Itinéraire pour visiter le Sahel tunisien en 5 jours

Le Sahel tunisie s’étend sur les gouvernorats de Sousse, Monastir et Mahdia. C’est l’un des spots balnéaires majeurs de la Tunisie et un royaume de la thalassothérapie. Les chanceux qui séjournent sur ce littoral qui égrène de nombreux hôtels de Mahdia jusqu’à Port El Kantaoui ont la chance de pouvoir visiter deux pépites de l’Afrique du Nord à moins d’une heure de route de la mer.

La mosquée de Kairouan et le colisée El Jem, deux sites classés au patrimoine de l’Unesco, tout comme la citadelle et la médina de Sousse. Un bon mixe culturel et balnéaire que l’on conclura par les méconnues Sfax, la capitale économique, et les îles Kerkennah.

Monastir

✈️ Vol à destination de Monastir

Rejoindre facilement Monastir depuis la France
A partir de
88 €
Réserver

Jour 1 : visite de Kairouan

Et si on commençait par l’intérieur des terres ? Une première journée loin des plages, entre mosquées, médina, citerne antique et mystérieux puits ? Considérée comme la quatrième ville sainte de l'islam après La Mecque, Médine et Jérusalem, Kairouan, située au cœur du pays, est inscrite depuis 1988 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Nichée loin du littoral dans une région austère, cette ville aux 300 mosquées est l'un des joyaux du patrimoine tunisien. Elle a gardé tout son cachet de ville traditionnelle et abrite surtout l'une des plus majestueuses et anciennes mosquées du monde.

La mosquée de Kairouan

C’est le symbole de Kairouan, l'une des plus anciennes et des plus bellesmosquées du monde, l'un des monuments les plus impressionnants de tout le Maghreb ! Et pourtant, le billet ne coûte que 10 dinars tunisiens, soit un peu plus de trois euros… Un billet qui donne en prime accès à d’autres sites de la ville. Comptez une bonne heure pour en faire le tour. L’idéal est d’avoir un guide qui vous explique l’histoire du lieu, dont le** prestige religieux fait de Kairouan la 4ème ville sainte de l'Islam**. Elle est particulièrement réputée pour sa salle de prière. Malheureusement, à moins d’être musulman, vous ne pourrez pas accéder à cette salle ornée de dizaines de colonnes de marbre, abritant **le plus ancien minbar du monde musulman ! **Vous pourrez malgré tout rapidement y jeter un coup d'œil. Plus d’infos sur notre incontournable

© Leonid Andronov / Shutterstock
© Christophe Cappelli / Shutterstock

La médina de Kairouan et ses souks des Mille et Une Nuits

Etes-vous prêt pour une plongée dans l’exotisme des Mille et Une Nuits ? Pas de fil d’Ariane pour retrouver son chemin dans ce labyrinthe de ruelles et passages voûtés où vous pourrez exercer vos talents de marchandage ! La spécialité de la ville, ce sont les tapis (il y a même un musée), mais c’est peut-être un peu encombrant dans votre valise ? Sinon, optez pour des sandales en cuir ou des pâtisseries locales !  Parmi les immanquables de la médina, citons la mosquée des Trois Portes, la maison du bey (désormais d’un temple du tapis), et le mystérieux puits Bir Barrouta, qui date du VIIIème siècle, à l'origine de la ville. Il serait relié par des rivières souterraines au puits sacré de La Mecque ! N'hésitez pas à boire l'eau sacrée puisée par un dromadaire !

© Narda Gongora / Shutterstock
© Marques / Shutterstock

Pause déjeuner au restaurant Dar Abderrahman Zarrouk

La visite de la mosquée et du Souk vous a donné faim ? Attablez-vous donc dans cette vieille demeure du XVIIIème siècle où logeait le gouverneur de Kairouan Abderrahman Zarrouk ! On savoure des spécialités locales dans d'anciennes chambres autour du patio principal, un régal dans un décor authentique.

La mosquée du Barbier

Située à l'extérieur des murailles de la médina, la mosquée du Barbier est en réalité un mausolée où est enterré Sidi Saheb, un compagnon du prophète Mahomet. Trois poils de la barbe du prophète y seraient conservés, d'où le surnom de cette mosquée mausolée du XVIIème siècle. On y admire de ravissantes cours et galeries ornées de céramique et de stuc sculpté.

