Abbeville, aux portes de la baie de Somme

Petite ville discrète mais enthousiaste, on a vite fait de passer à côté d’Abbeville sans s’arrêter sur la route de la baie de Somme. Le célèbre estuaire attire sur lui toute l’attention ! Abbeville pourtant, mérite bien d’y consacrer un détour, voire même d’y séjourner un moment. En grande partie détruite durant la Seconde Guerre mondiale, la ville a adopté une architecture moderne, héritée des années 60, où la brique rouge domine : voilà qui lui donne son caractère ! De-ci de-là, de remarquables éléments du patrimoine d'Abbeville viennent rappeler le glorieux passé de la ville, qui fut une cité médiévale prospère. Ainsi, la magnificence de la collégiale Saint-Vulfran, avec sa façade de style gothique flamboyant, ne laisse aucun doute sur les grandes heures abbevilloises. Autour de la ville, la vallée de la Somme sera le terrain de jeu des amoureux de nature et de verdure, comme dans la réserve de Grand-Laviers : bienvenue aux portes de la baie de Somme !

Abbeville, une cité prospère au Moyen-Âge

C’est à Abbeville que Godefroy de Bouillon, se préparant pour la 1ere Croisade, réunit ses troupes au XIe siècle : la petite cité est alors à la veille d’un développement économique considérable, basé notamment sur l’artisanat du drap et le commerce du sel. Son port sur la Somme est actif, tout comme celui de Rue, non loin sur les berges de la baie de Somme (aujourd’hui, le village de Rue se situe dans les terres à cause de l’ensablement !).

Vue aérienne d’Abbeville

- © Francois BOIZOT / Shutterstock

Abbeville connut son apogée au XIIIe siècle, avant de souffrir des incessants pillages de la Guerre de Cent Ans. Elle ne cesse de changer de main : Français, Anglais, Bourguignons… Il faudra attendre le XVe siècle pour que la ville se refasse une santé. Elle s’offre même son plus beau monument : la collégiale Saint-Vulfran, dont la construction débute en 1488, pour se poursuivre par étapes jusqu’au XVIIe siècle.

C’est alors une nouvelle période faste qui s’ouvre pour Abbeville, grâce à l’installation en ville de la Manufacture royale des Rames, un atelier de draperies fines créé en 1665 par Colbert et le roi Louis XIV en personne. Par la suite, au fil des conflits qui agitent le nord-est de la France, Abbeville ne retrouvera jamais ce niveau de fastes.

Le beffroi d’Abbeville, patrimoine Unesco

- © Francois BOIZOT / Shutterstock

Elle occupe une place stratégique à l’arrière du front durant la Bataille de la Somme de 1916, abritant notamment un hôpital militaire. Des années plus tard, la Seconde Guerre mondiale sera fatale à Abbeville : les Allemands la bombardent sans relâche, et la vieille ville médiévale est presque entièrement détruite…

C’est pourquoi Abbeville affiche ce visage moderne aujourd’hui, avec ses nombreux immeubles années 60 de briques rouges bien ordonnés, et son hôtel de ville flanqué d’un beffroi aux lignes régulières. Seules quelques vestiges du glorieux passé d’Abbeville ont réchappé aux destructions, aujourd’hui au centre du patrimoine architectural de la ville.

Le Relais Vauban Somme
Booking.com

Le Relais Vauban

L'établissement Le Relais Vauban se situe dans le centre d'Abbeville, à seulement 15 minutes de la Baie de Somme. Vous profiterez d'une terrasse meublée.
7.1 Bien
A partir de
73 € / nuit
Réserver

Entre patrimoine et nature : balade à Abbeville et dans ses environs

Avec ses 25000 habitants, Abbeville a tout de la petite ville de province tranquille. Sympathique et accueillante comme le sont ses habitants, elle s’impose comme une escale de choix pour quiconque recherche de bons produits de Picardie et de baie de Somme : cette dernière n’est qu’à 30 minutes de route !

