Le château du Haut-Koenigsbourg

Classé parmi les monuments les plus visités de France, le château du Haut-Koenigsbourg est perché sur un éperon rocheux à 755 mètres d’altitude, sur les hauteurs d'Orschwiller (Bas-Rhin, Alsace). Daté des XIIe et XVe siècles, cet imposant édifice surplombe une partie de la région et offre un décor unique et une vue spectaculaire sur la plaine d’Alsace ou la Forêt-Noire. Une prestance et une beauté qui lui ont valu d’être classé monument historique en 1993.

Aujourd’hui, ce château unique en France se visite tout au long de l’année et accueille régulièrement des événements et manifestations culturelles. En été, cette forteresse du accueille également de nombreuses fêtes en costumes d'époque, pour le plus grand plaisir des enfants et des amoureux d’Histoire.

L’histoire du château du Haut-Koenigsbourg

Dès 1147, la présence d'un château (nommé Staufenberg) construit par les Hohenstaufen et surplombant de plus de 700 mètres la plaine d'Alsace, est attestée en Alsace. Sa situation idéale lui permet de couvrir les principales routes de la région et en fait un point de repli stratégique.

En 1192, il prend le nom de Koenigsbourg (littéralement “château royal”). Détruit en 1462, le château est confié par les Habsbourg aux Tierstein. Ces derniers le reconstruisent, l'agrandissent, et mettent en place un système défensif destiné à faire face aux tirs d'artillerie. Cette période marque l'apogée du Hohkoenigsbourg (« hoh » signifiant « haut »).

© Mihai-Bogdan Lazar / Shutterstock

Mais pendant la guerre de Trente ans, malgré les travaux de fortification, l'artillerie suédoise parvient à percer la défense du château qui subit alors le pillage et les incendies en 1633, avant d'être complètement abandonné durant deux siècles. En 1862, les ruines du château sont classées monument historique et, en 1865, la ville toute proche de Sélestat décide de l'acquérir. Des travaux de restauration sont mis en place, débutant par la consolidation des ruines par la ville de Sélestat et se poursuivent, en 1882, par un ambitieux plan de reconstruction, que l'on doit à l'architecte Winkler.

© Franck Legros / Shutterstock

Cependant, la ville de Sélestat ne parvient pas à supporter le coût des travaux, et elle cède, après l'annexion de l'Alsace par l'Allemagne, en 1871, les ruines du palais à l'empereur Guillaume II en 1899. Ce dernier entreprend de restaurer entièrement le château, ce qui lui permet de marquer, symboliquement, la frontière ouest de son empire et d'asseoir l'appartenance germanique de la région. Les travaux sont alors confiés à l'architecte Bodo Ebhardt, et durent de 1900 à 1908.

© AnnDcs / Shutterstock

Bodo Ebhardt utilise, pour cette restauration, une méthode rigoureuse et scientifique. Il répertorie les vestiges archéologiques recueillis sur les lieux, se sert de la documentation d'archives, fait une analyse de l'architecture et s'appuie sur des modèles contemporains pour pallier aux manquements.

En 1918, avec le traité de Versailles, le château change une nouvelle fois de nationalité et devient propriété de l'Etat français, obtenant par la même occasion le statut de Palais national. Il faut finalement attendre 1993 pour que, pleinement réhabilité, ce témoin de l'allure des châteaux forts de montagne du Moyen ge soit classé monument historique.

Visiter le château du Haut-Koenigsbourg

Pour visiter le château du Haut-Koenigsbourg tout en évitant la foule, privilégier les jours en semaine (hors vacances scolaires) et arrivez de préférence tôt le matin ou après 15h30. La visite commentée gratuite est vivement recommandée pour découvrir tous les secrets de l’édifice (environ 1 heure, 2 à 6 visites par jour). D’autres modes de visites sont également proposés, notamment avec audioguide ou accompagné d’un guide en costume médiéval.

Informations pratiques

Château du Haut-Koenigsbourg 67600 Orschwiller

www.haut-koenigsbourg.fr - Tél. : 03 69 33 25 00

Ouvert toute l'année sauf les 1er janvier, 30 janvier, 1er mai et 25 décembre.

Où manger près du château du Haut-Koenigsbourg ?

Une petite faim pendant votre visite ? Pour rassasier les visiteurs, le château du Haut-Koenigsbourg renferme un espace de restauration,Le 757, divisé en deux espace : la taverne, qui propose une cuisine alsacienne dans une ambiance chaleureuse, et le pavillon, sous forme de snack avec vue panoramique sur la plaine d’Alsace. L’espace comporte également une boutique de souvenirs et une librairie.

Gîte La Rodernelle Grand Est
Booking.com

Gîte La Rodernelle

Magnifique hôtel à Rodern avec sauna privatif et vue sur le Château du Haut Kœnigsbourg
9.6 Exceptionnel
A partir de
201 € / nuit
Voir l'offre
par Camille Fraschini
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Grand Est
Grand Est
Dernières actus
France
À Tours et dans ses environs : 3 guinguettes incontournables où chiller et boire un verre en bord de Loire cet été
Ces villes font partie des plus agréables à vivre (elles ont été primées plusieurs fois)
Italie
Non, Bologne ne se résume pas à la sauce bolognaise ! Voici 5 spécialités culinaires dont les habitants raffolent
Grèce
On a repéré ce bon plan : direction la Crète pour 8 jours et 7 nuits, avec le vol et l’hébergement en pension complète à partir de 704 euros !
Toutes les actualités
Top destinations