© Marcin Sylwia Ciesielski / Shutterstock

Les bassins des Aghlabides

C’est la dynastie des Aghlabides, dépendant du califat abbasside, qui fit de Kairouan la capitale d'une province indépendante, l'Afriqiya. C'est au IXème siècle, durant cet âge d'or des émirs aghlabides, que furent édifiés ces grands réservoirs circulaires, situés à la périphérie de Kairouan, qui faisait l'admiration des chroniqueurs du Moyen-Age.

© Valery Bareta / Shutterstock
Hôtel Continental Monastir
Booking.com

Hôtel Continental

Hôtel situé à 1.3 km de la Grande Mosquée de Kairouan
8.3 Très bien
A partir de
64 € / nuit
Réserver

L’hôtel Continental, 3*, se trouve juste en face des bassins des Aghlabides. Cet établissement de 100 chambres dispose d’un restaurant et d’une belle piscine extérieure pour se relaxer après toutes ces visites à Kairouan. À partir de 60 euros la nuit.

© Hotel Continental/ booking.com

Jour 2 : El Jem, son amphithéâtre et son musée

Comptez une bonne heure de route pour franchir les 70 km qui séparent Kairouan d’El Jem. Une étape incontournable de tout séjour en Tunisie: on y admire l’amphithéâtre le mieux conservé de l'Empire romain, ainsi qu’un passionnant musée archéologique abritant la plus belle collection de mosaïques du pays après celle du musée du Bardo de Tunis.

Le colisée d’El Jem

El Jem est le troisième plus grand colisée du monde après ceux de Rome et de Vérone. Le plus vaste vestige du Maghreb est aussi le mieux préservé de l’empire romain. Voyez plutôt : cet amphithéâtre romain mesure **148 mètres de long sur 122 de large et 36 mètres de haut ! **Il pouvait accueillir entre 27 000 et 30 000 spectateurs… On ne manquera pas de descendre dans les souterrains voir la fosse aux lions et les loges des gladiateurs ! Des galeries souterraines uniques au monde car elles ont disparu dans les colisées d'Italie. Comptez une bonne heure de visite. Plus d’informations sur notre incontournable El Jem

© Anibal Trejo / Shutterstock

Le musée archéologique d’EL Jem

El Jem ne se limite pas à son célèbre colisée. Il serait dommage de ne pas faire les 500 mètres qui séparent l’imposant amphithéâtre antique du musée archéologique, d’autant que le billet est valable pour les deux sites ! Ce musée abrite tout simplement la plus belle collection de mosaïques de Tunisie après celle du musée du Bardo, situé dans la capitale. Un lieu chargé d'histoire, en complément de la visite de l'amphithéâtre d'El Jem ! Plus d’informations sur notre incontournable El Jem

© Christophe Cappelli / Shutterstock

On repart 1h de route vers le sud, sur près de 70 km, pour arriver à Sfax, deuxième ville de Tunisie et capitale économique du pays. Une ville très business à l’intérêt touristique limité, qui abrite néanmoins une belle médina et quelques musées intéressants.

Ibis Sfax Monastir
Booking.com

Ibis Sfax

Hôtel situé à 5 km de l'aéroport de Thyna
8.4 Très bien
A partir de
51 € / nuit
Réserver

L’Ibis Sfax est un hôtel économique de 187 chambres d’un excellent rapport qualité prix, dès 50 euros la nuit. Un restaurant, deux bars, une piscine extérieure et même une salle de sport, de quoi récupérer avant d’attaquer une autre journée le lendemain ! La médina est à moins de 500 mètres et le port à moins d’un kilomètre. Pratique pour prendre le ferry le lendemain vers les îles Kerkennah !

© Ibis Sfax/ Booking.com

Jour 3 : Sfax et les îles Kerkennah

La ville de Sfax est très peu touristique, attirant surtout une clientèle d’affaires. C’est surtout le point de départ pour rejoindre les îles Kerkennah. Cela dit, sa médina mérite le détour.