Une authentique ficelle picarde

- © page frederique / Shutterstock

Dans le centre-ville, vous trouverez auprès des commerçants ou sur le marché des étals de poissons frais, de l’agneau de prés-salés AOC, des pomme de terre de la baie de Somme, des ficelles picardes, du maroilles, et pour les becs sucrés, du miel du coin, du pavé Saint Vulfran et du gâteau battu, grande spécialité de l’abbevillois. De quoi rapporter quelques bons souvenirs culinaires à la maison. Tout se fait à pied dans le petit centre d’Abbeville. Tout commence en général sur le parvis de la collégiale Saint-Vulfran, sortie miraculeusement indemne des bombardements ! Toute en verticalité, sa façade de style gothique flamboyant compte parmi les plus belles du genre en Picardie.

L’intérieur de la collégiale Saint-Vulfran

- © Isogood_patrick / Shutterstock

En réponse au beffroi moderne de l’hôtel de ville, le beffroi-musée Boucher-de-Perthes (du nom de cet Abbevillois réputé comme le père de la préhistoire), classé par l’Unesco, propose d’intéressantes collections. Non loin, un autre édifice religieux retient l’attention, pour ses magnifiques vitraux contemporains : l’église du Saint-Sépulcre (XVe siècle).

La balade se poursuit dans l’agréable jardin d’Emonville, ou du côté du parc de la Bouvaque et de ses étangs, le poumon vert de la ville. Comme une introduction aux environs d’Abbeville, qui n’a rien d’un monstre urbain, au contraire : on en sort très facilement !

Le canal de la Somme relie Abbeville à Saint-Valery-sur-Somme

- © bensliman hassan / Shutterstock

D’un coup de vélo, il suffit de rejoindre les berges de la Somme pour rattraper une Véloroute reliant par des pistes cyclables Saint-Valery et la baie de Somme, en 1 heure seulement ! Dans l’autre sens, via le château de Picquigny et le joli village de Long, Amiens est à 3h30 en deux-roues.

A vélo ou en voiture, il est également toujours tentant de faire le crochet par la réserve ornithologique de Grand-Laviers, à la sortie d’Abbeville. Dans les bassins d’une ancienne sucrerie désaffectée, 40 hectares protégés sont devenus le refuge de près de 200 espèces d’oiseaux, échasses, avocettes, canards siffleurs, sarcelles d’hiver, etc…, qui se relaient au gré des migrations tout au long de l’année !

Informations pratiques

Comment se rendre à Abbeville ?

Abbeville est desservie par le TER en provenance d’Amiens et de Paris Gare du Nord.

Visiter la collégiale Saint-Vulfran d’Abbeville

Horaires : novembre-mars, du mardi au dimanche, 14h-17h / avril-octobre, du mardi au samedi 10h-18h, dimanche et lundi 14h-18h 👛 Tarifs : Entrée libre / visite guidée de l’office du tourisme d’Abbeville 4€

Visiter l’église du Saint-Sépulcre à Abbeville

Horaires : janvier-mars, du mardi au vendredi 9h30-13h / avril-octobre, tous les jours sauf le lundi, 14h-18h 👛 Tarifs : Entrée libre

Visiter la réserve du Grands-Laviers

📍 Adresse : à la sortie d’Abbeville en direction de la baie de Somme, suivez les panneaux réserve du Grands-Laviers ⏰ Horaires : tous les jours sauf le lundi, 9h-18h 👛 Visite libre : adulte 8€, enfant 8-16 ans 4€, gratuit - de 8 ans Infos et actualités sur le site de la réserve du Grand-Laviers

par Côme Saint-Dizier
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Somme
Somme
Dernières actus
France
Découvrez ces cathédrales qui comptent parmi les plus belles de France
Italie
Méconnue, cette île italienne abrite des joyaux naturels et culturels à découvrir absolument !
France
A moins d’1h de Tours, découvrez ces 3 villages méconnus qui sont classés parmi les plus beaux de France !
Cet hôtel incroyable est entièrement recouvert d'or ! Voici où le trouver
Toutes les actualités
Top zones touristiques