeetahoe.com

Cliquez ici pour le formulaire de réservation

Skydive Truckee Tahoe est membre de la USPA (United States Parachute Association), dont elle respecte les consignes de sécurité, ainsi que celles de la FAA (Federal Aviation Authority). Tous ses instructeurs sont formés par des experts, hautement expérimentés et certifiés par l'USPA.

Sindret / 123RF

Les wingsuiters

Vous l’aurez sûrement noté sur la vidéo, Skydive Truckee Tahoe emmène aussi en vol des adeptes du sport extrême qui volent équipés de wingsuit, les wingsuiters.

Ces combinaisons déploient des ailes entre les bras et le flanc, et une troisième entre les jambes. Cela leur permet de planer à grande vitesse, tout en se dirigeant. Jamais l’homme n’aura pu à ce point approcher l’oiseau - ou, pour être plus précis, le rapace - dans sa sensation unique d’animal planant à toute vitesse. 

On le comprend, cette prouesse à la fois technique et physique, n’est ouverte qu’à des spécialistes de la discipline.

Ce personnage d'homme-volant a été popularisé dans les années 70 par le comic (bande-dessinée américaine) Nick Fury, sorte de James Bond casse-cou toujours armé de gadgets délirants. A l’époque, on crut qu’il ne s’agissait là que d’une pure invention psychédélique.

© Sindret / 123RF - Planer comme un oiseau, un des plus vieux rêves de l'homme.

C’était sans savoir que le wingsuit est en réalité une invention datant de 1935. A cette époque, les matériaux utilisés ne permirent pas de fabriquer un équipement fiable et son inventeur le paya de sa vie, ainsi que la demi-douzaine de successeurs qui en firent les frais jusqu’en 1998, avec la mort en wingsuit du père de la combinaison ailée moderne. 

Depuis quelques années, la technologie a permis d’accoucher de nouveaux matériaux exceptionnels de résistance qui ont fait voir le jour à une nouvelle génération de combinaisons, indéniablement plus sécures, et donc de wingsuiters.

Notre homme-planant/volant se déplace toutefois à 160 km/h avec des points à 200 km/h. Cette discipline est donc très impressionnante. Forcément, la question de l'atterrissage se pose. Sachez que le wingsuiter est un parachutiste. Il se pose tout simplement grâce à son parachute. Nous voilà rassurés !

Enfin, il y a deux ans, BMW fabriquait un moteur composé de deux turbines électriques de 15 kW pour booster nos hommes-volants !

Plonger dans les fosses du lac Tahoe

S’il existe des initiations à la plongée à Sand Harbor, Incline, Nevada, indéniablement plus sympas que les initiations qu’on peut faire en piscine en région parisienne, certains plongeurs amateurs de plongées insolites viennent découvrir les profondeurs du lac Tahoe. Les plongeurs sont curieux de découvrir ce que le lac peut leur offrir en sensations nouvelles. Il faut dire que le lac, bordé de plages, et donc de dénivelés relativement doux se caractérise par un fond qui tombe vite à pic puisqu’il est directement dans le prolongement de la montagne.

Petite halte avant de plonger vers les profondeurs ténébreuses.

- © Jenpeng / Shutterstock

Ainsi vous retrouverez-vous face à des fosses impressionnantes, même abyssales peut-on dire, dans laquelle rentreraient tout entiers les plus grands gratte-ciel du monde !

Ne plongez jamais seul et faites-vous accompagner d’un moniteur-guide qui non seulement vous expliquera les règles, mais aussi vous conduira sur les spots à voir. En outre, attention aux bateaux et autres jet-skis quand vous remonterez car vous ne serez pas en zone de baignade protégée. Votre guide vous sera, là aussi, utile.

Sand Harbor Lake Tahoe - Cliquez ici

© Youtube

Enfin, si vous êtes chanceux, vous aurez peut-être l’opportunité de croiser Tahoe Tessie, un animal préhistorique dantesque qui hante les eaux profondes du lac, mais aussi sa surface.

par Pascal ANTOINE | Rédacteur
Rédacteur, journaliste et photographe depuis 25 ans, ses articles ont été publiés dans la presse magazine (Voyager Magazine, Partir, Gala, 4x4 Mag, etc.). Sa focale : toujours aborder une destination par ce qu’elle a de plus captivant, sa culture.
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Le lac Tahoe
Le lac Tahoe
Thèmes associés :
  • #Extrême
  • #Ski
Dernières actus
Amsterdam
Cette activité insolite (et complétement folle) risque de vous surprendre à Amsterdam !
Espagne
A 2h de la France, cette plage atypique aux eaux turquoise est la plus petite au monde !
Quiberon
Dunes, falaises, arches... ce spot en Bretagne est une vraie pépite naturelle (à visiter avant l'été pour éviter les touristes !)
Enfilez vos chaussures de marche, voici les villes les plus faciles à visiter à pied en France et dans le monde !
Toutes les actualités
Top zones touristiques