"On se croirait en Italie" : découvrez cette ville incontournable du Monténégro (et sa baie spectaculaire) pour en prendre plein les yeux cet été

On sous-estime les richesses de l'Adriatique, souvent par méconnaissance. C'est oublier que face à l'Italie, à l'est, cinq pays ont eux aussi les pieds dans l'eau. Le Monténégro fait partie de ceux-là. Là, cernée par les falaises, une merveille naturelle se niche tout au fond d'un profond fjord, le seul de la méditerranée. Méconnu de beaucoup de Français, l'endroit vaut vraiment qu'on y pose ses valises. On vous y emmène !

La ville qu'on vous propose de découvrir a donné son nom aux gorges où elle est lovée, là, tout au fond du fjord, à l'abri du vent, protégée par deux détroits successifs et dissimulée par les montagnes. Il s'agit de la belle ville monténégrine de Kotor, parfaitement conservée et entretenue, malgré les assauts des touristes qui arrivent par bateaux de croisière, où bien par la longue route, impressionnante, qui surplombe ses gorges, au nord.

La ville de Kotor, au fond des bouches du même nom

La ville de Kotor, au fond des bouches du même nom

- © ecstk22 / Shutterstock

Les gorges de Kotor, une curiosité

Si vous arrivez par la mer, leur découverte est assez bluffante, surtout si vous n'avez jamais mis les pieds dans les fjords de Norvège. A bord d'un bateau de croisière par exemple, vous pénétrerez dans les terres par un bras de mer, avec au nord (sur votre gauche) la pointe de l'extrême sud de la Croatie, sur environ 5 km, et au sud (sur votre droite), le littoral monténégrin. D'ici, Dubrovnik n'est qu'à 100 km environ. S'enfoncer ainsi par la voie maritime dans cette contrée est assez fascinant. Le paysage est vaste sous vos yeux, à la fois rocheux et verdoyant, et la mer si bleue. La montagne vous accueille et se répand à perte de vue, à l'ouest comme à l'est.

Herceg Novi, presque sur la côte adriatique, en allant vers Kotor

Herceg Novi, presque sur la côte adriatique, en allant vers Kotor

- © rodionova liubov / Shutterstock

Vite, il va falloir virer à l'est pour s'enfoncer dans les gorges. On les nomme les Bouches de Kotor. Le bras s'étroitise à la hauteur de Kumbor, pour s'ouvrir sur une sorte de grand lac intérieur impressionnant, de moins de 20 km de circonférence. Quelques petites villes côtières éparses et des hameaux, la région est sauvage et laisse éclater sa beauté. Cap au nord pour passer le second détroit. Passé le village de Lepetani, vous déboucherez dans la deuxième petite mer intérieure au fond de laquelle se répand Kotor. Vous aurez l'impression d'un cadeau que vous fait la nature. Les montagnes sont partout, c'est le fond du fjord.

La ville de Kotor et le fjord qui file vers le nord, entre ses montagnes

La ville de Kotor et le fjord qui file vers le nord, entre ses montagnes

- © Sergii Figurnyi / Shutterstock

Découvrir Kotor

C'est la plus grande ville des bouches de Kotor, la plus imposante et aussi la plus éloignée de l'embouchure du fjord. On y parvient donc un peu avec l'âme du découvreur du Graal. Il faut dire que rien dans la géographie du Monténégro ne laisse présager ce type de paysage.

On est d'abord séduit par la joliesse de la ville, la rectitude de l'architecture et sa pierre claire, partout. On lui trouvera aussi un petit air italien, voire même vénitien. C'est justifié : Kotor et ses environs, dans la gorge, ont été dominés pendant presque quatre siècles par Venise, pourtant de l'autre côté de l'Adriatique.

Ici, et dans tous les villages, vous noterez la prépondérance des églises, omniprésentes, et de sculptures moyenâgeuses représentant des anges ou la Vierge à l'Enfant. Ville fortifiée de remparts médiévaux qui la ceinturent, elle grimpe vers les hauteurs abruptes qui donnent envie de rester au niveau des vaguelettes. Empruntant ses ruelles pavées, vous pourrez visiter la cathédrale romane Saint-Tryphon. On se croirait en Italie.