La médina de Sfax

Fondée en 849, c’est l’une des rares villes médiévales d’Afrique du Nord qui a gardé son urbanisme islamo-arabique de ses débuts, un des mieux conservés. Le gouvernement tunisien aimerait qu’elle soit sur la liste du patrimoine de l’UNESCO. Cette médina a perdu son rôle durant le protectorat français, qui construisit une ville nouvelle, désormais capitale économique de la Tunisie. Les murailles délimitent la médina dans un quadrilatère de 24 hectares, constitué de remparts et 34 donjons. La Grande Mosquée et les remparts sont classés patrimoine national. L’ancienne kasbah abrite le musée de l’Architecture Sfaxienne. Amateurs de shopping, sachez que la médina de Sfax abrite pas moins de 30 souks différents ! Ce sont les vêtements traditionnels qui sont les plus prisés.

© Christophe Cappelli / Shutterstock

Les îles Kerkennah

Située à une vingtaine de kilomètres au large de Sfax, l'archipel de Kerkennah se compose de deux îles principales (Gharbi à l'ouest et Chergui à l'est) ainsi que quatre îlots inhabités. Des plages de rêve et une atmosphère hors du temps vous attendent sur ces îles accessibles par un bac depuis Sfax. Sur l'île de Chergui, surnommée Grande Kerkenna, ne manquez pas de vous rendre au borj el Hissar (fortin en ruines): c'est là que vous bénéficierez du panorama le plus étendu. Pour vous baigner, rendez-vous à la plage de Sidi Frej: c'est l'une des plus belles de l'île. Gharbi et Chergui sont reliées entre elles par une chaussée d'une longueur de 600 mètres existant depuis l'époque romaine.

© Eric Valenne geostory / Shutterstock

Conseil pratique pour les îles kerkennah

La traversée dure 1h, et vous n’allez pas vous ruiner, vous n’avez que l’équivalent de 40 centimes d’euros à débourser ! Mettez vous en haut pour avoir la meilleure vue sur les îles, l’arrivée est magique, surtout au coucher du soleil !

Pieds Dans L'eau a Kerkennah Monastir
Booking.com

Pieds Dans L'eau a Kerkennah

Hôtel situé à Ouled Kacem
9.2 Fabuleux
A partir de
50 € / nuit
Réserver

Ces charmants bungalows, pieds dans l'eau, dotés d’une kitchenette et d’une terrasse vous attendent pour moins de 50 euros la nuit.

© Pieds Dans L'eau a Kerkennah/ Booking.com

Jour 4 : Mahdia et Monastir

On se lève tôt pour rejoindre Sfax par le ferry (1h de traversée), puis avaler 100 km de route vers le nord (comptez 2h) pour rejoindre Mahdia, réputée pour ses plages parmi les plus belles de Tunisie.

La citadelle de Mahdia

La médina de Mahdia est l’une des plus charmantes de Tunisie, et il y a moins de touristes qu’à Hammamet ou Djerba ! Elle se distingue par ses fresques colorées et ses nombreuses galeries d'art. N’hésitez pas à vous faire une petite séance de hammam traditionnel ! Après une pause café sur le toit de Dar el Medina, on admire une belle vue panoramique sur le Borj el Kebir. Cela tombe bien, cette imposante forteresse du XVIème siècle est votre prochain objectif !

© Lev Levin / Shutterstock

Le Ribat et la médina de Monastir

Après 1h de route depuis Mahdia, vous voici à Monastir, réputée pour sa médina, ses souks, sa Grande Mosquée et son Ribat, une impressionnante forteresse dominant la mer.

© Gonzalo Buzonni / Shutterstock
Regency Hôtel & Spa Monastir
Booking.com

Regency Hôtel & Spa

Hôtel mélangeant modernité et tradition Tunisienne
6.2 Agréable
A partir de
62 € / nuit
Réserver

Le Regency Monastir est particulièrement bien situé dans la vieille ville de Monastir, entre la plage et la marina, à moins de 500 mètres du Ribat et du mausolée Habib Bourguiba. Un club animé avec piscines extérieures et balnéothérapie. L'hôtel Regency voisine le quartier de la Marina, particulièrement animé avec ses nombreux restaurants et ses bars.

© Regency Hotel & Spa/ Booking.com

Jour 5 : Sousse et Port El Kantaoui

En à peine 30 minutes de Monastir, nous voici déjà à Sousse. Bis repetita, encore une médina et un Ribat, mais on pas au niveau supérieure car à Sousse, le site est classé au patrimoine de l’UNESCO ! Et de trois donc, après Kairouan et El Jem, pas mal, pour ce petit circuit de 4 jours dans le Sahel tunisien !

