Le port de Rhodes : sur les traces du Colosse

Si la vieille ville médiévale classée par l’Unesco demeure le joyau de Rhodes, sa prospérité prend racine côté mer, grâce à son port, et ce depuis l’Antiquité. Une période durant laquelle l’île entre dans la légende en édifiant l’une des 7 Merveilles du monde : le Colosse de Rhodes.

C’est donc sur les quais du port de Rhodes que l’on se lance sur les traces du célèbre Colosse : certes, il n’en reste plus trace aujourd’hui, mais il est attesté que ce géant de bronze dominait l’entrée du bassin de Mandraki, dans lequel mouillent encore aujourd’hui les bateaux des plaisanciers.

Entre la vieille ville et la ville nouvelle de Rhodes, le port fonctionne tel un trait d’union entre le riche passé rhodien et son présent. Un lieu de balade incontournable pour comprendre à la fois la ville de Rhodes, mais aussi l’histoire de l’île toute entière.

Le Colosse de Rhodes, un géant disparu

Le nom de Rhodes reste pour toujours lié à son antique Colosse. Comme la plupart des 7 Merveilles du monde antique, on n’en trouve aujourd’hui plus trace ailleurs que dans les légendes et les récits anciens… Mais qu’on se le dise, le Colosse de Rhodes a bel et bien existé !

L’entrée du port de Mandraki

- © Philippos Philippou / Shutterstock

Aux origines, trois cités florissantes se partageaient Rhodes : Kamiros, Ialyssos et Lindos, toutes trois tournées vers la mer. Fait rare, les trois entités, plutôt que de se faire la guerre, s’accordèrent sur une alliance et la fondation d’une nouvelle cité-état au Ve siècle avant J.C. : l’actuelle ville de Rhodes. Puissance maritime durant l’Antiquité, Rhodes se développe sur le plan économique, mais aussi culturel. Les apétits s’aiguisent, et la ville se retrouve assiégée au IIIe siècle avant J.C. par une imposante armée macédonienne. Pourtant, les Rhodiens remportent une victoire miraculeuse : en remerciement, ils décident d’ériger le Colosse de Rhodes, énorme statue de bronze et de bois dédiée à Hélios, le soleil, divinité protectrice de l’île.

© Pause Curieux / Youtube

Du haut de ses 33m, on imagine que le Colosse enjambait l’entrée du port de Mandraki, bien que cela semble peu probable vue les dimensions. Son existence fut brève : 66 ans plus tard, autour de -226, il s’effondre suite à un tremblement de terre… Mais la structure était tellement impressionnante que cette courte durée de vie lui suffit pour s’inscrire à jamais parmi les 7 Merveilles du monde antique !

Balade sur le port de Rhodes

Aujourd’hui, le port de Rhodes autour du bassin de Mandraki demeure au coeur de la vie quotidienne de la ville. Les antiques navires marchands ont été remplacés par des voiliers, et les galères militaires par des bateaux d’excursions touristiques, mais les Rhodiens continuent de s’y retrouver, en fin de journée notamment, pour l’éternelle volta, la balade sur les quais.

Les moulins veillent toujours sur le port de Rhodes

- © Naumenko Aleksandr / Shutterstock

Sur les quais du port de Mandraki, plusieurs images de carte postale de Rhodes sont au rendez-vous : la rangée de moulins au bord de l’eau, la forteresse d’Agios Nikolaos reconvertie en phare, et ces deux colonnes surmontées d’un cerf et d’une biche, de part et d’autre de l’entrée du bassin signalant l’emplacement passé du Colosse de Rhodes : mythique ! Mandraki borde la ville nouvelle de Rhodes, Neochori, bien différente de la vieille ville médiévale avec son architecture héritée de l’occupation italienne début XXe siècle. Active et animée, elle vit à l’année avec ses boutiques et ses magasins, ses restaurants et ses cafés, mais aussi tard le soir avec bars et clubs branchés. Touristique également, les grands hôtels modernes ne sont pas en reste dans le coin !

Les quais de Mandraki le soir

- © ian woolcock / Shutterstock

Plusieurs sites détonnent et valent le détour dans Neochori, à l’image de Nea Agora (“nouveau marché”) de style orientalisant un brin kitch avec ses boutiques à souvenirs, ou le Musée d’Art contemporain grec, qui regroupe une importante collection d’oeuvres d’art modernes. C’est également dans Neochori que se trouvent les deux gares routières de Rhodes, rayonnant sur toute l’île. Centre névralgique de Rhodes, Neochori est le pendant actuel de la vieille ville, avec le port de Mandraki en trait d’union.

Visiter le musée d'art grec

Gardez un moment en toute fin de journée pour vous promener autour du port de Mandraki, lorsque le soleil déclinant livre ses plus belles couleurs et que les Grecs de tous âges sont de sortie.

📍 Localisation : plateia Gavriil Charitou, Neochori

Horaires : du lundi au samedi, 10h-20h

👛 Tarif : 6 euros

Elli Beach à la pointe nord de Rhodes

- © Aerial-motion / Shutterstock

Où se baigner autour du port de Rhodes ?

Remontez les quais de Mandraki en direction de la pointe nord pour tomber sur Elli Beach, la plage principale de la ville de Rhodes. Front de mer animé avec le Casino et les grands hôtels, eau claire et rangées de parasols, il y a toujours du monde ici !

Les gares routières de Rhodes

Dans la ville nouvelle, rue Averov (juste derrière le nouveau marché), deux compagnies locales de bus se partagent l’ensemble des lignes desservant Rhodes. Les horaires, à consulter directement sur place ou en ligne, évoluent au fil de la saison.

  • La compagnie KTEL dessert les stations de la côte est (ex : Lindos) et la pointe sud de Rhodes.

  • La compagnie RODA dessert les stations de l’ouest de Rhodes, dont l’aéroport de Rhodes.

par Côme Saint-Dizier
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Rhodes
Rhodes
Dernières actus
Paris
Les moins chers et les plus beaux rooftops de la capitale (avec vue sur la Tour Eiffel) !
Espagne
3 régions où aller en Espagne pour découvrir des trésors cachés entre la Méditerranée et les terres !
Pyrénées-Orientales
Cette petite commune du Sud de la France vient d'être élue Village préféré des Français en 2024 !
Allemagne
Adeptes des balades en pleine nature ? Voici 3 randonnées à faire dans la Forêt Noire (à 1h de la frontière française) !
Toutes les actualités
Top zones touristiques