La muraille, autour de la vieille ville

La muraille fortifiée, autour de la vieille ville

- © zedspider / Shutterstock

La muraille fortifiée protège d'abord la vieille ville, avant de filer vers les hauteurs du bastion Saint-Jean, à 280 m de haut. Bien entendu, si vous voulez une vue imprenable sur le fjord, vous monterez les nombreuses marches des escaliers pentus en pierre qui vous rapprocheront du ciel. A faire par beau temps, avec une gourde d'eau bien fraîche à la main et un chapeau. Dans le port, quelques restaurants et des buvettes. Le lieu n'est pas encore trop touristique, comme c'est souvent le cas dans les Balkans.

Vue imprenable sur Kotor et le fjord, depuis les hauteurs

Vue imprenable sur Kotor et le fjord, depuis les hauteurs

- © margouillat photo / Shutterstock

Et autour de Kotor ?

Au milieu du fjord, ou de la lagune, si vous préférez, vous ne raterez pas le petit îlot de Gospa od Skrpjela ou île Notre-Dame-du-Rocher, qui dépend de Pérast. Petit certes, mais quand même de taille à renfermer une église et un monastère de poche. On y vient bien-sûr en bateau. Il est émouvant d'apprendre que ce sont les villageois qui l'on créé, apportant là en barque de quoi la faire sortir de l'eau, à la fin du Moyen Age. C'est l'un des lieux les plus photographiés du Monténégro.

L'îlot Notre-Dame-du-Rocher, à Pérast

L'îlot Notre-Dame-du-Rocher, à Pérast

- © Sana Studio / Shutterstock

Pérast quant-à elle est plus calme que Kotor et bien agréable au bord de l'eau. Village balnéaire, on s'attablera avec envie à l'une de ses terrasses qui donnent directement sur la lagune, avant d'aller sur l'îlot. Les villages côtiers les plus proches se nomment Prcanj, Muo et Dobrota. Beaucoup moins essentiels que Kotor, dont ils dépendent néanmoins, ce sont des villages de pêcheurs où il fera bon faire une halte. Leur promenade au bord de l'eau est agréable et généralement fleurie.

Monténégro

✈️ Envolez-vous pour le Monténégro

Comparez les prix et réservez votre billet d'avion pour le Monténégro !
A partir de
90 € / AR
Trouver mon vol
par Pascal ANTOINE | Rédacteur
Rédacteur, journaliste et photographe depuis 25 ans, ses articles ont été publiés dans la presse magazine (Voyager Magazine, Partir, Gala, 4x4 Mag, etc.). Sa focale : toujours aborder une destination par ce qu’elle a de plus captivant, sa culture.
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Monténégro
Monténégro
À lire aussi
Cap sur la ville de Stari Bar, le village désert et méconnu du Monténégro !
Monténégro
Cap sur la ville de Stari Bar, le village désert et méconnu du Monténégro !
Longtemps méconnu des touristes, le Monténégro est aujourd'hui adulé pour ses plages, mais il révèle encore d'autres joyaux. Stari Bar, une ancienne ville abandonnée nous propulse...
Durmitor, le parc national monténégrin qui n'a rien à envier à Plitvice ou Krka
Monténégro
Durmitor, le parc national monténégrin qui n'a rien à envier à Plitvice ou Krka
Station balnéaire de plus en plus tendance, le Monténégro est avant tout une destination verte qui regorge de forêts et de lacs. Direction le poumon vert du pays : le parc national...
Dernières actus
Pour en prendre plein la vue sans trop dépenser à Singapour, voici 5 visites pas chères ou gratuites à faire absolument ! (Testées et approuvées)
Partez en Algarve pour 6 jours et 5 nuits : avec ce bon plan, vous aurez le vol et l'hôtel 5* en demi-pension à partir de 444 euros !
Faire le tour du monde, c’est possible : formule réussie de TMR !
Toutes les actualités
Top pays