Le Ribat et la médina de Sousse

L'attraction incontournable de Sousse, c’est bien-sûr sa médina, l’une des plus belles du monde arabe, classée au patrimoine de l’UNESCO. Elle abrite notamment la Grande Mosquée et le Ribat, une impressionnante forteresse. On visitera également le musée archéologique de Sousse, situé dans la kasbah, qui abrite le second musée le plus riche en mosaïques romaine après le Bardo à Tunis, un bon complément après celui d’El Jem !

Détente dans la marina de Port El Kantao

Une vingtaine de minutes si ça roule bien, et vous aurez bien mérité de vous relaxer à votre dernière étape. Finis les médinas, les musées et les monuments, à Port El Kantaoui, c’est plage, sports nautiques, sorties en mer, golf et thalasso ! Et si vous êtes en famille, ce ne sont pas les parcs d’attractions et autres parcs aquatiques qui manquent… Le soir, place à la vie nocturne dans le Saint-Tropez tunisien !

Une cure de thalasso pour conclure en beauté

Beaucoup ne le savent pas, mais la Tunisie est la deuxième meilleure destination thalasso du monde après la France. Mahdia, Monastir, Sousse et Port EL Kantaoui, tous ces spots balnéaires proposent des centres de thalassothérapie. Ce serait dommage de ne pas en profiter pour faire l’expérience du savoir-faire tunisien en la matière… De plus, c’est moins cher qu’en France et légèrement plus exotique, dans un cadre digne des Mille et une Nuits ! Une offre bien-être qui s’ajoute aux classiques hammams, saunas, massages en tout genre.

Hasdrubal Thalassa & Spa Port El Kantaoui Monastir
Booking.com

Hasdrubal Thalassa & Spa Port El Kantaoui

Thalasso avec golf et court de tennis
8 Très bien
A partir de
103 € / nuit
Réserver

L'Hasdrubal Thalassa&Spa Port El Kantaoui, 4*, se distingue par son immense centre de thalassothérapie, à l’instar de ses cousins de Yasmine Hammamet et de Djerba, du même groupe hôtelier Hasdrubal. Un temple du bien-être de 5 500 m² avec deux piscines d'eau de mer : l'une couverte et l'autre en plein air, en plus de l'immense piscine de l'établissement. Pas moins de 28 cabines occupent la zone humide, où l'on profite des bienfaits de l'hydro massage, de l'algothérapie, des douches à jet, enveloppement au romarin... Côté zone sèche et ses 18 cabines, c'est le royaume des massages du monde (surtout Thaï) et de l'aromathérapie. Hammam, sauna, tisanerie, espace beauté (10 cabines), coiffure et fitness complètent l'offre avec must du must, le spa privatif !

© Hasdrubal Thalassa & Spa Port El Kantaoui/booking.com

Infos pratiques

Quelques conseils pratiques dans les souks de Kairouan, Sfax, Mahdia, Sousse et Monastir

Le marchandage, c’est un métier ! N’acceptez pas le tarif initial, et efforcez-vous de négocier au maximum en vous fixant un montant à ne pas dépasser. De quoi faire baisser les tarifs du de 20 à 50 %. Si vous aimez les épices, faites des provisions, elles coûtent moins chères qu’en France. Enfin, conseil d’ami, évitez de garder votre bracelet d'hôtel au poignet dans les souks, vous serez tout de suite repéré comme touriste pigeon !

par Nicolas Pelé
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Monastir
Monastir
Dernières actus
Tunisie
On a repéré ce bon plan : direction la Tunisie pour 8 jours à Sousse, avec le vol et l’hôtel en pension complète à partir de 469 euros !
Espagne
A moins de 2h de la France, 3 villes du Pays basque espagnol à découvrir absolument
Espagne
Baléares : ces 4 plages font partie des plus belles de Majorque ! A visiter au moins une fois
France
Si vous n'avez pas le vertige, voici une expérience insolite à faire absolument : dormir à flanc de falaise suspendu au-dessus du vide !
Toutes les actualités
Top Villes