Une ascension inoubliable sur le sommet le plus haut d’Afrique, le Kilimandjaro

Avec son sommet enneigé, Kilimandjaro est reconnaissable entre toutes, la plus haute montagne d'Afrique, est un véritable défi pour les alpinistes et les randonneurs. Situé en Tanzanie, ce volcan éteint, l’un des plus grands au monde, culmine à plus de 5 895 mètres d'altitude, offrant une vue imprenable sur les plaines africaines. C’est ainsi que des milliers de voyageurs viennent chaque année tenter leur chance pour atteindre le sommet de ce géant endormi. L’expérience est exaltante, mais aussi éprouvante.

Les conditions climatiques peuvent être imprévisibles, allant du chaud et humide à des températures glaciales, et les effets de l'altitude peuvent entraîner des maux de tête et des nausées. Cependant, pour ceux qui réussissent à atteindre le sommet, l'expérience est absolument inoubliable. La vue panoramique sur les plaines africaines et le sentiment d'accomplissement après avoir gravi la plus haute montagne d'Afrique sont des souvenirs qui resteront gravés dans l'esprit de tout aventurier.

Kilimandjaro, Tanzanie

- © Heinz-Peter Schwerin / Shutterstock

Au nord-est de la Tanzanie, le Kilimandjaro se dresse comme étant la plus haute montagne d’Afrique. S’affichant comme l’un des plus grands volcans éteints de la terre, c’est aussi l’une des 7 montagnes les plus hautes du monde. Du haut de ses 5 895 mètres, le sommet culminant porte le nom de Kibo. Ses neiges éternelles dominent majestueusement les plaines de la savane avoisinante. Année après année, le Kilimandjaro s’impose comme l’une des destinations les plus prisées d’Afrique.

En effet, les randonneurs confirmés sont de plus en plus nombreux à gravir ce sommet pour vivre une expérience mémorable et exceptionnelle. Ce défi qui peut prendre jusqu’à sept jours en fonction du parcours choisi, offre une expérience unique et inoubliable à ceux qui y parviennent. De plus, pas besoin d’être un randonneurs expérimenté et ultra équipé pour atteindre le toit de l’Afrique.

Voie lacté dans le Kilimandjaro

- © RAW-films / Shutterstock

Tous les guides conseillent de passer quelques jours à se reposer avant d’entreprendre l’ascension du Kilimandjaro et de ne pas commencer à peine sorti de l’avion. Trouvez un hébergement à Moshi, base de départ pour grimper le « kili ».

Pink Flamingo Boutique Hotel Tanzanie

Pink Flamingo Boutique Hotel

Établissement situé à Moshi, à 37 km du mont Kilimandjaro
A partir de
186 €
Réserver

L'ascension du Kilimandjaro est considérée comme une randonnée plutôt qu'une escalade, car les participants n'ont pas besoin d'équipement technique ou de formation en escalade. Cependant, cela ne signifie pas que l'ascension est facile. Si vous entreprenez son ascension, vous devrez surement faire face à des conditions météorologiques extrêmes, à une altitude élevée, à des sentiers escarpés et à une fatigue physique et mentale intense.

Coucher de soleil sur le camp au Kilimandjaro

- © Borkowska Trippin / Shutterstock

La plupart des randonneurs choisissent l'itinéraire Machame, également connu sous le nom de la "voie Whisky", en raison de sa beauté. L'itinéraire commence dans une forêt tropicale dense et monte progressivement en altitude jusqu'à atteindre la ligne des neiges. Ainsi, préparez-vous à passer plusieurs nuits dans des tentes installées le long du chemin. Vous allez vivre des moments intenses et difficiles, mais la récompense n’en est que plus belle ! Il existe aussi la voie Marangu, la plus ancienne et réputée pour être la plus facile.

C’est le seul itinéraire qui vous offrira un refuge. La voie Shira est quant à elle la plus isolée, avec des points de vue superbe sur les aiguilles Shira. Elle n’est pas spécialement plus technique que les autres mais les pentes sont assez raides. La voie Rongaï est la seule route approchant la montagne par le nord. C’est l’une des plus intactes et qui offre une faune sauvage. Choisissez là si vous souhaitez faire l’ascension loin des foules. Mais, quelle que soit la voie choisie pour accéder au sommet, comptez entre 3 à 7h de marches par jour.

Campement sur la route Machame dans le Kilimandjaro

- © MarinaaaniraM / Shutterstock

L'ascension finale commence tôt le matin du dernier jour, généralement autour de minuit. Les randonneurs doivent grimper lentement et régulièrement pour éviter le mal d'altitude. L'arrivée au sommet du Kilimandjaro est une expérience incroyablement émouvante pour les randonneurs. C’est à l’aube, lorsque le soleil s’élève à l’horizon et que son rayonnement illumine la vue panoramique sur les paysages environnants sont à couper le souffle. L'accomplissement de la montée est un exploit que vous risquez de ne jamais oublier. Lors de votre ascension, vous ne serez que subjugué par la beauté de l’Afrique surprenante et émouvante.

Ascension du Kilimandjaro, Tanzanie

- © Always Wanderlust / Shutterstock

Prenez en compte qu’une fois le sommet admiré dans toute sa splendeur, la descente vous attend encore, les marcheurs doivent être attentifs aux risques de glissades et de chutes. Dès lors, même si l'ascension du Kilimandjaro peut être à la portée de beaucoup de marcheur, elle nécessite tout de même une préparation minutieuse pour maximiser les chances de réussite et minimiser les risques pour votre santé et votre sécurité. Il apparaît donc comme essentiel de s'entraîner à l'avance pour améliorer la condition physique et de s'assurer d'avoir l'équipement approprié pour l'ascension.

Bien sûr, pas besoin d’être capable de courir un marathon pour franchir le sommet, mais n’hésitez pas à augmenter votre activité quotidienne pour améliorer vos performances sportives et ainsi améliorer vos capacités respiratoires. Parce que n’oubliez pas que ce n’est pas une petite marche à prendre à la légère, cela représente tout de même un défi sportif et mental hors du commun ! La température est aussi une épreuve à elle seule. Le sommet frôle avec un mercure qui va de -5° à -20°.

Soyez aussi conscients des signes de mal d'altitude et soyez prêts à devoir redescendre si nécessaire, afin d'éviter des complications plus graves. Mais pas d’inquiétude, les guides seront toujours attentifs aux éventuels signes de difficultés et ne mettrons jamais votre santé en risque. Les guides sont là pour les randonneurs, leur rappelant aussi de boire beaucoup d’eau, environ 2,5 litres par jour !

Groupe arrivant au sommet du Kilimandjaro au lever du soleil

- © Tikhomiroff sacha / Shutterstock

👉 Informations pratiques

En bref

L’ascension du Kilimandjaro est un trek d’environ 40 kilomètres qui implique 3 à 7 heures de marche par jour réparti entre 5 à 10 jours avec 1200 mètres de dénivelé positif. Le dernier jour d’ascensions, vous quittez le campement à 00h pour 6 heures d’ascension, arrivant au lever du soleil sur le toit de l’Afrique.

Budget

Il faut compter environ 2200 euros par personne pour une expédition en groupe s’étalant sur 7 jours. L'entrée dans le parc représente un coût significatif, pour la voie Machame, comptez 1000 dollars de taxes (inclues dans le prix). N’oubliez pas non plus les pourboires pour vos guides, entre 70 et 110 dollars pour l’assistant guide et le guide ainsi que 35/40 dollars pour le cuisinier et les porteurs.

Formalités d’entrée

L’aéroport le plus proche est le « Kilimandjaro Airport, proche d’Arusha. Votre passeport doit être valide 6 mois au moins à compter de la date d’entrée en Tanzanie.

par Coriena Drieghe
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Tanzanie
Tanzanie
Dernières actus
Toulouse
Visiter Toulouse en deux jours
France
Le printemps est la saison idéale pour visiter ces villages classés parmi les plus beaux de France (avec moins de touristes qu'en été) !
Jour de la Terre : voici les destinations les plus vertes à visiter en Europe
Costa Rica
Le Costa Rica regorge de volcans impressionnants ! (Certains sont ouverts aux visites)
En Italie, ces sites naturels sont classés à l'UNESCO ! A visiter au moins une fois
Toutes les actualités
Top pays